Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

    Bonjour,
    Je suis tombé par hasard sur ce forum. Comme je sais que l'halitose, la mauvaise haleine, est parfois une angoisse très profonde que l'on ne peut partager qu'au travers d'inconnus, voir d'un forum, partager mon histoire, aidera je l'espère certains d'entre vous. Je serai bref.


    C'est lorsque l'on veut pouvoir s'exprimer pleinement, sortir sans gêne, vouloir se lier d'amitié, rencontrer l'autre, sortir, et que l'on n'ose plus le faire, que l'halitose et les guérisons prennent tout leur sens.
    Je sais ce que c'est que de passer par la pharmacie, chercher le nouveau produit miracle contre la mauvaise haleine. Je sais ce que c'est que de se brosser les dents jusque d'avoir les gencives atteintes...
    Je sais ce que c'est que de souffler dans sa main pour voir si l'on ne sent rien.
    Je sais ce que c'est que de croiser le regard de l'autre, qu'il ne détourne pas la tête, de croire que l'on a mauvaise haleine.

    Le pire, c'est quand on croit avoir essayer beaucoup de choses, et que le mal subsiste. Le pire c'est quand tout cela devient une obsession, quand on se demande si l'on n'est pas atteint psychologiquement. Oui.. et non!
    D'un point de vue physiologique, la mauvaise haleine est presque normale...
    Mais c'est lorsque l'on croit que l'on pu du bec pour parler crûment, et que l'on n'ose plus rien faire, que le mal s'installe.
    Alors, on veut que ça s'arrête !

    J'ai rencontré plusieurs médecins pendant des années. Aujourd'hui, même si c'est difficile, parler d'halitose est vulgarisé qu'il y a une dizaine d'années; Souvent les médecins vous réponde : c'est peut être un problème d'estomac, c'est peut être la langue, une chose importante : l'hygiène buccale. Sauf que... on a beau se brosser les dents, le problème reste.

    Les points blancs.... ces fameux petits points qui restent crochetés à vos amygdales. En prendre un, il sent l'immonde... il s'assèche à l'air libre.
    Que faire ? On a beau crier, gémir dans son coin, supllier que l'on vous aide, et l'on reste lier par ses gros noeuds car on se moquera de vous d'en parler. Au pire, l'on vous dira que vous êtes dans l'obsession psychologique. Et que ce n'est pas grave de dramatiser les choses.
    Ces gens ne sont pas à votre place! Ces gens ne subissent pas votre honte parfois! Ces gens ne font pas l'Internet ou les pharmacies à la recherche du remède miracle.

    J'ai essayé les Oropurs, Alipuro, Fresh Kiss, les gargarismes (c'est pire que tout), les raclages de langue, l'homéopathie. A force d'essayer, et de rencontrer des médecins qui vous répète que tout est normal, on est à deux doigts de sombrer dans l'angoisse psychologique de savoir si l'on ne doit pas voir tout bonnement un PSY! Ben non! Parce ce que l'on a, est peut être tout bonnement un vrai problème physique, que d'autres non pas. Là aussi, on n'entre pas dans l'obsession du "Je suis différent, vous ne comprendrez pas".

    J'ai vu un médecin, qui m'a expliqué mon problème! J'ai trouvé ce médecin a l'hopital qui m'a, en quelques minutes, expliqué ce que je croyais définitivement perdu dans une certaine folie de trouver un miracle.
    Un petit dessin. Les amygdales. Les points blancs. Une des solutions selon lui, était l'abblation des amygdales. Je l'ai fait. Ca a pris 1 jour. 2 semaines de pose.
    Je ne saurai Ô combien être reconnaissant à ce médecin, qui a su très simplement prendre très au sérieux une angoisse profonde.
    Aujourd'hui, ca fait 6 ans que j'ai été opéré, et ca fait 6 ans, que je prend de temps en temps un Fresh kiss pour le fun, car à part une hygiène normale de me brosser les dents, mon haleine est normale. Je sens comme tout le monde après une soirée arrosée, mais je vis pleinement d'un problème qui pour beaucoup sature leur existence.
    Mon problème d'haleine ne s'est pas transformé non plus depuis toutes ces années, en un autre problème physique.
    Il faut l'avouer : ces petits points blancs donnaient vraiment une odeur nauséabonde!

    NB : on ne voit pas forcément ces petits points blancs qui peuvent se trouver sous l'amygdale.
    Je pense que mon problème est l'une des formes d'halitose les plus répandus, et je conseille vivement de consulter un médecin, car je ne suis pas médecin, et qu'il existe sans aucun doute d'autres problèmes liés à l'estomac.
    Je peux simplement dire que pour moi, le fait ou non de manger, me donnait toujours cette odeur extrême. Donc, je sentais que ce n'était pas un problème d'estomac.

    Je répondrai avec plaisir en privé pour ceux qui le souhaite.


    Mr Trenty

    #2
    Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

    Salut,

    Si tout était aussi simple, je pense qu'une bonne partie d'entre nous ne fréquenterait plus le forum ( moi y compris )
    Il y a 6 mois environ, je me suis fait enlever les amygdales car j'avais énormément de caséum ( les petites boules blanches comme tu les appelles ), ma mauvaise haleine n'est pas partie avec.

    Toujours est-il que ton initiative de post est louable, et peut être qu'elle rendra espoir à certains d'entre nous.

    Commentaire


      #3
      Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

      Envoyé par Jhunt
      Salut,

      Si tout était aussi simple, je pense qu'une bonne partie d'entre nous ne fréquenterait plus le forum ( moi y compris )
      Il y a 6 mois environ, je me suis fait enlever les amygdales car j'avais énormément de caséum ( les petites boules blanches comme tu les appelles ), ma mauvaise haleine n'est pas partie avec.

      Toujours est-il que ton initiative de post est louable, et peut être qu'elle rendra espoir à certains d'entre nous.

      Bonjour JHunt,
      Jamais je n'ai pensé un seul instant que les choses étaient si simple. J'ai simplement raconté mon histoire. Mon histoire des points blancs qui sont nauséabonds.

      Et j'aurai aimé, dans les années 90, pouvoir me connecter sur Internet, et trouver des cas semblables au miens. Rien ou peu! Et je peux t'assurer que j'étais perdu.
      Je me suis inscrit aujourd'hui pour l'occasion à ce forum, car je sais ce que c'est que de vouloir rester enfermer chez soi, à l'extrême, pour ne pas vouloir subir la honte.
      La mauvaise haleine on en parle mieux aujourd'hui, un grand bravo à tous qui prenez un peu de votre temps, et aux concepteurs du forum.

      La tienne est sans doute plus complexe physiologiquement, et j'espère ne plus te voir parcourir ce forum chaque jour à la recherche d'une guérison mais pour que tu racontes ton histoire à d'autres.

      Commentaire


        #4
        Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

        hello, je trouve vraiment ton post interesant. Si c etait aussi simple mais ca vaut le coup d 'essayer. Moi , je sais pas je n ai jamais vu de boules blanches mais je sais que j ai svt des problems d amygdales. Angines a repetition etc.... Comment demander ca au medecin? avais tu d autres symptomes? Moi aussi je sens mauvais constemment et ca empire quand je mange quelque chose. Merci encore...

        Commentaire


          #5
          Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

          Salut
          Evidemment les causes de mauvaise haleine sont diverses et variées
          Pour certains le prob est uniquement lié au caseum mais pour d'autre ce qui est mon cas il y a le caseum et une autre cause que je n'ai pas encore découverte. Cependant même si le probleme persiste après l'ablation des amygdales, je trouve mon haleine beaucoup plus supportable car le caseum a une odeur particulierement infecte.
          Je conseille vivement à tous ceux qui envisage l'opération d'y croire car même si vous ne guérissez pas vous n'aurez plus plus le sentiment de pourrir de l'interieur.
          COURAGE A TOUS

          Commentaire


            #6
            Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

            Effectivement, l'odeur du caséum est proprement insuportable, et le fait de savoir que c'est une substance qui stagne sur les amygdales l'est tout autant. C'est un vrai soulagement de ne plus en avoir, même si ça ne règle pas totalement le problème

            Toujours est-il que je suis ravi pour toi que tu sois guerri MrTrenty, même si j'ai pu être un peu sec sur mon premier post ...

            Commentaire


              #7
              Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

              Question idiote, mais, qu'est-ce que c'est que les amygdales ? Où se situent-elle ? Moi, j'ai comme des points blancs mais sur la langue, très difficile à enlever, et ne savant pas ce qu'est une amygdale, je ne peux savoir si le problème vient de là...

              Commentaire


                #8
                Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

                Envoyé par MrTrenty
                Bonjour,
                Je suis tombé par hasard sur ce forum. Comme je sais que l'halitose, la mauvaise haleine, est parfois une angoisse très profonde que l'on ne peut partager qu'au travers d'inconnus, voir d'un forum, partager mon histoire, aidera je l'espère certains d'entre vous. Je serai bref.


                C'est lorsque l'on veut pouvoir s'exprimer pleinement, sortir sans gêne, vouloir se lier d'amitié, rencontrer l'autre, sortir, et que l'on n'ose plus le faire, que l'halitose et les guérisons prennent tout leur sens.
                Je sais ce que c'est que de passer par la pharmacie, chercher le nouveau produit miracle contre la mauvaise haleine. Je sais ce que c'est que de se brosser les dents jusque d'avoir les gencives atteintes...
                Je sais ce que c'est que de souffler dans sa main pour voir si l'on ne sent rien.
                Je sais ce que c'est que de croiser le regard de l'autre, qu'il ne détourne pas la tête, de croire que l'on a mauvaise haleine.

                Le pire, c'est quand on croit avoir essayer beaucoup de choses, et que le mal subsiste. Le pire c'est quand tout cela devient une obsession, quand on se demande si l'on n'est pas atteint psychologiquement. Oui.. et non!
                D'un point de vue physiologique, la mauvaise haleine est presque normale...
                Mais c'est lorsque l'on croit que l'on pu du bec pour parler crûment, et que l'on n'ose plus rien faire, que le mal s'installe.
                Alors, on veut que ça s'arrête !

                J'ai rencontré plusieurs médecins pendant des années. Aujourd'hui, même si c'est difficile, parler d'halitose est vulgarisé qu'il y a une dizaine d'années; Souvent les médecins vous réponde : c'est peut être un problème d'estomac, c'est peut être la langue, une chose importante : l'hygiène buccale. Sauf que... on a beau se brosser les dents, le problème reste.

                Les points blancs.... ces fameux petits points qui restent crochetés à vos amygdales. En prendre un, il sent l'immonde... il s'assèche à l'air libre.
                Que faire ? On a beau crier, gémir dans son coin, supllier que l'on vous aide, et l'on reste lier par ses gros noeuds car on se moquera de vous d'en parler. Au pire, l'on vous dira que vous êtes dans l'obsession psychologique. Et que ce n'est pas grave de dramatiser les choses.
                Ces gens ne sont pas à votre place! Ces gens ne subissent pas votre honte parfois! Ces gens ne font pas l'Internet ou les pharmacies à la recherche du remède miracle.

                J'ai essayé les Oropurs, Alipuro, Fresh Kiss, les gargarismes (c'est pire que tout), les raclages de langue, l'homéopathie. A force d'essayer, et de rencontrer des médecins qui vous répète que tout est normal, on est à deux doigts de sombrer dans l'angoisse psychologique de savoir si l'on ne doit pas voir tout bonnement un PSY! Ben non! Parce ce que l'on a, est peut être tout bonnement un vrai problème physique, que d'autres non pas. Là aussi, on n'entre pas dans l'obsession du "Je suis différent, vous ne comprendrez pas".

                J'ai vu un médecin, qui m'a expliqué mon problème! J'ai trouvé ce médecin a l'hopital qui m'a, en quelques minutes, expliqué ce que je croyais définitivement perdu dans une certaine folie de trouver un miracle.
                Un petit dessin. Les amygdales. Les points blancs. Une des solutions selon lui, était l'abblation des amygdales. Je l'ai fait. Ca a pris 1 jour. 2 semaines de pose.
                Je ne saurai Ô combien être reconnaissant à ce médecin, qui a su très simplement prendre très au sérieux une angoisse profonde.
                Aujourd'hui, ca fait 6 ans que j'ai été opéré, et ca fait 6 ans, que je prend de temps en temps un Fresh kiss pour le fun, car à part une hygiène normale de me brosser les dents, mon haleine est normale. Je sens comme tout le monde après une soirée arrosée, mais je vis pleinement d'un problème qui pour beaucoup sature leur existence.
                Mon problème d'haleine ne s'est pas transformé non plus depuis toutes ces années, en un autre problème physique.
                Il faut l'avouer : ces petits points blancs donnaient vraiment une odeur nauséabonde!

                NB : on ne voit pas forcément ces petits points blancs qui peuvent se trouver sous l'amygdale.
                Je pense que mon problème est l'une des formes d'halitose les plus répandus, et je conseille vivement de consulter un médecin, car je ne suis pas médecin, et qu'il existe sans aucun doute d'autres problèmes liés à l'estomac.
                Je peux simplement dire que pour moi, le fait ou non de manger, me donnait toujours cette odeur extrême. Donc, je sentais que ce n'était pas un problème d'estomac.

                Je répondrai avec plaisir en privé pour ceux qui le souhaite.


                Mr Trenty
                Bonjour
                je me rappele lorsque j'etais petite (9 ans ),j'ai eu un= petit morceau qui sortait de ma gorge et qui avait une odeur désagréable ; je n'ai pas fais attention car à cette époque je n'avais pas de mauvise haleine mais par la suite j'ai eu une angine durant laquelle ma bouche sentait mauvais ( 10ans)et ça je le sais car ma mère me l'avait dit gentiment comme toutes les mères qui aiment leurs enfants .Sur le coup je n'ai pas eté gênée ni touchée car d'abord c'est ma mère qui me l'a dit et en plus elle ne me l'a pas fait remarquer en éprouvant du dégout ,pas du tout ! mais plutôt de l'amour et de la tendresse .Et puis par la suite la mauvaise odeur commença à s'estomper .MAIS depuis 5 ans je vis le cauchemar de ma vie ,j'ai même pensé parfois à mettre fin à ma vie et c'est vraie parce que je suis arrivée à un tel point que la vie etait insupportable pour moi et ne valait pas la peine d'être vécue et tout ça à cause de quoi et de qui ? à cause de ma mauvaise haleine et surtout des "HUMAINS".Je met humains entre guillemets car je pense de par mon vécue (juste 19 ans) et de mes constatations que la majorité, et heureusement pas tous ,dérivent vers l'animalité sauvage ,c'est malheureux ,c'est plus malheureux que ma situation !!
                Bref ,je souffre d'halitose ,et mon problème s'aggrave de plus en plus cela m'a fait tellement pleuré qu'aujourd'hui j'en rie .Je ne suis pas partie chez le médecin car je resent une espèce de honte ,je sais que c'est stupide mais à vrai dire je suis perdue et en passant j'ai non seulement perdue dans ma vie sociale mais j'ai perdue dans mesétudes ,j'ai même beaucoup perdue ,je n'ai pas eu mon BAC à cause de ma stupide sensibilité aux paroles "humaines " et pourtant j'étais une très bonne élève qui avait beaucoup de capacité ,beaucoup d' ambitions (ce qui ne faut surtout pas avoir quand on se retrouve avec des gens qui n'ont malheuresement jamais réfléchie comme un Homme ).On m'a fait bcq de remarques indirectes et directes aussi ,au début j'essayer d'oublier mais c impossible on se sent comme une pourriture sur la Terre et on s'isole pour pouvoir pleurer sans que les autres nous voient .La seule chose qui me reste c'est mes rêves et l'espoir qu'un jour peut-être que cette étape de ma vie finira et je pourrais à nouveau m'épanouir .J'ai décidé de prendre rendez-vous avec un ORL car je pense que mon problème provient de ma gorge et on verra je vous tiendrai au courant .

                Commentaire


                  #9
                  Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

                  Tchikita, Si tu as un problème d'amygdales, fonce chez l'orl! demande lui de te les enlever et tu seras tranquille après!
                  Moi aussi j'ai ce problème depuis quelques années déjà... Je me fais opérer le 30 juin, si tu as des questions n'hésite pas!

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

                    salut à tous !

                    petite question : faut il se faire prescrire le rendez vous chez l'orl par notre mdedecin géné?

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

                      Envoyé par haxelle
                      faut il se faire prescrire le rendez vous chez l'orl par notre mdedecin géné?
                      Oui

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Guéri : Mon histoire est sans doute la votre.

                        [quote=Melina34]Tchikita, Si tu as un problème d'amygdales, fonce chez l'orl! demande lui de te les enlever et tu seras tranquille après!
                        Moi aussi j'ai ce problème depuis quelques années déjà... Je me fais opérer le 30 juin, si tu as des questions n'hésite pas![/quote
                        Merci pour le conseil MELINA mais j'ai entedu dire par ma prof de biologie que les amygdales faisaient parties du système immunitaire et que le fait de les enlever nuiser à nos défenses immunitaires ,même chose pour l'appendice .les amygdales jouent un rôle important ds nos défenses immunitaires et je me dis que le fait de les enlever peut me créer d'autres problèmes par la suite ..

                        Commentaire

                        Chargement...
                        X