Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le U de JELLINEK

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Le U de JELLINEK

    Bonjour à tous


    Tant que l'alcool reste un produit ambivalent, avec des aspects positifs aux yeux de la personne alcoolique, sans effets catastrophiques sur sa vie, celle ci risque de ne pas désirer affronter son pb.
    L'accompagnement, lui, a pour fonction naturelle d'essayer d'être le catalyseur de la révolte contre la dépendance à l'alcool, le plus tôt possible, dans l'histoire du malade.
    Si l'on compare, à la suite de Jellinek, un sociologue de l'après guerre, la trajectoire d'un alcoolique à un U,avec sa branche descendante, son "fond", et sa branche ascendante, la révolte contre l'alcool est d'autant plus forte que le risque est perçu comme vital, que le malade alcoolique a touché son "fond".
    Pour chaque malade doit naître le plus tôt possible de désir d'abondonner l'alcool pour retrouver le contrôle de son existance. Le U idéal= les branches les plus courtes.
    Le sujet doit se reconnaître alcoolique. A partir de là, les propositions sont les mêmes, quelle que soit la situation schématique sur les branches du U.
    Si un être alcoolique a encore son métier, un conjoint, d'autres atouts, le risque de s'enfoncer dans la maladie n'est pas moins élévée que chez un autre malade à priori moins favorisé. Il lui faut s'appliquer les mêmes règles pour conforter l'abstinence.
    Cette courbe en U est un outil pédagogique et, par la suite, un pense bête.

    LE U DE JELLINEK

    SIGNES D'UNE ALCOOLODEPENDANCE PROGRESSIVE

    01) Consommation occasionnelle pour obtenir un effet physique, indépendamment du goût
    02) Consommation régulière, par jour ou par semaine pour obtenir un effet psychique
    03) Attachement dissimulé à l'alcool
    04) Besoin pressant de boire quelques verres
    05) Impossibilité de contrôler les quantités d'alcool à partir du premier verre.
    06) Apparition d'un sentiment de culpabilité intermittent
    07) Début des trous de mémoires
    08) Pretextes avancés pour justifier la conso d'alcool, mensonges visant à cacher les alcoolisations.
    09) Comportements incontrôlés, grandiloquents, pompeux ou agressifs.
    10) Sentiment de culpabilité et de honte persistant. Apitoiement sur soi.
    11) Promesses et résolutions d'abstinence non tenues.
    12) Echec des essais de limitation volontaire de consommation.
    13) Abandon progressif de tous centres d'intérêts antérieurs.
    14) Retrait de la vie amicale et sociale
    15) Dissensions familiales provoquées par l'alcoolisation.
    16) Souci travail, argent en relation avec l'alcoolisation
    17) Sentiments de persécution
    18) Nourriture négligée
    19) Passivité- Impossibilité d'efforts physiques ou intellectuels.
    20) Apparence extérieure négligée
    21) Détérioration physique visible et manifeste
    22) Erreurs grossières de jugement
    23) Incapacité à prendre une décision
    24) Obsession d'alcool
    25) Pertes de critère de morale sociale ( multiplication des dettes, vols...)
    26) Vagues aspirations spirituelles
    27) Sentiment de toucher le fond.


    STOP, IL EST TEMPS DE REMONTER

    VERS LE RETABLISSEMENT ET L'ABSTINENCE

    01) Désir d'aide sincère
    02) Accepter la démarche des soins
    03) Identification de l'alcoolisme comme une maladie (psychique et physique.
    04) Accepter d'en parler avec les soignants
    05) Accepter d'en parler avec d'autres alcooliques
    06) Se reconnaître comme alcoolique, c'est à dire accepter le fait que l'on ne pourra jamais boire de l'alcool avec modération, accepter l'impuissance devant l'alcool.
    07) Prise de conscience qu'un nouveau mode de vie est possible par l'abstinence.
    08) apprendre à rester abstinent dans le cadre d'une durée limitée, renouvelable: mise en application du principe du "vingt quatre heures à la fois"
    09) Tenir compte des caractéristiques de l'entourage pour prendre des mesures immédiates appropriées. En parler avec les soignants
    10) Observer les termes du contrat médical: entretiens réguliers avec les soignants, pratique systématique des réunions de groupe. Acquisition de la ponctualité et de l'esprit de contrat.
    11) Suivre des réunions de groupe sans soignants.
    12) Continuer à travailler les documents du projet thérapeutique et s'efforcer d'en appliquer les enseignements dans la vie quotidienne.
    13) Réussir à vivre au présent, en évitant de se projeter loin devant.
    14) Se donner et atteindre des objectifs fixés:famille, emploi, activités de loisirs.
    15) Savoir positiver les évènements quotidiens
    16) Savoir distinguer ce qui est réaliste de ce qui ne l'est pas.
    17) Raisonnements plus objectifs, plus pondérés
    18) Abstinence vécue positivement. Acceptation sereine de sa condition.
    19) Accroissement de la tolérance aux autres et du contrôle emotionnel.
    20) Se donner des projets nouveaux et chercher à les realiser
    21) Faire évoluer en profondeur les relations avec ses proches et se servir de cette évolution pour conforter son abstinence.
    22) Poursuite des réunions de groupe et possibilité d'aider les autres.
    23) Insertion sociale adaptée à ses moyens intellectuels et épanouissement affectif.
    24) Acquisition d'une maîtrise de vie de bonne qualité.

    LA VERITABLE FAIBLESSE C'EST DE SE CROIRE FORT; ALORS QUE LA VERITABLE FORCE EST DE SE RECONNAÏTRE FAIBLE

    CRESUS

    Dernière modification par cresus, 12/02/2006, 15h27.
    Fais de ta vie un rêve, et un rêve, une réalité

    #2
    Re : Le U de JELLINEK

    Envoyé par cresus
    Bonjour à tous

    Une des contradictions de notre action repose sur le fait que la personne alcoolique a d'autant plus de chances de réagir qu'elle a souffert à cause de l'alcool.
    Tant que l'alcool reste un produit ambivalent, avec des aspects positifs à ses yeux, sans effets catastrophiques sur sa vie, la personne alcoolique risque de ne pas désirer affronter son pb.
    L'accompagnement, lui, a pour fonction naturelle d'essayer d'être le catalyseur de la révolte contre la dépendance à l'alcool, le plus tôt possible, dans l'histoire du malade.
    Si l'on compare, à la suite de Jellinek, un sociologue de l'après guerre, la trajectoire d'un alcoolique à un U,avec sa branche descendante, son "fond", et sa branch ascendante, la révolte contre l'alcool est d'autant plus forte que le risque est perçu comme vital, que le malade alcoolique a touché son "fond".
    Poour chaque malade doit naître le plus tôt possible de désir


    Heu vous pouvez répéter la question ?

    Commentaire


      #3
      Re : Le U de JELLINEK

      Ahem, moi j'aimerais bien un "J", voyez ce que je veux dire? Remonter plus haut (dans l'accomplissement de soi-même) que le point de départ, celui où on était AVANT la chute et le fond... Vous croyez que c'est possible, M'sieur Crésus?

      Lola
      Delenda carthEGO est

      Commentaire


        #4
        Re : Le U de JELLINEK

        Envoyé par sorryangel
        Ahem, moi j'aimerais bien un "J", voyez ce que je veux dire? Remonter plus haut (dans l'accomplissement de soi-même) que le point de départ, celui où on était AVANT la chute et le fond... Vous croyez que c'est possible, M'sieur Crésus?

        Lola
        Pour reconstruire une nouvelle vie dans alcool, il faut bien un point de départ, et ce point est pour moi lorsque le malade alcoolique a touché "son fonds"

        Cresus
        Fais de ta vie un rêve, et un rêve, une réalité

        Commentaire


          #5
          Re : Le U de JELLINEK

          Envoyé par cresus
          Pour reconstruire une nouvelle vie dans alcool, il faut bien un point de départ, et ce point est pour moi lorsque le malade alcoolique a touché "son fonds"

          Cresus
          Je me suis mal exprimée je crois. J'entendais par point de départ l'état antérieur à la chute vers le fond, en haut à gauche du "U" . Je crois avoir touché mon fond, et je voulais savoir s'il semblait concevable de pouvoir un jour "s'élever" (par la création artistique, par exemple, nourrie de ce que nous avons vécu) plus haut qu'avant l'alcool... D'où le "J": je pars de pas grand'chose, j'arrive à bien pire (le fond), et avec beaucoup de travail je remonte et atteint un "sommet" plus élevé que même avant ma chute dans l'alcool


          Lola
          Delenda carthEGO est

          Commentaire


            #6
            Re : Le U de JELLINEK

            double
            Fais de ta vie un rêve, et un rêve, une réalité

            Commentaire


              #7
              Re : Le U de JELLINEK

              Envoyé par sorryangel
              Je me suis mal exprimée je crois. J'entendais par point de départ l'état antérieur à la chute vers le fond, en haut à gauche du "U" . Je crois avoir touché mon fond, et je voulais savoir s'il semblait concevable de pouvoir un jour "s'élever" (par la création artistique, par exemple, nourrie de ce que nous avons vécu) plus haut qu'avant l'alcool... D'où le "J": je pars de pas grand'chose, j'arrive à bien pire (le fond), et avec beaucoup de travail je remonte et atteint un "sommet" plus élevé que même avant ma chute dans l'alcool


              Lola
              Il est je pense toujours possible d'atteindre toujours mieux.
              L'essentiel est de ne pas se fixer des objectifs trop élevés, inaccessibles.
              Mais ça, c'est pour tout le monde pareil, malade alcoolique ou non.
              Sert toi de ton passé, de ton vécue.
              Alors je pense qu'effectivement tu atteindras TON sommet.
              Comme je l'ai dis sur un autre poste: A chacun son EVEREST.

              Cresus
              Fais de ta vie un rêve, et un rêve, une réalité

              Commentaire


                #8
                Re : Le U de JELLINEK

                Envoyé par sorryangel
                Je me suis mal exprimée je crois. J'entendais par point de départ l'état antérieur à la chute vers le fond, en haut à gauche du "U" . Je crois avoir touché mon fond, et je voulais savoir s'il semblait concevable de pouvoir un jour "s'élever" (par la création artistique, par exemple, nourrie de ce que nous avons vécu) plus haut qu'avant l'alcool... D'où le "J": je pars de pas grand'chose, j'arrive à bien pire (le fond), et avec beaucoup de travail je remonte et atteint un "sommet" plus élevé que même avant ma chute dans l'alcool


                Lola
                Bonsoir lola

                J'ai commencé a boire a 27 ans, avant j'etais contre l'alcool, suite a l'alcoolisme de mon pere...

                une des questions, que m'a posé mon centre , six mois apres la sortie..

                " vous sentez vous mieux qu'avant votre tout premier verre"

                J'ai répondu " oui" sans hésiter une seconde, ce que je vis actuellement " c'est d'etre bien dans ma peau....( avant 27 ans, j'etais timide, complexé, sentiment d'infériorité, esprit torturé, etc... )

                Commentaire


                  #9
                  Re : Le U de JELLINEK

                  Merci 1000 fois Crésus et Medji,

                  Vos réponses sont très encourageantes, surtout émanant de gens comme vous qui de toute évidence connaissent une abstinence heureuse.

                  Crésus, j'ai lu la métaphore sur l'Everest dans ton autre post: excellente!

                  Medji', j'en profite pour te demander si tu as eu l'occasion de parcourir le bouquin de Thierry Vimal "Dans l'alcool" -la cure qu'il relate (à côté de Bordeaux, apparemment) ressemble étrangement à celles du Calme, si j'en crois tes écrits et le post d'Adèle

                  Lola
                  Delenda carthEGO est

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Le U de JELLINEK

                    Envoyé par sorryangel
                    Merci 1000 fois Crésus et Medji,

                    Vos réponses sont très encourageantes, surtout émanant de gens comme vous qui de toute évidence connaissent une abstinence heureuse.

                    Crésus, j'ai lu la métaphore sur l'Everest dans ton autre post: excellente!

                    Medji', j'en profite pour te demander si tu as eu l'occasion de parcourir le bouquin de Thierry Vimal "Dans l'alcool" -la cure qu'il relate (à côté de Bordeaux, apparemment) ressemble étrangement à celles du Calme, si j'en crois tes écrits et le post d'Adèle

                    Lola
                    Non, j'aime pas lire....

                    mais c'est la souris, qui déjà m'en avais parlé...

                    effectivement, il décrit le séjour dans un centre comme le mien, soit c'est illiers ou le S.H.A.L.E pres de la rochelle ou pres de bordeaux, le centre de JONSAC ...

                    Je vais taper dans google...

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Le U de JELLINEK

                      Envoyé par sorryangel
                      Ahem, moi j'aimerais bien un "J", voyez ce que je veux dire? Remonter plus haut (dans l'accomplissement de soi-même) que le point de départ, celui où on était AVANT la chute et le fond... Vous croyez que c'est possible, M'sieur Crésus?

                      Lola

                      fais gaffe, il y a des courbes en W

                      et même sur le Net des courbes en WWW
                      Que es mi barco mi tesoro
                      Mi dios la libertad
                      Mi ley la fuerza y el viento
                      Mi unica patria el mar !

                      José de Espronceda (1808-1842)

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Le U de JELLINEK

                        Envoyé par sorryangel
                        Merci 1000 fois Crésus et Medji,

                        Medji', j'en profite pour te demander si tu as eu l'occasion de parcourir le bouquin de Thierry Vimal "Dans l'alcool" -la cure qu'il relate (à côté de Bordeaux, apparemment) ressemble étrangement à celles du Calme, si j'en crois tes écrits et le post d'Adèle

                        Lola
                        Bonsoir

                        Thierry Vimal, Thierry si tu me lis "Dans l'alcool" un bouquin formidable, parce que .... je suis dedans .... dans le livre ... à la page 244 ... le forum "alcooliques abstinents" ... mon premier forum, c'était il y a cinq ans. Le forum, un excellent souvenir, mes premiers pas "hors alcool" et quelques échanges que j'ai eu avec Thierry en MP. Je ne sais pas ce qu'il est devenu. Les membres du forum ont tenu les pouces pour Thierry quand il a passé dans les émissions TV en direct. Je suis heureux pour Thierry que son bouquin se lit toujours, ainsi il a pù certainement faire son voyage qu'il rêvait de faire.

                        Hermann

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Le U de JELLINEK

                          Envoyé par Sailin'Frog
                          fais gaffe, il y a des courbes en W

                          et même sur le Net des courbes en WWW

                          Hello Sail'

                          Oui, je sais pour les courbes en W, j'ai fait le yoyo assez longtemps hélas, et il y a des double-fonds....

                          Quant au net, mama mia, quel vertige, c'est carrément les montages russes! Et pis c'est pas cool de se moquer de moi parce que j'y connais que pouic!

                          Bon, comme dans l'abstinence, hein: je progresse, tout douuuuuucement, un pas devant l'autre...

                          Lola

                          PS: Merci pour la doc, je le dis ici, pas osé te renvoyer par mail de peur de re-paumer la doc en question, c'est dire l'abime de ma nullité informatique!
                          Delenda carthEGO est

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Le U de JELLINEK

                            Envoyé par Mustang
                            Bonsoir

                            Thierry Vimal, Thierry si tu me lis "Dans l'alcool" un bouquin formidable, parce que .... je suis dedans .... dans le livre ... à la page 244 ... le forum "alcooliques abstinents" ... mon premier forum, c'était il y a cinq ans. Le forum, un excellent souvenir, mes premiers pas "hors alcool" et quelques échanges que j'ai eu avec Thierry en MP. Je ne sais pas ce qu'il est devenu. Les membres du forum ont tenu les pouces pour Thierry quand il a passé dans les émissions TV en direct. Je suis heureux pour Thierry que son bouquin se lit toujours, ainsi il a pù certainement faire son voyage qu'il rêvait de faire.

                            Hermann
                            Bonsoir Hermann,

                            Ah tu faisais partie des "quatre amis"? Ce passage m'a amusée, parce qu'il arrive juste après la visite de membres d'un mab qui font sentir à tout le monde qu'il est en quelque sorte "obligatoire" de les rallier, et lui, très rebelle, de se dire in petto "ben, tu vas voir! rien que pour ça, j'irai pas! J'ai déjà mon forum"...

                            Sinon, je ne sais pas si Thierry (dont je connais un peu l'éditeur) a fait le voyage dont tu parles, en revanche, il a publié l'an dernier, toujours chez L'Olivier, un bouquin intitulé "7 millimètres"... J'avais lu "Le Grand Huit", son premier, mais celui-là, je l'ai pas encore lu...

                            Lola
                            Delenda carthEGO est

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Le U de JELLINEK

                              Envoyé par sorryangel
                              Hello Sail'

                              Oui, je sais pour les courbes en W, j'ai fait le yoyo assez longtemps hélas, et il y a des double-fonds....

                              Quant au net, mama mia, quel vertige, c'est carrément les montages russes! Et pis c'est pas cool de se moquer de moi parce que j'y connais que pouic!

                              Bon, comme dans l'abstinence, hein: je progresse, tout douuuuuucement, un pas devant l'autre...

                              Lola

                              PS: Merci pour la doc, je le dis ici, pas osé te renvoyer par mail de peur de re-paumer la doc en question, c'est dire l'abime de ma nullité informatique!
                              moi je trouve que tu as fait beaucoup de progrès ...

                              pour retrouver l'endroit où ton pc garde les fichiers que tu reçpis en pieces jointes, tyu pourrais aller faire un tour dans le fichier ".ini" de ton lecteur de mail .... mais il y a plus simple ...

                              tu notes le nom du fichier que tu as reçu (tu peux même t'en envoyer un avec un nom facile à retenir)

                              tu fais :
                              "Démarrer"
                              "Rechercher" (le truc avec la loupe)
                              tu recherches un document (dont tu connais le nom) sur ton disque C:

                              tu notes le chemin du fichier que tu auras retrouvé ... et tu vas y faire un tour ..... doit etre plein de trucs que tu peux retirer .... cela fera de la place sur ton disque ....
                              Dernière modification par Zee Frog, 12/02/2006, 17h44.
                              Que es mi barco mi tesoro
                              Mi dios la libertad
                              Mi ley la fuerza y el viento
                              Mi unica patria el mar !

                              José de Espronceda (1808-1842)

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X