Annonce

Réduire
Aucune annonce.

C'est nouveau pour moi!

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    C'est nouveau pour moi!

    Hello!
    Bon ben voila! C'est la 1ère fois que je participe à un forum...
    Bonsoir à tout le monde! J'ai arrêté de fumer (enfin presque...) le 30 octobre 2005 à 23 h. J'ai tenu bon jusqu'au début janvier sans patch, sans gomme, bref sans rien; J'ai recommencé à fumer par intermitence, genre 3 jours pas, un soir plein, aujourd'hui non, ce soir je chante, demain c'est pas grave y'a personne à la maison, bref, le piège... les excuses bidon, j'suis costaud, j'fais c'que j'veux...
    Mais je me rends compte que ça va pas fort.
    Mon problème c'est : la clope c'était mon satellite, elle était indissociable de moi pendant longtemps, très longtemps.
    Je suis incapable de rester tranquille le cul sur le canap' si je ne fume pas, incapable de me concentrer sur une activité plus de quelques minutes, j'appréhende le moindre problème, j'ai surtout été irrascible sans raison, et même fait montre de violence (pas physique, c'est pas du tout moi ça) j'ai démagé des étagères" manu militari" un soir de grande contrariété.
    Comment faire pour inverser le processus? je ne veux plus fumer, ça me fait mal, ça fait mal aux miens, je ne comprend pas la trop grande importance que la clope avait dans ma vie au point de me sentir désorienté sans.
    Ce n'est pas le manque physique qui me taraude, j'ai juste l'impression de ne plus être moi. Si quelqu'un ressent ça, merci de dire comment il s'en est sorti.A bientôt, Misfit83.

    #2
    Re : C'est nouveau pour moi!

    salut ! ce dont tu parle, je l'ai senti au début : j'avais l'impression de ne plus etre moi, je ne savais plus comment réagir devant des situations habituelles... Comme me dit ma meilleure amie : " toi sans cigarette, c'est plus vraiment toi !" Elle a raison, mais j'suis pas la meme en mieux !!!!!

    au début moi aussi j'orais aimé me dire que je pourrais refumer de temps en temps, hop ! juste un petit plaisir... Mais je sais que ca marche pas comme ca. Tu pense que t'es meilleur avec la clope ?? Que tu peux pas rester sur ton canapé et apprécier ton film sans fumer ? Que tu peux pas te concentrer sans fumer ? C'est des idées que tu te met dans la tête... Au début, j'étais dégoutée de tout et je me concentrais sur rien et puis, j'ai compris que tout dépendait de moi !!! Apres tout, la clope et la mémoire ou la concentration... où est le rapport ?

    en tout cas, courage et reviens nous donner de tes news !

    Commentaire


      #3
      Re : C'est nouveau pour moi!

      Envoyé par Misfit83
      Hello!
      Bon ben voila! C'est la 1ère fois que je participe à un forum...
      Bonsoir à tout le monde! J'ai arrêté de fumer (enfin presque...) le 30 octobre 2005 à 23 h. J'ai tenu bon jusqu'au début janvier sans patch, sans gomme, bref sans rien; J'ai recommencé à fumer par intermitence, genre 3 jours pas, un soir plein, aujourd'hui non, ce soir je chante, demain c'est pas grave y'a personne à la maison, bref, le piège... les excuses bidon, j'suis costaud, j'fais c'que j'veux...
      Mais je me rends compte que ça va pas fort.
      Mon problème c'est : la clope c'était mon satellite, elle était indissociable de moi pendant longtemps, très longtemps.
      Je suis incapable de rester tranquille le cul sur le canap' si je ne fume pas, incapable de me concentrer sur une activité plus de quelques minutes, j'appréhende le moindre problème, j'ai surtout été irrascible sans raison, et même fait montre de violence (pas physique, c'est pas du tout moi ça) j'ai démagé des étagères" manu militari" un soir de grande contrariété.
      Comment faire pour inverser le processus? je ne veux plus fumer, ça me fait mal, ça fait mal aux miens, je ne comprend pas la trop grande importance que la clope avait dans ma vie au point de me sentir désorienté sans.
      Ce n'est pas le manque physique qui me taraude, j'ai juste l'impression de ne plus être moi. Si quelqu'un ressent ça, merci de dire comment il s'en est sorti.A bientôt, Misfit83.
      Bonsoir misfit

      ben écoute, je ressentais la même chose que toi et j'avais très peur d'arrêter... Ca me faisait l'effet de me faire amputer un membre... Donc, j'ai arrêté plusieurs fois, rechuté, tout ça dans la douleur...
      Et puis, j'ai beaucoup réfléchit, et surtout dédramatisé....
      Bref, je ne suis pas née la clope au bec, donc, je n'en ai pas besoin pour vivre (je scematise bien sur)... Là, ça fait 3 semaines que j'ai arrêté, à l'aide de patches, et tout va très bien.... je ne pense même pas à la cigarette...

      Tu fumes en ce moment?

      Commentaire


        #4
        Re : C'est nouveau pour moi!

        Bienvenue Misfit

        Ce que tu dis est craint de vérité :
        Ce n'est pas le manque physique qui me taraude, j'ai juste l'impression de ne plus être moi.
        Et bien, c'est EXACTEMENT ça !!

        ou plutot, il faut juste réaprendre à vivre sans !! !!

        je ne sais pas depuis combien de temps tu fumes mais, si je prend mon cas personnel, j'ai 34 ans, je fume depuis l'âge de 13 ans , cela fait donc + de 20 ans avec la cigarette comme compagne fidéle de tous les instants !

        t'imagines, j'ai passé plus de temps fumeur que non !!

        Grosse joie, Hop , clope,
        Grosse Peine, Hop , Clope,
        enervé, clope
        zen, clope
        etc....

        Donc, si tu as l impression de ne plus être toi même, c'est peut être un peu "normal " tu ne crois pas !

        il faut juste réaprendre......

        je trouve que les propos de ce cher Molimard, trouveront un bon écho sur ton post :

        La défume est un« enrichissant lent travail sur soi-même de déconstruction d'une identité de fumeur, pour reconstruire une personnalité nouvelle d'ex-fumeur qui n'a rien renié de son passé, qui connait toutes les ficelles du tabac, mais n'en a plus besoin »


        « défumer est un apprentissage, et que si vous avez l'habitude de prendre une cigarette avec le café, il faudra apprendre à casser ce réflexe. Quand vous aurez répété suffisamment souvent, disons une quinzaine de fois, le fait de boire votre café sans cigarette, cela deviendra automatique et vous n'y penserez déjà pratiquement plus. »

        Bien à toi,

        Izn0

        Commentaire


          #5
          Re : C'est nouveau pour moi!

          Envoyé par Misfit83
          Hello!
          Bon ben voila! C'est la 1ère fois que je participe à un forum...
          Bonsoir à tout le monde! J'ai arrêté de fumer (enfin presque...) le 30 octobre 2005 à 23 h. J'ai tenu bon jusqu'au début janvier sans patch, sans gomme, bref sans rien; J'ai recommencé à fumer par intermitence, genre 3 jours pas, un soir plein, aujourd'hui non, ce soir je chante, demain c'est pas grave y'a personne à la maison, bref, le piège... les excuses bidon, j'suis costaud, j'fais c'que j'veux...
          Mais je me rends compte que ça va pas fort.
          Mon problème c'est : la clope c'était mon satellite, elle était indissociable de moi pendant longtemps, très longtemps.
          Je suis incapable de rester tranquille le cul sur le canap' si je ne fume pas, incapable de me concentrer sur une activité plus de quelques minutes, j'appréhende le moindre problème, j'ai surtout été irrascible sans raison, et même fait montre de violence (pas physique, c'est pas du tout moi ça) j'ai démagé des étagères" manu militari" un soir de grande contrariété.
          Comment faire pour inverser le processus? je ne veux plus fumer, ça me fait mal, ça fait mal aux miens, je ne comprend pas la trop grande importance que la clope avait dans ma vie au point de me sentir désorienté sans.
          Ce n'est pas le manque physique qui me taraude, j'ai juste l'impression de ne plus être moi. Si quelqu'un ressent ça, merci de dire comment il s'en est sorti.A bientôt, Misfit83.
          Je crois que tout fumeur passe par cette étape. Tu le dis très bien, la clope faisait partie intégrante de toi ! Elle t'avait envahi au point de ne faire qu'un avec ton être. Un alien qui te domine et t'oblige à faire ce qu'il veut de ta volonté.
          Tu n'as pas terminé de le terrasser. En réalité, tu es dans une phase de lutte. En diminuant ta consommation de manière significative et en modifiant tes habitudes, tu gênes considérablement cet étranger qui t'habite. Mais en revanche, en lui donnant un peu à manger, tu alimentes aussi sa résistance et du coup, ta propre dépendance.
          Je comprends tout à fait ces problèmes de concentration et d'énervement que tu décris. Je les ai traversés également. En tenant compte de mon expérience, je pense que la seule échappatoire est d'arrêter complètement ! Plus une cigarette! rien!
          Les jours qui suivront, seront difficiles. Tu dois te trouver des issues. Des portes pour sortir ton esprit de l'obsession où il est plongé. Bouge, trouve-toi des centres d'intérêt, fais de l'exercice (peut-être en faisant plaisir à ta femme ), occupe-toi le plus possible. Tout est bon pour faire fuir le temps dans ce contexte! Il faut dépenser son énergie et distraire son attention.
          Au bout de quelques jours, tu parviendras à te rééquilibrer et à sauter plus aisément les périodes de panique, d'angoisse, de manque, de perte de concentration. Pour te calmer, rassure-toi en te disant que tu peux mettre fin à tout ça quand tu veux, que tu peux allumer une clope! Mais ne le fais surtout jamais ! Tout le jeu consiste à éliminer les moments difficiles.
          D'autres te diront d'utiliser des substituts...Peut-être. Tu dois choisir ta voie. Mais au stade où tu es, il ne reste plus grand chose pour aller au bout: arrêter totalement de fumer!
          Courage! Tu y es presque...Ecoute tous ceux qui ont réussi et qui sont ici pour te montrer que c'est possible!

          Commentaire


            #6
            Re : C'est nouveau pour moi!

            Envoyé par woody
            Bonsoir misfit

            ben écoute, je ressentais la même chose que toi et j'avais très peur d'arrêter... Ca me faisait l'effet de me faire amputer un membre... Donc, j'ai arrêté plusieurs fois, rechuté, tout ça dans la douleur...
            Et puis, j'ai beaucoup réfléchit, et surtout dédramatisé....
            Bref, je ne suis pas née la clope au bec, donc, je n'en ai pas besoin pour vivre (je scematise bien sur)... Là, ça fait 3 semaines que j'ai arrêté, à l'aide de patches, et tout va très bien.... je ne pense même pas à la cigarette...

            Tu fumes en ce moment?
            Bonsoir woody

            Merci d'avoir répondu si vite... Ben oui, je fume en ce moment et ça me fait pas rire C'est vraiment la peur de plus être moi qui m'incite... C'est comme si je me plaquais moi-même quand je fume pas ; je sais pas quoi faire de ma peau et quelque part ça me fait peur ; j'aime pas ça du tout. J'ai l'impression qu'en m'arrêtant définitivement je me nierais moi-même. Ca fait plus de 30 ans que je fume, largement plus que la moitié de ma vie. C'est ça l'horreur du truc!!! La clope a accompagné tout ou presque dans ma vie... Je n'ai pas un souvenir sans elle, c'est-à-dire que j'ai arrêté plusieurs fois, jamais pour moi, toujours pour d'autres, et donc toujours l'échec... Pourtant je sais que je suis capable d'en finir avec ça mais j'aimerais ne pas me perdre de vue, regarder une photo sans systématiquement me dire que c'était une autre vie, c'est ça le plus dur, je suis très consciente de m'accrocher malgré tout à une image de moi qui n'est pas forcément la meilleure... tu as raison je ne suis pas née la clope au bec, j'ai juste fait ma vie avec...

            Commentaire


              #7
              Re : C'est nouveau pour moi!

              Envoyé par Misfit83
              Bonsoir woody

              Merci d'avoir répondu si vite... Ben oui, je fume en ce moment et ça me fait pas rire C'est vraiment la peur de plus être moi qui m'incite... C'est comme si je me plaquais moi-même quand je fume pas ; je sais pas quoi faire de ma peau et quelque part ça me fait peur ; j'aime pas ça du tout. J'ai l'impression qu'en m'arrêtant définitivement je me nierais moi-même. Ca fait plus de 30 ans que je fume, largement plus que la moitié de ma vie. C'est ça l'horreur du truc!!! La clope a accompagné tout ou presque dans ma vie... Je n'ai pas un souvenir sans elle, c'est-à-dire que j'ai arrêté plusieurs fois, jamais pour moi, toujours pour d'autres, et donc toujours l'échec... Pourtant je sais que je suis capable d'en finir avec ça mais j'aimerais ne pas me perdre de vue, regarder une photo sans systématiquement me dire que c'était une autre vie, c'est ça le plus dur, je suis très consciente de m'accrocher malgré tout à une image de moi qui n'est pas forcément la meilleure... tu as raison je ne suis pas née la clope au bec, j'ai juste fait ma vie avec...
              oui, je comprends.... Tous les divorces sont une épreuve!!!
              cette foi ci, j'ai arrêté pour moi, parceque je ne veux pas être dépendante de quoi que ce soit...
              Il te faut vraiment une motivation personnelle...

              Commentaire


                #8
                Re : C'est nouveau pour moi!

                Envoyé par izn0dil
                Bienvenue Misfit

                Ce que tu dis est craint de vérité :
                Et bien, c'est EXACTEMENT ça !!

                ou plutot, il faut juste réaprendre à vivre sans !! !!

                je ne sais pas depuis combien de temps tu fumes mais, si je prend mon cas personnel, j'ai 34 ans, je fume depuis l'âge de 13 ans , cela fait donc + de 20 ans avec la cigarette comme compagne fidéle de tous les instants !

                t'imagines, j'ai passé plus de temps fumeur que non !!

                Grosse joie, Hop , clope,
                Grosse Peine, Hop , Clope,
                enervé, clope
                zen, clope
                etc....

                Donc, si tu as l impression de ne plus être toi même, c'est peut être un peu "normal " tu ne crois pas !

                il faut juste réaprendre......

                je trouve que les propos de ce cher Molimard, trouveront un bon écho sur ton post :

                La défume est un« enrichissant lent travail sur soi-même de déconstruction d'une identité de fumeur, pour reconstruire une personnalité nouvelle d'ex-fumeur qui n'a rien renié de son passé, qui connait toutes les ficelles du tabac, mais n'en a plus besoin »


                « défumer est un apprentissage, et que si vous avez l'habitude de prendre une cigarette avec le café, il faudra apprendre à casser ce réflexe. Quand vous aurez répété suffisamment souvent, disons une quinzaine de fois, le fait de boire votre café sans cigarette, cela deviendra automatique et vous n'y penserez déjà pratiquement plus. »

                Bien à toi,

                Izn0
                Hello iznOdil,

                Merci d'avoir répondu ; moi aussi je fume depuis l'âge de 13 ans sauf que dans la tabagie j'en aligne 10 de plus que toi (au moins)... un bail... et plusieurs tentatives d'arrêter (à cause des enfants... jamais pour moi...) C'est vraiment un problème d'identité que je rencontre, il n'y a pas un évènement dans ma vie ces 30 et quelques dernières années où le tabac d'une façon ou d'une autre n'est pas (omni)présent. Dur,dur... C'est pas le fait de ne plus fumer physiquement qui me gêne, c'est le fait de ne pas trop savoir quoi faire du temps que j'ai gagné à ne plus fumer... Ca, ça me rend dingue : cet asservissement... Alors réapprendre, bien sûr, je suis pour mais COMMENT???
                Merci pour tes encouragements, a bientôt peut-être. Misfit.

                Commentaire


                  #9
                  Re : C'est nouveau pour moi!

                  Envoyé par Misfit83
                  Hello iznOdil,

                  Merci d'avoir répondu ; moi aussi je fume depuis l'âge de 13 ans sauf que dans la tabagie j'en aligne 10 de plus que toi (au moins)... un bail... et plusieurs tentatives d'arrêter (à cause des enfants... jamais pour moi...) C'est vraiment un problème d'identité que je rencontre, il n'y a pas un évènement dans ma vie ces 30 et quelques dernières années où le tabac d'une façon ou d'une autre n'est pas (omni)présent. Dur,dur... C'est pas le fait de ne plus fumer physiquement qui me gêne, c'est le fait de ne pas trop savoir quoi faire du temps que j'ai gagné à ne plus fumer... Ca, ça me rend dingue : cet asservissement... Alors réapprendre, bien sûr, je suis pour mais COMMENT???
                  Merci pour tes encouragements, a bientôt peut-être. Misfit.
                  salut misfit

                  je comprends complètement ce que tu racontes au sujet du problème d'identité. Et à mon avis, c'est plus dur de se sortir de la clope si elle a joué un rôle "constructeur" de personnalité.
                  Moi, je n'ai fumé "que" 20 ans, mais ça faisait partie de mon perso de rebelle rock-n'rolleuse, dark woman un peu dure...
                  Récemment, j'ai changé de job et fait le tour de plein de questions existentielles (y compris, des questions familiales lourdes) : je crois que je n'aurais pas pu "vraiment" arrêter de fumer si je ne m'étais pas débarrassée de ce masque : tant que t'as besoin de te dissimuler, la clope est là !
                  Le problème, c'est que au bout d'un moment, le masque devient le personnage lui-même, tout se confond. Je crois qu'il faut juste apprendre (et c'est long) à envoyer valser gentiment tout ce qui nous pèse / ennuie / stresse. A un certain âge, on peut plus se laisser emmerder comme avant. C'est pas évident : c'est pas toujours politiquement correct de regarder les choses en face...
                  Par exemple, moi, à 38 ans, pour l'instant, je refuse les invits de sortie pour jouer à des jeux vidéo le week-end : je devrais avoir honte. C'est super antisocial et pas classe du tout, ça fait nerd attardé. Eh ben oui, mais au moins, je fume pas...
                  Bon, t'es pas obligé d'être aussi extrême dans le ridicule non plus, hein
                  En pleine percée depuis le 07/02/2006.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : C'est nouveau pour moi!

                    Envoyé par marylça
                    salut ! ce dont tu parle, je l'ai senti au début : j'avais l'impression de ne plus etre moi, je ne savais plus comment réagir devant des situations habituelles... Comme me dit ma meilleure amie : " toi sans cigarette, c'est plus vraiment toi !" Elle a raison, mais j'suis pas la meme en mieux !!!!!

                    au début moi aussi j'orais aimé me dire que je pourrais refumer de temps en temps, hop ! juste un petit plaisir... Mais je sais que ca marche pas comme ca. Tu pense que t'es meilleur avec la clope ?? Que tu peux pas rester sur ton canapé et apprécier ton film sans fumer ? Que tu peux pas te concentrer sans fumer ? C'est des idées que tu te met dans la tête... Au début, j'étais dégoutée de tout et je me concentrais sur rien et puis, j'ai compris que tout dépendait de moi !!! Apres tout, la clope et la mémoire ou la concentration... où est le rapport ?

                    en tout cas, courage et reviens nous donner de tes news !
                    Bonsoir marylça,

                    Refumer de temps en temps c'est pas un petit plaisir, c'est plutôt une punition, un peu comme me dire " t'es bonne qu'à ça" " tu sais faire que ça" je me dégoûte chaque fois un peu plus, c'est la fierté qui en prend un coup... J'ai très exactement 34 ans de tabagisme à mon actif, jalonnés de plusieurs arrêts... chaque fois sans aide, chaque fois pas pour moi perso, je n'ai plus aucun souvenir de moi sans tabac, c'est je crois ce qui rend la chose tellement difficile... Une certaine dépersonnalisation, alors, oui c'est vrai, j'ai énormément de mal à rester à ne rien faire sans tabac ; c'est très con mais quand je suis dans une période d'arrêt j'éprouve le besoin de toujours m'activer pour combler le manque, manque que je ne ressens pas nécessairement... ce qui fatalement entretient l'illusion du besoin...
                    Mais tu as raison tout ça c'est dans ma tête, il faut que j'apprenne à vivre autrement, reste à savoir comment... Merci pour tes encouragements, Misfit.

                    Commentaire


                      #11
                      Re : C'est nouveau pour moi!

                      Envoyé par GRAOU
                      salut misfit

                      je comprends complètement ce que tu racontes au sujet du problème d'identité. Et à mon avis, c'est plus dur de se sortir de la clope si elle a joué un rôle "constructeur" de personnalité.
                      Moi, je n'ai fumé "que" 20 ans, mais ça faisait partie de mon perso de rebelle rock-n'rolleuse, dark woman un peu dure...
                      Récemment, j'ai changé de job et fait le tour de plein de questions existentielles (y compris, des questions familiales lourdes) : je crois que je n'aurais pas pu "vraiment" arrêter de fumer si je ne m'étais pas débarrassée de ce masque : tant que t'as besoin de te dissimuler, la clope est là !
                      Le problème, c'est que au bout d'un moment, le masque devient le personnage lui-même, tout se confond. Je crois qu'il faut juste apprendre (et c'est long) à envoyer valser gentiment tout ce qui nous pèse / ennuie / stresse. A un certain âge, on peut plus se laisser emmerder comme avant. C'est pas évident : c'est pas toujours politiquement correct de regarder les choses en face...
                      Par exemple, moi, à 38 ans, pour l'instant, je refuse les invits de sortie pour jouer à des jeux vidéo le week-end : je devrais avoir honte. C'est super antisocial et pas classe du tout, ça fait nerd attardé. Eh ben oui, mais au moins, je fume pas...
                      Bon, t'es pas obligé d'être aussi extrême dans le ridicule non plus, hein
                      Bonsoir GRAOU,

                      Ca m'a fait du bien de te lire... C'est vrai que la clope a joué un rôle "constructeur" ; à l'époque où j'ai commencé à fumer (ça me fait tout drôle de dire ça...) la clope c'était interdit totalement et donc ... fédérateur. S'agissait de savoir si t'en étais ou pas... j'en ai des souvenirs par rapport à ça!!! Des souvenirs de collège, de lycée, de vacances, de musique, des souvenirs de "boums", des souvenirs d'interdits... de transgressions,... C'était grisant... C'est de ça dont j'ai du mal à me défaire... je crois... J'ai pas envie de m'en défaire, en fait, même si je sais que je me suis réfugiée derrière la clope, tu as totalement raison, c'est un masque... mais je ne suis pas sûre que j'aurais eu le même parcours sans elle (la clope)... C'est ce qui me retient, mon problème c'est pas le manque, c'est l'idée d'ETRE, sans ce qui m'a construit quelque part...
                      C'est pas fou ça? Alors t'as raison d'être super anti-sociale et pas classe du tout, au moins tu fumes pas, t'assumes et il y a bien longtemps que le ridicule ne tue pas (plus)... Restes extrême, au moins tu ES. Moi, j'ai le cul entre 2 chaises ... Bien à toi, Misfit.

                      Commentaire


                        #12
                        Re : C'est nouveau pour moi!

                        je n'ai heureusement pas eu à subir ce genre de crise existentielle ... Bon, moi, c'est plutôt physiquement que j'ai du mal à me reconnaître avec mes kilosclopes . Pour mon rapport de moi à moi, j'ai découvert que j'étais bien plus zen que je ne me l'étais jamais imaginé, mais la disparition de la clope dans ma vie ne m'a pas perturbée outre mesure. Je pense être la même en plus calme, c'est tout.
                        En tout cas, j'espère que tu trouveras les réponses à tes questionnements, et que la vraie personne que tu aies réussiras à émerger de son rideau de fumée et à s'aimer loin de la cigarette.

                        Commentaire


                          #13
                          Re : C'est nouveau pour moi!

                          Ohlalala, c'est horrible Misfit : rien qu'en te lisant quand tu te rappelles tes "transgressions" adolescentes, ça me donne envie d'en fumer une ! Bon, c'est vite reparti, mais quand même !

                          Le truc, c'est que maintenant, on est grandes (je présume que tu es une misfitte, mais peut-être me goure-je) et qu'on devrait plus avoir besoin de se cacher tant que ça. On est censées avoir accompli un certain nombre de trucs qui ont prouvé qu'on était capables. Mais c'est pas aussi simple. En fait, perso, je me suis rendue compte que les fois d'avant, j'avais arrêté juste pour "être raisonnable" et comme toi, donc, pour d'autres gens. Mais au final, je sais que j'étais pas encore prête à rejoindre les "normaux". Toujours en guerre contre chais pas quoi, en décalage (un peu misfit aussi, donc ) .

                          Et là, récemment, ça a commencé par des détails vestimentaires, des coupes de cheveux qui commençaient à partir dans le flou, le fait que je prenne un peu de poids : je me suis rendue compte que mon IMAGE comptait beaucoup, beaucoup moins (comme quoi, un cerveau humain, pardon, féminin, c'est vraiment ultracon). Au contraire, je trouvais dans ce "laisser-aller" une nouvelle "rebel attitioude". Et puis, une autre avancée : la mise à distance sérieuse d'une famille culpabilisante. Docteur Freud y verrait très clair...

                          Je sais pas si tout ça te parle et si tu vis un truc comparable, mais je crois qu'on peut rester "ado", donc dépendant de l'image que donne la clope et aussi soumis à l'approbation et aux reproches de nos proches (et pas juste pour faire une rime vaseuse...) très longtemps. Personnellement, comme mon enfance n'a été que frustrations, je suis devenue très très peu endurante dans ma vie d'adulte à ce genre de sentiment. D'où de grandes difficultés à subir le manque du stopclop. Enfin, bref, tout ça se mélange.

                          Mais c'est vrai que des fois, on n'a pas envie de devenir cette espèce de babacool entouré de fleurs et de ptits zoiseaux, en arrêtant de fumer. On voudrait pourvoir garder sa causticité, son côté baroud' et pas se ramollir. Mais finalement, tout ça, c'est pas seulement dans notre tête : c'est aussi et surtout dans la tête des autres. Et tu sais ce qu'on peut leur dire, aux zautres (quand ils nous prennent pour des hippies flowerpower) ?

                          Pardon, si je suis allée un peu loin. Je peux retourner casser du gobelin, aussi...
                          En pleine percée depuis le 07/02/2006.

                          Commentaire


                            #14
                            Re : C'est nouveau pour moi!

                            Envoyé par GRAOU
                            On voudrait pourvoir garder sa causticité, son côté baroud' et pas se ramollir.
                            Quand je vois la tête de fumeurs en boite qui, me proposant une clope, apprennent que je ne fume plus, eh bien, je n'ai pas le sentiment de m'être ramollie, bien au contraire ! Pas une seule fois je n'ai eu de réflexions désagréables ou moqueuses à ce sujet, et je dois dire que toutes les réponses que j'ai obtenu relevaient plus de l'admiration et de l'envie. Oui, j'ai réussi à arrêter de fumer, et je pense que cela m'a rendue plus forte.

                            Et ne pas fumer ne m'empêche absolument pas d'avoir ma personalité, mon caractère et mon style.

                            Commentaire


                              #15
                              Re : C'est nouveau pour moi!

                              Envoyé par Kikinette
                              Quand je vois la tête de fumeurs en boite qui, me proposant une clope, apprennent que je ne fume plus, eh bien, je n'ai pas le sentiment de m'être ramollie, bien au contraire ! Pas une seule fois je n'ai eu de réflexions désagréables ou moqueuses à ce sujet, et je dois dire que toutes les réponses que j'ai obtenu relevaient plus de l'admiration et de l'envie. Oui, j'ai réussi à arrêter de fumer, et je pense que cela m'a rendue plus forte.

                              Et ne pas fumer ne m'empêche absolument pas d'avoir ma personalité, mon caractère et mon style.
                              Ah mais complètement ! I approuve. Sauf que certains d'entre nous les plus faibles (bon, juste moi, d'accord) ont été tellement bercés par ces images (qui restent d'ailleurs) du cowboy Marloboro, de Marylin en smoking et d'autres encore, plus récentes que ça fait partie de leur imaginaire au point de rester une référence. Par exemple, moi j'ai longtemps gravité dans les milieux un peu "marginaux" dark par amour pour la musique sombre et énervée et bon, ben, la clope, ça faisait partie de l'attirail. C'est que de la poudre aux yeux, mais on s'en met bien de la poudre aux yeux pour paraître plus zolies, des fois...

                              Enfin bref. Justement, le Molimard (dont j'ai écorché l'orthographe du nom quelque part ailleurs, sorry, sorry) raconte comment il est puissant le cerveau du ptit gnenfant, le cerveau qui "désire" (et donc qui trippe sur des images).

                              N'empêche, c'est sûr, la force de caractère que demande l'arrêt, c'est pas pour les cowboys de pacotille. Mais justement, je pense qu'il faut développer un certaine force intérieure qui viendra remplacer le carton pâte qu'on avait mis jusque-là pour cacher les "travaux" en cours en dessous.

                              D'un autre côté, un arrêt "inopiné" peut servir justement à développer tout d'un coup tout un pan qui restait dans l'ombre.

                              Exactement comme ce qu'on est en train de faire sur le forum : on ne parle que d'un truc qu'on n'a plus ou qu'on veut plus, on remplit notre vie de ça et c'est déjà beaucoup (non ?). Qu'est ce que tu fais dans la vie ? Moi ? J'arrête de fumer... Ah bon ? et, tes loisirs, c'est quoi ? Ben, plein de trucs : je vais sur le forum "Arrêter de fumer", je bois des tisanes pour me désintoxiquer, je lis des livres sur l'arrêt du tabac, je fais du sport avec mes chiens quand j'ai trop envie de fumer... Enfin, bref, oui, j'ai l'impression que ça peut carrément venir remplir ta vie au fur et à mesure, le fait d'arrêter de fumer, Misfit. Si tu fais bien tout comme il faut : prendre les trucs pour etre calme, boire beaucoup d'eau, faire du sport, parler pour le soutien + tes activités normales, à mon avis, ta journée, elle est déjà bien remplie !
                              En pleine percée depuis le 07/02/2006.

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X