Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Epilogue

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Epilogue

    Bonjour à tous,

    Mon départ du forum schizophrénie date de quelques mois, mais puisque ce nouveau forum nous invite à le faire, j'ai pensé qu'il pourrait être intéressant que je vous communique mes impressions sur cette expérience passée.

    Ma participation à ce forum a été très active, j'ai donné beaucoup de moi-même, j'ai livré beaucoup de mon fils, en toute sincérité, en toute confiance. Je pensais trouver et offrir de l'entraide pour aller de l'avant et surmonter ces étapes si difficiles.

    Cela ne s'est pas passé vraiment ainsi. L' impossibilité de transmettre ce que j'avais déjà compris, les jugements rapides ont exacerbé ma souffrance ; je me suis enfoncée dans la cupalbilité et j'ai fini par douter de ma propre dignité de mère.

    Il est alors devenu vital pour moi de m'échapper de cet enfermement virtuel.

    Cet éloignement m'a permis de me réparer, tout doucement, et de reprendre confiance. J'ai eu la chance de trouver ailleurs une écoute sincère et non jugeante et j'ai pu me libérer progressivement.Cela a été bénéfique pour toute notre famille.

    Aujourd'hui je peux vous dire que la schizophrénie n'est pas seulement affaire de traitement. L'influence de l'environnement familial est essentielle.

    En me sentant revivre, en laissant renaître le désir de m'occuper de moi, en m'autorisant le droit au plaisir, j'ai allégé le fardeau de mes proches et mes enfants ont bien progressé.

    Le risque de fusion entre David et moi est en train de bien s'éloigner et nous luttons activement tous les deux contre cette dépendance affective. Il continue à fréquenter l'hôpital de jour et s'investit d'avantage dans sa relation avec les soignants et a noué des rapports de camaraderie avec les autres patients. Là, c'est son domaine réservé et je continue comme auparavant à ne jamais intervenir auprès des soignants. Il prend une part active à l'établissement du dosage de son traitement et il a réussi à se débarrasser de son problème de potomanie. A la maison, il est également beaucoup plus actif et s'occupe souvent aux tâches ménagères. Enfin il s'intéresse à nouveau au cinéma.

    Quant à ma fille, elle fait preuve également d'un grand courage en s'investissant pleinement dans sa psychothérapie. Elle a du surmonter des étapes très douloureuses mais elle a réussi à reprendre le cours normal de la vie. Elle reprend des études supérieures à la rentrée et actuellement elle est à la recherche d'un logement indépendant.

    Toutes leurs réussites me remplissent d'une fierté infinie.

    Tout cela pour vous dire que les progrès des uns entraînent les progrès des autres et que nous sommes continuellement en évolution. C'est ce genre de dynamique que j'aurais souhaité pour le forum.

    Je suis maintenant sereine et confiante en l'avenir et surtout je suis forte de tout l'amour qui circule entre nous quatre.

    Je vais continuer à suivre cette ligne de conduite qui me réussit bien et par conséquent ce message sera le seul que j'écrirai sur ce nouveau forum.

    nora


    #2
    Re : Epilogue

    Bonjour Nora,

    Merci de nous donner ces bonne nouvelles, c'est vraiment encourageant et positif

    Quant à l'influence du forum, je crois que tu la surestimes un peu. Nous apportons de nous sur les forums, et nous y prenons ce qui nous rend service et nous fait évoluer.

    Si parfois nous nous enfermons dans le virtuel du forum, c'est que cela nous arrange à un certain moment. Le virtuel a certainement une fonction dans ce cas, et répond par périodes à un besoin. Ensuite vient tout naturellement le besoin de se libérer et de dire au revoir. Rendre le forum "responsable" de nos comportements est un peu exagéré et pas tout à fait de bonne foi.

    Je suis très heureuse des évolutions de chaque membre de ta famille. Vous avez travaillé sur vos relations, et maintenant vous récoltez le fruit de ce travail. Bravo !

    Bonne continuation et n'hésite pas à nous redonner des nouvelles, ici ou sur le forum Santé Psy.

    Amitiés,
    Pandore

    « Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
    Paul Valéry



    Commentaire

    Unconfigured Ad Widget

    Réduire
    Chargement...
    X