Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

    Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

    PARIS, 22 février (APM Santé) - Les Européens fument de moins en moins, particulièrement ceux qui jouissent d'une situation socioéconomique favorable et qui ont bénéficié d'une bonne formation, mais ils sont surtout beaucoup moins exposés au tabagisme passif qu'il y a 10 ans, selon les résultats d'une grande étude prospective publiée dans le Journal Européen de Pneumologie (European Respiratory Journal, ERJ).

    Le tabagisme continue néanmoins à faire de très nombreuses victimes et les perspectives ne sont pas rassurantes. Les spécialistes estiment en effet qu'avec aujourd'hui 1,3 milliard de fumeurs dans le monde, on risque de dénombrer au cours des 50 prochaines années plus de 450 millions de décès dus à la fumée de cigarette.

    Cependant, la lutte contre ce fléau porte peu à peu ses fruits. C'est en tous cas la conclusion à laquelle parviennent les auteurs d'une étude menée auprès de 9.000 individus vivant dans 12 pays européens ainsi qu'en Australie et aux Etats-Unis, interrogés la première fois au début des années 1990 puis à nouveau 10 ans plus tard.

    Cette équipe internationale montre que le nombre de fumeurs actifs a chuté en 10 ans de 15%, et que les non-fumeurs subissant la fumée des autres sont 40% moins nombreux qu'il y a une décennie.

    De fait, la mode et les lois changent, au point qu'il est désormais très politiquement incorrect d'enfumer son voisin. Une évolution que traduit bien cette "European Community Respiratory Health Survey (ECRHS)", une enquête menée à dix ans d'intervalle auprès des mêmes personnes recensées dans 29 centres de recherche de 14 pays.

    Celle-ci révèle ainsi une diminution spectaculaire du tabagisme passif, qui affectait 40,6% de la population étudiée entre 1990 et 1994, mais qui ne touchait plus, 10 ans plus tard, que 24% des gens, soit une réduction d'environ 40%. A noter que cette importante baisse s'est révélée plus forte sur le lieu de travail qu'à la maison.

    "Cette diminution s'explique en partie par les mesures législatives prises dans différents pays d'Europe, mais aussi par un changement d'attitude très net", commente le premier auteur de l'article, Christer Janson, de l'université d'Uppsala (Suède). "Les populations se retrouvent dans un meilleur état d'esprit, sans doute grâce à une plus large prise de conscience des effets néfastes du tabagisme passif", ajoute-t-il.

    TABAGISME ACTIF ÉGALEMENT EN BAISSE

    Dans le cas du tabagisme actif, les chiffres sont moins spectaculaires, mais tout de même encourageants : 28,7% des individus interrogés étaient encore des fumeurs actifs lors de la seconde interview, alors qu'ils étaient 33,9% au début de l'étude. Cette différence de 5,2%, rapportée à la proportion de fumeurs initiaux, représente ainsi une baisse relative du nombre de fumeurs de 15%.

    D'un centre de recherche à l'autre, les résultats sont évidemment hétérogènes, mais la diminution de la prévalence du tabagisme actif reste néanmoins significative pour 18 centres sur 29. Un seul d'entre eux, celui de Tartu en Estonie, présente toutefois des chiffres plus élevés lors de la seconde enquête (43,9% contre 30,7%).

    "Cette augmentation pourrait être liée aux importants changements socio-économiques qui ont suivi l'éclatement de l'Union soviétique, ainsi qu'aux fortes activités de marketing que l'industrie du tabac a déployées dans ces pays", suggèrent les auteurs.

    Quant à la différence entre hommes et femmes, l'enquête révèle que cette diminution du tabagisme actif est plus modeste chez les femmes : la prévalence, en pourcentage, a reculé chez elles de 4,5, versus 7,5 chez les hommes.

    L'une des raisons possibles de cette différence est la crainte d'une prise de poids, qui serait davantage un frein pour la population féminine : les femmes en surpoids (avec un indice de masse corporelle, soit le rapport du poids sur le carré de la taille, compris entre 25 et 30) ont deux fois moins tendance à arrêter de fumer.

    L'âge joue également un rôle : la diminution du tabagisme actif apparaît plus marquée chez les plus de 30 ans comparés aux plus jeunes.

    Enfin, divers facteurs sociaux ont incontestablement une influence sur la baisse du tabagisme.

    Il est, par exemple, plus difficile d'arrêter de fumer lorsque l'on vit ou travaille avec des fumeurs. De vivre avec un autre fumeur à la maison réduit les chances d'arrêter de 55% et augmente même le risque pour un non-fumeur de se mettre à fumer. Les personnes qui travaillent dans un environnement fumeur présentent de leur côté une chance d'arrêter de 30% inférieure à celle des individus dont le lieu de travail est sans fumée, un chiffre qui souligne la pertinence des interdictions de fumer sur le lieu de travail qu'ont instaurées certains pays.

    De même, les personnes ayant des niveaux d'éducation les plus bas sont 30% moins nombreux à avoir cessé de fumer que ceux qui ont bénéficié d'une bonne formation.

    "Les stratégies de prévention anti-tabac devraient donc viser en priorité les personnes qui ont un faible niveau de formation, des métiers moins qualifiés et un statut socio-économique peu élevé", souligne Christer Janson.

    "Malgré les réductions encourageantes enregistrées sur l'ensemble des populations, l'évolution observée dans les pays développés montre qu'à propos du tabagisme, tant actif que passif, la tendance s'oriente vers un accroissement encore plus marqué des inégalités sociales face à la santé", conclut le chercheur suédois./ajr

    #2
    Re : Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

    Merci pour cet article très intéressant.

    Evidemment, l'industrie du tabac doit faire face à cette baisse de la consommation...

    Les pays les plus pauvres et les moins informés sont donc visés. L'industrie du tabac à offert paquets de clopes gratuits et t-shirt portant le nom de marques de cigarettes à des tas de mômes dans les pays d'Afrique. C'est leur but : rattraper la baisse de consommation des pays riches par une forte consommation dans lees pays pauvre. C'est affolant et il y a peu de mouvements pour contrer ça...
    "Car ici désormais est la demeure d'un ciel..."


    *** Défume le 19/12/05 ***



    Celà fait donc maintenant 5 ans que je ne fume plus

    Commentaire


      #3
      Re : Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

      Envoyé par Yadja
      Merci pour cet article très intéressant.

      Evidemment, l'industrie du tabac doit faire face à cette baisse de la consommation...

      Les pays les plus pauvres et les moins informés sont donc visés. L'industrie du tabac à offert paquets de clopes gratuits et t-shirt portant le nom de marques de cigarettes à des tas de mômes dans les pays d'Afrique. C'est leur but : rattraper la baisse de consommation des pays riches par une forte consommation dans lees pays pauvre. C'est affolant et il y a peu de mouvements pour contrer ça...
      ça par contre c'est dégueulasse! , car c'est une nouvelle forme de génocide... devrait passer devant le TPI les cigarettiers...

      Commentaire


        #4
        Re : Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

        euh ...c quoi le tpi, meuh?

        'jour tous le monde!

        Commentaire


          #5
          Re : Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

          Envoyé par CLOPINCLOPAN
          euh ...c quoi le tpi, meuh?

          'jour tous le monde!
          Tribunal Pénal International ou Tout Pour Informatique

          tu choisis
          End

          Commentaire


            #6
            Re : Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

            Intéressant cet article.
            C'est vrai que le manque d'information quant à la nocivité du tabac ajouté au matraquage publicitaire favorise le saut à pieds joints dans le piège.
            Sont malins ces charognards de cigarettiers, ils récupèreraient du blé sur la tête d'un macchabée pour rentrer dans leurs frais
            - TT - (d)éclopée depuis le one one six
            --- On n'est pas responsable de la tête qu'on a... mais on est responsable de la tête qu'on fait

            Commentaire


              #7
              Re : Tabagisme : de réels progrès depuis 10 ans en Europe

              Envoyé par tartetatin
              Sont malins ces charognards de cigarettiers, ils récupèreraient du blé sur la tête d'un macchabée pour rentrer dans leurs frais
              Bonjour à tous
              bonjour Tartoune,

              Tt, ce que tu soulignes est plus que vrai, je crois que personne n'a besoin d'en être convaincu ici, et je n'appelle pas cela être malin mais malsain....(y'a cas voir le côté hypocrite de leurs stratégies de communications, allez donc faire un tour sur le site de phillipsmorris, répugnant ! )

              voici quand même le titre à la une de leur page d 'accueil :
              Pourquoi nous essayons d’empêcher les jeunes de fumer

              et avecc une zolie photo d'herbe verte, de ciel bleu et d'arbre fleurissant !




              si ça c'est pas malsain !

              En tout cas merci api pour cet article, plutot encourageant contrairement à mon message, désolé, suis gnian ce matin
              Dernière modification par izn0dil, 25/02/2006, 11h41.

              Commentaire

              Unconfigured Ad Widget

              Réduire
              Chargement...
              X