Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Recette des apprentis complotistes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Re : Recette des apprentis complotistes

    Bonjour agaric,
    C'était le cas mortel de rougeole de 2017, déplorable bien sûr, pour un pays de 67 millions d'habitants.
    Cette jeune fille appartenait à la communauté des gens du voyage, et dans son entourage aucun cas de rougeole ne s'est déclaré.

    La jeune fille, qui n'était pas vaccinée, a succombé à "une forme de rougeole aiguë très rare" à la fin du mois de juin, confirment à L'Express l'Agence régionale de santé et l'hôpital nord de Nice.
    cath

    debout les crabes.. la mer monte !

    Commentaire


      Re : Recette des apprentis complotistes

      49 % des Américains adhèrent à une théorie du complot en matière de santé


      Étude parue dans le JAMA en 2014
      http://www.conspiracywatch.info/49-d...nte_a1210.html

      Commentaire


        Re : Recette des apprentis complotistes

        Envoyé par agaric
        Bonsoir agaric,

        Conspiracy watch semble être une référence pour vous, mais je peine à déterminer ce que représente cette start up très proche des milieux gouvernementaux et de l'"élite intellectuelle" représentée par B.H. Lévy, Caroline Fourest, Pierre-André Taguieff, très politically correct de gauche avec une petite coloration anti-islamiste, sioniste et pro-américaine, tous bien en place et proches des sphères du pouvoir.

        Qui finance son fondateur Rudy Reichstadt, qui y bosse à plein temps, et qui s'attribue la compétence de distinguer la réalité objective de la théorie complotiste?
        Je n'ai pas trouvé, mais il est évident que c'est un homme de culture très actuelle, pétri de l'évidence que la communication compte infiniment plus que la réalité des faits.

        Il a donc classé l'éventuelle collusion entre le ministère de la santé et les industriels du médicament comme une théorie du complot, au même titre que la platitude de la terre ou la rumeur selon laquelle l'homme n'a jamais mis le pied sur la lune.

        Selon cet expert, je serais donc une complotiste, comme l'ensemble des sénateurs qui avaient demandé en 2010 un rapport de la commission d’enquête sur le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion par le Gouvernement de la grippe A (H1N1), et qui avaient par la suite préconisé certaines mesures pour éviter ce mélange des genres si flagrant à l'époque?

        http://www.senat.fr/rap/r09-685-1/r09-685-11.pdf
        ...
        7. Assurer la publication de l’ensemble des avis formulés par les experts avec indication du détail des votes.

        8. Intégrer des spécialistes de médecine générale aux instances d’expertise pour renforcer la prise en compte des réalités de terrain.

        9. Elargir la composition des comités d’expertise aux disciplines non médicales et spécialement aux sciences humaines.

        10. Organiser la prise en compte par les pouvoirs publics de l’opinion des scientifiques reconnus qui peuvent comprendre les questions techniques qui se posent, mais dont les carrières se sont déroulées à quelque distance du problème central.
        ...
        Gestion des conflits d’intérêts
        ...
        13. Confier l’ensemble du contrôle ainsi que l’application des sanctions à un organisme indépendant et extérieur à la profession médicale. Cet organisme assurerait également la formation des experts sur les liens d’intérêt et sur leurs
        responsabilités.
        ...
        15. Confier la présidence de la commission d’autorisation de mise sur le marché de l’AFSSAPS et de la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé, ainsi que des commissions et conseils visés à l’article L. 1451-1 du code de la santé publique, à des personnalités indépendantes sans liens d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique.
        Rien n'a vraiment changé, les mêmes experts sont toujours en place, et il faut donc admettre que la lutte contre la rougeole ou la grippe est un objectif majeur de santé publique...

        Je remets le lien de Campagnol sur la méthodologie douteuse de ce "sondage":
        https://www.legrandsoir.info/troubla...fficielle.html
        cath

        debout les crabes.. la mer monte !

        Commentaire


          .....

          .....
          Dernière modification par pım, 18/05/2018, 17h50.

          Commentaire


            Re : Recette des apprentis complotistes

            Bonsoir pim,

            Etrangement, d'après les sources mêmes de nos autorités, il est bien difficile d'affirmer la recrudescence de la rougeole d'après les chiffres officiels...
            http://invs.santepubliquefrance.fr/D...au-3-aout-2017
            cath

            debout les crabes.. la mer monte !

            Commentaire


              Re : Recette des apprentis complotistes

              ....
              Dernière modification par pım, 18/05/2018, 17h50.

              Commentaire


                Re : Recette des apprentis complotistes

                Envoyé par moicat
                Bonsoir agaric,

                Conspiracy watch semble être une référence pour vous, l
                Ben non... Attention à ne pas trop interpréter ce que vous lisez... Attention à cette tendance...j'ai simplement préféré mettre un lien en français que l'article du JAMA en anglais! (voir le lien das l'article) En fait au départ j'ai trouvé l'info sur egora qui reprenait une dépêche de l'AFP

                Selon cet expert, je serais donc une complotiste,
                Là aussi, c'est votre interprétation, je ne crois pas que cet expert vous connaisse...
                Dernière modification par agaric, 15/02/2018, 21h20.

                Commentaire


                  Re : Recette des apprentis complotistes

                  Envoyé par pım
                  Bonsoir

                  Sur le site allo-docteur les chiffres donnés dans un article m'étonnent un peu.
                  99.8 % des enfants nés avant 1960 ont contracté la rougeole...




                  Je suis né avant 1980, dois-je me faire vacciner ?

                  Il existe une très forte probabilité pour que vous soyez déjà immunisé. Dans les pays où des études ont été menées, on voit que les enfants nés avant l’introduction de la vaccination ont une probabilité élevée d’avoir été exposé au virus, et contracté la maladie [1]. En France, 98,8% des personnes nées entre le début des années 1960 et 1980 ont contracté la maladie (99,8% pour celles nées avant les années 1960). Avant l’introduction des vaccins, des pays comme la France considéraient d’ailleurs l’infection durant l’enfance comme un phénomène quasi-inéluctable [2].


                  https://www.allodocteurs.fr/maladies...ege_24226.html
                  Bonjour pim,

                  Avant l'introduction de la vaccination, la circulation du virus sauvage était très importante, et la grande contagiosité de la rougeole faisait que la très grosse majorité des enfants y étaient exposés et développaient la maladie de façon apparente.
                  Cette maladie aurait été décrite vers le XIème siècle, avec les invasions sarrasines...

                  Les signes cliniques étaient très évocateurs, et les médecins étaient habitués à la diagnostiquer chez les enfants de un an et demi deux ans jusqu'à neuf ans, beaucoup plus rarement dans d'autres tranches d'âge.

                  La situation a changé, peut-être parce que l'immunité due à la vaccination serait moins durable et moins efficace que celle due au virus sauvage, notamment au niveau des anticorps maternels qui protègent moins bien les nourrissons de moins de un an.
                  La maladie était considérée comme bénigne chez les enfants en bonne santé mais pouvait présenter des formes graves chez l'adulte, ce qui fait que les parents des enfants de ma génération (1955) étaient rassurés quand leur enfant avait fait sa rougeole.

                  Les populations de virus sauvage sont devenues de plus en plus rares du fait de la vaccination, ce qui rend l'immunisation naturelle beaucoup plus aléatoire bien sûr pour les personnes nées après les années 90, et certains cas de rougeole sont maintenant de souche vaccinale.

                  Du fait de mon âge, je peux me considérer comme immunisée, mais un adulte de trente ou quarante ans n'a pas cette certitude, même s'il a été vacciné, surtout avec une seule injection...
                  cath

                  debout les crabes.. la mer monte !

                  Commentaire


                    Re : Recette des apprentis complotistes

                    Envoyé par moicat

                    La situation a changé, peut-être parce que l'immunité due à la vaccination serait moins durable et moins efficace que celle due au virus sauvage,
                    Ceci serait vrai s'il y avait un nombre significatif de rougeoles chez les personnes adultes vaccinées..

                    La maladie était considérée comme bénigne chez les enfants en bonne santé mais pouvait présenter des formes graves chez l'adulte...
                    D'où la nécessité qu'il y ait le maximum de personnes vaccinées pour que le virus ne circule pas...

                    Commentaire


                      Re : Recette des apprentis complotistes

                      Envoyé par agaric
                      Ceci serait vrai s'il y avait un nombre significatif de rougeoles chez les personnes adultes vaccinées..
                      Le problème est que ce nombre reste assez vague, "la plupart des cas de rougeole étaient non vaccinés", sans beaucoup de précision. Il est certain qu'on objective des cas de rougeole chez des sujets vaccinés à deux doses car il y a des publications, et qu'on connaît mal apparemment la durée de l'immunité acquise par le vaccin.

                      http://inpes.santepubliquefrance.fr/...e/pdf/1174.pdf
                      Des études récentes ont par ailleurs montré que la réponse immunitaire au vaccin rougeoleux est significativement inférieure chez les nourrissons vaccinés à l’âge de 9 mois, comparée à celle obtenue chez ceux vaccinés à l’âge de 12 mois. Cette différence persiste après l’administration de la seconde dose. En outre, une étude canadienne récente montre que le risque de survenue de rougeole chez les personnes vaccinées à deux doses est d’autant plus élevé que la vaccination a été initiée tôt.
                      http://www.eurosurveillance.org/imag...9/art20649.pdf
                      Case of vaccine-associated measles five weeks postimmunisation,
                      British Columbia, Canada, October 2013
                      Nous décrivons un cas de rougeole suite à un vaccin chez un patient de deux ans de Colombie-Britannique, au Canada, en octobre 2013, qui a reçu sa première dose de vaccin contre la rougeole 37 jours avant l'apparition du prodrome
                      symptômes.
                      L'identification de ce cas retardé associé au vaccin est survenu dans le contexte d'une enquête sur l'éclosion de la rougeole un groupe.
                      Dans ce rapport, nous décrivons un cas de maladie de rougeole associée au vaccin ROR qui était positif à la fois par PCR et IgM, cinq semaines après l'administration du vaccin ROR.
                      http://www.eurosurveillance.org/imag...5/art19652.pdf
                      Spotlight on measles 2010: Excretion of vaccine strain
                      measles virus in urine and pharyngeal secretions of
                      a child with vaccine associated febrile rash illness,
                      Croatia, March 2010
                      Nous décrivons l'excrétion de la souche vaccinale antirougeoleuse
                      Schwarz chez un enfant qui a développé une maladie éruptive fébrile
                      huit jours après l'immunisation primaire contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.
                      Un écouvillonnage de la gorge et un échantillon d'urine ont été collectés le cinquième et le sixième jour de la maladie. Le génotypage a mis en évidence la souche vaccinale Schwarz (génotype A).
                      Si la rougeole et la rubéole n'étaient pas sous surveillance renforcée en Croatie, la maladie aurait été soit déclarée à tort comme rubéole ou pas reconnue du tout.
                      http://www.sciencemag.org/news/2014/...ent-first-time
                      Quand il s'agit du vaccin contre la rougeole, deux doses valent mieux qu'une. La plupart des gens aux États-Unis sont initialement vaccinés contre le virus peu après leur premier anniversaire et reviennent pour un rappel en tant que tout-petit. Moins de 1% des personnes qui reçoivent les deux doses contractent une infection cutanée et respiratoire potentiellement mortelle. Et même si une personne complètement vaccinée est infectée - une situation rare connue sous le nom d '«échec de la vaccination» - on ne pensait pas qu'elle était contagieuse.
                      Envoyé par agaric
                      D'où la nécessité qu'il y ait le maximum de personnes vaccinées pour que le virus ne circule pas...
                      Il ne semble pas évident d'éradiquer la maladie, qui peut aussi se manifester sur souche vaccinale.
                      D'une façon ou d'une autre, il y a circulation de virus.
                      Je ne me sens vraiment pas la compétence d'avoir une opinion sur la meilleure conduite à tenir...
                      cath

                      debout les crabes.. la mer monte !

                      Commentaire


                        Re : Recette des apprentis complotistes

                        .....
                        Dernière modification par pım, 18/05/2018, 17h50.

                        Commentaire


                          Re : Recette des apprentis complotistes

                          Envoyé par pım
                          Je ne pensais pas qu'il y avait autant de sites sur le net qui reprenaient les discours anti-vaccinaux.
                          C'est peut être biaisé par la recherche que j'ai faite avec le nom de Vincent Georget...

                          Un site qui me semble sérieux sur la rougeole mais je ne suis pas capable de vérifier la pertinence des faits :
                          http://rougeole-epidemiologie.overbl...la-vaccination
                          Bon, un site qui démarre en parlant de mouvance anti-vaccins annonce la couleur...

                          Pour établir sa balance bénéfices/risques, l'auteur part du principe que le vaccin est efficace à 100% et se base sur une mortalité de 300 personnes par an du fait de la rougeole, des oreillons et de la rubéole...

                          Il y a en fait pas mal d'inconnues dans l'épidémiologie de la rougeole, surtout si l'on cherche à se faire une opinion neutre et non à militer pour ou contre.

                          Il y a eu très peu de suivi épidémiologique de la rougeole avant la vaccination, d'autant que la maladie était considérée comme bénigne, et il est impossible de trouver des données suffisamment précises et fiables pour établir la balance bénéfices/risques que propose l'auteur du site.

                          Si vous voulez vous faire une opinion sur ce sujet assez complexe et plutôt mal renseigné, ne prenez pas de calculatrice mais donnez-vous la peine de lire les longs articles de CMT, qui est une pédiatre conventionnelle, si ce n'est qu'elle s'autorise à être objective à tout prix...
                          http://docteurdu16.blogspot.fr/searc...ugeole&x=0&y=0

                          Pour les décès une surveillance était exercée par le CépiDc, laboratoire de l’INSERM, depuis 1979. Elle montre un nombre de décès variant de 15 à 35 chaque année. Donc de un décès pour 10 000 à un pour 20 000 cas de rougeole cliniquement apparente et un décès pour 2 à 4 millions d’habitants chaque année. La cause des décès n’était pas déterminée pour la plus grande partie d’entre eux. Dans les autres cas la cause était l’encéphalite ou des complications pulmonaires.
                          ...
                          Dans les pays occidentaux la létalité varie donc avec l’âge. Elle est plus faible aux âges habituels de survenue de la rougeole hors vaccination, d’environ 10 pour 100 000 cas entre 5 et 9 ans, mais quatre fois plus fréquente avant un an (43 pour 100 000) et plus de huit fois plus fréquente après 20 ans (85 pour 100 000) (LA).
                          cath

                          debout les crabes.. la mer monte !

                          Commentaire


                            Re : Recette des apprentis complotistes

                            .....
                            Dernière modification par pım, 18/05/2018, 17h50.

                            Commentaire


                              Re : Recette des apprentis complotistes

                              Envoyé par pım
                              Je ne pensais pas qu'il y avait autant de sites sur le net qui reprenaient les discours anti-vaccinaux.
                              C'est peut être biaisé par la recherche que j'ai faite avec le nom de Vincent Georget...

                              Un site qui me semble sérieux sur la rougeole mais je ne suis pas capable de vérifier la pertinence des faits :
                              http://rougeole-epidemiologie.overbl...la-vaccination
                              Bonjour,

                              C'est en effet très difficile (et même me semble-t-il impossible) de se faire une opinion "éclairée" par soi-même en allant sur internet. C'est même un leurre car en général on ne fait que renforcer ses à priori plus ou moins conscients[ Biais de confirmation]...
                              En fait, se faire une opinion avec internet, cela s'apprend.
                              Attention, CMT n'est pas plus objective qu'un(e) autre... Elle ne fait absolument pas de l'information éclairée (cad en particulier neutre), comme il est demandé à tout médecin de le faire selon la déontologie médicale...
                              Dernière modification par agaric, 18/02/2018, 09h59.

                              Commentaire


                                Re : Recette des apprentis complotistes

                                Envoyé par pım
                                CMT est critiquée sur le site que j'avais indiqué :

                                http://rougeole-epidemiologie.overbl.../tag/rougeole/

                                Je vais quand même lire ce qu'elle écrit !
                                Bonjour pim,

                                Le blog anonyme que vous citez a pour vocation de soutenir systématiquement la politique vaccinale.
                                En particulier, nous tenons à apporter dans le mesure du possible des éclaircissements au sujet de certains thèmes de la propagande antivaccinaliste.
                                Le ton est donné, toute critique est assimilée à de la propagande voire à du "complotisme"...
                                En France, la critique des recommandations officielles en matière de vaccination semble être un passe-temps comme un autre.
                                Non, ce n'est pas un passe-temps, mais souvent le constat attristant que la santé publique est un énorme marché qui obéit plus à des objectifs économiques, et même financiers, qu'à des objectifs purement sanitaires.

                                Donc les auteurs anonymes qui s'y expriment, Julie & Louise, évoquent "le risque théorique" de transmission du virus vaccinal, qui est un virus vivant atténué, et reproche à CMT de ne pas le qualifier de "non transmissible" mais de "non transmissible dans la majorité des cas".
                                Ce lien montre un cas de transmission de virus de souche vaccinale:
                                http://www.sciencemag.org/news/2014/...ent-first-time
                                Quand il s'agit du vaccin contre la rougeole, deux doses valent mieux qu'une. La plupart des gens aux États-Unis sont initialement vaccinés contre le virus peu après leur premier anniversaire et reviennent pour un rappel en tant que tout-petit. Moins de 1% des personnes qui reçoivent les deux doses contractent une infection cutanée et respiratoire potentiellement mortelle. Et même si une personne complètement vaccinée est infectée - une situation rare connue sous le nom d '«échec de la vaccination» - on ne pensait pas qu'elle était contagieuse.
                                Deuxième point sur l'âge optimal de la vaccination.
                                CMT insiste sur le fait que vacciner avant l'âge d'un an expose à une moins bonne réponse immunitaire, et les auteurs ironisent sur ce fait sans rien dire de concret avant de passer au point suivant.
                                Nos autorités de santé admettent tout à fait cette moins bonne réponse immunitaire, et même le risque de développer une rougeole chez le sujet vacciné, ce que les auteurs du blog semblent réfuter.
                                http://inpes.santepubliquefrance.fr/...e/pdf/1174.pdf
                                Des études récentes ont par ailleurs montré que la réponse immunitaire au vaccin rougeoleux est significativement inférieure chez les nourrissons vaccinés à l’âge de 9 mois, comparée à celle obtenue chez ceux vaccinés à l’âge de 12 mois. Cette différence persiste après l’administration de la seconde dose. En outre, une étude canadienne récente montre que le risque de survenue de rougeole chez les personnes vaccinées à deux doses est d’autant plus élevé que la vaccination a été initiée tôt.
                                Ensuite, les auteurs affirment que l'immunisation post-vaccinale dure "longtemps, très longtemps. Assez longtemps pour que les pays qui ont atteint leur objectif de couverture vaccinale puissent arriver à l'élimination."
                                Ils reconnaissent malgré tout que "le sujet de la durée de l'immunité est toujours ouvert (15 ans, 30 ans, à vie?)", ce qui est pour le moins contradictoire.

                                CMT suppose ensuite à partir d'une vaste et robuste étude chinoise que la circulation du virus sauvage contribue à renforcer la réponse immunitaire de la population vaccinée. Réponse des auteurs: "Donc il faut d'abord attraper la rougeole pour ne pas attraper la rougeole. C'est une idée brillante, digne d'une antivax primaire."
                                Est-ce vraiment un argument, et que dire de la démarche scientifique de Julie & Louise??

                                Les questions qui sous-tendent le débat sur la vaccination contre la rougeole sont:
                                - Cette maladie méritait-elle et mérite-t-elle encore un gros investissement financier du fait de son incidence sanitaire?
                                - Il peut sembler possible théoriquement d'éradiquer la rougeole, car son réservoir unique est l'homme, et il n'y a pas de porteurs sains. Est-ce réaliste?

                                Votre site de référence considère à partir des quelques données épidémiologiques dont on dispose que la rougeole causerait 30 à 300 décès par an s'il n'y avait pas de vaccin, contre 0 cas avec une politique de vaccination bien menée, ce qui est très audacieux. Personne n'oserait affirmer que le vaccin contre la rougeole, ou tout autre vaccin, serait efficace à 100%!

                                La rougeole est une maladie grave responsable d'une mortalité importante dans les pays où la malnutrition est importante, comme en Afrique. La malnutrition et l'immunodépression et un mauvais état général sont une contrindication à la vaccination par un virus vivant, du fait de possibles mauvaises réactions et du fait de l'incapacité à développer une réponse immunitaire efficace. Les mesures d'amélioration des facteurs environnementaux et de complémentation alimentaire (vit A) pourraient être beaucoup plus efficaces que la fourniture de vaccins par le Gavi et les actions juteuses de la fondation Bill & Melinda Gates pour lesquels ont été objectivés des effets sanitaires néfastes. CMT aborde en détail cet aspect de la politique sanitaire mondiale ainsi que le rôle de l'OMS.

                                Alors l'éradication de la maladie est-elle possible si le vaccin n'assure pas une immunisation à vie?
                                On constate des flambées de rougeole dans les pays qui ont une couverture vaccinale égale ou supérieure à 95%, comme l'Espagne, la Finlande et la Roumanie.
                                Une deuxième dose de vaccin n'est pas un rappel, mais une chance pour les "mauvais répondeurs" à la première dose de séroconvertir à la deuxième, le taux d'anticorps des bons répondeurs étant peu affecté par la seconde injection, qui donc ne semble pas prolonger la durée de l'immunisation.

                                Beaucoup de questions, peu de réponses sûres...

                                Quelles devraient être nos priorités de santé publique dans le domaine de l'infectiologie?
                                Il est certain qu'une maladie comme la tuberculose, responsable d'une très forte mortalité et en expansion, a une incidence sanitaire très forte, qui ne peut pas se comparer à celle de la grippe ou de la rougeole.
                                Peut-être aussi devrions-nous nous soucier des maladies émergentes, comme le sida, les hépatites, la dengue (premiers cas autochtones en France, nombreux au Portugal), chikungunya et autres fièvres de Lhassa en définissant les politiques de santé à partir de critères de santé publique, sans subir l'influence des industriels et des financiers...
                                cath

                                debout les crabes.. la mer monte !

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X