Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Avec une main de moins

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Re : Avec une main de moins

    Envoyé par Eugénia
    C'est surtout qu'on a beaucoup plus de temps pour s'adapter...
    Et qu'il faut bien se trouver des adaptations...
    Pour un court terme on peut se contenter de demander de l'aide...

    Question pratique, Rapsody : ton soutien-gorge, il est agrafé avant que tu l'enfiles, du coup, je pense ?

    Quant aux robes boutonnées ou zippées dans le dos, je ne sais pas si ça se fait encore, à part pour des robes de mariées... mais c'est tout et n'importe quoi, sauf pratique !

    Et bonjour, Rapso !

    Bonjour Eugenia,

    J'espère que tu vas bien.
    Pour le soutif, non je l'accroche une fois enfilé à droite.
    Pour les robes, j'y arrive parfois. En fait je les monte au dessus de ma tete, là je peux accrocher, et apres redescend.
    Mais ca ne marche que si elle est assez large pour passer le tour de la poitrine (je me comprends).

    Commentaire


      #17
      Re : Avec une main de moins

      Un probleme insoluble:

      Pour enfiler les vestes, je commence bien sur par le bras gauche défectueux.
      Et pas de soucis pour enfiler le droite, sauf si la veste est trop serrée.

      Mais lorsqu'un homme galant à la sortie d'une soirée ou d'un resto me tend la veste me proposant (toujours) le bras droite à enfiler, là je dois botter en touche et lui demander de me tendre l'autre, avec donc obligé un minimum d'explications, dont je me passerais bien.
      PArfois je rejette son offre et prend le manteau pour me le mettre par la gauche, mais c'est pas tres correct, et ca peut etre vu comme désagréable par qui était galant.

      Quand je dis que les handicaps longs voir definitifs on s'y fait mieux, c'est pas que une question de temps.
      C'est une question d'acceptation.
      On fait avec les limites, alors que sur une courte durée, on s'énerve, on s'y fait peut etre pas.

      Bizatous

      Commentaire


        #18
        Re : Avec une main de moins

        Bonsoir,

        Quand on présente un manteau ou une veste : on ne doit pas donner plus d'importance à l'une ou l'autre de manches (quand on a été bien élevé). C'est celui que l'on aide qui choisit.

        Tiens ton sac ou ta pochette main droite, fais comprendre que tu tiens la pochette et que tu n'as pas l'intention de la changer de main dans l'immédiat.

        Cela fonctionne assez bien, voire même très bien et ni vu ni connu, c'est une affaire rondement menée sans avoir à donner la moindre explication.
        "Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus!"
        MICHEL AUDIARD

        Commentaire


          #19
          Re : Avec une main de moins

          Oui, Rapsody, question d'acceptation, avec parfois des périodes transitoires où l'on accepte moins...

          Pour la veste, cela ne m'arrive pas souvent qu'une personne attentionnée me présente le vêtement, mais j'ai réfléchi à comment je procède, et du coup ça m'étonne qu'on te présente toujours d'abord la manche droite !

          Je n'ai peut-être eu que des personnes qui font comme dit Mo Yeh, qui tiennent ton manteau ouvert, et c'est toi qui choisis !

          J'ai les deux bras valides, mais je suis droitière, et je passe toujours la manche gauche d'un vêtement en premier, la droite étant plus adroite pour ensuite chercher et trouver l'autre manche.

          Et tu peux aussi faire ta princesse, en toute simplicité et sans explications, en présentant ton bras gauche au galant qui apporte ta veste !

          Lombric power !

          Commentaire


            #20
            Re : Avec une main de moins

            Envoyé par Mo Yeh
            Bonsoir,

            Quand on présente un manteau ou une veste : on ne doit pas donner plus d'importance à l'une ou l'autre de manches (quand on a été bien élevé). C'est celui que l'on aide qui choisit.
            Bonsoir,

            C'est comme pour le baise-main. Normalement, c'est celle qui est baisée qui choisit mais souvent le baiseur la prend au dépourvu et au lieu d'une main dolente et disponible, il reçoit une vigoureuse poignée de main. L'important, c'est de ne pas manifester de confusion qui ne ferait que s'ajouter à la gêne inévitable.
            Enfin, ce (léger) problème est rare de nos jours...
            Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.
            Montaigne

            Commentaire


              #21
              Re : Avec une main de moins

              Envoyé par Soliless
              Bonsoir,

              C'est comme pour le baise-main. Normalement, c'est celle qui est baisée qui choisit mais souvent le baiseur la prend au dépourvu et au lieu d'une main dolente et disponible, il reçoit une vigoureuse poignée de main. L'important, c'est de ne pas manifester de confusion qui ne ferait que s'ajouter à la gêne inévitable.
              Enfin, ce (léger) problème est rare de nos jours...
              Je suis toujours surprise par le baise-main, et mal à l'aise!


              Amo, Spero, Credo.



              Gaby!

              Commentaire


                #22
                Re : Avec une main de moins

                Envoyé par gabrielle elise
                Je suis toujours surprise par le baise-main, et mal à l'aise!
                Moi aussi en général... Sauf quand il s'agit d'un récidiviste. Je lui tends alors une main dolente. Je pense à Madame Récamier (je ne sais pas pourquoi car je ne suis pas allongée) et j'ai envie de rire...
                Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.
                Montaigne

                Commentaire


                  #23
                  Re : Avec une main de moins

                  Envoyé par Soliless
                  Moi aussi en général... Sauf quand il s'agit d'un récidiviste. Je lui tends alors une main dolente. Je pense à Madame Récamier (je ne sais pas pourquoi car je ne suis pas allongée) et j'ai envie de rire...
                  C'est vrai que ça ne se fait plus beaucoup...
                  La main dolente pour les récidivistes aussi !

                  Pour les autres... je suis tentée de les gifler : Ça ne se fait plus !
                  Lombric power !

                  Commentaire


                    #24
                    Re : Avec une main de moins

                    Envoyé par Eugénia
                    C'est vrai que ça ne se fait plus beaucoup...
                    La main dolente pour les récidivistes aussi !

                    Pour les autres... je suis tentée de les gifler : Ça ne se fait plus !
                    Moi non plus je ne le fais plus : je ne gifle plus, depuis longtemps.

                    Lorsque j'étais ado, c'était ma façon d'établir le contact (les relations garçons-filles faussées par l'éducation qui voulait que les filles aient toujours l'air de résister...)
                    Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.
                    Montaigne

                    Commentaire

                    Unconfigured Ad Widget

                    Réduire
                    Chargement...
                    X