Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Test de Rorschach

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #31
    Re : test de Rorschach

    Envoyé par Felipe
    Croyez-vous que la personne ayant effectué ce test voudra bien le mettre à la corbeille dans certains cas ? J'en doute, elle s'obstinera au contraire à trouver du sens là où il n'y en a pas forcément.
    On appelle ceci la validation subjective (ou effet forer ) bien connu des psychologues et avec laquelle je me suis déjà amusé à faire des textes et quelques petites expériences :
    "Le psychologue B.R. Forer s'est aperçu que la plupart des gens tendaient à accepter une vague description de personnalité comme les décrivant bien, sans se rendre compte que la même description pourrait s'appliquer aussi bien à n'importe qui."

    d'autant mieux acceptée qu'elle est "personnalisée".

    Commentaire


      #32
      Bonsoir à tous

      Bonsoir à tous,

      Je ne pensais ma que ma question concernant le test de Rosarch allait susciter autant de commentaires et de recherches.

      Je peux simplement ajouter, que j'ai fait deux fois, ce test, en milieu hospitalier en pleine période de décompensation toujours avec une future psychologue (en maîtrise). Cette dernière se contentait de noter ce que je disais.

      La première fois que je l'ai fait, je voyais à travers les tâches bien souvent des "êtres" religieux ou autres personnes de divers pays, des symboles sexuels également.

      La deuxième fois quelques années après, cela était un peu la même chose avec un peu plus de matériau.

      J'étais très malade, mais je trouvais que cela était très intéressant.

      Je n'ai eu qu'à ma seule question sur ce que voyait ces psychologues : "Monsieur vous êtes très attachés à vos parents".

      Bonne recherche François et aux autres

      amicalement

      luc
      Mon blog
      Témoignage vidéo sur ma schizophrénie
      Emission sur la schizophrénie -- > https://youtu.be/de9fipO540c

      Commentaire


        #33
        Re : test de Rorschach

        Je constate que les sites quebécois sont souvent les plus pertinents. Ils savent mieux utiliser le net comme outil d'information.

        Donc, si vous suis bien, les psychologues connaissent bien l'effet Forer, mais n'en sont pas à l'abris. Si la blouse blanche d'un soignant lui confère une autorité sans faille, le test de Rorschach pourrait être un leurre pour celui qui l'utilise. Je suis de cet avis en tout cas.

        Cordialement.

        Felipe.

        Commentaire


          #34
          Re : test de Rorschach

          Envoyé par François
          Mais qu'est-ce qui a fondé cette légitimité sur le fond du discours ?
          Je veux dire par quelles expériences a-t-on pu formuler que celui qui voyait
          ceci plutôt que cela était plutôt comme ceci que comme cela ?
          Pour la méthode Exner, il y a eu des études statistiques (on accuse d'aileurs Exner d'avoir trafiqué ses résultats), comme c'est d'ailleurs le cas pour beaucoup d'autres tests: on regarde s'il y a une corrélation entre certains types de réponses et diverses maladies.
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:M%C3%A9decine

          Commentaire


            #35
            Re : test de Rorschach

            Bonjour à tous,
            je suis nouvelle sur le forum et je m'y suis inscrite car je voyais enfin des conversations interressantes sur un forum
            je suis étudiante en psychologie et j'aimerais beaucoup poser quelques questions techniques sur le test du Rorschach. En effet je suis actuellement en formation sur ce test mais j'ai encore du mal avec certaines notions. En fait je ne trouve pas de definition precise sur les réponses contaminées, et confabulées combinatoires. j'ai recement fait passé un protocole Rorschach et je me retrouve devant un testing tres "inhabituel" avec des réponses tres compliquées à coter, c'est pourquoi si quelqu'un pouvait m'éclairer, ce serait tres gentil.

            Commentaire


              #36
              Re : test de Rorschach

              Bonsoir,

              Ici tu es sur un forum fréquenté essentiellement par des patients. Il vaudrait mieux aller chercher des réponses sur des sites de psychologues, par exemple ici http://www.psychologue.fr/modules.ph...rum&file=index

              Cordialement,
              Pandore

              « Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
              Paul Valéry



              Commentaire


                #37
                Re : test de Rorschach

                Il faut malheureusement s'inscrire et payer sur psychologue.fr et pas mal de gens (dont moi) ont eu des problèmes à ce sujet...
                Valentine, tu peux aller voir sur
                http://www.psyapsy.org/forum/
                le webmaster répond généralement gentiment à ce genre de question...
                Sinon sur n'importe quel forum d'étudiants en psycho (tu trouveras facilement ceux de paris 7 ou de paris 5 sur le web).
                Je ne te propose pas de t'aider parce que je ne suis pas trop sûre de moi avec les tests projectifs!

                Commentaire


                  #38
                  Re : test de Rorschach

                  Un forum gratuit: http://www.psychologues.org/modules/newbb/
                  Il y a aussi fr.sci.psychologie mais... c'est Usenet (au sens péjoratif du terme).
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:M%C3%A9decine

                  Commentaire


                    #39
                    Re : test de Rorschach

                    Pardonnez l'aspect anecdotique de mon témoignage, mais lors de ma première thérapie (je devais avoir 11 ans environ), on m'a également fait ce test de Rorschach.
                    Je venais de voir le film Batman, lequel m'avait il est vrai profondément impressionné (au sens premier du terme), et je me rappelle avoir eu toutes les peines du monde à ne pas voir systématiquement des chauve-souris dans les différentes taches que l'on m'a présenté.

                    Cela pour dire que mon profil a du être en grande partie faussé, et que ce test est à mon avis bien superficiel!

                    Commentaire


                      #40
                      Re : test de Rorschach

                      Envoyé par music
                      Pardonnez l'aspect anecdotique de mon témoignage
                      Votre exemple me semble très pertinent, au contraire: l'interprétation du Rorschach s'appuie entre autres sur le nombre de « banalités » prononcées par le patient (c'est-à-dire qu'on regarde s'il interprète les taches comme l'ont fait la plupart des autres patients). Le psychologue tient-il compte des événements de la vie du patient qui peuvent, par hasard, orienter ses centres d'intérêt (ou ses angoisses) vers certains objets ?

                      D'autre part, je lis à http://en.wikipedia.org/wiki/Rorschach_inkblot_test (pas de source citée) que le test ne serait plus valable depuis 2004, en raison de l'existence de pages web expliquant son fonctionnement. Les lecteurs du forum qui ont des connaissances sur le sujet peuvent modifier cette page en anglais, ou celle en français:
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Rorschach
                      Dernière modification par Apokrif, 09/04/2005, 16h29.
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:M%C3%A9decine

                      Commentaire


                        #41
                        Re : merci docteur

                        Envoyé par luc
                        Bonjour docteur,

                        merci pour les deux liens que vous proposez. Le deuxième lien me conforte dans l'idée que ce test ressemble beaucoup au tarot soit disant thérapeutique. Ce n'est qu'un avis, m'enfin quand on m'a fait passé deux fois ces tests dans la clinique du docteur Roelandt, cela m'a fait penser à qqch d'ésotérique.

                        la dernière planche présentée est totalement blanche, alors bonjour les multiples projections du patient à ce moment là.

                        merci encore pour les liens (c'est bizarre j'étais sûr de l'orthographe).

                        amicalement

                        luc
                        Merci , elle a du se marrer avec mes reponses pls que .... tristounettes, qu'ellle idee d'y mettre du noir aussi , alalalalala

                        Commentaire


                          #42
                          test de Rorschach

                          Bonjour, qqn pourrait-il m'expliquer clairement ce qu'est le test de Rorschasch? A quoi sert-il? Qu'en déduit-on? etc.

                          merci

                          nico.rpz (ancien psychiatrisé)
                          Dernière modification par Pandore, 02/01/2006, 15h08.

                          Commentaire


                            #43
                            Re : test de Rorschach

                            Envoyé par nico.rpz
                            Bonjour, qqn pourrait-il m'expliquer clairement ce qu'est le test de Rorschasch? A quoi sert-il? Qu'en déduit-on? etc.

                            merci

                            nico.rpz (ancien psychiatrisé)
                            Bonjour,

                            Le test du Rorschach est composé de 10 taches d'encre. Il a été créé en 1921 (année où Herman Rorschach publie sa monographie "Le Psychodiagnostic"). Interne en Psychiatrie, Rorschach utilisait les taches d'encre comme moyen d'investigation de ses patients. Il observait que les patients identifiés comme schizophrènes semblaient répondre tout à fait différemment au jeu des taches d'encre que ne le faisaient les autres.
                            Depuis, le test a mobilisé un travail clinique et de recherche considérable et est devenu un outil utile pour l'évaluation psychologique, le diagnostic, les indications thérapeutiques, et le pronostic.

                            Il y a en gros 2 écoles:
                            1. Dans la lignée d'Exner. Pour eux, l'apport essentiel du test est de fournir une description assez exhaustive des caractéristiques psychologiques du sujet.
                            2. Dans la lignée psychanalytique. Pour eux, le Rorschach est considéré comme un test projectif (le sujet "projette" ses conflits intrapsychiques sur ce qu'il voit et décrit).

                            Même si Rorschach était intéressé par la théorie psychanalytique, le test restait, pour lui, une procédure athéorique, expérimentale, dans le but d'identifier des styles de personnalité et de déterminer l'implication diagnostique de processus perceptifs. Sa position théorique est de situer le Rorschach dans le courant de la psychométrie objective.

                            Quelques spécialistes du Rorschach appréhendent le test moins comme une tache de résolution de problème ou comme une tache essentiellement perceptive mais plutôt comme un processus de stimulation de la fantaisie: cette approche privilégie les productions imageantes et imaginaires du sujet et permet d'établir des inférences sur le fonctionnement de la personnalité.
                            L'approche conceptuelle de l'école française (Rausch de Traubenberg et Chabert) se situe dans ce courant de pensée. C'est une approche clinique qualitative.

                            Pour Exner au contraire, le test est peu projectif parce que le sujet doit obéir à la consigne qui est de dire ce que cela pourrait être, ce qu'il voit, et ce qui fait que ça ressemble à cela. Il produit ainsi un protocole sans recourir à la projection lors de la formulation de la réponse. Par exemple, si un sujet dit qu'il voit une chauve-souris noire à la planche I, la réponse est à considérer comme peu projective dans la mesure où beaucoup de gens voient une chauve-souris ou un papillon à la planche I.
                            Mais si un sujet dit que "c'est deux sorcières kidnappant une femme pour aller la faire cuire", la réponse indique une perception inhabituelle, non conventionnelle, attribuant un mouvement à une planche qui est statique, et introduisant une fantaisie projective. La dimension projective exprime, à travers des préoccupations personnelles fantasmatiques, une attitude interne. Une telle réponse décrit un style de personnalité mais aussi des caractéristiques psychodynamiques sous-jacentes (agressivité, thème oral, etc.). La présence de telles productions enrichit l'interprétation que le psychologue peut faire du protocole mais la non présence de ces productions n'empêchera pas d'obtenir un protocole fiable et interprétable.

                            Ce modèle de compréhension est intéressant pour plusieurs raisons :
                            - Exner considère que le Rorschach montre à la fois des caractéristiques structurales (facteurs stables) ou traits de personnalité et des caractéristiques actuelles (facteurs situationnels) (besoins, émotions, stress, processus pathologiques). La valeur du Rorschach repose sur l'hypothèse qu'un être humain prend des habitudes de conduites, des habitus, des plis et qu'ainsi des frayages s'effectuent. C'est la raison pour laquelle nous risquons de retrouver chez le même individu les mêmes conduites mentales et les mêmes actes de pensée qui vont s'exprimer dans certaines situations de vie.
                            - Dans les cas de situations extrêmes ou dans les cas de processus pathologiques, des besoins particuliers peuvent venir envahir ce qui se rapporte aux caractéristiques structurales. Par exemple, la passation du Rorschach avant et après un jeûne de 24 heures modifie les réponses (réponses alimentaires plus fréquentes) mais il n'existe jamais de correspondance préécrite entre un facteur Rorschach et un comportement. Exner décrit la situation Rorschach comme un précipité de facteurs internes et de facteurs externes. On ne pourra donc jamais prévoir les comportements d'un sujet dans la vie quotidienne et on pourra seulement parler d'une certaine probabilité de comportement. C'est ainsi que des études précises ont été menées sur les particularités psychologiques des facteurs.

                            Voilà En gros, c'est un test utile, comme tous les tests quand ils sont employés à bon escient et qu'on ne cherche pas à leur faire dire autre chose que ce qu'ils peuvent dire

                            Cordialement

                            Commentaire


                              #44
                              Re : test de Rorschach

                              ouais.... je ne crois pas que les "sciences humaines" soient vraiment des sciences.... J'ai passé ce test quand j'étais gosse ... conclusion : j'étais si "intelligent" que toutes les portes m'étaient ouvertes... etc.... - cela venait conforter exactement ce que ma mère venait chercher auprès de ces ....... de psys ....

                              Je l'ai repassé à 50 ans, à La Garenne Colombes, chez le Dr Coutanceau - le psy qui me l'a fait passer savait évidemment pourquoi j'étais là - conclusion : j'étais pervers....

                              (au passage, je cite : "Dire que des troubles sphinctériens sans cause organique chez un enfant peuvent être un signe d'alarme vers une maltraitance sexuelle, ça paraît trop simplet pour être vrai. Et pourtant, c'est le cas". - c'est bien dommage que les psys n'aient pas su ça il y a cinquante ans... bref....)

                              Moi, dans les cartes du Rorshasch - je sais pas si c'est la bonne orthographe et pour une fois je m'en fous : je vois des papiers sur lesquels un type a fait une tache d'encre avant de le plier en deux. A la rigueur, un papillon....
                              Mais, si je dis ça à un psy, c'est encore pire que si j'invente n'importe quelle histoire. La prochaine fois qu'on voudra me faire passer ce truc-là, je dis "NON" !

                              Commentaire


                                #45
                                Re : test de Rorschach

                                Bonjour,

                                Envoyé par ouisqui
                                J'ai passé ce test quand j'étais gosse ... conclusion : j'étais si "intelligent"
                                Le rorschach n'est pas un test d'intelligence.

                                Salutations,
                                Aloès
                                ex-modératrice de Santé Psy

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X