Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'enfer de la première journée sans clop

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    L'enfer de la première journée sans clop

    Sous Champix depuis 8 jours, je décide d'arrêter de fumer ce matin en me levant. Aidée probablement du médoc je me conditionne doucement depuis quelques jours mais sans fixer une date. Pas envie de m'imposer LE moment, j'ai envie de le préparer tranquillement.
    Depuis ce matin, c'est l'obsession et le vide sidéral.
    J'ai perdu mon repère, ma compagne, mon ennemie...vie commune de plus de 30 ans sans jamais aucune interruption.
    J'ai essayé les pastilles au réglisse, les grains de café, rien ne vient combler ce manque.
    J'appréhende grandement la nuit ; vais-je parvenir à dormir ? d'un vrai sommeil ?
    J'en doute car je me sens très tendue et nerveuse.
    Quelqu'un aurait-il des astuces à me proposer pour parvenir notamment à gérer ces envies de fumer ?

    #2
    Re : L'enfer de la première journée sans clop

    Si tu es venue ici, si tu es sous Champix, si tu as décidé d'arrêter de fumer, c'est que c'est arrêter de fumer que tu as envie de faire et non continuer à avoir envie de fumer. Revois ta détermination.
    J'ai fumé beaucoup pendant plus longtemps que toi et j'ai arrêté avec l'aide du Champix. Je l'ai pris et dès le premier jour, j'ai fixé ma date d'arrêt une douzaine de jours plus tard. La veille de mon arrêt j'ai encore fumé un paquet entier mais je me réjouissais de voir arriver la date de mon arrêt, c'était ils y presque 8 1/2 ans et je n'ai jamais refumé. Bien sur, tout n'a pas été facile les premiers mois mais on peut y arriver. Personnellement, je me suis fait aider par une psycholo-tabacologue et je me suis accrochée au forum qui était très vivant à l'époque. Détermination, patience, courage et bonne défume la plus sereine possible.
    Défumée depuis le 1er novembre 2009.
    Il n'est jamais trop tard pour bien faire.
    Merci à tout le forum pour le soutien.

    Commentaire


      #3
      Re : L'enfer de la première journée sans clop

      Coucou et bravo pour avoir franchi ce pas!!!
      Comme je t ai dit sur un autre fil, même si je suis encore fumeuse jusqu' à mardi, je suis passé de plus de 30 clopes par jour à une seule en deux semaines...grâce aux patchs
      Du coup je vois très bien ce que tu veux dire par sensation de vide Et envie de fumer folle...pour contrer un peu ça mis plusieurs essai de stratégie...déjà je me dit que c est seulement un sentiment de manque , que rien de grave se passe en fait ( par ce que parfois j ai vraiment l impression que c est la fin du monde
      Et je me rappelle que c est en arrêtant que je me fais du bien...Et pas inverse)))
      Et j essaye de m occuper...Je joue avec mon chat, je fais du ménage, je prends une douche....

      Mais bon j appréhende grave mon saut dans la vie sans c** a moi aussi!!!
      J espère t es fière de toi pour ce 1er jour

      Commentaire


        #4
        Re : L'enfer de la première journée sans clop

        Envoyé par Petronille88
        Sous Champix depuis 8 jours, je décide d'arrêter de fumer ce matin en me levant. Aidée probablement du médoc je me conditionne doucement depuis quelques jours mais sans fixer une date. Pas envie de m'imposer LE moment, j'ai envie de le préparer tranquillement.
        Depuis ce matin, c'est l'obsession et le vide sidéral.
        J'ai perdu mon repère, ma compagne, mon ennemie...vie commune de plus de 30 ans sans jamais aucune interruption.
        J'ai essayé les pastilles au réglisse, les grains de café, rien ne vient combler ce manque.
        J'appréhende grandement la nuit ; vais-je parvenir à dormir ? d'un vrai sommeil ?
        J'en doute car je me sens très tendue et nerveuse.
        Quelqu'un aurait-il des astuces à me proposer pour parvenir notamment à gérer ces envies de fumer ?
        Bonjour Pétronille

        Tout comme arganoma, je me fais aider par un tabacologue au CSAPA d'Aubagne, tabacologue qui m'a dit d'appeler si je sentais une faille dans ma détermination...
        Hier je suis allée voir mon médecin traitant qui m'a dit être super content pour moi, ma fille est elle aussi, "fière" de sa maman... Je ne veux pas me décevoir, les décevoir, et ce d'autant qu'ils font tout pour m'aider...

        Là, je commence à avoir des envies, je vais sortir faire courses, histoire de me changer les idées...

        Je te souhaite une belle journée et te fais de gros bisous!
        Courage, tu vas y arriver...

        Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir... Sénèque

        Commentaire


          #5
          Re : L'enfer de la première journée sans clop

          Quel aide quand on est aidé par ses proches, ce qui a été mon cas et je les remercie encore à l'heure actuelle. Quand on arrête d fumer, c'est l'occasion de voir aussi ses vrais amis, ceux qui vous soutiennent, qui évitent de fumer en votre présence (bien que voir fumer les autres ne m'a pas dérangé car j'arrêtais pour moi et pour moi seule) et aussi, souvent les jaloux qui ne souhaitent qu'une chose, nous voir craquer en nous disant "ce n'est pas pour une ..."
          Et oui, on apprend beaucoup de choses lors de l'arrêt et on va de découvertes et découvertes. Pour ma part, ce qui m'a surpris et dont je n'ai jamais entendu parler, c'est les douleurs nocturnes que j'avais aux jambes et qui ont disparu comme par magie dès l'arrêt. Je vous souhaite un bon dimanche
          Défumée depuis le 1er novembre 2009.
          Il n'est jamais trop tard pour bien faire.
          Merci à tout le forum pour le soutien.

          Commentaire


            #6
            Re : L'enfer de la première journée sans clop

            Coucou Yseult, klochette et arganoma ! et merci pour vos réponses qui représentent un vrai soutien qui m'est nécessaire. D'ailleurs je vais approfondir mes recherches pour recevoir l'aide d'un tabacologue.
            Je suis relativement fière de ne pas avoir "craqué" hier. Juste avant de m'endormir j'ai ressenti une grosse crise d'angoisse de quelques secondes durant laquelle j'étais prête à me jeter sur un paquet de clops.
            Cette dernière lutte de la journée fut, je pense, la plus forte.
            Ce matin, c'est un peu le même scénario qu'hier mais peut être en légèrement moins intense.
            Ainsi que tu l'as évoqué arganoma, il faut que je m'accroche à ma détermination qui est plutôt vague en fait : envie de plus de liberté et arrêter de mettre beaucoup d'argent dans ce produit mais aussi (et surtout ???) sortir vainqueur d'un challenge que je me suis donné.
            En écrivant je me rends alors compte du besoin indéniable d'un tabacologue qui pourrait m'aider à éclaircir ma motivation

            Commentaire


              #7
              Re : L'enfer de la première journée sans clop

              Ta motivation .........c est d en finir
              ou pour ta santé
              ou pour ta santé future
              c est pour toi..........
              ce n est pas facile les 8 premiers jours le manque,
              apres ce sont juste des envies d habitudes genres celle apres un repas, celle apres une contrariété là il faut dire non et passé a autre chose s occuper beaucoup te diront qu astiquer sa maison a fond aide nettoyer sa voiture , sortir se promener , une douche bref lit le forum il y a de quoi t aider dans tous les fils...........et pendant ce temps la t y penseras pas
              fonce cela vaut la peine tu veras

              Commentaire


                #8
                Re : L'enfer de la première journée sans clop

                Apparemment lister par écrit ses motivations et raisons de vouloir arrêter ça aide aussi...Moi je l ai fait en pensant noter deux ou trois trucs et finalement j ai rempli trois pages
                Du coup second jour pour toi aujourd'hui
                J admire)))
                Bonne soirée

                Commentaire


                  #9
                  Re : L'enfer de la première journée sans clop

                  Et tu peux trouver facilement un tabacologue sur le site stop tabac, ce sera des contacts téléphoniques,je pense que tu le sais déjà mais au cas où))))))

                  Commentaire


                    #10
                    Re : L'enfer de la première journée sans clop

                    Envoyé par klochette
                    Et tu peux trouver facilement un tabacologue sur le site stop tabac, ce sera des contacts téléphoniques,je pense que tu le sais déjà mais au cas où))))))
                    J'y ai eu recours deux fois, ça m'a aidée, mais je trouve que rien ne remplace une personne que l'on peut voir....
                    Mais au fait pourquoi ne pas faire les deux? C'est une idée ça....
                    Merci Klochette!

                    Bisous, Klochette, Babiole, Pétronille, Motivation... et tous les autres
                    Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir... Sénèque

                    Commentaire


                      #11
                      Re : L'enfer de la première journée sans clop

                      Et voilà le jour 3 !
                      J'ai craqué partiellement hier soir en inhalant quelques bouffées d'une vieille cigarette électronique retrouvée dans un tiroir.
                      Vraiment un week-end d'enfer...!
                      Le fait de savoir que j'ai cette cigarette électronique pour les moments ingérables me rassure.
                      Je n'ai pas pu obtenir de RDV avec un tabacologue comme je le souhaitais ; le fait que je sois sous Champix ne fait pas partie de leur protocole mais surtout pas de date avant le 21 mars et en journée donc en posant 1j de congés.
                      Déçue mais je continue à chercher de l'aide autrement.
                      Bon apm tous et toutes !

                      Commentaire


                        #12
                        Re : L'enfer de la première journée sans clop

                        Tente d'autres tabacologues. j'ai été suivie par une psycho-tabacologue alors que j'étais sous Champix, ça n'a jamais créé de problème. Et si la e-cig t'aide, ne t'en prive pas.
                        Défumée depuis le 1er novembre 2009.
                        Il n'est jamais trop tard pour bien faire.
                        Merci à tout le forum pour le soutien.

                        Commentaire


                          #13
                          Re : L'enfer de la première journée sans clop

                          Envoyé par arganoma
                          Tente d'autres tabacologues. j'ai été suivie par une psycho-tabacologue alors que j'étais sous Champix, ça n'a jamais créé de problème. Et si la e-cig t'aide, ne t'en prive pas.

                          Merci arganoma de ta réponse concernant la e-cigarette car je culpabilise énormément

                          Commentaire


                            #14
                            Re : L'enfer de la première journée sans clop

                            Envoyé par Petronille88
                            Merci arganoma de ta réponse concernant la e-cigarette car je culpabilise énormément
                            Bonsoir,

                            Il ne faut pas culpabiliser, tous les moyens sont bon pour arrêter ...
                            Il faut juste trouver le truc qui te convient le mieux.

                            Courage et détermination ... pis des bizouilles parce que ça fait pas de mal ...
                            La défonce : depuis l'an de grâce 91 du siècle dernier
                            La clope : depuis le 09 septembre de l'an 17
                            La picole : depuis le 26 janvier de l'an 18 ...

                            Commentaire


                              #15
                              Re : L'enfer de la première journée sans clop

                              Envoyé par Petronille88
                              Merci arganoma de ta réponse concernant la e-cigarette car je culpabilise énormément
                              Mon fils a arrêté avec l'aide de la e-cig et après presque un an, il a arrêté la e-cig donc tu vois, ne te torture pas inutilement, ce n'est pas craquer ça
                              Défumée depuis le 1er novembre 2009.
                              Il n'est jamais trop tard pour bien faire.
                              Merci à tout le forum pour le soutien.

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X