Annonce

Réduire
Aucune annonce.

recherche confrontations d'expériences ???

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    recherche confrontations d'expériences ???

    Bonjour,

    J'ai 42 ans, je viens de découvrir votre forum, et à la lecture de quelques sujets, j'ai eu l'impression que je les avais écris moi-même....

    J'ai eu une luxation bi-latérale congénitale, mais qui n'a été découverte qu'à 1 an 1/2 environ. A cette période, j'ai été opérée des 2 hanches et plâtrée en "grenouille".

    A douze ans, j'ai eu une ostéotomie et varisation du fémur droit et du bassin.

    J'ai vécu avec très peu d'autonomie à droite et m'entendant dire il faudra passer à la Prothèse, mais le plus tard sera le mieux.
    Au fil des années, la jambe gauche s'est fatiguée. En 2002, lors d'une visite un chirurgien m'a dit qu'il fallait opérer .... la gauche. Pas prête psychologiquement, et appréhendant le risque d'être obligée d'enchaîner la droite juste après, j'ai réffléchi pendant 3 ans avant de finalement me décider.

    Sans avoir plus mal, en mars 2005, j'ai donc franchi le pas et accepté la varisation de la hanche gauche pour le mois de septembre 2005 (ce délai me permettant de m'organiser professionnellement). Bien m'en a pris car après une petite fête en avril, la hanche gauche est devenue douloureuse m'obligeant à prendre des anthalgiques à la petite cuillère.

    Etant seule, j'avais demandé à aller en rééducation, mais les maisons proposées étant plus des maisons de convalescence, je me suis interrogée sur les possibilités de rééducation. Un Kiné m'a effectivement dit que tant que je n'avais pas appui, il ne m'était pas possible de faire de la rééducation (grosse erreur). J'ai donc demandé à revenir à la maison, me suis fait prescrire un fauteuil, pendant les 2 mois ou je n'avais pas appui. Durant, cette période, je n'ai même pas eu droit à un entretien musculaire, puis je suis allée 1 mois 1/2 en centre de rééducation, mais 2 mois sans appui + 3 mois de souffrance faite le compte pour le résultat sur les muscles... j'ai donc eu beaucoup de mal à lâcher les béquilles et je n'ai jamais récupéré étant obligé de choisir entre faire le ménage dans cette pièce plutôt que celle ci, le faire en respectant des cycles de 20 minutes maxi de travail alternés avec des cycles de pauses.... Galère pour les courses, donc inutile de dire que les ballades à pieds ou autres loisirs sont vites limités.....
    Au fil de la récupération, est apparue alors une douleur dans l'aine gauche, sur certains appuis, ou mouvements de rotation, un genre de pincement ou de sursaut provoquant une douleur courte mais intense.

    En parallèle, la droite étant déjà dans un mauvais état, ne s'est pas améliorée avec une sollicitation plus grande, et j'ai donc envisagé de mettre la prothèse à droite en même temps que l'ablation du matériel à gauche. Ce que le chirurgien a refusé (bien lui en a pris d'ailleurs) mais il m'a donné le choix entre l'ablation du matériel à gauche et la prothèse à droite.

    J'ai retenu la 2nd solution pensant que cette option me donnerait plus de confort à la marche dans un premier temps.

    En septembre dernier, 1 an après la gauche, la droite était donc à l'honneur pour une banale prothèse... Or, au réveil le chirurgien m'a indiqué, que la droite ayant été opérée précédemment, il avait dû modifier le trochanter et que par conséquent je n'aurais pas appui avant 45 jours.

    Ayant souhaité, retourner en centre de rééducation, j'ai finalement découvert, que même sans appui, il était possible de faire travailler ses muscles et dés le départ, j'ai eu au minimum 5 H de soins par jour, (car la Kiné m'a fait retravailler les 2 jambes) pour finir 3 mois 1/2 plus tard à 6 h 30 de soin.

    Avec la récupération de l'appui, j'ai pu constater qu'il me fallait maintenant 2,5 cm de compensation à gauche (avant l'opération de 2005, c'est la droite qui était plus courte +/- 1cm) m'obligeant à passer en chaussures orthopédiques....

    Malgré cette intense période en centre, malgré 15 séances en libéral (il m'en reste encore autant), je gère toujours, une fois de plus mes déplacements en adaptant l'utilisation des cannes notamment en extérieur entre sans (si moins de 50 m...), 1 ou 2 en fonction du temps à passer debout ou des possibilités de repos ou non (grand maximum à 1 canne en marche normale environ 15 minutes...).

    Les chaussures m'apportent beaucoup, c'est certain, mais marcher sans canne tout en essayant de limiter la boiterie me demande encore un effort de concentration important, provoquant des crispations donc des douleurs au niveau des lombaires. C'est pourquoi, je privilégie encore beaucoup l'utilisation d'une ou des cannes, avec lesquelles j'ai une démarche plus « normale » et moins saccadée, tellement plus naturelle que souvent je m'entends dire que j'utilise les cannes pour la « frime » ! Remarques limite vexantes et qui sèment le doute dans mon esprit à certains moments de fatigue...

    Même si elle est encore faible musculairement, la hanche droite ne me fais plus souffrir, mais, au fil des jours, je constate que j'ai toujours la douleur dans l'aine gauche...

    Lorsque j'ai revu mon chirurgien mi-févier, et contrairement à ce qu'il me disait en novembre, ces satanées douleurs ne seraient pas liées au matériel, mais à l'arthrose... la tête du fémur s'est encore dégradée... l'opération 2005 a amené ce qu'elle devait, mais cela s'avère malgré tout insuffisant.... et sa seule solution d'amélioration, aujourd'hui, passe pas une prothèse qui pourrait être mise en même temps que l'ablation du matériel...
    Sur ce diagnostic, il m'a proposé de fixer une date pour la rentrée, mais là j'ai senti mes jambes se dérober (ah ah ah ! Ai-je besoin de la perspective d'une date d'intervention chirurgicale pour qu'elles ne fassent pas le boulot pour lequel je galère depuis des mois...) non, plus sérieusement, je ne me suis pas sentie le courage d'arrêter une date en septembre à peine 1 mois après être sortie du centre de rééducation et lâchement j'ai demandé un délai de réflexion jusqu'à fin mai.


    Je dispose donc de 2 mois et ½ pour réfléchir, peser le pour et le contre, étudier les moindres signes d'évolution dans mes douleurs, dans mes capacités, définir le niveau minimum d'aptitudes physiques avec lequel j'accepte de vivre...
    • Ne rien faire : c'est m'accorder un moment de répit mais sans certitude quant au minimum de qualité vie qui m'attend.
    • Procéder seulement à l'ablation du matériel : Semble être le minimum médical conseillé car ça fera 2 ans qu'il est en place, mais si cela ne me rend pas plus d'autonomie, cette opération risque de n'être qu'une intervention supplémentaire.
    De plus, est-ce judicieux de piocher plus à droite pour compenser la défaillance à gauche ? Le recul de la prothèse à gauche n'influencera-t-il pas la durée de vie de celle de droite (Mais à l'heure des Présidentielles toutes aussi indécises....)
    • Mettre la prothèse en même temps que l'ablation : Compte tenu du résultat de la hanche droite, il est vrai que je rêve d'une 2nd hanche qui passe inaperçue, mais en même temps ce serait une 3ème intervention lourde en 3 ans et plus je connais ce à quoi je m'expose et plus j'y réfléchi.
    Ces trois options s'affrontent et continueront sans doute de s'affronter dans les semaines qui viennent chacune d'elles prenant l'avantage au gré des jours, ceux avec douleurs et ceux sans, ceux qui connaissent l'échec et ceux couronnés d'un succès parfois ne serait ce que bassement matériel.

    Ayant un travail, administratif, j'ai repris mon activité professionnelle 3 jours après être sortie de rééducation, d'un côté ça occupe l'esprit mais de l'autre....

    Aujourd'hui je suis fatiguée,
    • fatiguée de ces 2 années de souffrance, d'opérations, de rééducation,
    • et fatiguée de me dire qu'il faudra remettre ça
    • fatiguée de ces 3 mois 1/2 en centre où vous êtes dépendant des membres de votre famille pour les sorties, l'organisation matérielle de votre vie, où vous constatez que des gens que vous pensiez être de solides amis brillent par leur absence... où de proches collègues ne passent même pas vous dire bonjour, alors qu'ils sont en stage à 5 Km.... (ceci dit merci à l'équipe soignante du centre.)
    • fatiguée de cette vie professionnelle, où chacun semble avoir le droit d'avoir ses problèmes sauf vous et où vous devez assumer comme au moment ou vous aviez la plénitude de vos moyens...
    • fatiguée de voir les gens focaliser sur des broutilles alors que vous en avez côtoyé qui galèrent pour vivre...
    • fatiguée d'être limitée dans mes activités, dans mes déplacements...
    • Fatiguée d'être obligée d'assumer dans ma vie professionnelle alors que je n'y arrive même plus dans ma vie personnelle
    • fatiguée de ne pas voir de progrès plus significatifs
    Alors si quelqu'un peut me faire partager son expérience, notamment au niveau des douleurs dans l'aine, je veux bien me raccrocher à n'importe qu'elle branche...

    Merci


    Marie

    #2
    Re : recherche confrontations d'expériences ? j'ai trouvé et ça fait du bien !

    Bonjour,

    Et bien voilà, j'y suis, il me reste encore 24 H 00 avant une nouvelle entrée dans le monde médical !
    En effet, 6 mois jour pour jour après cet énorme coup de blues du 17 mars 2007, je remets ça ! hasard ? signe du destin ? Marie, ne cherche pas, c'est ainsi !

    Moralement, jusqu'à maintenant, je n'abordais pas cet nième épisode dans le même état d'esprit que l'an dernier, ! Auto protection ? mais les dernières heures rendent cette carapace bien plus sensible qu'elle ne paraissait l'être !
    Jusqu'à maintenant, j'arrivais à ne voir que le résultat escompté à terme, donc forcément répondant à mes attentes, mais les flashes de situations intermédiaires des 2 années précédentes se succèdent de façon bien plus rapprochés :
    - l'attente d'un soin, d'une visite, d'un appel, d'un progrès,
    - la dépendance des premiers jours pour les actes basiques de la vie quotidienne, celles des semaines qui suivent pour changer d'horizon le temps d'un petit WE,
    - ces petits bruits qui vous reconnaîtriez parmis des milliers et qui vous donneraient presque la nausée : le bip du moniteur contrôle, le souffle du tensiomètre, celui du chariot qui passe dans le couloir, le "cliquetis" de la béquille qui vous aide...
    - l'incompréhension de ceux qui ne voit que l'opération "basique" d'une prothèse ou qui pensent qu'on se repose en centre de rééducation...
    - les expressions toutes faites, du style "c'est une question de temps" ! Que c'est facile quand c'est le temps des autres ! je ne sais plus qui a dit "je n'ai pas de temps à perdre, alors perdons le vôtre", c'est fou comme certain(e)s savent mettre en application cette expression !
    - la phase reprise professionnelle, où si tu choisis de reprendre, c'est que t'es apte à 100 %, donc tu assumes,
    - et les "si" qui inlassablement viennent frapper à la porte de mes pensées ! et oui avec des "si" on refait le monde, mais pas forcément une aptitude physique !


    Bref, un an c'est court quand c'est fini, mais que c'est long quand c'est à faire !


    Je voulais surtout remercier ce forum, où j'ai souvent retrouvé du réconfort. Particulièrement l'active Domig et tous celles et ceux qui se sont lancés dans le projet de notre association des luxations congénitales de la hanche.


    Je voulais remercier aussi ma famille (au cas, où elle tomberait un jour sur ce forum) pour tout le soutien qu'elle m'apporte.


    J'ai une pensée aussi à celle qui est passée sur le billard dernièrement (Coquelicot ), et à celles qui me suivront bientôt (Sandrine, Agnès, Syl).




    Grosses bises à tous et toutes
    à bientôt
    Marie

    Commentaire


      #3
      Re : recherche confrontations d'expériences ???

      Merci de penser nous, Marie, au moment de replonger. Moi, j'ai encore un gros mois devant mois. Mes pensées vous accompagnent et je vous embrasse.
      Syl

      Commentaire


        #4
        Re : recherche confrontations d'expériences ???

        Envoyé par Syl69
        Merci de penser nous, Marie, au moment de replonger. Moi, j'ai encore un gros mois devant mois. Mes pensées vous accompagnent et je vous embrasse.
        Syl
        Idem,

        Bon courage à toi, moi aussi il me reste un mois avant le grand saut et les mêmes doutes que toi s'emparent de moi!!! juste un raz le bol!!! Mais ici nous avons trouvé un espace d'échanges!! et gràace à l'association ... fini nous ne serons plus jamais bridés... Alors courage ... nous sommes là... et nous nous sommes bien trouvées!!! nous tous ami(e)s luxé(e)s.... alors en avant!!! Et courage à toi!!!

        Sandrine

        Commentaire


          #5
          Re : recherche confrontations d'expériences ???

          Bonjour à vous!

          Je suis nouvelles, mais la ca fait le troisieme message que je poste ce soir! Donc je vais peut etre pas le repeter tout le temps lol.

          Je vois que ce n'est pas evident pour tout le monde.
          Moi aussi, luxation congénitale...et tout ce qui s'enchaine, vous connaissez la chose. Je ne vous fais pas de dessins.
          Mais pour ma part j'en suis à la deuxieme PTH droite. J'ai 49 ans, j'ai subi l'opération à 44ans. Et depuis pas fameux fameux...Soit disant j'ai un frottement de du cotyle avec le psoas...mais bon.

          J'ai cru lire que vous aviez une association....???

          Je voulais surtout remercier ce forum, où j'ai souvent retrouvé du réconfort. Particulièrement l'active Domig et tous celles et ceux qui se sont lancés dans le projet de notre association des luxations congénitales de la hanche.

          ESt ce que vous pouvez m'en dire plus??

          Jespere avoir de vos nouvelles.

          Et je suis tout a fait d'accord avec vous! Soutiens, paroles et échanges!
          Bon courage a vous!
          A bientot

          Commentaire


            #6
            Re : recherche confrontations d'expériences ???

            Bonjour,

            Oui oui vous avez bien lu... quelques patients rencontrés ici sur ce forum, tous luxés ou parents de luxés, Nous avons une association a.l.c.h.free.fr vous pouvez nous rejoindre où nous laissez des messages, il y aura toujours un membres bienveillants pour vous écoutez et dialoguer sur votre histoire afin d'échanger nos expérience et surtout ne pas rester isoler avec nos dures moments de vie!
            Pour ma part, je dois repasser sur la table prochainement pour une reprise de prothèse, j'ai 33 ans et elle se luxe toujours...
            je reste à votre écoute en l'attente de mon hospitalisation.

            Cordialement
            fear52 ( sandrine)
            srobert@mairie-saintdizier.fr
            fear52@voila.fr
            06 86 89 98 16

            Commentaire


              #7
              Re : recherche confrontations d'expériences ???

              Bonjour à tous et à toutes

              Voilà je dispose enfin d'un créneau sans soin correspondant à une possibilité d'accéder à Internet, alors j'en profite pour vous donner quelques nouvelles.
              L'opération du 17 septembre c'est bien passée, malgré quelques nausées liées à un comprimé de morphine mal supporté.
              Au réveil, j'ai eu la bonne surprise (1 fois n'est pas coutume) d'apprendre que j'aurais droit à l'appui sans restriction, grande nouveauté par rapport aux deux dernières années et malgré les effets de l'anesthésie, mon esprit a vite compris que la récupération s'en trouverait accélérée...
              Après onze jours en clinique, j'ai réintégré le centre de rééducation déjà bien connu pour y avoir passé 3 mois 1/2 l'année dernière, et j'ai eu plaisir à retrouver le même service et l'une des deux Kiné de l'an dernier... C'est le bon côté de la situation, le fait de déjà se connaître facilite grandement l'intégration.
              Les journées sont assez chargées avec environ 2 H 30 de soin matin et après midi, même si quelques agrafes ont laissé une cicatrisation insuffisante, m'interdisant encore de participer aux séances en piscine, je continue donc de bosser au sec, notamment ces satanés moyens fessiers qui ont oublié de travailler depuis bien longtemps et qui grincent un peu à une remise en service qui devrait être cette fois définitive (tout au moins pour quelques années).
              Autre satisfaction de cette opération, c'est de découvrir que le chirurgien a remis les 2 jambes à une longueur quasi identique et c'est bien plus confortable pour la marche.
              Il va sans dire que le moral est donc forcément meilleur, en que j'en arriverais à regretter d'avoir attendu, mais je sais que la route est encore longue, que les petites douleurs dans l'aine se rappellent parfois à mon bon souvenir, et qu'il est donc encore un peu tôt pour crier victoire.

              Je souhaite bon courage à celles qui en sont à mon stade et qui transpirent en rééducation, je pense aussi à celles qui angoissent chaque jour un peu plus à l'approche de jour fatidique.

              Marie

              Commentaire


                #8
                Re : recherche confrontations d'expériences ???

                Bonjour Marie,

                Un ptit coucou depuis la maison où je passe à nouveau le we.

                J'espère que ça continue à aller bien pour vous.

                des gros bisous à toutes
                la vieillesse commence quand les regrets l'emportent sur les rêves.

                Commentaire


                  #9
                  Re : recherche confrontations d'expériences ???

                  Bonsoir Marie, Coquelicot et les autres !
                  Contente d'avoir de vos nouvelles. Pour moi, la date fatidique approche. Mercredi prochain, à la même heure, je serai dans les choux. Vos derniers récits m'encouragent, notamment celui de Marie... mais bon, il faut tout. J'espère moi aussi avoir droit à une bonne kiné (pas 3 mois, quand même !) mais pour l'instant, on ne me propose qu'une maison de convalescence, et ça me fait faire souci, car après une désarthrodèse/prothèse et avec un squelette plutôt déglingué (colonne, genoux), il me semble que j'aurais bien besoin d'un vrai travail, comme celui qu'accomplit Marie.
                  C'était la minute "je pense à moi".
                  J'espère que Sandrine va bien, aussi.
                  Syl

                  Commentaire


                    #10
                    Re : recherche confrontations d'expériences ???

                    Bonsoir Syl,

                    Ca fait du bien de penser à soi quelques fois ! et on pensera à vous la semaine prochaine !
                    C'est vrai que lorsqu'on approche de la date fatidique, on aimerait finalement que tout aille vite, si seulement les derniers jours ne pouvaient pas exister !
                    Courage, tout se passera bien, c'est un moment difficile, mais il faut y croire et faire confiance aux professionnels qui vous prennent en charge.
                    Compte tenu de mon expérience personnelle de ces trois dernières années, le passage en centre de rééducation me paraît primordial et je n'arrive pas à comprendre que cet aspect soit "négligé". Peut être devriez vous en reparler avec votre chirurgien, mais faite le vite car les places sont rares dans de tels établissements.

                    Marie

                    Commentaire


                      #11
                      Re : recherche confrontations d'expériences ???

                      Bonjour, Marie !
                      C'est vrai qu'à quelques jours de l'intervention, je suis dans un état de speed que je ne connaissais peut-être pas. Comme si j'étais une "débutante" en matière de chirurgie. je suis bien d'accord avec vous, concernant l'importance de la rééducation dans notre (dans nos cas) après PTH, mais le chir a l'air de s'en moquer un peu. Il m'y envoie visiblement parce que je serais seule dans la journée à la maison, si je rentrais chez moi après l'intervention;mais ça ne semble pas être fondamental pour lui. mais comme dirait ma fille, j'ai pas l'intention de lâcher l'affaire, et je vais le saoûler avec ça, la semaine prochaine, quitte à aller peut-être d'abord dans le centre de convalescence où j'ai une place, et ensuite en centre plus spécialisé. Enfin, je ne sais pas si c'est possible, ce que je dis. Mais au moins, ça rassure.
                      Quant à vous, merci de vos encouragements, et rentrez vite chez vous en pleine forme.
                      Syl

                      Commentaire


                        #12
                        Re : recherche confrontations d'expériences ???

                        Bonsoir à tous et toutes,

                        Je prends enfin le temps de vous redonner quelques nouvelles.

                        Après 4 semaines en centre, j'ai regagné mon domicile où j'ai pu récupérer tranquillement pendant 3 semaines avant de retourner voir mon chirurgien. Il est content de lui et m'a dit que j'étais un cas, qui plus est pas facile, mais çà il n'est pas le premier à me le dire....

                        Pour le petit problème de consolidation du trochanter droit (opération 2006), il m'a conseillé d'attendre et de voir l'évolution. Il faudra éventuellement enlever le crochet qui le tient, mais il ne pense pas pour l'instant qu'il soit nécessaire d'essayer de le consolider à tout prix car c'est une opération conséquente, sans certitude quant au bénéfice obtenu.

                        Il m'a autorisé à reconduire, mais n'était pas trés d'accord pour que je reprenne le travail avant début janvier. J'ai fini par négocier une reprise en allégeant mes semaines par un jour de congé (j'en ai une quinzaine à prendre avant fin février). J'ai donc repris mardi dernier et je vais couper les semaines en deux en ne travaillant pas le mercredi. Je vais ainsi profiter de cette journée pour faire tranquillement ce que j'ai à faire à la maison et entre autres les courses et/ou me reposer, et faire une séance de Kiné.

                        Voilà, cela fait 3 ans à cette époque, que j'avais accepté l'idée de faire opérer cette hanche gauche pour la préserver, j'ignorais à l'époque que je m'engageais pour cette durée (cela valait sans doute mieux d'ailleurs), mais aujourd'hui, j'entrevois quand même l'espoir de jours plus faciles, mais je pense qu'il me faut encore attendre quelques mois avant de sauter de joie....

                        Voilà pour ce qui me concerne, j'ai régulièrement des nouvelles de Coquelicot que (des jours meilleurs arriveront aussi pour vous), mais où en sont nos collègues de blocs, Syl69, Agnès & Sandrine, mes pensées vont vers vous aussi . Bon courage à toutes

                        et recevez toute mon amitié

                        Marie

                        Commentaire


                          #13
                          Re : recherche confrontations d'expériences ???

                          Bien contente qu'il n'y ait rien de grave Marie.
                          C'est toujours bon d'etre rassurée.

                          une pensée également pour Syl69, Agnès et Sandrine en attendant d'avoir de leurs nouvelles de vifs écrits à défaut de vive voix. J'espère que tout se passe correctement pour elles.

                          Pensées à toutes les autres également.

                          la vieillesse commence quand les regrets l'emportent sur les rêves.

                          Commentaire


                            #14
                            Re : recherche confrontations d'expériences ???

                            Bonjour,
                            Me voilà pour la deuxième fois autorisée à rentrer chez moi en week-end. Je profite de cet accès internet pour dire merci à celles qui ont pensé à moi et se sont manifestées au détour d'un post. Sans qu'on se connaisse, je trouve auprès de vous du soutien. C'est génial.
                            J'ai été opérée le 24 octobre : désarthrodèse de la hanche droite +cerclage en fer du fémur pour éviter qu'il éclate + greffe osseuse + PTH, ma première. Quatre heures d'intervention. Pas de problèmes particuliers, ni de douleurs, grâce à la morphine. Mais je peux vous dire que se mettre debout pour la première fois et, pour la première fois de sa vie, sentir sa hanche bouger, ça fait un drôle d'effet. J'avais (j'ai toujours) l'impression d'être montée sur un roulement à bille. Ou d'être un Zébulon, sur ressort. L'impression terrible aussi de ne rien maîtriser de ma hanche et de ma marche. U gros coup de blues aussi, quand j'ai compris que j'avais besoin d'une énorme compensation (ma jambe droite a été rallongée et j'ai environ 4 cm de décalage, c'est énorme et ne sera pas rectifié avec la PTH gauche. Un vrai Dahu. J'ai des chaussures bricolées en attendant qu'on puisse me faire des chaussures orthpédiques, et c'est horrible.
                            Depuis le 30 octobre, je suis dans un centre de réadaptation fonctionnelle bien réputé près de chez moi, à Lyon. Pendant 30 jours, je n'avais pas droit à l'appui sur la jambe opérée, aussi fauteuil roulant au programme et déambulateur pour mes petits déplacements dans la chambre. Maintenant, j'ai droit à un appui de 20 kilos : difficile à maîtriser ! J'ai environ 4 heures de kiné par jour : poulies, travail contre poids, Kinétec... Je suis sûre que beaucoup connaissent. Depuis une semaine, je teste les béquilles mais même si je me sens moins Zébulon qu'au début, je sens ma hanche fléchir, vaciller... et je ne me sens pas du tout en sécurité.
                            Dans une petite quinzaine, je vais rentrer chez moi définitivement. Avec des séances de kiné à domicile, chaque jour. Et un fauteuil roulant, pour me déplacer. Je me demande bien combien de temps je vais rester dans l'incapacité de faire quoi que ce soit dans la maison, à part éplucher les légumes. Des mois, me promet-on. Mon kiné m'a dit : dans deux mois vous commencerez à maîtriser votre environnement proche. C'est cool. Et je recommence quand, à vivre ??
                            Voilà pour ma vie depuis 50 jours. Je suis égoïste, je ne parle que de moi. Mais ça ne m'empêche pas de penser à vous, d'espérer que vous avez fait des progrès (Marie, Coquelicot, etc.), de me demander ce que devient Sandrine (Fear) et de compatir des soucis que connaît encore le petit Martin. Je pense très fort à vous tous et toutes.
                            Syl

                            Commentaire


                              #15
                              Re : recherche confrontations d'expériences ???
                              • Salut a tous ,je suis nouveau sur le forum.J ai 45 ans on ma opere le 24 Aout pour me mettre une PTH [suite a un accident de travail du 17 Janvier 2006] Avant mon accident j etais Charpentier Menuisier es que quelqu un peu me dire ,ce que je vais pouvoir faire apres ,sachant la dépense physique et la mobilité que mon metier demande MERCI DE BIEN VOULOIR ME REPONDRE

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X