Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Prescription des infirmières.

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Prescription des infirmières.

    Bonjour,

    à l'heure de la réforme des études paramédicales, on entend parler du droit de prescrition des infirmières.

    Tout cela reste pour le moment assez flou, le cadre n'étant pas posé.

    Mais prescrire quoi pour les infirmières, qui sont des paramédicales, alors qu'actuellement seuls les médicaux (médecins, sage-femmes) ont ce pouvoir et droit de prescrition.

    Dans mon exercice professionnel, il arrive souvent que nous établissons des pseudo-ordonnances que le médecin traitant ne fait que recopier...(matériel à pansements principalement). Pourquoi ne pas nous laisser la possiblilité de renouvellement de certains produits, hors toute médication.

    Mais les médecins sont ils prêts à lâcher ce pouvoir ?

    Qu'en pensez vous ? qu'en pensent les médecins ?

    Pascal,
    infirmier libéral.

    #2
    Re : Prescription des infirmières.

    Envoyé par pascalIDE
    Bonjour,

    à l'heure de la réforme des études paramédicales, on entend parler du droit de prescrition des infirmières.

    Tout cela reste pour le moment assez flou, le cadre n'étant pas posé.

    Mais prescrire quoi pour les infirmières, qui sont des paramédicales, alors qu'actuellement seuls les médicaux (médecins, sage-femmes) ont ce pouvoir et droit de prescrition.

    Dans mon exercice professionnel, il arrive souvent que nous établissons des pseudo-ordonnances que le médecin traitant ne fait que recopier...(matériel à pansements principalement). Pourquoi ne pas nous laisser la possiblilité de renouvellement de certains produits, hors toute médication.

    Mais les médecins sont ils prêts à lâcher ce pouvoir ?

    Qu'en pensez vous ? qu'en pensent les médecins ?

    Pascal,
    infirmier libéral.
    Bonjour,
    Personellement je suis prêt à lacher sur les prescriptions sur les pansements (escarres etc...) auxquel je ne comprend plus rien, sur les antipyrétiques et antalgiques de niveau I, en cherchant un peu je devrai bien trouver d'autres exemples.

    Commentaire


      #3
      Re : Prescription des infirmières.

      Bonjour,
      Faudrait-il passer par son "médecin traitant" avant de consulter une infirmière ?

      désolé
      C'est la FORCE DE CORIOLIS qui fait tourbillonner l'eau dans les éviers et les appendices caudaux des porcins, vu qu'aucune preuve scientifique n'indique qu'ils devraient être épargnés !

      Commentaire


        #4
        Re : Prescription des infirmières.

        Envoyé par pascalIDE
        Bonjour,

        à l'heure de la réforme des études paramédicales, on entend parler du droit de prescrition des infirmières.

        Tout cela reste pour le moment assez flou, le cadre n'étant pas posé.

        Mais prescrire quoi pour les infirmières, qui sont des paramédicales, alors qu'actuellement seuls les médicaux (médecins, sage-femmes) ont ce pouvoir et droit de prescrition.

        Dans mon exercice professionnel, il arrive souvent que nous établissons des pseudo-ordonnances que le médecin traitant ne fait que recopier...(matériel à pansements principalement). Pourquoi ne pas nous laisser la possiblilité de renouvellement de certains produits, hors toute médication.

        Mais les médecins sont ils prêts à lâcher ce pouvoir ?

        Qu'en pensez vous ? qu'en pensent les médecins ?

        Pascal,
        infirmier libéral.
        Mais bien sûr, on lâchera ces prescriptions. Et c'est vous les IDE qui prendrez les contrôles de la SECU et les pénalités financières du style : pour tel pansement, L'IDE utilise en moyenne 4,5 compresses et vous en utilisez 10. Donc, vous remboursez la différence...

        Commentaire


          #5
          Re : Prescription des infirmières.

          Envoyé par dédé33
          Bonjour,
          Faudrait-il passer par son "médecin traitant" avant de consulter une infirmière ?

          désolé
          Bonjour,

          impossible de répondre à votre question, car cela n'est qu'à l'état de projet.
          Toutefois, il me semblerait raisonnable de distinguer :
          - ce qui est nécessaire aux pansements, produits à pansements présentant peu de risque et là la prescription initiale pourrait peut-être infirmière sans passer par le médecin.
          - ce qui est médicamenteux pur, et là même pour les antalgiques de niveau 1 (type paracétamol, aspirine), cela pourrait n'être limité qu'au renouvellement.

          Par conséquent, passage par le médecin pour les médicaments.

          Pascal,
          infirmier libéral

          Commentaire


            #6
            Re : Prescription des infirmières.

            Bonjour,

            C'est un problème de compétence

            Le médecin est formé pour soigner: trouver un diagnostic et proposer un traitement.

            Pour l'iDE , aucun inconvénient pour la prescription des outils de son travail,
            qui est compétent pour les soins (meme mieux que le toubib )

            Commentaire


              #7
              Re : Prescription des infirmières.

              Bonjour


              pour l'instant la loi Française ne prévoit pas que les IDE soient des prescripteurs. Aux Etats-Unis il existe un métier qui ne se trouve pas en France, qui est l'IDE clinicien; des patients atteints de maladies chroniques comme des diabétiques ou des hypertendus peuvent être vus tous les mois pour leur renouvellement par des IDE spécialement formés: ils auscultent, ils examinent, et ils modifient le traitement. Les stats ont montré que la santé des patients suivis par eux n'était pas plus mauvaise que ceux suivis par des médecins.

              Commentaire


                #8
                Re : Prescription des infirmières.

                Envoyé par pascalIDE
                Mais prescrire quoi pour les infirmières, qui sont des paramédicales, alors qu'actuellement seuls les médicaux (médecins, sage-femmes) ont ce pouvoir et droit de prescrition.
                En quoi consiste la distinction médical/paramédical (sage-femme contre infirmier) ? Je croyais que les textes parlaient plutôt de la catégorie des professionnels de santé dont certains (médecins, dentistes, sage-femmes) avaient le droit de prescrire. Dans mon esprit, tout professionnel de santé qui n'est ni médecin, ni dentiste, ni phramacien, c'est un paramédical.
                http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:M%C3%A9decine

                Commentaire


                  #9
                  Re : Prescription des infirmières.

                  Envoyé par Apokrif
                  En quoi consiste la distinction médical/paramédical (sage-femme contre infirmier) ? Je croyais que les textes parlaient plutôt de la catégorie des professionnels de santé dont certains (médecins, dentistes, sage-femmes) avaient le droit de prescrire. Dans mon esprit, tout professionnel de santé qui n'est ni médecin, ni dentiste, ni phramacien, c'est un paramédical.
                  La profession de sage femme est bien une profession médicale...à prescription limitée.
                  Les paramédicaux sont :
                  - les infirmiers,
                  - les masseurs-kiné,
                  - les orthoptistes,
                  - les orthophonistes.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Prescription des infirmières.

                    Envoyé par pascalIDE
                    La profession de sage femme est bien une profession médicale...à prescription limitée.
                    Les paramédicaux sont :
                    - les infirmiers,
                    - les masseurs-kiné,
                    - les orthoptistes,
                    - les orthophonistes.
                    Où est définie cette distinction ? Qu'en est-il des autres professions comme celle des diététiciens ou des manipulateurs d'électroradiologie qui, me semble-t-il, sont des professions de santé mais n'appartiendraient pas aux paraméds d'après vous ?
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:M%C3%A9decine

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Prescription des infirmières.

                      Envoyé par Docteur Sophie
                      Bonjour


                      pour l'instant la loi Française ne prévoit pas que les IDE soient des prescripteurs. Aux Etats-Unis il existe un métier qui ne se trouve pas en France, qui est l'IDE clinicien; des patients atteints de maladies chroniques comme des diabétiques ou des hypertendus peuvent être vus tous les mois pour leur renouvellement par des IDE spécialement formés: ils auscultent, ils examinent, et ils modifient le traitement. Les stats ont montré que la santé des patients suivis par eux n'était pas plus mauvaise que ceux suivis par des médecins.
                      cela pourrait arriver bientôt, si l'on en croit les propositions du rapport Berland.
                      Quant à la qualité de ces personnels, il n'y a à priori pas de soucis.
                      de plus dans un pays ultra procédurier pour le moindre pet de travers, le fait d'avoir des professionnels non médecins et que cela tourne bien prouve que le " tout médecin" prôné par certains, se brise contre cet ecueil.
                      C'est d'ailleurs également le cas avec les nurses anesthetists qui font 66 % des anesthésies aux USA.
                      il n'y a pas plus de procès pour autant. seul le professionnalisme compte.
                      cela passe par une exigence de qualité à tous les niveaux.
                      et les IDE comme les autres, sont des professionnels (lles) qui peuvent obtenir d'autres champs de compétence, sans pour autant empiéter sur le domaine "médical" dont très franchement nous n'avons guère envie d'aller.



                      Envoyé par COCO11
                      Mais bien sûr, on lâchera ces prescriptions. Et c'est vous les IDE qui prendrez les contrôles de la SECU et les pénalités financières du style : pour tel pansement, L'IDE utilise en moyenne 4,5 compresses et vous en utilisez 10. Donc, vous remboursez la différence...
                      le medecin doit-il pouvoir compter sur des collaborateurs efficaces ou bien préférez vous des rapports ancilaires avec la scission qu'engendre le savoir d'un côté et qui ne serait pas partagé de l'autre...?
                      voilà une vision bien conservatrice de la prépondérance médicale, dont ne saurait s'affranchir les pauvres idiotes d'infirmières...
                      Nous savons jusqu'à preuve du contraire gérer les points inhérents à notre profession.
                      le sérieux en est le corollaire.
                      Donc, pourquoi ne pas donner cette autorisation "limitée" de prescription.
                      à titre indicatif, je suis infirmier anesthésiste.
                      croyez vous que je cours systématiquement après le médecin anesthésiste pour lui demander si je peux injecter un peu de morphinique ou augmenter les concentrations de gaz halogénés...ou refaire du curare ?
                      n'ayez pas de crainte.
                      Les infirmier(e)s ne cherchent pas à s'octroyer des prérogatives médicales.
                      mais le monde bouge.
                      Nous évoluons avec lui.
                      Les cornettes ont disparu.
                      faut-il le regretter ?

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Prescription des infirmières.

                        Envoyé par pascalIDE
                        Bonjour,

                        à l'heure de la réforme des études paramédicales, on entend parler du droit de prescrition des infirmières.

                        Tout cela reste pour le moment assez flou, le cadre n'étant pas posé.

                        Mais prescrire quoi pour les infirmières, qui sont des paramédicales, alors qu'actuellement seuls les médicaux (médecins, sage-femmes) ont ce pouvoir et droit de prescrition.

                        Dans mon exercice professionnel, il arrive souvent que nous établissons des pseudo-ordonnances que le médecin traitant ne fait que recopier...(matériel à pansements principalement). Pourquoi ne pas nous laisser la possiblilité de renouvellement de certains produits, hors toute médication.

                        Mais les médecins sont ils prêts à lâcher ce pouvoir ?

                        Qu'en pensez vous ? qu'en pensent les médecins ?

                        Pascal,
                        infirmier libéral.
                        Bonjour
                        j e dirais simplement , il y a des études de médecines et d autres d infirmières
                        C est comme les prescriptions par tel ???
                        Enfin chacun sa fonction dans une équipe pluridisciplinaire
                        29 Ans déjà

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Prescription des infirmières.

                          Envoyé par pascalIDE
                          La profession de sage femme est bien une profession médicale...à prescription limitée.
                          Les paramédicaux sont :
                          - les infirmiers,
                          - les masseurs-kiné,
                          - les orthoptistes,
                          - les orthophonistes.
                          Et d autres ????
                          29 Ans déjà

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Prescription des infirmières.

                            Je suis plutôt pour avec un cadre bien sûr.
                            J'ai une confiance limitée dans les médecins, je me suis retrouvée mal très mal parce que je ne supportais pas certains médicaments, mon foie ne supportait plus.
                            A l'hôpital où je suis suivie pour ma transplantation la consultation se fait avec un médecin et une infirmière coordinatrice. Je trouve ça très bien, la coordinatrice ne signe pas les ordonnances, mais elle "mâche" le travail du médecin hépatologue surtout pour les patients qui viennent pour un contrôle. Et c'est intéressant parce parfois ils ne sont pas d'accord !
                            Globalement je pense que les infirmières ont des compétences qui ne sont pas toujours reconnues et je trouve ça dommage.

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Prescription des infirmières.

                              Envoyé par pascalIDE
                              Dans mon exercice professionnel, il arrive souvent que nous établissons des pseudo-ordonnances que le médecin traitant ne fait que recopier...(matériel à pansements principalement). Pourquoi ne pas nous laisser la possiblilité de renouvellement de certains produits, hors toute médication.

                              Mais les médecins sont ils prêts à lâcher ce pouvoir ?

                              Qu'en pensez vous ? qu'en pensent les médecins ?

                              Pascal,
                              infirmier libéral.
                              Perso je suis prête à lâcher pas mal de lest sur ce genre de prescription, mais j'ai surtout confiance en mes infirmières hospitalières !

                              J'ai l'exemple des suites opératoire de kyste pilonidal "ouvert", avec soins par IDE à domicile :
                              -je dois dépiler moi-même (je suis chirurgien) les sillons interfessiers des patients en consultation : à domicile on est très fort pour tondre les fesses jusqu'au milieu du dos (sic), mais tondre sur un malheureux centimètre le pourtour de la plaie, c'est une autre histoire !! Je n'ai JAMAIS vu en 20 ans un IDE de ville faire ce boulot-là correctement ...
                              -l'IDe se permet des réflexions déplacées genre "oh là là j'ai jamais vu une cicatrice comme ça !" : à quoi je réponds au patient : "elle n'a jamais vu de kyste pilonidal opéré" arffff en plus c'était un tout-petit kyste

                              Autre exemple, des années de striction suspendue du mollet avec oedème en amont et en aval, pour prise en charge de lésion cutanée au long cours sur insiffisance veineuse : avec la marque du bandage qui restera incrustée.

                              Sous le lobbying des labos, le pansement "développez c'est pansé et ça marche pour tout", le grand "tout-en-un", vous voyez quoi, le nouveau machin à la mode, que ça va vite à faire, pas besoin de beaucoup de matos, en plus c'est cool c'est remboursé

                              La confiance, ça se mérite.

                              Je vous rassure, j'ai aussi un riche florilège de c*****ies sur les radiologues, les kiné, les urgentistes ... et des généralistes ; et même des chirurgiens. Et des psys.

                              De fait je ne fais pas confiance en grand monde

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X