Annonce

Réduire
Aucune annonce.

syndrome du défilé des scalènes

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Un invité a crée une discussion dans syndrome du défilé des scalènes

    syndrome du défilé des scalènes

    Bonjour à tous,

    Je m'apelle Sabrina, j'ai 28 ans et je souffre depuis maintenant longtemps du syndrome du "defilé des scalènes "( ou autre nom tel que cervico brachial .....).
    Je suis passée par différentes phases et différents niveaux de crises, mais aujourd'hui la douleur devient de plus en plus insuportable et je ne sais plus comment avancer dans cette maladie, qui n'est pourtant pas si grave ( comparativement à d'autre ) mais qui fait tellement souffrir !!!!
    J'aimerais correspondre avec des personnes ayant le même problème que moi mais aussi des personnes ayant été opéré.
    Plus les jours passent et plus mon quotidien et surtout mes nuits ( crises les plus fréquentes ) deviennent pénibles.
    Si toutefois au passage il y avait des personnes du corps médical qui pouvaient me donner, nous donner ( car nous sommes nombreux à souffrir de ce problème ) quelques infos complémentaires ou des contacts ou une simple orientation vers un professionnel qui pourrait se sentir concerné ( j'en ai rencontré peu jusqu'à présent, malheureusement ils sont rares ou peut-être difficile à trouver )
    Merci d'avance à tous et bonne soirée.
    Mille mercis pour votre aide.

  • marlene64
    a répondu
    Envoyé par pika117 Voir le message
    Re : syndrome du défilé des scalènes





    oui je suis bien d'accord avec vous
    trouver un guims RPGiste????
    je SUIS DE PAU
    J'ai un kiné ostéo!!! étirement +massage du crane +petites pressions sur les épineuses cervicales , il les fait bouger sans craquement !!!!(cela fait mal)
    Mais la kiné sans douleur je n'y crois pas !!!! de la kiné une par semaine il ne veut pas plus !!!
    Le corps doit se reposer entre dit il
    Quand pensez vous ????
    Merci de votre réponse et de vos conseils
    pika qui malgré tout garde le sourire mais 10ans avec une névralgie d'arnold opéré bordeaux! raté des suites opératoires avec syndrome méningé(enfin une infection 15 jours à l'hosto et l'obligation de réouverture par le même "débile" pour trouvée la porte d'entrée de cette infection de quoi perdre confiance !et de douter de tout chirurgien!
    bonjour je suis de pau moi aussi je voudrez savoir si vous vous ete fait opere . j ais vu le chirugien qui me dit que c est la seulle solution apres 50 seance de kine merci beaucoup

    Laisser un commentaire:


  • Elodie33
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    Envoyé par natvana
    Bonjour, j'ai actuellement 36 ans et il y a 4 ans je me suis faites opérer du syndrôme du défilé des scalènes. On m'a retirer la première côte gauche. Pour trouver ce que j'avais je suis passé entre les mains de différents médecins : vertébrothérapeute, neurologue, (on m'a même fait une ponction lombaire pour voir si mes douleurs ne venait pas de la sclérose en plaque), j'ai finis par aller voir un professeur à Paris, spécialiste des membres supérieurs, et là en 5 secondes il a trouvé ce que j'avais, il m'a dit de lever les bras en l'air, il a vu qu'au bras gauche je n'avais plus de pouls lorsque le bras était en l'air et le verdict est tombé. Mes symptomes étaient : j'avais trés mal au bras gauche, lourd comme s'il était mort, j'étais obligé de "porter" mon bras gauche avec mon bras droit. Mon cas vient en fait d'une trop grande nervosité qui se localisait au niveau du cou et des épaules. J'ai commencé a avoir des soucis en 1991 après le décès de ma grand mère maternelle que j'aimais comme une deuxième maman. J'ai eu une "sciatique" du bras gauche. Durant quelques années j'ai été relativement tranquille jusqu'au jour où j'ai été dans un poste au travail qui était horrible, une hiérarchie qui me mettais une pression terrible et rebellotte douleur...Le professeur que j'avais été voir m'avait donné une méthode de kinésithérapie, la méthode PET, qui a marché les premiers temps, mais ensuites tout est revenu, j'ai eu des traitements antidouleurs LAMALINE mais qui ne faisaient plus grand chose à la fin, donc je me suis décidé à me faire opérer bien que le professeur m'avait dit d'essayer d'éviter car c'était une opération trés lourde. Mais je n'en pouvais plus donc j'ai essayé de trouvé un chirurgien orthopédique qui acceptait de pratiquer cette opération, j'ai trouvé assez facilement. Et en plus, étant une femme, il ne voulait pas inciser au niveau du cou comme c'est fait le plus souvent. Donc il s'est renseigner et il a ouvert sous le bras gauche pour que la cicatrice ne se voie pas. Depuis, je revis complètement, j'ai même quasiement oublier que j'ai eu le syndrôme du défilé des scalènes...Je souhaites à tous ceux qui sont atteint de ce syndrome d'avoir un épilogue comme le mien, mais il est vrai que chaque cas est différent.

    Bonsoir! J'arrive plus de 10ans après ce post mais si vous avez mon message ou si quelqu'un d'autre à des informations pouvant m'aider : natvana, auteur de ce post, pourrais tu nous indiquer quel est le médecin qui a pris en charge ton opération ? Je souffre et cette maladie va finir par mettre un terme à ma carrière alors que je n'ai que 25 ans et des rêves pleins la tête. La rééducation ne suffisant pas j'aimerais enfin être prise en charge et libèrée de ce poids qui m'empêche d'avancer dans ma vie personnelle et professionnelle...

    Laisser un commentaire:


  • Corsicanboy
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    Bonjour, après avoir pris une branche sur la tete un jour de tempête, entorse cervicale, perte de la lordose et douleurs bras droit, épaule.... Au bout de 3 ans de traitements tramadol, morphine... Et plus de dix médecins suite à mon acharnement car je souffrais trop et les médecins me disaient ça va passer il n y a rien de plus .... Et blabla bla j ai enfin réussi à rencontrer un medecin qui a en quelques jours décelé et traite mon probleme en fait ma cote avait été fracturée lors de l accident et des bouts d'os lacerais mes muscles et le nerf depuis trois ans d ou les douleurs insupportables opere maintenant depuis dix mois, je peux à nouveau bouger mon bras mais sans forcer car la guerrison des nerfs est tres lente. Des que j essai de faire un effort, style écrire une page, taper un courrier à l ordinateur ou tout simplement ouvrir une bouteille de vin, je souffre pendant trois jour malgré la morphine. Mais je sens bien que la guerrison est proche et qu il s agit de temps du au manque de professionnalisme et de compétences des médecins antérieurs qui n ont pas vu ma cote casses alors ne perdez pas espoir la douleurs n est pas vivable et il faut se battre contre tous sans parler des gens qui nous croient fou et oui c est arrivé un medecin me disait c est dans votre tete messieur.... Mon chirurgien m a indiqué une base d un an pour me remettre et reprendre le travail, la conduite et ma vie tout simplement car aujourd'hui encore je ne connais que mon canapé, mon lit et la salle de bains ... C est pas une vie mais c est ma vie aujourd'hui hui et j espère la changer bientôt il suffit de patienter et de garder espoir Voilà c est pas grand chose mais je tenais à témoigner et soutenir ensemble soyons plus fort
    il faut se lever se relever et aller tout droit merci

    Laisser un commentaire:


  • husky601
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    Je conseille fortement à toute les personne qui sont atteinte du syndrome de défilé torasique de consulté un RPG (Reeducación Postural Global) qui est une méthode francaise qui a été développé par Philippe E. SOUCHARD. Je suis au Canada et c'est relativement difficile d'en trouvé mais logiquement en Europe c'est beaucoup plus simple. Aussi vous pouvez trouvé d'autre info sur se forum. http://neurotalk.psychcentral.com/forum24.html

    Alexis

    Laisser un commentaire:


  • Antinea
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    Bonjour, vos posts sont très enrichissant. Suite à un accident de voiture, j'ai eu une entorse cervicale. Très vite j'ai ressenti de vives douleurs dans le dos (para vertébrales ) avec sensations de décharges électriques. J'ai vu l'expert de l'assurance qui m'a offert un dédommagement en me disant ça va passer. Mon généraliste idem. Les douleurs se sont intensifiées et étendues . J'ai changé de généraliste, orientée vers une rhumato et neuro. Total décollement de l'omoplate, lésion modérée du nerf thoracique ( gauche) . Traitement kine x 2 par semaine, tens, lyrica. Les douleurs n'ont cessées d'empirer, dernier examen, écho des sous claviers. Total : sdtb serre bilatéral , occlusion totale à 80°. J'ai demande une nouvelle expertise car ces douleurs bouffent ma vie pro et Perso . L'expert a répondu que ce n'était pas forcément imputable à l'accident ( mon cliché cervical apophyse est normal)
    Je ressent beaucoup de colère et de depis cela fait 4 ans que je traîne ça . J'ai parfois l'impression d'être une feignante tellement je suis limitée dans mes activités, je culpabilise beaucoup. Tous vos messages m'ont fait du bien. J'ai l'impression d'être moins seule. Merci

    Laisser un commentaire:


  • Cosy
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    Envoyé par sabri
    Bonjour à tous,

    Je m'apelle Sabrina, j'ai 28 ans et je souffre depuis maintenant longtemps du syndrome du "defilé des scalènes "( ou autre nom tel que cervico brachial .....).
    Je suis passée par différentes phases et différents niveaux de crises, mais aujourd'hui la douleur devient de plus en plus insuportable et je ne sais plus comment avancer dans cette maladie, qui n'est pourtant pas si grave ( comparativement à d'autre ) mais qui fait tellement souffrir !!!!
    J'aimerais correspondre avec des personnes ayant le même problème que moi mais aussi des personnes ayant été opéré.
    Plus les jours passent et plus mon quotidien et surtout mes nuits ( crises les plus fréquentes ) deviennent pénibles.
    Si toutefois au passage il y avait des personnes du corps médical qui pouvaient me donner, nous donner ( car nous sommes nombreux à souffrir de ce problème ) quelques infos complémentaires ou des contacts ou une simple orientation vers un professionnel qui pourrait se sentir concerné ( j'en ai rencontré peu jusqu'à présent, malheureusement ils sont rares ou peut-être difficile à trouver )
    Merci d'avance à tous et bonne soirée.
    Mille mercis pour votre aide.

    Bonjour Sabrina,
    Je souffrais du symptôme du défilé depuis 2007. Les douleurs sont devenues insupportables au mois de février dernier et le Doppler a confirmé une compression totale de l artère. (Mon bras gauche etait constamment comprime, j avais des fourmillement dans ma main et impossible de rester le bras levé) Je me suis faite opérée à la pitié Salpetriere par le professeur C. au mois d avril 2013 et l'opération à été une réussite. Je ne souffre plus et je peux reprendre un mois après mes activités. C est maintenant une histoire ancienne. Les suites opératoires sont supportables : aujourd hui les hôpitaux sont capables de prendre en charge les douleurs des patients. J avais vraiment peur de me faire opérer en voyant les témoignages négatifs sur les sites internet, c est pourquoi je dépose le mien. J ai une cicatrice toute fine qui ne se verra presque plus dans quelques mois. N hésitez pas a me contacter si besoin. Cordialement

    Laisser un commentaire:


  • Chani21
    a répondu
    Re : Nevralgie cervico-bracchiale, scalene, arthrose et vertige

    Bonjour,
    Oh Rivotril ne fait rien si ce n'est aider à l'endormissement. Mon spécialiste de la Douleur est revenu d'une formation et il en a été conclu que le Rivotril, avec du temps et du recul n'était pas efficace du tout... sur les douleurs neuropathiques.
    Honnêtement, pour tout te dire, seul le Skénan (chlorydrate de morphine) me soulage lors d'épisodes douloureux... maintenant à doses faibles/ au début après mes opérations et seulement lors d'épisodes douloureux;. j'ai tout essayé avec mon spécialiste de la douleur... avant d'en arriver là.; avec bien sûr un sérotoninergique (séropram). Toi tu prends de l'effexor... mais il faut trois semaines avant les premiers effets..
    Je ne connais pas Zardial, c'est quoi....? je regarderais demain.
    L'EMG me parait essentiel, tu me diras ce qu'il en est, en te souhaitant que le plan neuro ne soit pas trop atteint..

    Saches que je connais bien les douleurs dont tu souffres.. j'en ai eu avant les opérations, des nuits blanches... je faisais la sieste. du moins, dès que j'ai été arrêté en maladie, mais sinon les journées étaient dures pour travailler après avoir passé des heures à marcher pour balancer mes bras la nuit... ! je dormais debout. Alors je compatis vraiment..
    Après les opérations les douleurs se sont atténuées, elles n'étaient plus les mêmes et par crises, par périodes....
    Tout dépendra et de l'EMG et de l'écho-doppler ?
    T'a-t-on recherché des côtes surnuméraires ? Quel âge avez -vous ?

    Bonne chance pour demain.. Merci de donner des nouvelles..
    Amicalement.
    Chani . E.

    Envoyé par EKTO
    Merci Chani.
    En fait bi profenid et acupan m ont a peine soulage. Des le lendemain je me suis réveille a 4h du matin avec un crise ultra violente. L amélioration a eu lieu avec l algologue (spécialiste de la douleur) qui m a prescrit effexor le matin et ritrovil le soir avec Zardial des qu une crise survient. 1ere nuit de sommeil avec 5h de sommeil, deuxième avec 21h-3h00 puis 8h-12h soit une récupération de 10h. Cette nuit minuit-4h30 et des douleurs qui maintenant se localisent dans le bras et sont fulgurantes. bref ça se déplace. Au programme cette semaine EMG (today) et Doppler (jeudi) avant le rdv neurologie vasculaire le 20 février. J avoue être a bout par manque de sommeil essentiellement. La douler devientt gerbage surtout le jour. Il me semble que le Zardial fait le meilleur effet j'en prends 8 par jour (max conseille) et le Ritrovil ne fait rien (10 gouttes, je suis au max la aussi). Comparativment au myolastan ou zopiclone je n'ai meme pas une sensation d endormissement!
    J espère effectivement qu 'un diag sera pose assez rapidement car c'est un enfer que ces douleurs continues et soutenues...qui montent en flèche la nuit!

    Laisser un commentaire:


  • EKTO
    a répondu
    Re : Nevralgie cervico-bracchiale, scalene, arthrose et vertige

    Merci Chani.
    En fait bi profenid et acupan m ont a peine soulage. Des le lendemain je me suis réveille a 4h du matin avec un crise ultra violente. L amélioration a eu lieu avec l algologue (spécialiste de la douleur) qui m a prescrit effexor le matin et ritrovil le soir avec Zardial des qu une crise survient. 1ere nuit de sommeil avec 5h de sommeil, deuxième avec 21h-3h00 puis 8h-12h soit une récupération de 10h. Cette nuit minuit-4h30 et des douleurs qui maintenant se localisent dans le bras et sont fulgurantes. bref ça se déplace. Au programme cette semaine EMG (today) et Doppler (jeudi) avant le rdv neurologie vasculaire le 20 février. J avoue être a bout par manque de sommeil essentiellement. La douler devientt gerbage surtout le jour. Il me semble que le Zardial fait le meilleur effet j'en prends 8 par jour (max conseille) et le Ritrovil ne fait rien (10 gouttes, je suis au max la aussi). Comparativment au myolastan ou zopiclone je n'ai meme pas une sensation d endormissement!
    J espère effectivement qu 'un diag sera pose assez rapidement car c'est un enfer que ces douleurs continues et soutenues...qui montent en flèche la nuit!

    Laisser un commentaire:


  • Chani21
    a répondu
    Re : Nevralgie cervico-bracchiale, scalene, arthrose et vertige

    Bonsoir,

    Je crois que dans votre cas vous devez attendre de voir le neurologue spécialité vasculaire, avec un echo-doppler à la clé il pourra déjà vous dire si c'est un syndrome du défilé dû à une compression vasculaire.. quoi que je pense qu'il vous fera faire aussi un EMG... pour savoir si votre plexus est comprimé.
    Arthrose en C5, C6, et C7, c'est la 1er chose qui s'était vu lors de ma première radio... mais cela n'explique absolument pas vos douleurs !

    D'ailleurs chose étrange, 2 ans après les opérations, .. je n'avais plus d'arthrose !!!
    Donc..
    Que l'acupan et le Bi-Profenid vous ait soulagé, normal, l'acupan est un anti douleur assez fort et le profenid un anti-inflammatoire .

    Bizarre que la cortisone ne vous ait pas soulagé ! Mais on n'est pas tous réceptif au même médications..

    Que vous soyez en phase de défriche, c'est bien... et pour vous les RV se succèdent, vous devriez être fixé assez rapidement...

    Les douleurs aux deux derniers doigts, et au coude.. seemblent prédire une compression au moins en C7 et C8, et peut-être D1.... ce sont les nerfs qui gèrent cette partie là.. les douleurs décrites semblent davantage d'origine neuurologique.. mais cela votre neurologue vous le dira...

    Bizarre ces vertiges !! Cela m'est seulement arrivé voici quelques mois, à priori, rien à voir avec la SDTB... je ne connais personne qui ai eu des vertiges comme vous les décrivez et qui viennet de l'oreille interne effectivement.. ( je prends aussi du Tanganil..) mais on m'a décelée une maladie de Ménière...!! Sans aucuns rapports avec mon SDTB.. m'a-ton dit !

    Vous nous tiendrez au courant ?

    Je vous souhaite que tout aille vite afin :
    1 on sache vous soulager (bonne idée un spécialiste de la douleur),
    2 qu'une solution vous soit proposée, afin de solutionner votre problème.

    Je vous souhaite une bonne soirée.
    Chani.




    Envoyé par EKTO
    Bonjour,
    Je viens de lire ce forum très riche en expérience et vos retours et surtout sites, infos, doc a lire m interessent. Je suis en phase de défriche mais les douleurs sont la! Tellement la que je suis parti pour la 1ere fois de ma vie aux Urgences mercredi matin, 6h30!

    Crise paroxystique de mardi a mercredi, ou je n'ai pu fermer l oeil de la nuit. Ayant fait 2 nuits sans sommeil avant, et une semaine précédente avec en moyenne 2 a 3 heures de sommeil...je vous laisse imaginer mon état.

    Presentement: douleurs dans les cervicales, dorsales et trapèze du membre supérieur gauche (MSG). C est moyennement supportable en journée, ça monte en fin d apres midi et le soir c'est l enfer. Je ne peux pas prendre la position allongée. Immediatement un tailleur de pierre et un boucher frappent et cisaillent mes cervicales, dorsales, trapèzes...et la douleur passe dans le bras gauche essentiellement bras, puis coude (cote int et ext), le tout se concentrant dans la main/auriculaire et annulaire.

    Aux urgences ils ont commence par myolastan et 60mg de cortisone. 4h d attente pour revenir me demander si amélioration. Reponse :rien! Ils ont decide de me perfuser au Profenid et Acupan. Resultat : un peu mieux mais position allongée toujours intenable.
    Le médecin a conclu a une névralgie cervico-bracchiale et possible problème de scalène (apres le test des 2 bras tendus). Prescrit Doppler et EMG - semaine prochaine

    Background: Debut d' etourdissements/vertiges en Aout dernier. Qui aujourd'hui ont lieu seulement en position allongée. Avant ça pouvait être en journée, toujours sur des mouvements vers la gauche ou tete en l air avec pliure du cou.
    Septembre, médecin ORL : vous décrivez un pb d oreille interne, donc tanganil. Soyez patient, on peut rien faire. Les cristaux vont se remettre en place.
    Novembre, ostheopathe : c est un pb cervical. Manipulations. Mieux 2 jours puis retour des vertiges
    Decembre, examen médicaux : scan cerveau avec et sans injection, RAS (ouf)
    Radio cervicales: arthrose prononcee en c5,c6,c7 avec diminution des trous de conjugaison a gauche

    Voila. Depuis la consultation aux urgences, j ai pu dormir hier avec seulement 3 reveils dans la nuit! Ce matin : re crise avec une douleur a nulle autre pareil. Duree courte 15min, douleur très forte.


    Je consulte demain un sep de la douleur çar je veux pouvoir m allonger a nouveau (ma nuit d hier c 'est 50% assis dans un fauteuil pour dormi, seule position ''confortable''). J ai un rdv a l APHP avec un professeur en neurologie vasculaire dans 10 jours.

    Merci pour vos retours et expériences. Tout m intéresse: de vos histoires a vos trucs pour soulager, des medics qui marchent pour vous a la kine et en DERNIER recours l opération scalène.

    Laisser un commentaire:


  • EKTO
    a répondu
    Nevralgie cervico-bracchiale, scalene, arthrose et vertige

    Bonjour,
    Je viens de lire ce forum très riche en expérience et vos retours et surtout sites, infos, doc a lire m interessent. Je suis en phase de défriche mais les douleurs sont la! Tellement la que je suis parti pour la 1ere fois de ma vie aux Urgences mercredi matin, 6h30!

    Crise paroxystique de mardi a mercredi, ou je n'ai pu fermer l oeil de la nuit. Ayant fait 2 nuits sans sommeil avant, et une semaine précédente avec en moyenne 2 a 3 heures de sommeil...je vous laisse imaginer mon état.

    Presentement: douleurs dans les cervicales, dorsales et trapèze du membre supérieur gauche (MSG). C est moyennement supportable en journée, ça monte en fin d apres midi et le soir c'est l enfer. Je ne peux pas prendre la position allongée. Immediatement un tailleur de pierre et un boucher frappent et cisaillent mes cervicales, dorsales, trapèzes...et la douleur passe dans le bras gauche essentiellement bras, puis coude (cote int et ext), le tout se concentrant dans la main/auriculaire et annulaire.

    Aux urgences ils ont commence par myolastan et 60mg de cortisone. 4h d attente pour revenir me demander si amélioration. Reponse :rien! Ils ont decide de me perfuser au Profenid et Acupan. Resultat : un peu mieux mais position allongée toujours intenable.
    Le médecin a conclu a une névralgie cervico-bracchiale et possible problème de scalène (apres le test des 2 bras tendus). Prescrit Doppler et EMG - semaine prochaine

    Background: Debut d' etourdissements/vertiges en Aout dernier. Qui aujourd'hui ont lieu seulement en position allongée. Avant ça pouvait être en journée, toujours sur des mouvements vers la gauche ou tete en l air avec pliure du cou.
    Septembre, médecin ORL : vous décrivez un pb d oreille interne, donc tanganil. Soyez patient, on peut rien faire. Les cristaux vont se remettre en place.
    Novembre, ostheopathe : c est un pb cervical. Manipulations. Mieux 2 jours puis retour des vertiges
    Decembre, examen médicaux : scan cerveau avec et sans injection, RAS (ouf)
    Radio cervicales: arthrose prononcee en c5,c6,c7 avec diminution des trous de conjugaison a gauche

    Voila. Depuis la consultation aux urgences, j ai pu dormir hier avec seulement 3 reveils dans la nuit! Ce matin : re crise avec une douleur a nulle autre pareil. Duree courte 15min, douleur très forte.


    Je consulte demain un sep de la douleur çar je veux pouvoir m allonger a nouveau (ma nuit d hier c 'est 50% assis dans un fauteuil pour dormi, seule position ''confortable''). J ai un rdv a l APHP avec un professeur en neurologie vasculaire dans 10 jours.

    Merci pour vos retours et expériences. Tout m intéresse: de vos histoires a vos trucs pour soulager, des medics qui marchent pour vous a la kine et en DERNIER recours l opération scalène.

    Laisser un commentaire:


  • Chani21
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    Bonjour à vous toutes et tous,

    Oui, cela faisait bien longtemps que je n'étais intervenue sur le forum.. mais je pense que les plus anciens ou anciennes , auront compris pourquoi, j'ai été obligée de prendre une certaine distance.

    Pour les nouveaux, tout comme vous j'ai souffert à intervalles et par périodes de tous ces symptômes : fourmillements dans les mains, les bras, décharges électriques dans les bras et la nuit , ces douleurs me réveillaient la nuit, et je devais me lever et secouer mes bras durant demi-heure avant de pouvoir redormir et cela parfois plusieurs fois par nuit ! Epuisant !

    J'avais 30 ans lorsque tout a commencé, mais comme c'était par périodes, tout comme à nombres d'entre nous, on m'avait signifié que c'était psychosomatique.
    Que nenni, au final !
    Un jour, mon bras s'est mis a enfler ainsi que ma main droite, triplé de volume !
    Alors on m'a diagnostiqué un syndrome du Défilé Cervico-Thoraco-brachial , qui était du à des côtes surnuméraires situées en c7 (sur la 7ème côtes cervicales. Elles compressaient mes artères sous-clavières (vu à l'angioscanner), mais aussi les plexus brachiaux, (j'ai passé un EMG, électomyographie)

    A la suite de ces examens, j'avais plus la choix, tant les artères étaient compressées... l'opération était urgente.

    J'ai été dirigée vers un professeur connu sur un CHU à Purpan -Toulouse.... et les deux opérations ( 1er : côté droit) et 3 mois plus tard, côté gauche.

    Arrivée trop tard vers l'opération, pour mes plexus brachiaux? très abîmés, j'en garderais des séquelles toute ma vie... mais j'avais 52 ans lors des opérations.... donc, ce n'est pas le fait du chirurgien, mais des côtes qui avaient à force de temps cisaillé mes nerfs !!

    Alors , je peux vous affirmer qu'aujourd'hui, le SDTB est fort connu des chirurgiens, qu'ils soient cardios ou neuros...., mais que l'on doit se faire opérer dans un centre Universitaire.... pas n'importe où , c'est la garantie de la bonne qualité des chirurgiens....

    Pour avoir continué à suivre des jeunes femmes qui se sont faites opérées, hors de ce forum, je peux vous dire qu'elles sont toutes satisfaites de leur opération.....
    De plus une artère comprimée, est une artère qui risque de craquer (c'est arrivé , en ce qui me concerne, sur la table d'opération, j'ai eu de la chance !)
    Quant aux plexus brachiaux qui dirigent tous les nerfs des bras.... je suis aussi persuadée que l'opération dans la majorité des cas.. est la meilleure solution.....parfois non, mais cela c'est le chirurgien qui peut vous le dire, alors n'hésitez pas à consulter un bon chir.....
    Parfois la Kiné peut donner de bons résultats.
    Pour les personnes qui ont des fourmillements et des décharges électriques, obligé, c'est compression des plexus, donc compression neurologique.... l'artère lorsqu'elle est compressée souvent on a la main le bras qui enfle un peu..... et c'est une douleur sourde....là c'est compression artérielle ou veineuse.

    Cela peut être dû effectivement à des côtes en plus sur C7, la plupart du temps, ou compression par les muscles, les scalènes.. et là effectivement la Kiné est d'abord utilisée...

    Mais tout cela se voit aux examens.... on sait très vite, d'où vient la compression, côtes ou muscles scalènes....

    Aujourd'hui, presque 7 ans après, je prends toujours des anti-douleurs pour des douleurs neuropathiques, mais avec le temps... cela s'amenuise, et c'est par périodes.... et ce sera ainsi, durant encore des années.. Mais je me suis habituée... à cet handicap... je ne peux plus faire du tout certains gestes, nerfs bousillés c'est séquellaire et chronique.
    Je prends toujours de la morphine lors de douleurs, , pas tout le temps et surtout aux doses les plus faibles..... maintenant...mais ne pas oublier que j'avais 52 ans lors des opérations. Plus l'opération est faite jeune, et plus ca marche super bien.. ensuite plus de douleurs !

    J'ai été mise à la retraite anticipée pour handicap...
    Mais je suis sereine, et en harmonie désormais.. après le temps de la colère, est venu l'acceptation, c'est ainsi.

    Alors je ne peux que recommander aux jeunes femmes ou jeunes filles de savoir déjà d'où vient la compression : côtes ou scalènes avec des examens appropriés..... et croyez-moi, si ce sont des côtes en plus, n'hésitez pas..... faites-vous opérées....
    Si c'est à cause des scalènes, voir d'abord séances de kiné..; si cela ne donne rien au bout de six mois, alors une opération peut être envisagée...

    Bien choisir son chirurgien, mais à mon avis, en CHU, y-en-a beaucoup en France, vous avez 98% de chance d'être super bien opérée..

    Ce syndrome devient de plus en plus courant et de plus en plus tôt: Stress, oui évidemment car le stress agit sur la contracture des muscles du cou et dessus les épaules, alors le défilé thoraco-brachial où passe et le plexus, et l'artère ou les veines, se retrécie et les muscles appuient sur les nerfs , l'artère, les veine.... et c'est là que l'on commence à ressentir ce style de douleur....
    Les nouvelles postures, le rendement au travail qui s'est amplifié et qui sollicite les bras les épaules.... l'ordi aussi....
    Et tout un tas d'autres facteurs dus à la vie d'aujourd'hui....

    Voilà, si quelqu'un souhaite avoir d'autres infos, je serais là.. je peux aussi vous indiquer des sites, qui expliquent tout cela.
    Au début, je n'ai fait que cela, .... me renseigner sur des sites notamment sites de CHU... cours de médecine, etc...
    Maintenant, ma maladie, je la connais par coeur....
    Tous les ans durant 5 ans, j'ai passé des EMG, .. aucune repousse, j'étais trop vieillle !! ensuite maintenant tous les deux ou trois ans, afin de voir surtout qu'il n'y ai pas de dégénérescence Wallérienne... qui se mette de la partie....

    Je vous souhaite à tous du courage, ne vous laissez pas faire par les généralistes qui trop souvent n'y pense même pas au SDTB..... ou alors n'y crois pas, allez vers des spécialistes.
    J'ai eu de la chance, mon toubib a compris au bout de 5 ans de douleurs.. tout à coup.. alors les exams se sont enchainés et il m'a envoyé voir un chirurgien que je ne suis pas prête d'oublier !! 3 jours plus tard j'étais sur la table d'opération et il m'a sauvé la Vie.

    Alors aujourd'hui, j'estime que je vais bien..

    Bien amicalement à vous, à vous tous.
    Chani

    Laisser un commentaire:


  • celestene
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    Mamoune, si c'est due a une hypertrophie des scalenes anterieur, je connais un exercice qui les inhib et donc les atrophies, 3 cas on été soigné comme ca.

    Le syndrome est du au stress oui, mais surtout à des mouvements répétitifs des avants bras, ce qui donne une hypertrophie de certains muscles.
    Dernière modification par celestene, 19/02/2012, 14h33.

    Laisser un commentaire:


  • mamounne
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    bonjour je suis atteinte du syndrome des scalenes depuis 2005, que des douleurs tres dure a comprendre d'ou elles venaient, pendants un an on a chercher a savoir a comprendre mon medecin traitant me disait que c'etait psychologique alors que tout allait bien dans mon entourage (famille travail) ,des glanglions sont apparu a la base du cou j'ai passé un IRM pour voir car c'est peut etre ça qui me cosait ses douleurs a ne plus pouvoir dormir le soir, mon medecin traitant me demande de me preparer aux pire car c'est peut etre un cancer, un jour je me suis prise de douleur atroce perte d'equilibre plus de sensation dans le coté droit je suis allez voir mon docteur qui m'a fait un courrier pour allez a lariboisiere ou je suis suivis depuis ma naissance pour un angiome capilaro intra veineux a la base du coup coté droit, les medecins m'ont garder en hospitalisation car ils ne savaient pas se que j'avais, les sensations ne sont pas revenus aux bout fr 4 a 5 jours,une interne de rhumathologie a trouver que c'etait le syndrome des scalenes avec une vielle radio, nous voila partit pour faire les examens necessaire pour le confirmer, apres avoir manger plusieur medicament voir jusqu'a la morphyne et sont derivé aucun traitement n'etait efficace les années passe et les douleurs sont toujour là, C6et C7 du coté droit avec de bonne migraine sensation de main qui gonffle douleur attroce le soir main froide le SDTB est du coté droit et j'ai un angiome du coté droit du cou se qui fait que je ne peu pas etre opéré, j'ai consulter d'autre medecin qui m'ont confirmer la meme chose il y a un grand risque si je me faire opéré, le centre anti douleur me prend en charge apres avoir encore manger des medicaments, la solution est peut etre là, mais la question se pose toujour comment diminué ses douleurs? le medecin qui me suivait a lariboisiére aux centre anti douleur la peut etre trouver une machine (neuro stimulateur) efficace depuis 3ans je me balade avec mon neuro stimulateur ça me soulage et avec ma boite d'efferalgan codeiné, que du plaisir d'avoir moin de medicament a prendre mais les douleurs ne partiront jamais il y a peu de medecin qui connaisse se syndrome j'ai ete tres bien suivis aux centre anti douleur de lariboisiere et par les autres services qui ont compris se syndrome bon courage a vous tous et faisont avancé le progres

    Laisser un commentaire:


  • herbeman
    a répondu
    Re : syndrome du défilé des scalènes

    bonjour a tous j ai 33a macon je suis en arret maladie depuis plusieurs moi pour un defile des scalenes bilateral au repos rien a signale cepandant en position du chandelier interruption complete des flux a 90 degres bref pas d operation car ma vie n est pas en danger.ceci est du directement au faite que dans mon travail on sollicite bcp nos bras et que les regle de prevention qui ne sont pas obligatoire notre bosse s en tape et oui ca reduirait la productivite.bref je vais etre licencier pour inaptitude chomage etc.... mais c est pas vraiment pour ca que je t emoigne en faite je t emoigne pour dire que le stresse est le pire ennemi de ce syndrome bien souvent la douleur n est pas du au syndrome mais au effet secondaire crispation musculaire etc... pour aller mieux relaxer vous respirer profiter de la vie et oublier la maladie je sais facile a dire.plus vous aller vous ennerver plus vous aurez mal et oui si c est musculaire le sang va gonfler vos muscle et bing a coup sur une crise violente.a si oublier tout c est truc spirituel des conneries de gourou.aller prendre le grs air a la campagne a la plage loin du stresse et etirer vous les muscles ca ira mieux vous verrez on a qu une vie.

    Laisser un commentaire:

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Chargement...
X