Annonce

Réduire
Aucune annonce.

accident du travail et rechute non reconnue.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ml44
    a répondu
    Re : accident du travail et rechute non reconnue.

    Bonjour,
    Vous appartenez sans doute à la fonction publique hospitalière.
    Pour qu'une rechute soit reconnue, il faut un élément nouveau. Or, il semble que votre état soit le même depuis 2004. Cela a pu amener les experts à considérer qu'il n'y avait pas rechute. De plus, l'existence d'un éventuel état antérieur (arthrose rachidienne,) a pu intervenir.
    Vous recevez, en arrêt de malladie ordinaire, un plein traitement pendant 3 mois, puis un demi-traitement pendant 9 mois. Au-delà, vous serez en disponibilité d'office, avec perception des IJ SS. Vous n'êtes donc pas en fin de droits.
    Seul une décision de l'administration peut être attaquée devant le tribunal administratif. C'est ce que veut dire votre avocat.
    Cordialement.
    ml44

    Laisser un commentaire:


  • dauphindu24
    a crée une discussion accident du travail et rechute non reconnue.

    accident du travail et rechute non reconnue.

    bonjour à tous et merci à tous ceux qui pourront m'aider à m'y retrouver et savoir ce que je peux faire ou ne pas faire.
    voici en quelques mots mon histoire :
    septembre 2003 je suis victime d'un accident de travail(chute sur le dos violente) sur mon lieu de travail(suis infirmier).urgences radios pas de lesions traumatiques visibles..cet AT est reconnu dans un premier temps. ITT DE 15jours puis reprise mais sur le certificat medical mon medecin traitant note qu'il y a des risques de rechutes..je reprends mon travail avec un traitement anti douleurs..je travaille toute l'année 2004 sous traitements divers liés à la douleur..tous les traitements sont essayés pour me soulager...infiltration ! piqures regulieres. dérivés morfiniques etc...je fini l'année 2004 sous patch morphine.debut 2005(fin fevrier) mon medecin traitant decide de me mettre en rechute d'AT..mon employeur me fais passer en commission de reforme au mois d'avril.l'expert note qu'il y a eu effectivement un AT mais que l'on ne peut pas rattacher l'état actuel à cet AT mais à un 'état anterieur' sans le preciser...la commission va dans le sens de l'expert en juillet...je conteste cette decision...mon medecin traitant persite et signe que mon etat et bien concecutif a mon AT ....je vois un specialiste vertebrologue medecin du sport...il confirme lui aussi que mon etat découle de mon AT.....je repasse en expertise en novembre 2005...après une courte visite ou l'expert me dit tout comme le premier : de toute façon votre employeur ne veut pas vous payer !!!!! mais le 2eme expert(un professeur) propose tout de meme une reprise mais à un poste aménagé ! la commission de reforme va dans son sens en janvier...mon employeur prend cet avis comme sien !
    je me pose plein de questions quand a tout cela :
    mon AT et reconnu mais pas la rechute...pourquoi?
    sur les expertises (assez contradictoires dans les conclusions) on note qu'il y a eu accident mais que l'on ne peut les rattacher a mon AT..
    meme mon employeur aux vues des conclusions a demandé un complement d'infos aupres de la commission ..celle ci confirme ces decisions!
    j'avais averti mon assistance juridique mais vu la lenteur de leur reponse et le peu d'implication je me suis tourné vers un avocat pour informations.
    celui ci me dit que les expertises ressemblent plus a des torchons qu'a des expertises. il me dit : attendons la descision finale de votre employeur et nous aviserons......aviserons de quoi ?? je suis dans le flou total. je ne sais si je doit contester encore cette decision et comment faire ? que puis je esperer ? mon avenir ? pourquoi les experts et commissions n'ont elles pas pris en compte les certificats medicaux du medecin traitant et du specialiste ???je serais en fin de droits au 1er mars....mon medecin traitant qui me rempli toujours des arrets de travail en accident souhaite m'envoyer dans un centre de rééducation..que faire? je dois voir la medecine du travail mardi prochain pour une eventuelle reprise...que puis je demandé ? les risques?
    si au vues de ces quelques lignes vous avez de quoi me diriger j'en serais soulagé car j'avoue que tous ces soucis m'ont mis en plus le moral a plat..sans compter le demi salaire et tout ce qui en découle !!!
    merci à tous de votre aide. cordialement
Chargement...
X