Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

    Un article brillant par François Taddei http://www.paristechreview.com/2015/...collaborative/

    Je note qu'il a une formation en biologie avant de faire polytechnique, et qu'il est un spécialiste de l'évolution.

    Pour ceux qui se demandent ce qu'est un "dominant social", voir son CV...

    #2
    Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

    Ouai, tout ça, ça passe aussi par le milieu éducatif.
    Salutations distinguées

    Commentaire


      #3
      Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

      Bonjour,

      Article très intéressant en effet.
      La question que ça soulève en moi est: d'accord, mais comment est ce compatible, à grande échelle, avec le "comment j'existe à titre individuel" (je au sens large).
      Dans un cadre universitaire, ou les idées, l'innovation, les brevets, sont si importants aussi bien en terme de valorisation, mais surtout d'existence personnelle, de reconnaissance personnelle, comment un éleve pourrait réellement partager tout ce qui lui passe par la tête ?
      Si on prend l'exemple de facebook et de sa création d'idée, elle est issue d'une collaboration, d'un partage d'idée, d'un dépassement de celles de ses amis.
      Un seul en a tiré profit, de façon opportuniste.
      Je crains que tout ceci, aussi utile et productif que cela soit, soit un peu utopiste, et pas vraiment réaliste.
      Aujourd'hui tout du moins, tant que l'argent a la valeur qu'il a.

      Commentaire


        #4
        Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

        Envoyé par Rapsody
        Bonjour,

        Article très intéressant en effet.
        La question que ça soulève en moi est: d'accord, mais comment est ce compatible, à grande échelle, avec le "comment j'existe à titre individuel"
        Bonjour,

        Et pourquoi exister à titre individuel ? L'individualisme ne serait-il pas le vrai cancer sociétal qui conduit aux rapports de domination ?

        Imaginons que l'on demande aux thésards de s'associer en binome ou trinome pour poursuivre leur carrière universitaire ? Que l'on honore et promeuve les équipes et non les individus ? Il me semble que cela pourrait changer en bien beaucoup de choses.

        Commentaire


          #5
          Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

          Moi je crois beaucoup à l'avenir des Mooc (tutoriels gratuits accessibles à tous, enfin disons à ceux qui utilisent internet...)

          Comme le dit depuis quelques années Salman Khan (cf la Khan Academy créé en 2006), ces tutoriels qui allient fonctionnement collectif et responsabilisation individuelle (chacun s'emparant du Mooc comme il le souhaite) pourraient bien bouleverser le système éducatif de la planète : http://www.parismatch.com/Vivre/High...-eleves-533872

          Même si des Moocs bien foutus, il y en a pas encore beaucoup...

          Commentaire


            #6
            Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

            ...
            Dernière modification par Rapsody, 28/03/2015, 08h31.

            Commentaire


              #7
              Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

              Bonjour,

              Quelqu'un a quelque chose à répondre à mon précédent commentaire ?
              Il est peut être inopportun dans la discussion.
              En tout état de cause, il est tres personnel, je vous ai livré mon intime.
              Et je me sens à poil avec ce message, à ne pas avoir de retour.
              Pour faire le lien avec la discussion: apporter sa contribution individuelle pour une élaboration commune (comme ici), oui, mais pour ma part j'ai besoin qu'on s'adresse à moi comme un individu alors.
              Et non comme à une discussion.
              Bref, si pas de réponse rebondissant sur le fond de mon message aujourd'hui, je l'efface, car ça me met mal à l'aise d être exposée ainsi sans que personne ne permette d'en faire quelque chose ou de rebondir dessus.

              Je sais pas moi, quand quelqu'un me répond de façon aussi personnelle et intime, je prends le soin de répondre un quelque chose.
              Au moins un "j'ai lu", ou "rien à répondre", ou "en effet", ou "à coté de la plaque", ou "pas d'accord". Histoire de ne pas le laisser exposé et à poil. Histoire de faire un quelque chose de collectif de sa contribution.

              Si j'écris ici, c'est pour cela, sinon, je m'adresse à mon psy dans son cabinet, ou auprès de proches.

              Commentaire


                #8
                Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

                Envoyé par Rapsody
                Bonjour,

                Quelqu'un a quelque chose à répondre à mon précédent commentaire ?
                Il est peut être inopportun dans la discussion.
                En tout état de cause, il est tres personnel, je vous ai livré mon intime.
                Et je me sens à poil avec ce message, à ne pas avoir de retour.
                Pour faire le lien avec la discussion: apporter sa contribution individuelle pour une élaboration commune (comme ici), oui, mais pour ma part j'ai besoin qu'on s'adresse à moi comme un individu alors.
                Et non comme à une discussion.
                Bref, si pas de réponse rebondissant sur le fond de mon message aujourd'hui, je l'efface, car ça me met mal à l'aise d être exposée ainsi sans que personne ne permette d'en faire quelque chose ou de rebondir dessus.

                Je sais pas moi, quand quelqu'un me répond de façon aussi personnelle et intime, je prends le soin de répondre un quelque chose.
                Au moins un "j'ai lu", ou "rien à répondre", ou "en effet", ou "à coté de la plaque", ou "pas d'accord". Histoire de ne pas le laisser exposé et à poil. Histoire de faire un quelque chose de collectif de sa contribution.

                Si j'écris ici, c'est pour cela, sinon, je m'adresse à mon psy dans son cabinet, ou auprès de proches.
                Bonjour,

                J’ai lu, et n’ai pas répondu, car je n’étais pas d’accord avec ton constat. Notamment sur le fait que tu te considères pas du tout dominante (je pense tout l'inverse de toi). Ce qui est d’ailleurs en contradiction avec bon nombre de tes messages, où tu désacralises l’altruisme en mettant plutôt en avant que chacun a un côté dominant en lui (ce dont je suis d’accord).

                Rien que la manière dont tu nous interpelles, là, apparemment agacée de ne pas avoir eu de réponse, montre que tu aimes fixer les règles (si je n’ai pas de réponse, j’effacerai).

                Sans compter que je me suis dit, comme souvent, si j’écris à Rapsody que je ne suis pas d’accord avec elle, elle va mal le prendre. Et surenchérir, pour avoir le dernier mot. Ce qu’un non dominant ne ferait pas…

                Pour le reste de ton message, en fait, quand je constate un tel décalage entre l’analyse de quelqu’un et la mienne, ça me coupe toute envie d’en discuter. Pour terminer, je pense que l’individualisme (le fait de se préoccuper de soi-même avant les autres, et de privilégier son autonomie individuelle) va avec une sensibilité évidente pour la domination ; on est d’autant plus individualiste qu’on n’a pas envie de dépendre du bon-vouloir des autres, et en étant individualiste, on décide, de par son pouvoir, de se positionner différemment. Ce que je comprends tout à fait, vu que je suis comme ça !

                Après, comment proposer des choses pertinentes en éducation, quand bon nombre de personnes préfèrent travailler à leur manière, parce qu'ils sont individualistes notamment, j'ai évoqué plus haut les Moocs, que je trouve intéressants car justement permettant à chacun de s'approprier le contenu comme il le veut.

                Commentaire


                  #9
                  Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

                  Bonjour,

                  J'ai lu, mais je n'étais pas trop d'accord.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

                    Bonsoir,

                    Il y a beaucoup d'incompréhensions dans ton message, je n'ai pas l'espoir de te les faire comprendre, mais juste de clarifier, pour ceux qui le pourraient.


                    Envoyé par Green_Valerianne
                    J’ai lu, et n’ai pas répondu, car je n’étais pas d’accord avec ton constat. Notamment sur le fait que tu te considères pas du tout dominante (je pense tout l'inverse de toi). Ce qui est d’ailleurs en contradiction avec bon nombre de tes messages, où tu désacralises l’altruisme en mettant plutôt en avant que chacun a un côté dominant en lui (ce dont je suis d’accord).
                    "Desacraliser" l'altruisme, je ne sais pas du tout ce que ça veut dire. Contrairement à toi, je ne parle pas beaucoup "d'altruisme", "d'mapthie", etc...ces mots que tu utilises souvent. En effet, je n'aime pas parler ces choses là, mettre des mots dessus. Ca se vit ça se gère, mais les parler, ça me dérange.
                    Si je n'ai aps souvenir d'avoir mis en avant un coté dominant de quiconque. A nouveau, ce n'est pas mon vocabulaire. Je peux soulever des aspects utopiques et idéologiques chez des gens, ainsi que les contradictions sous jacentes, je peux dire que l'aider l'autre nous apporte quelque chose (et encore, j'ai du dire ça il y a tres longtemps), mais faire le lien entre altruisme et domination, non jamais je n'ai fait cela. Tu dois comprendre bien souvent de travers ce que j'exprime.

                    Rien que la manière dont tu nous interpelles, là, apparemment agacée de ne pas avoir eu de réponse, montre que tu aimes fixer les règles (si je n’ai pas de réponse, j’effacerai).
                    D'abord tu ne fais pas partie de "nous". En fait, je m'adressais à DD, à qui j'avais répondu avec mon plus intime, et était blessée de ne pas avoir de retour. Donc pas agacée. ET comme écris clairement, je me sentais mal de m'être livrée aussi intimement dans mes réflexions, et de n'avoir aucun retour, qui me "réhabille un peu", en quelques sortes.
                    Donc rien à voir avec des règles à fixer, c'est si loin de cela. Il s'agit juste de ressenti personnel exprimé, besoin de passer à autre chose. Aucun lien avec des règles du forum.

                    Sans compter que je me suis dit, comme souvent, si j’écris à Rapsody que je ne suis pas d’accord avec elle, elle va mal le prendre. Et surenchérir, pour avoir le dernier mot. Ce qu’un non dominant ne ferait pas…
                    Euh non je ne le prends pas mal. J'observe juste une certaine amertume à chaque fois que TU me réponds, depuis la nuit des temps. Comment dire, quelque chose de vraiment pas bienveillant. Ce qui me fait peut être réagir plus froidement que avec d'autres, qui ne seraient pas d'accords avec moi.
                    Quant au lien avec "être dominant" ou pas, c'est une obsession pour toi ou quoi ? Je ne pense pas que le monde soit réparti entre dominants et non dominants. Comme j'ai déjà dit, je pense que chacun l'est, ou pourrait l'être dans un autre contexte. Voir certains en dégagent l'énergie alors que en apparence ils sont faibles et subissants. Mais ce serait rentrer dans une autre réflexion, qui n'est pas celle en objet ici.
                    Moi je pense, vu que tu en fais la remarque à plusieurs reprises, quelqu'un à l'apparence de dominante, mais qui ne l'est pas dans le fond. Ni dans ma vie privée, ni avec ma famille, mon fils, ni dans mon travail, alors que ce serait si possible.
                    J'ai décrit dans mon post précédent quelque chose qui n'avait rien à voir avec la domination. Je parlais de l'individualité de l'idée, qui me tenait à coeur. Mais je n'ai pas envie de t'expliquer plus, ça ne sert à rien.

                    Pour le reste de ton message, en fait, quand je constate un tel décalage entre l’analyse de quelqu’un et la mienne, ça me coupe toute envie d’en discuter.
                    C'est tout l'inverse pour moi. Les avis divergents m'intéressent, car ils me permettent de remettre en question mes propres avis.

                    Pour terminer, je pense que l’individualisme (le fait de se préoccuper de soi-même avant les autres, et de privilégier son autonomie individuelle) va avec une sensibilité évidente pour la domination ; on est d’autant plus individualiste qu’on n’a pas envie de dépendre du bon-vouloir des autres, et en étant individualiste, on décide, de par son pouvoir, de se positionner différemment. Ce que je comprends tout à fait, vu que je suis comme ça !
                    L'individualisme, ce n'est pas pour moi se préoccuper des autres avant soi meme. JE vis tout le contraire dans ma vie, tout en étant tres individualiste au niveau des idées, à nouveau. J'ai expliqué mon post était long, je ne recommence pas.


                    Sinon, mon post visait à dévoiler mes pensées, mon intime, pour avancer dans la réflexion. CE que j'attendais ou espérais, c'était des retours avec le meme niveau d'implication personnelle. (ce qui est si loin de ce que tu fais ici sur Atoute). Je mets en avant mon individualité, mais en contre partie, je me livre entièrement, pour une élaboration collective.
                    Je ne pense donc pas être quelqu'un d'individuel, au sens "vulgairement" compris par la majorité, toi en particulier.

                    Quant au "avoir le dernier mot", en effet, vis à vis de personnes qui démontrent le contraire de la bienveillance à mon égard (rien à voir avec ne pas être d'accord).
                    Ce n'est pas de la domination, c'est plutôt de l'ordre du: "non, tu ne me blessera pas, va aiguiser tes ongles ailleurs, mon dernier mot clôturera l'épanchement de ton venin qui ne m'atteindra pas".
                    Ce que je ferais donc ici avec toi.

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

                      Je suis contre l'école
                      Pourquoi vouloir imposer un formatage aux élèves
                      Etre autodidacte devrait étre obligatoire
                      Je rappel que l'éducation est subjective et que parfois elle peut être nocive si ce qu'on apprend est le mal
                      J'ai toujours eu du mal avec les éducateur comme Pascal le grand frère sur TF1,il est qui pour faire la morale aux jeunes?
                      Tout n'est pas parole d'évangiles et il faut distinguer l'ivraie du bon grain
                      Je mettrai une nuance en disant qu'un poète comme William Blake a osé s'attaquer aux évangiles en écrivant son évangile
                      Il dit que Jésus était en fait le mal
                      Il aimait ses ennemis(le mal)donc il n'aimait pas ses amis(le bien)
                      Parfois il faut se référer aux poètes qui se rapprochent le plus des choses divines et à plus raison que le religieux
                      D'ailleurs William Blake était un autodidacte

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Bonheur à l'école/université : l'éducation collaborative

                        Oui je sais je suis un sale con
                        Je préfère l'école à la maison
                        Y'a pas de compétition
                        C'est beaucoup plus folichon
                        Que de rester assis comme un con
                        Devant un prof qui dit ces ennuyeuses leçons

                        Commentaire


                          #13
                          L'avenir de l'apprentissage: concentrez-vous sur la coopération et non sur la concurrence. La pensée critique et la créativité doivent être au cœur du programme, tout comme la résolution de problèmes. Notre système éducatif doit être tourné vers l'avenir pour promouvoir l'adaptabilité et préparer les gens à l'incertitude.

                          Commentaire

                          Unconfigured Ad Widget

                          Réduire
                          Chargement...
                          X