Annonce

Réduire
Aucune annonce.

fin de mon hyperhydrose

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    fin de mon hyperhydrose

    Bonsoir,

    Cà y est çà en est bientôt fini de mon HH, j'ai fait d'énormes progrès et bientôt les séances d'ionophorèse ne se seront plus qu'un souvenir.

    Pour récapituler, je transpirais des pieds, mains et aisselles depuis ma naissance 7 jours sur 7 24H/24, été comme hiver, autant vous dire que la vie est un enfer quand on se réveille plein de sueur dans le lit le matin et que çà ne motive pas pour le reste de la journée.

    A un peu moins de 30 ans je découvre la ionophorèse et ses miraclesgrâce à une dermatologue qui m'à enfin trouvé une solution pour pouvoir vivre normalement, sauf que la iono à ses limites dans certains passages de la vie très difficile celle-ci montre ses limites et le traitement devient très inefficace durant une durée très courte et que la iono doit faire "mal" pour être efficace, j'ai beau avoir une fonction douce appelée pulse il me semble, çà n'empêche pas que chaque séance de iono est une mini-séance de torture.

    Mais avec le temps j'arrive à tenir une semaine puis 15 jours et même jusqu'à passer un mois sans séance de iono.

    Jusqu'au jour ou je rencontre une personne formidable qui me montre qu'il faut être cool dans la vie : j'ai faite des progrès impressionnants en 50 jours : très peu voir plus de stress dans la voix et j'aime enfin celle-ci, j'élimine tous les points de tension dans mon corps dès que je sens que je me crispe à un endroit et je m'affirme de plus en plus alors qu'avant j'étais très renfermé, autant vous dire que grâce à tous mes efforts et aussi aux douches tous les jours que je revis car je ne transpire quasiment plus et quand je transpire j'arrive à contrôler mon corps pour faire cesser la transpiration en quelques minutes, bien sûr que j'ai des progrès à faire encore pour être vraiment normal niveau transpiration : j'ai résisté à la tentation de sortir la machine à iono du placard au bout de 30 jours et je dois dire que j'ai bien fait car je préfère prendre ma vie en mains que d'être dépendant de cette machine.

    J'espère que mon témoignage aidera d'autres personnes

    #2
    Re : fin de mon hyperhydrose

    Hello,
    Moi aussi ca va mieux en ce moment.
    Je pense, je ne suis pas sur, que plus de 50% de la transpi est liée au stress/feeling du corps et de l'esprit.
    Je n'arrive cependant pas trop a distinguer pourquoi certains jours je ne transpire presque pas, et d'autres beaucoup.
    Ca serait interessant si certains ici essayaient de partager leurs 'experiences' et 'ressentis' la dessus.

    Commentaire


      #3
      Re : fin de mon hyperhydrose

      Envoyé par matsoup
      Hello,
      Moi aussi ca va mieux en ce moment.
      Je pense, je ne suis pas sur, que plus de 50% de la transpi est liée au stress/feeling du corps et de l'esprit.
      Je n'arrive cependant pas trop a distinguer pourquoi certains jours je ne transpire presque pas, et d'autres beaucoup.
      Ca serait interessant si certains ici essayaient de partager leurs 'experiences' et 'ressentis' la dessus.
      Pour ma part 100% de ma transpiration était du à un fonctionnement anormal de moi-même : manque de confiance en soi, voix cassé, regard fuyant, dos courbé,etc,etc... l'hyperhydrose n'était finalement qu'une soupape de décharge qui permettait à mon corps de de soulager tant bien que mal...

      Sur wiki on apprend que la transpiration est du au système nerveux sympathique (qui est l'accélérateur) et aussi parce que l'on sait difficilement se servir de la pédale de frein qu'est le système parasympathique.

      Le système sympathique est lui-même commandé par notre cerveau (comme le para-sym...) et aussi bien quand nous sommes conscient que quand on est inconscient : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C...ux_sympathique

      Pour la plupart des personnes et leurs conceptions ont peu difficilement, voir ne pas du tout pouvoir agir sur l'inconscient sauf si l'on est capable de comprendre, comment quand on est conscient, qu'on peut agir de manière positive sur l'inconscient, une fois que l'on à intégré cela les 2 systèmes deviennent complémentaires à la manière du Yin et du Yang et permettent de retrouver un équilibre et une sérénité que l'on ne connaissait que trop rarement avant.

      Plus de détails sur le système nerveux ici (c'est très complet) : http://www.creer-son-bien-etre.org/e...arasympathique

      Et ici divers moyens de lutter efficacement et durablement sur l'hyperhydrose (là encore c'est très complet), en tout cas pour moi çà à marché : http://www.talentdifferent.com/mieux...ions-1891.html

      Tout celà demande bien sur du temps, une très bonne connaissance de soi et demande de faire preuve de réflexion et d'intelligence qui trouve très bien sa définition dans le cas du traitement de l'hyperhydrose : Aptitude d'un être humain à s'adapter à une situation, à choisir des moyens d'action en fonction des circonstances.


      Pour avoir connu l'ionophorèse et je suis sur qu'il à tous un tas d'autres traitements très efficaces, ce que je reproche à ces traitements, c'est qu'ils sont des solutions à cour terme et donc doivent être constamment renouvelés (vive les progrès de la médecine "moderne"), la médecine actuelle n'est pas capable selon moi de proposer des thérapies certes longues mais bien plus efficaces car elles permettent d'avoir de biens meilleurs résultats sur le long terme et surtout de pouvoir guérir définitivement.
      Dernière modification par romantic, 30/12/2016, 21h43.

      Commentaire


        #4
        Re : fin de mon hyperhydrose

        merci,
        un conseil pour se detendre?
        moi je pense que 50%, et donc ni 0 ni 100% est lié au cerveau de pres ou de loin.
        Parfois je transpire peu (mais jamais tres peu) et parfois enormement. Je sais pas pourquoi.

        Commentaire


          #5
          Re : fin de mon hyperhydrose

          Envoyé par matsoup
          merci,
          un conseil pour se detendre?
          moi je pense que 50%, et donc ni 0 ni 100% est lié au cerveau de pres ou de loin.
          Parfois je transpire peu (mais jamais tres peu) et parfois enormement. Je sais pas pourquoi.
          Pour le conseil pour se détendre, je dirais la respiration abdominale.

          Mais d'une manière générale, il ne faut pas se contenter de cela, il faut ré-apprendre à vivre : ne pas avoir d'idées négatives, ne pas se foutre la pression pour un rien, prendre le temps d'apprécier les choses,etc,etc...

          100% de la transpiration est du à ton cerveau, sauf que là encore il faut faire la part entre le conscient et l'inconscient : si je demande à mon cerveau de fermer mon poing, il va réagir instantanément et fermer mon poing, çà c'est quand tu es conscient.

          Si je dis à mon cerveau d'arrêter de transpirer car ma transpiration est du à l'hyperhydrose, çà ne marche pas instantanément, voir pas du tout car cette transpiration est gérée par l'insconscient.

          Enfin pour ma part, j'y arrive au bout de quelques minutes : ou c'est vraiment incroyable, même moi j'ai du mal à y croire, mais c'est parce que j'ai ré-appris à vivre : çà ne se fait pas du jour au lendemain, c'est comme arrêter de fumer définitivement car il faut remettre en cause plein de choses et être capable de s'améliorer, de s'apprécier, avoir conscience de tout çà : c'est difficile à faire.

          Voir ci-dessous

          https://www.youtube.com/watch?v=70Xg0cclf5Q

          Commentaire


            #6
            Re : fin de mon hyperhydrose

            Envoyé par romantic
            Pour le conseil pour se détendre, je dirais la respiration abdominale.

            Mais d'une manière générale, il ne faut pas se contenter de cela, il faut ré-apprendre à vivre : ne pas avoir d'idées négatives, ne pas se foutre la pression pour un rien, prendre le temps d'apprécier les choses,etc,etc...

            100% de la transpiration est du à ton cerveau, sauf que là encore il faut faire la part entre le conscient et l'inconscient : si je demande à mon cerveau de fermer mon poing, il va réagir instantanément et fermer mon poing, çà c'est quand tu es conscient.

            Si je dis à mon cerveau d'arrêter de transpirer car ma transpiration est du à l'hyperhydrose, çà ne marche pas instantanément, voir pas du tout car cette transpiration est gérée par l'insconscient.

            Enfin pour ma part, j'y arrive au bout de quelques minutes : ou c'est vraiment incroyable, même moi j'ai du mal à y croire, mais c'est parce que j'ai ré-appris à vivre : çà ne se fait pas du jour au lendemain, c'est comme arrêter de fumer définitivement car il faut remettre en cause plein de choses et être capable de s'améliorer, de s'apprécier, avoir conscience de tout çà : c'est difficile à faire.

            Voir ci-dessous

            https://www.youtube.com/watch?v=70Xg0cclf5Q
            C'est très intéressant. Tu pourrais nous donner d'autres pistes, des choses plus concrètes?

            Commentaire


              #7
              Re : fin de mon hyperhydrose

              Envoyé par Elric
              C'est très intéressant. Tu pourrais nous donner d'autres pistes, des choses plus concrètes?
              Par exemple, si l'on parle d'une personne qui ne souffre pas d'hyperhydrose, en plein été, sous une chaleur torride, cette personne va transpirer, ce qui est normal car une des fonctions de la transpiration est de réguler la température du corps face à une température extérieure plus élevée.

              On change de saison et de personne, on est en plein hiver, il fait -1 dehors et une personne souffrant d'hyperdrose se ballade tranquillement dehors et transpire : là ce coup-ci, on ne peut pas mettre çà sur le dos de la température extérieure, il faut chercher plus loin...

              Si pour une personne qui ne souffre pas d'hyperhydrose, la transpiration permet au corps de garder un équilibre face à une température extérieure élevée qui constitue une contrainte supplémentaire, une personne qui souffre d'hyperhydrose transpire en hiver car elle impose à son corps, une voir plusieurs contraintes supplémentaires.

              Car une personne normale ne sera pas stressé à l'idée de serrer la main ou de prendre la parole, ou ne se laissera pas subermgé par ses émotions ou tout ce qui pourrait la gêner à cause de sa transpiration excessive...

              La personne qui souffre d'hyperydrose vit tout le temps sous la, les contrainte(s) car elle alimente elle-même ce cercle vicieux : c'est là que réside la difficulté pour s'en sortir et en guérir car quand l'on pense que l'on est vraiment détendu : on ne l'est pas vraiment en fait.

              Il faut ré-apprendre à trouver des moyens qui vont permettre au corps (et aussi au cerveau) d'être vraiment détendu et il faut que cela ce fasse de manière naturelle et jamais "mécanique", et au fur à mesure que l'on trouve des moyens, tout simplement le corps se mettra à moins transpirer, il faut aussi aller vers l'inconnu : tenter de nouvelles choses, vivre de nouvelles expériences : c'est çà qui va permettre à l'esprit et au corps de retrouver un nouvel équilibre et pouvoir guérir définitivement de l'hyperhydrose.

              COURAGE à tous et à toutes, même si mon hyperhydrose n'est encore pas guéri à 100%, les résultats que j'ai obtenus grâce à mes efforts sont déjà énormes et j'ai plaisir à partager tout çà avec vous et si je suis capable d'avoir réussi à réduire de façon impressionnante mon hyperhydrose, çà veut dire que tous ceux qui en souffrent en sont capables

              Commentaire


                #8
                Re : fin de mon hyperhydrose

                Salut à vous un plaisir de lire vos message quand on à ce problème... J'ai jamais essayé la ionophorèse et il faudrait que j'y songe même si cela me parait pas très concluant... et puis la question de la provenance est compliqué est-ce vraiment du au émotions... c'est peut être psychologique pour certaines personne mais pas pour d'autres...

                Vous pouvez me contacter ici même ou par facebook: https://www.facebook.com/KyuubiNineTales

                Commentaire


                  #9
                  Re : fin de mon hyperhydrose

                  Envoyé par benjyben
                  Salut à vous un plaisir de lire vos message quand on à ce problème... J'ai jamais essayé la ionophorèse et il faudrait que j'y songe même si cela me parait pas très concluant... et puis la question de la provenance est compliqué est-ce vraiment du au émotions... c'est peut être psychologique pour certaines personne mais pas pour d'autres...

                  Vous pouvez me contacter ici même ou par facebook: https://www.facebook.com/KyuubiNineTales
                  Je suis convaincu que c'est le cerveau et notre esprit qui sont responsables de l'hyperhydrose.

                  L'ionophorèse est efficace, sauf que comme tous les autres traitements ou opérations conseillés par les dermatos, elle ne supprime pas la cause de l'hyperhydrose mais juste la conséquence qui est la transpiration excessive.

                  C'est comme çà que certaines personnes qui ont subit une chirurgie se remettent à transpirer 10 ou 15 ans après l'opération comme avant, comme si rien n'avait été fait.

                  Plusieurs semaines après que j'ai commencé à adopter de nouvelles conceptions en vue de guérir définitivement mon hyperhydrose, la transpiration revient de plus en plus vite : obligé de refaire plusieurs séances de iono au bout d'une semaine, alors qu'avant je pouvais me permettre de tenir 1 mois sans iono.

                  Au bout de 3 mois : j'en arrive à la conclusion suivante, je n'ai plus besoin de ma machine à ionophorèse et je la mets en vente (je sais c'est un peu fou car je ne sais pas si je suis vraiment guéri) mais plusieurs mois après je sais que j'ai fait le bon choix car j'ai décidé de guérir par moi même mon hyperhydrose sans avoir recours à la iono.

                  Just for fun, depuis plusieurs mois, je peux enfin porter des chaussettes blanches et les garder blanches dans le temps, alors qu'avant quand j'avais des chaussettes blanches (parce bon c'était des noires pour cacher la "misère" généralement), je transpirais tellement que celles-ci étaient tâchés définitivement dès la première fois que je les portais ...

                  Commentaire


                    #10
                    Re : fin de mon hyperhydrose

                    J'ai reçu plusieurs messages privés qui me demandent plus d'explications...

                    Je n'ai pas une méthode avec une procédure particulière à suivre, car d'une je ne suis pas totalement guéri : c'est un combat de tous les jours et que de deux je sais que pour guérir, c'est faire encore plus d'efforts, un peu comme une personne qui viendrait de sortir de prison, sauf que là les barrières invisibles que je me suis imposé depuis des dizaines d' années, j'ai encore du mal à les briser pour certaines, même si paradoxalement je sais que çà ne peut que m'amener qu'à une vie meilleure, çà n'est qu'une question de temps

                    Je vous invite à re-lire tous les liens et messages que j'ai écrit, et aussi à tenter de nouvelles expériences, des choses nouvelles que vous n'avez jamais faites pour améliorer votre qualité de vie et donc par la même occasion votre hyperhydrose, ou alors pourquoi pas, voir ce qui ne va pas chez vous et voir par rapport à une personne normale comment vous pouvez vous améliorer pour vivre mieux, etc,etc...

                    Il y a donc plein de choses à mettre en oeuvre pour guérir, et la meilleur personne qui est la plus compétente pour y arriver, c'est bien vous et personne d'autre.

                    Commentaire


                      #11
                      Re : fin de mon hyperhydrose

                      bonjour,

                      je pense tout comme vous que l'hyperhidrose est lié à l'esprit. On a comme acquis un comportement inconscient qui se manifeste par une transpiration excessive.

                      La prochaine solution a testé pour moi serait l'emdr. je pense que la transpiration excessive comme la sueur froide intervient quand une peur un danger est imminent.. bref comme une réaction à un traumatisme peut-être inconscient.

                      bon courage

                      https://monhyperhidrose.wordpress.com/
                      Dernière modification par pouetpouette-hh, 29/03/2018, 19h16.

                      Commentaire

                      Unconfigured Ad Widget

                      Réduire
                      Chargement...
                      X