Annonce

Réduire
Aucune annonce.

minuit a nyc, tranche de vice

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    minuit a nyc, tranche de vice

    le message qui tue....
    minuit, nyc, 20 personnes a la maison. meme ce ne sont tous que des ricains, y a une ambiance tres a la francaise.... on picole, du champ, du vin, de la vodka, music a donf, ca chante, discute politique, ca rigole et... ca fume... des clopes , de l'herbe, cool quoi... je m'isole une seconde pour ecrire ce mess... a la limite de replonger dans l'univers de ma dope, la clope... pour l'instant je mache mon chewing gum.
    j'ai l'impression d'etre le blaireau de service, tout le monde fume ou picole sauf moi.....
    vais je tenir?....
    oui....
    on est loin des pensees/echanges intellos de la veille marcia/dom/nico/bulle etc... je pars en vrille...
    soiree demoniaque...... d'enfer.
    allez jy retourne... sans clope
    or
    a demain matin....
    nico
    défumé le 25 septembre 2005, A Pwal!

    #2
    Re : minuit a nyc, tranche de vice

    Tiens bon, Nico,

    Tu connais tout ça, on en a parlé. Je ne sais pas si c'est intello, mais je sais que tu vas gagner. Trop de réflexions, trop d'analyses pour que tu te laisses faire par catte saloperie.

    Pas toi !

    Bon we.

    Dom

    Commentaire


      #3
      Re : minuit a nyc, tranche de vice

      Nico,
      Bien sur que tu vas tenir....
      Ils fument tous et ils picolent, ouai, c'est pas forcément toi le blaireau sur ce coup là...
      Nico.

      Commentaire


        #4
        Re : minuit a nyc, tranche de vice

        Bonjour nico,

        coup de blues hier?
        Quand tu émergeras, donne-nous des bonnes news!

        Commentaire


          #5
          Re : minuit a nyc, tranche de vice

          Comment ça va ce matin Nico ? Serais tu le seul à pas avoir la bouche pateuse ?

          Commentaire


            #6
            Re : minuit a nyc, tranche de vice

            Nico,

            J'ai réfléchi un peu. Tu es un peu moins avancé que moi, et ce que tu décris me rappelle les pulsions que j'ai en sortant de réunion, le fait que quand je vais à la maison de la presse qui fait tabac, mon cerveau donne encore l'ordre à ma bouche de demander du tabac...

            On s'y fait, de mieux en mieux, parce qu'on anticipe.

            Dom

            Commentaire


              #7
              Re : minuit a nyc, tranche de vice

              Allo Nicos !!!!

              Envoyé par nicosc352
              le message qui tue....
              minuit, nyc, 20 personnes a la maison. meme ce ne sont tous que des ricains, y a une ambiance tres a la francaise.... on picole, du champ, du vin, de la vodka, music a donf, ca chante, discute politique, ca rigole et... ca fume... des clopes , de l'herbe, cool quoi... je m'isole une seconde pour ecrire ce mess... a la limite de replonger dans l'univers de ma dope, la clope... pour l'instant je mache mon chewing gum.
              j'ai l'impression d'etre le blaireau de service, tout le monde fume ou picole sauf moi.....
              vais je tenir?....
              oui....
              on est loin des pensees/echanges intellos de la veille marcia/dom/nico/bulle etc... je pars en vrille...
              soiree demoniaque...... d'enfer.
              allez jy retourne... sans clope
              or
              a demain matin....
              nico

              Commentaire


                #8
                Re : minuit a nyc, tranche de vice

                J'ai réfléchi aussi, notamment à la facilité étonnante de ma propre défume, aussi récente soit-elle.
                Et je me dis qu'intellectualiser mes démons, mes vertus et mes habitudes, ça a certainement du bon. Je me dis que j'ai sans doute eu la chance d'être parti dans ma défume du bon pied et dans le bon état d'esprit.

                Mais surtout, je me rends compte que l'environnement, l'entourage, l'hygiène de l'âme, c'est plus important qu'on ne croit. D'autant qu'on n'en change pas comme de parure de lit.

                Nico, ton post me fait aussi sourire : même à NYC, qui n'est pourtant guère représentative de l'Amérique bien pensante, il ne reste plus beaucoup d'hôtes qui permettent que l'on boive et fume à bâtons rompus chez eux. Et quand la faune nocturne de cette ville démente met la main sur tel spécimen, français de surcroît, elle se rassemble chez lui comme une nuée de vautours...
                Sherman - smoke-free since 31 Dec. 05

                Commentaire


                  #9
                  Re : minuit a nyc, tranche de vice

                  Bonjour Nicos, j'espère que tu n'as pas trop les cheveux qui poussent à l'intérieur du crâne ce matin, et surtout que tu ne pues pas trop du bec. Parce que si tu as tenu le coup là, dans ces conditions, c'est un sacré challenge que tu as relevé.
                  Je suis d'accord avec Sherman, l'environnement compte énormément dans la défume. Moins de tentations et de doute quant à la valeur de cette démarche quand on n'est pas entourés d'électrons moins libres qu'ils ne le croient qui nous répètent à travers leur comportement "à quoi bon ? laisse toi aller ça ira mieux".
                  Je crois que beaucoup ici seront d'accord avec mon laisser-aller à moi : j'ai décidé de me laisser aller à glaner quelques années de vie en plus et à vivre en meilleure santé d'ici qu'elle finisse

                  et bon courage
                  - TT - (d)éclopée depuis le one one six
                  --- On n'est pas responsable de la tête qu'on a... mais on est responsable de la tête qu'on fait

                  Commentaire


                    #10
                    Re : minuit a nyc, tranche de vice

                    C'est toi Nyc ce matin ?
                    End

                    Commentaire


                      #11
                      Re : minuit a nyc, tranche de vice

                      Nico

                      Comme quoi, je le savais et tu viens nous le rappeller à notre dure réalité !
                      elle est sournoise cette petass**

                      J'espere sincerement que t'as réussi à resister ,et que t'as pas trop mal au crâne ce matin !!

                      Allez, viens vite nous raconter ! ! !

                      Bien à toi

                      Izn0

                      Commentaire


                        #12
                        Re : minuit a nyc, tranche de vice

                        ah la vache, quelle honte ce sujet...
                        alors les zaminches, d'abord j'ai la casquette du sciecle, une gueule de bois comme ca m'arrive rarement vu que je bois tres rarement.
                        il est pas encore 7h du mat ici. reveil automatique... je devrais aller me recoucher, c'est pas serieux.
                        donc NON, j'ai pas clopé. et pourtant, verite vraie , j'ai la gorge en feu, comme qd je fumais toute une soiree. l'ambiance etait tres sympa, les femmes etaient belles, pas de republicains invites et du champagne non stop... et tout d'un coup, l'idee de fumer est venue... j'avais pas une envie de fumer mais plus l'idee... je me disais " lache toi,on s'en fout etc.."
                        y avait un truc assez self destructeur la dedans, mon petit coté rebel.. plus la soiree avancait, plus ca montait...j'ai vu des tonnes de clopes passer sous mon nez, c''etait la premiere vraie soiree delire depuis que j'ai arrete de cloper, et ma reaction, qd je me suis vu limite, ca a ete d'ecrire sur le forum, sachant que personne ne me repondrait a cette heure ci anyway... mais ca m'a fait un bien fou.
                        alors ouais, loin des discussions intellos, juste apres avoir envoye ce sujet de joyeux fetard, je me suis relu et dit "non mais attends nico la, t'es pas le blaireau de service, personne d'ailleurs n'est le blaireua de service ici, tout le monde s'amuse, c'est sympa, arrete tes conneries"... et voila le travail. je n'ai pas refumé mais bon c'etait plus facile que certains sur le forum car je n'avais pas une envie physique... et bizarrement, je me sens encore plus fort ce matin, plus fort dans ma defume.
                        je jette un coup d'oeil sur l'appart.... c'est le boxon et ca pue la clope (oui sherman c'est rare a nyc ce genre de soirees...)... mais tout va bien.
                        merci pour vos reponses.
                        nico
                        défumé le 25 septembre 2005, A Pwal!

                        Commentaire


                          #13
                          Re : minuit a nyc, tranche de vice

                          Nicoooooo , comment vas tu ??

                          viens nous dire, y'a des gens inquiets ici !!

                          (quoi il a fait la fête et il est 07h00 du mat à NYC ! et alors !! )

                          J'espere que tu vas bien mec, a bientôt

                          Izn0

                          Commentaire


                            #14
                            Re : minuit a nyc, tranche de vice

                            Envoyé par nicosc352
                            ah la vache, quelle honte ce sujet...
                            alors les zaminches, d'abord j'ai la casquette du sciecle, une gueule de bois comme ca m'arrive rarement vu que je bois tres rarement.
                            il est pas encore 7h du mat ici. reveil automatique... je devrais aller me recoucher, c'est pas serieux.
                            donc NON, j'ai pas clopé. et pourtant, verite vraie , j'ai la gorge en feu, comme qd je fumais toute une soiree. l'ambiance etait tres sympa, les femmes etaient belles, pas de republicains invites et du champagne non stop... et tout d'un coup, l'idee de fumer est venue... j'avais pas une envie de fumer mais plus l'idee... je me disais " lache toi,on s'en fout etc.."
                            y avait un truc assez self destructeur la dedans, mon petit coté rebel.. plus la soiree avancait, plus ca montait...j'ai vu des tonnes de clopes passer sous mon nez, c''etait la premiere vraie soiree delire depuis que j'ai arrete de cloper, et ma reaction, qd je me suis vu limite, ca a ete d'ecrire sur le forum, sachant que personne ne me repondrait a cette heure ci anyway... mais ca m'a fait un bien fou.
                            alors ouais, loin des discussions intellos, juste apres avoir envoye ce sujet de joyeux fetard, je me suis relu et dit "non mais attends nico la, t'es pas le blaireau de service, personne d'ailleurs n'est le blaireua de service ici, tout le monde s'amuse, c'est sympa, arrete tes conneries"... et voila le travail. je n'ai pas refumé mais bon c'etait plus facile que certains sur le forum car je n'avais pas une envie physique... et bizarrement, je me sens encore plus fort ce matin, plus fort dans ma defume.
                            je jette un coup d'oeil sur l'appart.... c'est le boxon et ca pue la clope (oui sherman c'est rare a nyc ce genre de soirees...)... mais tout va bien.
                            merci pour vos reponses.
                            nico
                            Mais LOOOOL, y a un truc là Nico, a chaque fois que tu psotes, je suis en train de composer !!

                            Bon cela etant, je suis superr content, fier de toi man !!

                            là, tu dois te sentir bien aussi , fier j'espere !!

                            bon, allez, tu l'as bien mérité va te recoucher !! le boxon dans l apart, tu verras ca ....cette aprem !!

                            excellent suite de we a toi mec

                            a ++

                            Izn0

                            Commentaire


                              #15
                              Re : minuit a nyc, tranche de vice

                              Envoyé par nicosc352
                              ah la vache, quelle honte ce sujet...
                              alors les zaminches, d'abord j'ai la casquette du sciecle, une gueule de bois comme ca m'arrive rarement vu que je bois tres rarement.
                              il est pas encore 7h du mat ici. reveil automatique... je devrais aller me recoucher, c'est pas serieux.
                              donc NON, j'ai pas clopé. et pourtant, verite vraie , j'ai la gorge en feu, comme qd je fumais toute une soiree. l'ambiance etait tres sympa, les femmes etaient belles, pas de republicains invites et du champagne non stop... et tout d'un coup, l'idee de fumer est venue... j'avais pas une envie de fumer mais plus l'idee... je me disais " lache toi,on s'en fout etc.."
                              y avait un truc assez self destructeur la dedans, mon petit coté rebel.. plus la soiree avancait, plus ca montait...j'ai vu des tonnes de clopes passer sous mon nez, c''etait la premiere vraie soiree delire depuis que j'ai arrete de cloper, et ma reaction, qd je me suis vu limite, ca a ete d'ecrire sur le forum, sachant que personne ne me repondrait a cette heure ci anyway... mais ca m'a fait un bien fou.
                              alors ouais, loin des discussions intellos, juste apres avoir envoye ce sujet de joyeux fetard, je me suis relu et dit "non mais attends nico la, t'es pas le blaireau de service, personne d'ailleurs n'est le blaireua de service ici, tout le monde s'amuse, c'est sympa, arrete tes conneries"... et voila le travail. je n'ai pas refumé mais bon c'etait plus facile que certains sur le forum car je n'avais pas une envie physique... et bizarrement, je me sens encore plus fort ce matin, plus fort dans ma defume.
                              je jette un coup d'oeil sur l'appart.... c'est le boxon et ca pue la clope (oui sherman c'est rare a nyc ce genre de soirees...)... mais tout va bien.
                              merci pour vos reponses.
                              nico


                              SUPER T'ES LE MEILLEUR !!!!!
                              AU BOULOT POUR LE BOX!!!!
                              End

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X