Annonce

Réduire
Aucune annonce.

que dios-je faire?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    que dios-je faire?

    Tout d'abord j'aimerai remercier tout celles et ceux qui participent a ce forum la question que j'ai envie de poser et comme suit:
    selon mes dernière recherche sur le net j'ai vu de nouvelles informations parlant plus précisément de la duplication de 23 chromosomes d'origine parentale… et par suit je me pose la question de l'impacte que peux poser le père pour qu'une grossesse peu devenir grossesse molaire sachant que j’ai eu une grossesse molaire complète en 2008 alors que j’avais 31 ans et je suis passer par la chimiothérapie en 2013 c’était la fin de tout les contrôle que je devais suivre maintenant j’hésite encore avant de prendre la décision surtout qu’après avoir entendu parler de l’effet des chromosome du père …..Est ce que le père doit lui aussi voir le médecin avant de prendre la décision de tomber enceinte jai besion de votre aide!!!!
    Dernière modification par hasab.lam006, 11/10/2015, 13h56.

    #2
    Re : que dios-je faire?

    Selon mon centre de suivi, il n'y a pas besoin de tester le père à moins qu'il y ait récurrence. La mole es un simple "accident" dont on ne contrôle rien. il arrive rarement mais la bonne nouvelle la récidive est vraiment encore plus rare.... Voilà la réponse que j'ai eu de mon centre de suivi à la même question: " Il se trouve que la problématique de la grossesse molaire est probablement liée à une situation génétique très complexe. Ainsi il existe des gènes, présents selon une copie paternelle et une copie maternelle, qui pour fonctionner doivent "éteindre" une des 2 copies. Dans le cas de la môle, la copie paternelle doit s'effacer pour laisser la copie maternelle s'exprimer... Chaque gène a une fonction, soit produire une protéine (le plus souvent) qui sera un maillon dans une réaction chimique du corps. Dans le cas de la grossesse molaire, la protéine est le p57 qu'on retrouve positive dans les fausse-couche ou les môles partielles mais négative dans les môles complètes. Ainsi tester le père se fait indirectement en testant le p57 mais n'est pas utile pour préciser le diagnostic de môle. Par contre, dans le cas des moles récurrentes, on teste le père .


    Bon courage, et surtout soyez optimiste et confiante la prochaine grossesse serait souriante et heureuse

    Commentaire


      #3
      on they went, till the activity was pretty done, and the footwear stood equipped to be used upon the desk. this become long before dawn; and then they bustled away as short as lightning.
      photography logo

      Commentaire

      Chargement...
      X