Annonce

Réduire
Aucune annonce.

sur le chemin de l'abstinence

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    sur le chemin de l'abstinence

    bonjour a toutes et a tous


    pour ceux qui me connaisse, je suis anciennement "marie est claire"
    je suis toujours abstinente, et je suis contente d'être de retour sur le forum, je vais enfin pouvoir prendre de vos nouvelles en lisant vos fils de discussions

    #2
    Re : sur le chemin de l'abstinence

    Envoyé par marie éclaire
    bonjour a toutes et a tous


    pour ceux qui me connaisse, je suis anciennement "marie est claire"
    je suis toujours abstinente, et je suis contente d'être de retour sur le forum, je vais enfin pouvoir prendre de vos nouvelles en lisant vos fils de discussions
    Re-bienvenue !

    René
    Bonjoir Atoute ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.

    Commentaire


      #3
      Re : sur le chemin de l'abstinence

      Envoyé par renais-sance
      Re-bienvenue !

      René
      merci, contente de vous retrouver

      Commentaire


        #4
        Re : sur le chemin de l'abstinence

        Envoyé par marie éclaire
        merci, contente de vous retrouver
        Coucou toi !

        Contente de te retrouver sur le forum

        gros bisous

        Commentaire


          #5
          Re : sur le chemin de l'abstinence

          Envoyé par marie éclaire
          bonjour a toutes et a tous


          pour ceux qui me connaisse, je suis anciennement "marie est claire"
          je suis toujours abstinente, et je suis contente d'être de retour sur le forum, je vais enfin pouvoir prendre de vos nouvelles en lisant vos fils de discussions
          Pffff !
          Je croyais qu'on était débarrassés mais ce ne fut que le temps d'un éclair ou d'un coup de foudre



          Rebienvenue quand même à ce qu'il reste de toi, marie éclaire !

          Commentaire


            #6
            Re : sur le chemin de l'abstinence

            Envoyé par Ronald
            Pffff !
            Je croyais qu'on était débarrassés mais ce ne fut que le temps d'un éclair ou d'un coup de foudre



            Rebienvenue quand même à ce qu'il reste de toi, marie éclaire !

            trop contente de te lire ronald !!!!!!!
            je suis une herbe folle, indestructible, moi aussi heureuse que tu n'aies pas perdu ton humour qui m'est si cher

            vois-tu comme je me porte bien, et sexy de plus
            Dernière modification par pépite*, 03/04/2017, 17h31.

            Commentaire


              #7
              Re : sur le chemin de l'abstinence

              échange de photos ? bon v'là la dernière de moi à droite



              Commentaire


                #8
                Re : sur le chemin de l'abstinence

                Envoyé par Ronald
                échange de photos ? bon v'là la dernière de moi à droite



                regarde je te ranime avec un super bouche a bouche


                je ne suis pas du genre a laisser tomber mon camarade

                Commentaire


                  #9
                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                  Aaaaaah Marie éclaire, ravie de ton retour
                  arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                  Commentaire


                    #10
                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                    Envoyé par louvaji
                    Aaaaaah Marie éclaire, ravie de ton retour
                    trop contente d'avoir de vos nouvelles, louvaji, très sincèrement

                    Commentaire


                      #11
                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                      En fait Marie, tu voulais faire 'ta star' !

                      Le grand retour de Marie

                      Commentaire


                        #12
                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                        Envoyé par Colombe27
                        En fait Marie, tu voulais faire 'ta star' !

                        Le grand retour de Marie

                        mais je suis une star, voyons!!!!!




                        suis allée au bobotologue, pour petit bobo, j'ai donc du m'absenter

                        Commentaire


                          #13
                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                          Tu me parais 'bien réparée' et en pleine forme

                          En tout cas , je sens du dynamisme , j'adore !

                          Commentaire


                            #14
                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                            coucou marie


                            nath
                            09/10/2015

                            Commentaire


                              #15
                              bye
                              Dernière modification par André Raymond, 15/02/2020, 22h53.

                              Commentaire


                                #16
                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                Envoyé par killers
                                coucou marie


                                nath
                                bisou, killer: j'ai passé le contrôle technique, haut la main, j'ai la carrosserie en bon état, contente de pouvoir communiquer avec vous

                                Commentaire


                                  #17
                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                  Marie !!!
                                  J'espère que tu ne nous feras pas un passage "éclair" cette fois !
                                  Je me suis fait du soucis de te voir ainsi disparaître.
                                  Contente que les nouvelles soient bonnes !
                                  Gros bisous et donne-nous souvent de tes nouvelles !
                                  Envie d'avoir une date d'anniversaire ! J'essaye... en espérant que ce sera la bonne : 13 février 2017.

                                  Commentaire


                                    #18
                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                    Bonjour Marie! contente de te revoir par là

                                    Commentaire


                                      #19
                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                      On ne se connaît pas ms coucou !!

                                      Quel succès !! Whaouh ca fait plaisir à lire !!!

                                      Commentaire


                                        #20
                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                        Bonjour je connais pas toute ton histoire (nouveau ici)mais ça sent l'espoir !!!😊

                                        Commentaire


                                          #21
                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                          Envoyé par Ranroi
                                          Bonjour je connais pas toute ton histoire (nouveau ici)mais ça sent l'espoir !!!😊
                                          histoire banale, d'une femme qui a décider d'arrêter l'alcool, et qui après plusieurs rechutes se dit celle-ci c'est la bonne

                                          et oui ça sent l'espoir, merci ranroi

                                          Commentaire


                                            #22
                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                            Et qu'est ce qu'on apprend quand on rechute ! Bien joué Marie.

                                            Commentaire


                                              #23
                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                              cet après midi je suis allée en Belgique, acheter du tabac, avant d'entrer dans le magasin je me suis mise a saliver, je me suis rappelée le rayon immense des bieres belges,.
                                              j'ai eu l'impression d'être a l'état animal, en effet je ressentais a l'avance la griserie de l'alcool, mon cœur battait plus vite

                                              j'imaginais ma tête embuée(enfin libre), cela a duré 3 mn.
                                              puis j'ai ressenti un grand dégout de moi même, j'ai réfléchis au lendemain, a ma honte devant mon fils, le besoin d'alcool s'est transformé en dégout SAUVEE, je voudrais temps que ce dégout revienne a chaque fois que l'idée se pointe

                                              ceci dit c'est moins fort et moins souvent qu'avant, sinon ce serait terrible je crois

                                              ps: je n'ai donc pas achetée de bière

                                              Commentaire


                                                #24
                                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                Bravo Marie d'avoir résisté à l'envie de bière.

                                                J'espère que tu n'auras pas de si tôt une nouvelle envie.
                                                Arrêt de l'alcool le 01/02/2011 et du tabac le 04/02/2013
                                                Rechute alcool et tabac début 2015
                                                Arrêt l'alcool le 09/07/2016
                                                Arrêt du tabac en cours

                                                Commentaire


                                                  #25
                                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                  Envoyé par marie éclaire
                                                  cet après midi je suis allée en Belgique, acheter du tabac, avant d'entrer dans le magasin je me suis mise a saliver, je me suis rappelée le rayon immense des bieres belges,.
                                                  j'ai eu l'impression d'être a l'état animal, en effet je ressentais a l'avance la griserie de l'alcool, mon cœur battait plus vite

                                                  j'imaginais ma tête embuée(enfin libre), cela a duré 3 mn.
                                                  puis j'ai ressenti un grand dégout de moi même, j'ai réfléchis au lendemain, a ma honte devant mon fils, le besoin d'alcool s'est transformé en dégout SAUVEE, je voudrais temps que ce dégout revienne a chaque fois que l'idée se pointe

                                                  ceci dit c'est moins fort et moins souvent qu'avant, sinon ce serait terrible je crois

                                                  ps: je n'ai donc pas achetée de bière
                                                  Super, Marie!

                                                  Ca c'est de la gagne qui nous fait sentir tellement jolies, tellement bien! C'est hyper porteur de plein de bonnes choses!
                                                  Bonnes journée!

                                                  Commentaire


                                                    #26
                                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                    Envoyé par Vanda
                                                    Bravo Marie d'avoir résisté à l'envie de bière.

                                                    J'espère que tu n'auras pas de si tôt une nouvelle envie.
                                                    oui, mais je me dis que c'est étrange cette envie d'être alcoolisée qui revient lorsqu'on s'y attends pas!

                                                    Commentaire


                                                      #27
                                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                      Envoyé par marie éclaire
                                                      oui, mais je me dis que c'est étrange cette envie d'être alcoolisée qui revient lorsqu'on s'y attends pas!
                                                      ça peut arriver n'importe quand à n'importe quel abstinent mais ça passe toujours
                                                      ça vient de loin au fond de soi et il ne faut pas nécessairement une perception extérieure qui serve de déclencheur

                                                      avec le temps, c'est de plus en plus rare mais, je le répète, il est important que chaque alcoolo qui veut sincèrement ne pas replonger prépare une pensée qui lui évite de faire le geste qu'il regrettera

                                                      c'est foutu si l'idée, l'impulsion, l'attraction se manifeste sans qu'on ait rien à se raccrocher, style souvenir de mal-être passé ou anticipation du mal-être futur

                                                      Commentaire


                                                        #28
                                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                        Oui, ça peut arriver.. même en rêve! je me souviens lors de mes trois années d'abstinence, alors que jamais plus je ne pensais à l'alcool, qu'il m'arrivait de me sentir bouréée dans mes rêves c'était horrible. Me cerveau n'oublie jamais
                                                        Tant que tu ne peux pas te faire confiance a toi meme, fais confiance a ceux qui sont passes par la avant toi...

                                                        Commentaire


                                                          #29
                                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                          oui, je sais que l'idée reviendra sans prévenir, pour ne pas céder mentalement je me colle des images fortes de déplaisir, style accident corporel suite a une chute, humiliation, perte et dégât matériel, oui parce que quand je buvais j'étais ça!!

                                                          merci pour vos messages plein d'attention, très sincèrement MERCI!!!!
                                                          merci d'être là

                                                          Commentaire


                                                            #30
                                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                            Bonjour Marie,

                                                            Je viens de traverser une épreuve et au début j'ai eu des envies fortes d'alcool, là c'était vraiment boire pour oublier. Et dieu merci je n'ai pas craqué ça n'aurait rien arrangé au contraire je me serai remise moins vite du choc psychologique que j'ai eu.

                                                            Je suis plus contente que jamais d'être abstinente et pourtant depuis ça j'ai assez souvent des petites envies à l'heure de l'apéro, foutu cerveau lol

                                                            Dans ce cas je pense à quel point je me sens alerte le matin et le reste de la journée même les mauvaises journées. Quand je ressens de la fatigue c'est une fatigue saine. Ce n'est plus du tout le même état que quand je buvais. A ce moment là je me trainais carrément, on peut dire que tout était difficile sans que je le réalise. J'étais comme lourde, comme si je trainais un boulet maintenant je me sens bien plus légère

                                                            Ca fait combien de temps que tu as arrêté ?
                                                            Arrêt de l'alcool le 01/02/2011 et du tabac le 04/02/2013
                                                            Rechute alcool et tabac début 2015
                                                            Arrêt l'alcool le 09/07/2016
                                                            Arrêt du tabac en cours

                                                            Commentaire


                                                              #31
                                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                              bonjour vanda
                                                              j'avais rechuté au mois de janvier et
                                                              m'étais reprise rapidement
                                                              Disons que lorsque l'idée refait surface je trouve cela anxiogène, je réalise encore plus que même abstinente on reste alcoolique a vie, tu vois c'est ça qui est pénible.

                                                              pour être vraie, je sais qu'en cas de pépins je devrais donc me battre 2 fois plus pour rester sobre, et sobre je veux sincèrement le rester pour toujours, je mesure a présent pourquoi je dis je suis abstinente alcoolique

                                                              je te fais un gros beuk sur ton oreille vanda
                                                              Dernière modification par pépite*, 12/04/2017, 15h45.

                                                              Commentaire


                                                                #32
                                                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                Envoyé par marie éclaire
                                                                bonjour vanda
                                                                j'avais rechuté au mois de janvier et
                                                                m'étais reprise rapidement
                                                                Disons que lorsque l'idée refait surface je trouve cela anxiogène, je réalise encore plus que même abstinente on reste alcoolique a vie, tu vois c'est ça qui est pénible.

                                                                pour être vraie, je sais qu'en cas de pépins je devrais donc me battre 2 fois plus pour rester sobre, et sobre je veux sincèrement le rester pour toujours, je mesure a présent pourquoi je dis je suis abstinente alcoolique

                                                                je te fais un gros beuk sur ton oreille vanda
                                                                coucou marie

                                                                et oui on est alcoolique a vie

                                                                on ne guérit pas de cette maladie mais l' on peut se soigner par labstinence

                                                                bonne soirée

                                                                gros

                                                                nath
                                                                09/10/2015

                                                                Commentaire


                                                                  #33
                                                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                  Bonjour Marie,

                                                                  Je ne sais pas si c'est le cas pour tout le monde, mais arrive un moment où tu te situes hors alcool… Oui tu peux y penser, peut être même en avoir envie, mais cela n'a plus aucun attrait, ni intérêt… alors bof… c'est plus vraiment anxiogène… de mauvais souvenirs, certes, mais passés.

                                                                  Je te souhaite que tu puisses avancer dans ce sens, on se sent vraiment libéré des "tentations", des invitations, des messages subliminaux ou carrément explicites autour de nous… Je t'assure que l'on peut passer devant sans sourciller (j'ai pas dis sans y jeter un œil ! L'autre jour j'ai vu de la bière "bio"… je me suis dit et pourquoi pas de la coke "commerce équitable" !)

                                                                  Se reconnaître alcoolique abstinent, ça me semble important pour être au clair vis-à-vis du produit. Mais j'avoue que je n'arrive pas m'approprier ce terme (je dis plutôt alcoolique non pratiquant !). L'abstinence induit l'idée d'une privation, or je ne le vis pas (plus) du tout comme ça. Et alcoolique… je trouve que c'est compliqué de se considérer dépendant d'un produit… qu'on ne consomme plus, mais dont on sait qu'on le redeviendra si on en prend ! (euh… c'est clair là ?)
                                                                  J'entends bien qu'on porte cette fragilité à vie en soi… mais je ne me sens pas plus malade… que guéri, je me considère plutôt "en rémission"… il faut attendre … et surveiller…

                                                                  Bref… tout ça pour te dire… ne te morfond pas… n'imagine pas que ce que tu vis maintenant sera là tout le temps ! Je suis sûr qu'un jour tu ne trouveras plus pénible du tout d'être sobre et lucide 100% du temps, y compris par gros temps !!!

                                                                  De tout cœur avec toi…
                                                                  Dernière modification par vik, 12/04/2017, 18h19.
                                                                  Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort

                                                                  Commentaire


                                                                    #34
                                                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                    merci, a vous tous pour vos réponses

                                                                    Commentaire


                                                                      #35
                                                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                      Envoyé par vik
                                                                      je me suis dis et pourquoi pas de la coke "commerce équitable" !)

                                                                      (Quoique je ne sois pas d'accord avec l'idée : la bière est mauvaise pour nous, la coke pour tous.)

                                                                      Sur tout le reste, +++.
                                                                      Tellement bien dit !
                                                                      Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
                                                                      "Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

                                                                      Commentaire


                                                                        #36
                                                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                        Salut Al!ce,

                                                                        Envoyé par Al!ce
                                                                        (Quoique je ne sois pas d'accord avec l'idée : la bière est mauvaise pour nous, la coke pour tous.)
                                                                        C'était plus une boutade intérieure qu'autre chose, mais ta parenthèse m'a fait réagir, j'étais intuitivement pas d'accord, (non plus!). En y réfléchissant, j'en suis arrivé à me dire :
                                                                        - que je suis de plus en plus convaincu que l'accès articificiel à des états conscience modifiés, quelle que soit la substance… ben c'est bon pour personne.
                                                                        - l'alcool est quand même considéré comme une drogue (dure). Je voulais vérifier la définition, je suis pas allé plus loin que Wikipédia mais j'ai vu un graphique qui m'a quand même fait tomber de ma chaise : https://commons.wikimedia.org/wiki/F...svg?uselang=fr
                                                                        Dans l'article, il y aussi un tableau issue d'une étude qui indique que l'alcool score de manière forte ou très forte en termes de dangerosité (dépendance physique, psychique, toxicité, neurotoxité et dangerosité sociale). C'est la seule drogue qui est dans le rouge sur tous les facteurs… je ne pensais pas…

                                                                        Donc, je ne suis effectivement pas d'accord avec ton désaccord, et je pense bien que l'alcool, comme la coke […], c'est dangereux pour tous (entendu, à titre personnel et à titre social).
                                                                        Bon enfin, c'est pour faire la causette (et squatter le fil de Marie !)
                                                                        Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort

                                                                        Commentaire


                                                                          #37
                                                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                          Envoyé par marie éclaire
                                                                          cet après midi je suis allée en Belgique, acheter du tabac, avant d'entrer dans le magasin je me suis mise a saliver, je me suis rappelée le rayon immense des bieres belges,.
                                                                          j'ai eu l'impression d'être a l'état animal, en effet je ressentais a l'avance la griserie de l'alcool, mon cœur battait plus vite

                                                                          j'imaginais ma tête embuée(enfin libre), cela a duré 3 mn.
                                                                          puis j'ai ressenti un grand dégout de moi même, j'ai réfléchis au lendemain, a ma honte devant mon fils, le besoin d'alcool s'est transformé en dégout SAUVEE, je voudrais temps que ce dégout revienne a chaque fois que l'idée se pointe

                                                                          ceci dit c'est moins fort et moins souvent qu'avant, sinon ce serait terrible je crois

                                                                          ps: je n'ai donc pas achetée de bière
                                                                          Mille fois Bravo ! Je pense que c'est la pire situation dans laquelle je pourrais me trouver.

                                                                          Commentaire


                                                                            #38
                                                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                            Bonjour Marie, passe une belle journée

                                                                            Commentaire


                                                                              #39
                                                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                              encore parfois, des envies de me mettre la tête en l'air, a chaque fois je me dis et me redis la même chose, je vais me sentir artificiellement mieux quelques heures, pour ensuite être mal pendant 2 jours, avec le grand risque de replonger

                                                                              ça a duré pendant le temps d'un après midi, et puis cela s'est calmé puis enfin arrêté!
                                                                              j'ai repéré que cela arrivait quand je pensais au passé, ou que je culpabilisé.

                                                                              je m'efforce donc de vivre au présent, et d'accepter la réalité

                                                                              je me demande donc est-ce un craving, ou un coup de déprime
                                                                              y a t-il d'autres personnes qui ressentent cela???

                                                                              un a celle ou celui qui passe par la
                                                                              Dernière modification par pépite*, 16/05/2017, 05h55.

                                                                              Commentaire


                                                                                #40
                                                                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                Envoyé par marie éclaire
                                                                                encore parfois, des envies de me mettre la tête en l'air, a chaque fois je me dis et me redis la même chose, je vais me sentir artificiellement mieux quelques heures, pour ensuite être mal pendant 2 jours, avec le grand risque de replonger

                                                                                ça a duré pendant le temps d'un après midi, et puis cela s'est calmé puis enfin arrêté!
                                                                                j'ai repéré que cela arrivait quand je pensais au passé, ou que je culpabilisé.

                                                                                je m'efforce donc de vivre au présent, et d'accepter la réalité
                                                                                Bonjour Marie,

                                                                                Réflexion du jour, à part moi-même - elle sera pour toi aussi puisqu'elle me paraît s'accorder avec ce que tu dis :

                                                                                Pour un alcoolique, plâne sur chaque instant un peu intense, que cet instant soit heureux ou malheureux, tourné vers le passé ou l'avenir, long ou bref, plein ou vide, comme le spectre d'un dénouement tragique.
                                                                                Il s'agit toujours en tout et pour tout, en ce qui nous concerne, de dé-jouer la fin d'une tragédie.

                                                                                (J'ajouterais, puisqu'un ami vient de m'en faire souvenir, que Jules Renard vaut toute les tragédies.)


                                                                                Dernière modification par Al!ce, 16/05/2017, 12h38.
                                                                                Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
                                                                                "Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

                                                                                Commentaire


                                                                                  #41
                                                                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                  Envoyé par Al!ce
                                                                                  Bonjour Marie,

                                                                                  Réflexion du jour, à part moi-même - elle sera pour toi aussi puisqu'elle me paraît s'accorder avec ce que tu dis :

                                                                                  Pour un alcoolique, plâne sur chaque instant un peu intense, que cet instant soit heureux ou malheureux, tourné vers le passé ou l'avenir, long ou bref, plein ou vide, comme le spectre d'un dénouement tragique.
                                                                                  Il s'agit toujours en tout et pour tout, en ce qui nous concerne, de dé-jouer la fin d'une tragédie.

                                                                                  (J'ajouterais, puisqu'un ami vient de m'en faire souvenir, que Jules Renard vaut toute les tragédies.)




                                                                                  à vous deux

                                                                                  Commentaire


                                                                                    #42
                                                                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                    Pour un alcoolique, plane sur chaque instant un peu intense, que cet instant soit heureux ou malheureux, tourné vers le passé ou l'avenir, long ou bref, plein ou vide, comme le spectre d'un dénouement tragique. Il s'agit toujours, en tout et pour tout, en ce qui nous concerne, de dé-jouer la fin d'une tragédie.



                                                                                    .
                                                                                    Dernière modification par Al!ce, 16/05/2017, 17h46.
                                                                                    Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
                                                                                    "Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

                                                                                    Commentaire


                                                                                      #43
                                                                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                      Désolée pour le radotage, c'était pour une manip.
                                                                                      Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
                                                                                      "Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

                                                                                      Commentaire


                                                                                        #44
                                                                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                        merci Alice pour ce joli et sage message

                                                                                        Je te souhaite de passer une douce nuit

                                                                                        quant a moi je reste sur mes gardes, ce soir je suis allée gigoter dans une salle de sport, seul moyen de couper court a mes drôles de pensées

                                                                                        Commentaire


                                                                                          #45
                                                                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                          Bonjour Marie, sais tu pour quoi tu as des envies de retourner la tête, 6h c'est long, super que tu sois motivée, je me souviens pas te fais tu soigner bonne journée
                                                                                          arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                                                                                          Commentaire


                                                                                            #46
                                                                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                            Envoyé par louvaji
                                                                                            Bonjour Marie, sais tu pour quoi tu as des envies de retourner la tête, 6h c'est long, super que tu sois motivée, je me souviens pas te fais tu soigner bonne journée
                                                                                            bonjour louvaji,

                                                                                            ça commence par en avoir l'idée, puis ensuite l'envie, au début c'est léger puis cela devient un peu obsédant, dans ces moments là je suis comme ailleurs!

                                                                                            je ne sais pas si c'est un craving ou une petite déprime qui me fais pensais a l'alcool, la seule chose que je sais, quand ça arrive je dois me bouger.

                                                                                            disons que je ne pensais pas qu'après le temps du sevrage 4 mois, cela me dérangerait encore.

                                                                                            sinon, oui je vois un psy et je prends un traitement(pas pour l'alcool)
                                                                                            le psy est au courant que parfois cela revient...il pense que c'est psychique

                                                                                            le fait de le dire sur le forum,ça m'aide surtout a relativiser, a prendre de la distance et souvent a trouver la solution

                                                                                            Commentaire


                                                                                              #47
                                                                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                              4 mois c'est quand même normal, bravo Marie
                                                                                              arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                                                                                              Commentaire


                                                                                                #48
                                                                                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                coucou les amis,

                                                                                                je ne suis pas original, je remarque que mes envies d'alcool correspondent aux moment de stress, d'angoisses, de culpabilité le sentiment de ne pas être a la hauteur.

                                                                                                j'ai pris un anxio pour faire face, ça vas.
                                                                                                Je manque de maturité au niveau des émotions, le fait d'avoir eu un passé spécial devrait me renforcer puisque je sais ce qui fait du tord et donc ce qu'il faut faire pour être bien dans sa peau, j'ai beau avoir lu le mode d'emploi je n'ai pas encore suffisamment acquis une certaine sagesse intérieur

                                                                                                il faut que je me grandisse il y a du boulot
                                                                                                là c'est sur ma connerie que je médite

                                                                                                Commentaire


                                                                                                  #49
                                                                                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                  coucou les amis,

                                                                                                  je ne suis pas originale, je remarque que mes envies d'alcool correspondent aux moment de stress, d'angoisses, de culpabilité le sentiment de ne pas être a la hauteur.

                                                                                                  j'ai pris un anxio pour faire face, ça va.
                                                                                                  Je manque de maturité au niveau des émotions, le fait d'avoir eu un passé spécial devrait me renforcer puisque je sais ce qui fait du tord et donc ce qu'il faut faire pour être bien dans sa peau, j'ai beau avoir lu le mode d'emploi je n'ai pas encore suffisamment acquis une certaine sagesse intérieur

                                                                                                  il faut que je me grandisse il y a du boulot
                                                                                                  là c'est sur ma connerie que je médite

                                                                                                  Commentaire


                                                                                                    #50
                                                                                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                    coucou marie

                                                                                                    tu sais les emotions sont un vaste sujet

                                                                                                    perso, jai toujours eu beaucoup de mal a les gérer
                                                                                                    jai pourtant appris en post cure .................

                                                                                                    je suis hyper sensible , et il faut que japprenne a vivre avec

                                                                                                    tristesse , joie................sont des emotions qui m' affectent facilement , je le sais, mais je vis avec sans pour autant me laissé tenter par un verre

                                                                                                    je te souhaite une bonne journee
                                                                                                    bonne fete des meres


                                                                                                    nath
                                                                                                    09/10/2015

                                                                                                    Commentaire


                                                                                                      #51
                                                                                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                      Coucou Marie, tu sais les alcooliques ont peur de leur émotions, il faut apprendre à les accueillir doucement sans peur au contraire , c'est comme ça qu'on se construit, on apprend à se connaître bonne journée
                                                                                                      arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                                                                                                      Commentaire


                                                                                                        #52
                                                                                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                        Hello les émotions...

                                                                                                        Y a une émotion, la peur, que je visais à effacer par l'alcool.

                                                                                                        Ce fut ma première motivation consciente pour l'alcool, pour me faire subir volontairement les effets de transformation résultant de l'absorption d'alcool.
                                                                                                        L'alcool était le moyen le plus simple, rapide, efficace, à l'effet quasi instantané pour atténuer et même parfois me débarrasser des souffrances et humiliations résultant de mes peurs.
                                                                                                        La peur était en outre LA tare, le manquement ultime, le péché mortel, le signe de l'indignité totale, pour mon premier Maître.
                                                                                                        La peur dans toutes ses dimensions (appréhension, anxiété, inquiétude, phobies, angoisse souterraine, terreurs objectivées ou pas) me bloquait, m'inhibait en toute activité sociale et même solitaire. Elle me métamorphosait même physiquement. Elle anéantissait ma pensée, toujours avec quelqu'un, presque toujours seul.

                                                                                                        Deux grandes voies avec les émotions dérangeantes, troublantes, voire insupportables: les dériver par des activités et exercices mentaux et physiques ou
                                                                                                        les accepter en tant que telles, comprendre autant que faire se peut leurs survenues conjoncturelles mais surtout leur genèse en notre monde souterrain inconscient.

                                                                                                        Après on ne se laisse plus longtemps envahir, on atteint un sain détachement émotionnel, on peut faire le tri, on peut les modifier presque à volonté et avec le temps on arrive à une sorte de sobriété émotionnelle.

                                                                                                        et c'est boooooon on ne la comprend que quand on la vit, je méprisais parfois cette perspective, je la prenais de haut, parfois, d'ailleurs, quand on m'en parlait avant que je commence à ressentir ce dont il s'agit vraiment ... ce n'est pas un état, c'est à 1000 lieues de l'indifférence... mais on est plus dominé par des forces internes, on est plus le jouet des forces qui nous veulent du MAL ... enfin... disons qu'elles ne gagnent plus systématiquement !

                                                                                                        Vers les alizés, les filles ...

                                                                                                        Commentaire


                                                                                                          #53
                                                                                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                          [QUOTE=Ronald]Hello les émotions...

                                                                                                          Y a une émotion, la peur, que je visais à effacer par l'alcool.

                                                                                                          Ce fut ma première motivation consciente pour l'alcool, pour me faire subir volontairement les effets de transformation résultant de l'absorption d'alcool.
                                                                                                          L'alcool était le moyen le plus simple, rapide, efficace, à l'effet quasi instantané pour atténuer et même parfois me débarrasser des souffrances et humiliations résultant de mes peurs.La peur était en outre LA tare, le manquement ultime, le péché mortel, le signe de l'indignité totale, pour mon premier Maître.
                                                                                                          La peur dans toutes ses dimensions (appréhension, anxiété, inquiétude, phobies, angoisse souterraine, terreurs objectivées ou pas) me bloquait, m'inhibait en toute activité sociale et même solitaire. Elle me métamorphosait même physiquement. Elle anéantissait ma pensée, toujours avec quelqu'un, presque toujours seul.

                                                                                                          Deux grandes voies avec les émotions dérangeantes, troublantes, voire insupportables: les dériver par des activités et exercices mentaux et physiques ou
                                                                                                          les accepter en tant que telles, comprendre autant que faire se peut leurs survenues conjoncturelles mais surtout leur genèse en notre monde souterrain inconscient.

                                                                                                          Après on ne se laisse plus longtemps envahir, on atteint un sain détachement émotionnel, on peut faire le tri, on peut les modifier presque à volonté et avec le temps on arrive à une sorte de sobriété émotionnelle.

                                                                                                          et c'est boooooon on ne la comprend que quand on la vit, je méprisais parfois cette perspective, je la prenais de haut, parfois, d'ailleurs, quand on m'en parlait avant que je commence à ressentir ce dont il s'agit vraiment ... ce n'est pas un état, c'est à 1000 lieues de l'indifférence... mais on est plus dominé par des forces internes, on est plus le jouet des forces qui nous veulent du MAL ... enfin... disons qu'elles ne gagnent plus systématiquement !

                                                                                                          Vers les alizés, les filles ...



                                                                                                          marie éclaire
                                                                                                          cher Ron,

                                                                                                          tu décris tellement bien dans le 1er paragraphe ce que je ressent encore, et que je ne sais aussi bien verbaliser

                                                                                                          ton message et source d'espoir, j'espère pouvoir bientôt être spectatrice de ces émotions et ne plus en être actrice, ce qui me libéreras de cette satanée tentation"ALCOOL"
                                                                                                          passe un bon après midi, a plus via le forum

                                                                                                          Commentaire


                                                                                                            #54
                                                                                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                            Envoyé par killers
                                                                                                            coucou marie

                                                                                                            tu sais les emotions sont un vaste sujet

                                                                                                            perso, jai toujours eu beaucoup de mal a les gérer
                                                                                                            jai pourtant appris en post cure .................

                                                                                                            je suis hyper sensible , et il faut que japprenne a vivre avec

                                                                                                            tristesse , joie................sont des emotions qui m' affectent facilement , je le sais, mais je vis avec sans pour autant me laissé tenter par un verre

                                                                                                            je te souhaite une bonne journee
                                                                                                            bonne fete des meres


                                                                                                            nath
                                                                                                            merci killer, moi aussi je te souhaites une bonne fête des mères et oui je dois surmonter, mais dans un sens c'est ce que je suis entrain de faire car dans le passé je buvais systématiquement quant une émotion négative arrivée, a ce jour je subis encore mes émotions mais je n'ai plus le réflex alcool, pour moi c'est un grand pas, ceci dit il me reste le principal me détacher de ces sentiments ou émotion j'y travaille, il y a encore du
                                                                                                            boulot

                                                                                                            et puis pourquoi pas moi aussi y arriver lire vos messages rendent les choses plus évidentes

                                                                                                            Commentaire


                                                                                                              #55
                                                                                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                              Envoyé par louvaji
                                                                                                              Coucou Marie, tu sais les alcooliques ont peur de leur émotions, il faut apprendre à les accueillir doucement sans peur au contraire , c'est comme ça qu'on se construit, on apprend à se connaître bonne journée
                                                                                                              coucou louva

                                                                                                              j'y travaille a mon rythme pas a pas, déjà je n'ai plus le réflexe alcool, j'ai encore du chemin a parcourir

                                                                                                              Commentaire


                                                                                                                #56
                                                                                                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                Envoyé par marie éclaire
                                                                                                                merci killer, moi aussi je te souhaites une bonne fête des mères et oui je dois surmonter, mais dans un sens c'est ce que je suis entrain de faire car dans le passé je buvais systématiquement quant une émotion négative arrivée, a ce jour je subis encore mes émotions mais je n'ai plus le réflex alcool, pour moi c'est un grand pas, ceci dit il me reste le principal me détacher de ces sentiments ou émotion j'y travaille, il y a encore du
                                                                                                                boulot

                                                                                                                et puis pourquoi pas moi aussi y arriver lire vos messages rendent les choses plus évidentes

                                                                                                                nen attends pas trop du ciel , se detacher de ses emotions pas facile
                                                                                                                (ca te rassure )

                                                                                                                mais

                                                                                                                faisable


                                                                                                                nath
                                                                                                                09/10/2015

                                                                                                                Commentaire


                                                                                                                  #57
                                                                                                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                  coucou,

                                                                                                                  un petit mot pour dire que je vais de mieux en mieux(en plus si ça peut aider quelqu'un sur le chemin de l'abstinence)

                                                                                                                  je réalise que ce n'était pas toujours des craving, mais des coups de cafard,
                                                                                                                  je me prends moins la tête, je commence a m'accepter et surtout j'arrête de me sentir responsable quand je ne le suis pas,

                                                                                                                  donc les tentations se font rares et durent moins longtemps!!!!

                                                                                                                  A suivre....

                                                                                                                  j'oubliais MERCI a vous tous et toutes
                                                                                                                  Dernière modification par pépite*, 03/06/2017, 17h33.

                                                                                                                  Commentaire


                                                                                                                    #58
                                                                                                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                    je récidive, mais pas dans l'alcool

                                                                                                                    bonne continuation a vous zotes, pour moi ça va!

                                                                                                                    Commentaire


                                                                                                                      #59
                                                                                                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                      Envoyé par marie éclaire
                                                                                                                      je récidive, mais pas dans l'alcool
                                                                                                                      )
                                                                                                                      Traduction svp

                                                                                                                      Commentaire


                                                                                                                        #60
                                                                                                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                        Traduction svp
                                                                                                                        on aimerait
                                                                                                                        arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                                                                                                                        Commentaire


                                                                                                                          #61
                                                                                                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                          Envoyé par marie éclaire
                                                                                                                          coucou,

                                                                                                                          je me prends moins la tête, je commence a m'accepter et surtout j'arrête de me sentir responsable quand je ne le suis pas,
                                                                                                                          J'espère qu'elle est là la récidive !
                                                                                                                          Envie d'avoir une date d'anniversaire ! J'essaye... en espérant que ce sera la bonne : 13 février 2017.

                                                                                                                          Commentaire


                                                                                                                            #62
                                                                                                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                            Envoyé par alconyme
                                                                                                                            J'espère qu'elle est là la récidive !
                                                                                                                            Et que c'est contagieux ?

                                                                                                                            René
                                                                                                                            Bonjoir Atoute ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.

                                                                                                                            Commentaire


                                                                                                                              #63
                                                                                                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                              Envoyé par alconyme
                                                                                                                              J'espère qu'elle est là la récidive !

                                                                                                                              je m'offre une 2ème vie, loin des tracas et des tourments

                                                                                                                              Commentaire


                                                                                                                                #64
                                                                                                                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                Gros bisous Marie

                                                                                                                                Commentaire


                                                                                                                                  #65
                                                                                                                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                  aux gens que je connais et qui ne m'aiment plus, je leur dis laisse moi être ce que je suis, je ne suis plus la compagne de vos désespoirs souvent superficiels .

                                                                                                                                  et si cela ne vous convient pas, je m'en fiche, j'ai donné, j'ai souvent perdus, mais 'aujourd'hui je suis heureuse avec mes gamelles et mes petits bonheurs, mes plaisirs a ce jour ce sont les miens
                                                                                                                                  et ils brillent très forts parce qu'il m'appartiennent: star:

                                                                                                                                  je bois de l'eau et tout va bien

                                                                                                                                  Commentaire


                                                                                                                                    #66
                                                                                                                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                    Coucou Marie,

                                                                                                                                    Ouais, et pis, nous on t'aime ici !!!

                                                                                                                                    Très belle journée à toi
                                                                                                                                    Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort

                                                                                                                                    Commentaire


                                                                                                                                      #67
                                                                                                                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                      Moi je t'aime comme tu es
                                                                                                                                      arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                                                                                                                                      Commentaire


                                                                                                                                        #68
                                                                                                                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                        merci mes super potes(sses)

                                                                                                                                        une belle journée a vous zotes et un gros !!!!!!!

                                                                                                                                        Commentaire


                                                                                                                                          #69
                                                                                                                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                          je reviens des urgences pour petits bobo pas grave , mais comme sur mon dossier il est noté que j'ai un petit vélo dans la tete, ils m'ont parlé comme a une débile profonde

                                                                                                                                          ils m'ont pompé le sang et pompé l'air!!!!!!!!!


                                                                                                                                          moi qui suis fière comme une crotte de ne plus consommer d'alcool pour combler mes manquements, le petit vélo ne m'empêche pourtant pas d'être intelligente NA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



                                                                                                                                          un pti pour vous, mais rien que pour vous.........
                                                                                                                                          Dernière modification par pépite*, 27/06/2017, 17h21.

                                                                                                                                          Commentaire


                                                                                                                                            #70
                                                                                                                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                            09/10/2015

                                                                                                                                            Commentaire


                                                                                                                                              #71
                                                                                                                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                              Et je te raconte même pas comment ils accueillent les débiles profonds !
                                                                                                                                              Moralité : mieux un petit vélo dans la tête qu'un balai dans le c…

                                                                                                                                              Salut à toi Flash Mary !
                                                                                                                                              Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort

                                                                                                                                              Commentaire


                                                                                                                                                #72
                                                                                                                                                Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                Envoyé par vik
                                                                                                                                                Et je te raconte même pas comment ils accueillent les débiles profonds !
                                                                                                                                                Moralité : mieux un petit vélo dans la tête qu'un balai dans le c…

                                                                                                                                                Salut à toi Flash Mary !
                                                                                                                                                coucou, vik

                                                                                                                                                tu vois ce qui m'interroge pour les personnes ayant une déficience intellectuelle conséquente, je me demande leur ressenti, ça doit être dur
                                                                                                                                                on ne va pas changer le monde, mais en sourire est mieux que la colère "n'est-il pas cher ami"

                                                                                                                                                au plaisir de te lire

                                                                                                                                                ps: c'était pas un balai, mais un aspirateur grand format qu'ils avaient la ou tu la dis

                                                                                                                                                Commentaire


                                                                                                                                                  #73
                                                                                                                                                  Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                  [quote=marie éclaire] tu vois ce qui m'interroge pour les personnes ayant une déficience intellectuelle conséquente, je me demande leur ressenti, ça doit être dur [/quote
                                                                                                                                                  Pfff…m'en parle pas… je connais par cœur… on a des siècles de retard en France. L'année du handicap c'était 2005… je sais pas quand c'est qu'elle reviendra…
                                                                                                                                                  Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort

                                                                                                                                                  Commentaire


                                                                                                                                                    #74
                                                                                                                                                    Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                    Bonsoir

                                                                                                                                                    Envoyé par marie éclaire
                                                                                                                                                    ps: c'était pas un balai, mais un aspirateur grand format qu'ils avaient la ou tu la dis
                                                                                                                                                    hahaha génial j'imagine trop bien

                                                                                                                                                    bisous Marie

                                                                                                                                                    Berlino
                                                                                                                                                    "Sometimes in a fight it's best to just stay down" (A. Innes)

                                                                                                                                                    Commentaire


                                                                                                                                                      #75
                                                                                                                                                      Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                      bonsoir les z'amis

                                                                                                                                                      voila j'ai 1 cancer qui traine, je ne voulais pas le dire(cancer du colon) mais bon ce n'est pas si triste le problème est que j'ai 1 fils, et qu'il a besoin de moi, j'ai mis des sous de coté et je lui est offert des vacances, je ne pensais pas y arriver, j'ai tellement fais des efforts pour qu'il parte en vacance,

                                                                                                                                                      j'ai réussi , alors oui ça vaut le coup de se battre, pas sur de poursuivre si on me demande des détails

                                                                                                                                                      RON, il le sait depuis longtemps, Zr il a jamais rien dit, donc c "est mon super copain
                                                                                                                                                      Dernière modification par pépite*, 30/06/2017, 19h09.

                                                                                                                                                      Commentaire


                                                                                                                                                        #76
                                                                                                                                                        Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                        Bonsoir Marie

                                                                                                                                                        De tout coeur avec toi, tu vas te soigner et pis c'est tout

                                                                                                                                                        Je t'embrasse fort

                                                                                                                                                        Commentaire


                                                                                                                                                          #77
                                                                                                                                                          Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                          Encore une de vos facéties très chère Marie....
                                                                                                                                                          Soigne toi bien, je t'embrasse et désolée d'être si laconique

                                                                                                                                                          Commentaire


                                                                                                                                                            #78
                                                                                                                                                            Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                            oh, je naime pas cette nouvelle

                                                                                                                                                            soigne toi bien marie et remet toi vite

                                                                                                                                                            (je connais kk ki a eu la meme chose et qui va bien maintenant)

                                                                                                                                                            gros gros

                                                                                                                                                            nath
                                                                                                                                                            09/10/2015

                                                                                                                                                            Commentaire


                                                                                                                                                              #79
                                                                                                                                                              Re : sur le chemin de l'abstinence

                                                                                                                                                              Envoyé par killers
                                                                                                                                                              oh, je naime pas cette nouvelle

                                                                                                                                                              soigne toi bien marie et remet toi vite

                                                                                                                                                              (je connais kk ki a eu la meme chose et qui va bien maintenant)

                                                                                                                                                              gros gros

                                                                                                                                                              nath
                                                                                                                                                              t'inquiète popiette je suis bien suivie, je peux manger presque de tout, et je n'ai plus de poche(iléostomie)
                                                                                                                                                              je l'ai dit, parque j'en avait marre de le cacher comme une maladie honteuse

                                                                                                                                                              Commentaire

                                                                                                                                                              Chargement...
                                                                                                                                                              X