Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Peut-on devenir TDAH ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Peut-on devenir TDAH ?

    Je copie ici un témoignage posté sur le site du livre :

    Commentaire : Bonjour
    Ma fille de 10 ans vient d'être détectée TDAH.
    J'ai envie de crier : "pas trop tôt!!!!!"

    Après avoir consulté 4 pédopsys depuis qu'elle a 5 ans, sans compter le suivi de la psy scolaire et depuis peu d'un enseignant RASED, personne n'avait rien vu juqu'à préent. Selon tout ce beau monde, elle avait juste un souci de relation à l'autre, de comportement, voire de mauvaise éducation. Pas de retard scolaire. Des capacités certaines, mais entravées par un gros déficit de concentration.

    C'est une enfant joyeuse, câline, tendre, généreuse, polie, peu aggressive et peu capricieuse. Elle est en constante opposition avec l'autorité, est insolente, provocante, parle fort. Incapable aussi de rester immobile 5 minutes, sauf quand elle dort (ouf et heureusement, c'est une marmotte...).

    Après avoir été propre très longtemps, elle a eu une période "j'ai du mal avec mon caca" (vers 7 ans) et "j'ai des accidents de pipi" (actuellement). Elle ment pour un oui, pour un non. Elle est très immature, collante, gluante, chiante et du coup assommante! Elle est hyper curieuse voire intrusive, car elle se mèle de tout ce qui ne la concerne pas. Elle n'arrive pas à ce concentrer sur une seule chose à la fois, ne finit jamais ce qu'elle a commencé. Résultat : elle est si exaspérante que peu de monde la supporte, moi la première. Elle n'a pas d'amis, n'est jamais invitée aux anniversaires. D'ailleurs, c'est qqch que j'ai fait à une époque, mais que je ne fais plus, vu qu'il n'y a jamais de retour...

    Ses grands parents rechignent à la garder, au centre aéré, les animateurs (souvent bien trop jeunes et peu compétents) ne la supportent plus à la fin de la journée, quant à l'école... Après un 2ème changement à partir du CE2, j'ai trouvé une petite école (3 classes) où les enseignants sont assez impliqués et n'ont pas trop de préjugés sur les enfants "difficiles" (cas nombreux dans cette école), ni sur les parents comme moi à qui on reprochait systématiquement un manque d'autorité, pire un manque d'intérêt pour son enfant !!!!!! Par contre, niveau encadrement périscolaire, c'est la bérézina... En gros, votre enfant est ingérable, c'est sa faute et la vôtre car à la maison "vous ne devez pas être assez sévère, faut la recadrer", me disent ces pros de la parentalité sans gosse et d'à peine 20 ans !

    Je suis pourtant une maman stricte, ordonnée, organisée, qui pose des règles et des limites, punit et récompense quand c'est justifié, j'avoue aussi qu'une gifle peut parfous m'échapper...

    Enfin, après 5 années à me battre et 10 mois d'attente pour avour LA psy souhaitée, j'ai trouvé une pédopsy comportementaliste. Après plusieurs séances, elle m'a proposé la Ritaline 10 LP la semaine dernière. On attend de voir prochainement le cardiologue pour les éventuelles contre indications. Si tout est OK, le traitement commencera d'ici la fin du mois.

    Bien que réticente à la mettre sous médicament à son âge, je me dis qu'on n'a rien à perdre. La vie à la maison est insupportable, beaucoup de conflits entre nous et que dire de sa vie à elle : même si elle ne montre aucun signe de tristesse, de mal être, ses difficultés d'adaptation font qu'elle est trop souvent isolée, trop dépendante de moi, et ce n'est pas normal quand on a 10 ans !!!!!!!! A 10 ans, on a des copines. Je redoute l'entrée au collège. Ce passage, on ne peut pas l'affronter seule. Il lui reste son CM2 ... et la Ritaline pour rectifier un peu les choses...

    Je tiens à préciser que j'élève ma fille seule depuis sa naissance (le papa nous a abandonnées pendant la grossesse).
    C'était un bébé souriant et archi facile ne pleurant presque pas qui a fait ses nuits au bout d'un mois.
    1ers soucis quand j'ai repris le boulot et mise à la crèche à 5 mois : elle refusait de manger avec moi, pas avec les puéricultrices de la crèche, jusqu'à ses 2 ans. Un jour, agacée par ce comportement, j'ai décidé de l'ignorer à table. Je lui préparais son assiette avec sa petite cuillère (chose qu'elle faisait sans problème à la crèche) et je mangeais de mon côté sans m'interesser à elle qui ne touchait pas à son assiette. La "comédie" a duré 15 jours : elle a fini par manger et il n'y a plus jamais eu de problème de repas. C'est d'ailleurs une enfant qui mange bien et de tout.

    Les vrais soucis ont commencé dès l'entrée à l'école maternelle, qui n'avait rien de maternel d'aileurs... Comportement, relationnel et reproches divers et variés faits à la mère, évoqués plus haut dans ce témoignage.

    Autres soucis : quand j'ai tenté de refaire ma vie courant 2010. Je suis restée presque 5 ans avec un homme dont l'enfant détestait viscéralement la mienne. J'ai mis le temps, mais j'ai mis un terme à cette relation il y a 6 mois car je ne supportais plus que ma fille soit rejetée par l'autre enfant et par son père qui surprotégeait la sienne et n'a jamais voulu comprendre pourquoi ma fille était intenable.

    Par rapport à tout ça, je me pose 1 question : naît-on avec un TDAH ou le développe-t-on ? Jusqu'à présent, je n'ai pas la réponse.
    J'espère juste que la Ritaline va nous aider à aller mieux. Et je dis "nous" car j'estime avoir fait tout mon possible pour tenter de corriger tous nos problèmes.

    En vous remerciant par avance de m'avoir lue.

    #2
    Re : Peut-on devenir TDAH ?

    J'ai bien sûr répondu que l'on est TDA/H dès la naissance. Les problèmes apparaissent au contact des contraintes et de l'ennui.

    Commentaire

    Unconfigured Ad Widget

    Réduire
    Chargement...
    X