Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dysphagie et condylomes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Dysphagie et condylomes

    Bonjour,

    J'ai 38 ans, je suis homosexuel, j'ai eu un épisode de condylomes périanaux en 2003 traités par cryothérapie. Depuis, plus aucun signe de récidive.

    Depuis 3 mois je fais de la dysphagie aux solides et ayant toujours eu des amygdalites, des pharyngites, bref ayant depuis tout petit eu la gorge inflammée, je me demandais si le VPH ne se serait pas installé dans la gorge au détour d'une fellation non protégée il y a quelques années.
    J'ai subit une amygdalectomie à l'âge de 25 ans.
    Il y a 4 ans, en voulant faire "l'ange" dans la neige, j'ai du me pincer un nerf cervical puisque la radio indiquait un pincement entre la C5-C6 (si je me rappelle bien).
    Le médecin de l'époque m'a injecté de l'hydromorphone puis j'ai été traité par de l'hydromorphone 2 mg PRN.
    Je n'avais pas les moyens de me payer un physiothérapeute et c'est sous la douche que je faisais des mouvements du cou pour essayer de décoincer ce nerf. J'y suis arrivé puisque la douleur a cessée après environ une semaine.
    Mais je conserve encore des séquelles puisque l'annulaire et l'auriculaire gauches semblent avoir encore des épisodes de fourmillement.

    Par la suite mon travail m'a obligé d'avoir des tâches répétitives et j'ai développé une bursite de l'épaule gauche. Cette fois-ci j'ai été voir un physiothérapeute, mais le manque d'argent m'a encore empêché d'aller jusqu'au bout du programme. Je me retrouve donc avec une douleur chronique de type pincement évaluée à 2-3/10 depuis 2-3 ans.

    Ma question est simple.
    Est-ce que ma dysphagie peut être liée au VPH ?
    Je n'ose pas en parler au médecin car malheureusement, je sens beaucoup de jugement face aux pratiques sexuelles des homosexuels (C'est un peu comme si on avait tout fait pour avoir des maladies)

    http://www.cmq.org/CmsPages/PageCmsC...c-6407fa6638ca
    (voir l'article sur le respect de l'orientation sexuelle des patients)

    Je viens de passer des examens radiologiques pour vérifier la déglutition, le pharynx, le larynx, l'oesophage et l'estomac. J'attends les résultats.

    Mes derniers examens sanguins du mois de février 2007:
    Glycémie : 6.9 (4.5-7.0)
    Triclycérides élevés
    Cholestérol :élevé
    HDL : bas
    FSC : dans les normes


    Merci d'avance.
    Dernière modification par samsung, 03/09/2007, 15h58. Motif: Correction orthographinque/grammaticale

    #2
    Re : Dysphagie et condylomes

    salut
    c vrai que les les condylomes peuvent entrainer une dysphagie surtt haute.
    mais il n y a q une seule methode pour s assurer: c de faire une fibroscopie oesogastroduodénale avec biopsie des lésions suspectes ; ça va te permettre de confirmer ton éventuel diagnostic mais surtt d éliminer une malignité qu il faut craindre devant la dysphagie.
    bonne chance

    Commentaire


      #3
      Re : Dysphagie et condylomes

      ok merci.
      La fibroscopie OGD avec biopsie, se fait avec anesthésie locale, générale ?

      Commentaire


        #4
        Re : Dysphagie et condylomes

        ok, la clinique m'a appelé. Le médecin veut discuter des résultats.
        Tout le monde sait que quand un médecin veut discuter des résultats c'est qu'ils ne sont pas normaux.
        Surement la fibroscopie qui m'attend.
        Dernière modification par samsung, 14/09/2007, 22h36.

        Commentaire


          #5
          Re : Dysphagie et condylomes

          Résultats de ma gorgée barytée et de mon repas baryté

          TUBE DIGESTIF DOUBLE CONTRASTE
          On note une augmentation des sécrétions gastriques, associée avec une proéminence de la muqueuse gastrique et bulbo-duodénale, sans évidence de niche ulcéreuse active au niveau de l'estomac et du duodénum. Ceci est associé à une oesophagite. Autrement, l'estomac démontre un contour et un péristaltisme dans les limites de la normale. Pas d'évidence de reflux gastro-oesophagien. Pas d'évidence de hernie hiatale.

          CONCLUSION :
          Cette image pourrait être compatible avec une gastrite et une bulboduodénite. Oesophagite. Prière de faire une corrélation clinique.
          Absence d'ulcération au niveau de l'oesophage, de reflux gastro-oesophagien ou d'hernie hiatale.


          Le médecin aurait pu me faire une gastroscopie immédiatement, mais ça m'aurait couté de l'argent et je n'en ai pas pour le moment (source de stress énorme). L'avantage c'est qu'il aurait pu voir l'oesophage en même temps et faire des biopsies le cas échéant. Bref, la médecine à 2 vitesses existe bel et bien quoiqu'en disent les gouvernements successifs.

          Du coup il m'a prescrit un breath-test pour la recherche d'Helicobacter pylori et j'ai demandé une ordonnance pour une gastroscopie à faire en milieu hospitalier (gratuit mais surement un délai d'attente de 3-6 mois)

          Je vous tiens au courant de la suite des évènements.
          Dernière modification par samsung, 02/10/2007, 02h37.

          Commentaire


            #6
            Re : Dysphagie et condylomes

            Breath-test passé

            Bizarre qu'on donne une gélule à avaler aux patients présentant une dysphagie. Aux USA il semble qu'on donne ça sous forme liquide, bien plus logique.

            J'ai eu l'impression que la gélule est restée coincée dans l'oesophage.
            Si le test est négatif, va-t-il l'être faussement ?

            Résultats chez mon médecin pas avant 2 semaines. Pourtant c'est un simple comptage de radioactivité, qu'est-ce qui justifie encore 2 semaines de délai ?
            On nous avait promis la société des loisirs avec l'avènement de l'ordinateur..... on n'a jamais tant fait d'heures de travail. On nous avait dit que le papier serait supprimé des bureaux avec les emails, on les imprime en 6 exemplaires sans compter toutes les jokes imprimées pour toute la famille, les amis et les voisins. On nous a promis de nouvelles technologies médicales....... mais visiblement elles ne sont pas accessibles à tous ou rapidement.

            Est-on véritablement en train d'aller vers un futur meilleur ? Si j'ai un ulcère en préparation, c'est pas la façon de me le faire résorber spontanément, c'est certain.

            Commentaire


              #7
              Re : Dysphagie et condylomes (plutôt "et H. pylori")

              Résultat du test respiratoire :
              Test fortement positif.

              C'est donc une infection à Helicobacter pylori.

              Traitement : Hp-PAC pour 7 jours


              2 antibiotiques (Amoxicilline + clarithromycine)
              1 antiacide ( Lansoprazole)

              Mon OesophagoGastroDuodénoscopie est évitée. Tant mieux.

              Commentaire


                #8
                Re : Dysphagie et condylomes

                Rendez-vous ce matin avec le gastro-entérologue.

                Bien que le test respiratoire soit positif, la présence d'Helicobacter pylori ne peut expliquer à elle seul ma dysphagie.

                Gastroscopie au mois de février pour être certain d'éliminer tout risque de "méchanceté" dans l'oesophage, estomac, duodénum.

                Rendez-vous donc en Février pour la suite.
                Dernière modification par samsung, 31/12/2007, 08h01. Motif: changement de RV

                Commentaire


                  #9
                  Re : Dysphagie et condylomes

                  Résultat de la fibroscopie : tout est normal.

                  Biopsies de l'estomac faites pour s'assurer que Helicobacter pylori soit bien éliminée.


                  Pour ceux qui doivent passer une fibroscopie (OGD), ce n'est pas une examen douloureux, juste désagréable. Imaginez que quelqu'un maintienne un doigt dans votre gorge pendant 3 minutes. Y a des haut-le-coeur, des envies de tousser, mais en respirant calmement on arrive à supporter tout ça sans médication anxiolytique-sédative.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Dysphagie et condylomes

                    Envoyé par samsung
                    Résultat de la fibroscopie : tout est normal.

                    Biopsies de l'estomac faites pour s'assurer que Helicobacter pylori soit bien éliminée.


                    Pour ceux qui doivent passer une fibroscopie (OGD), ce n'est pas une examen douloureux, juste désagréable. Imaginez que quelqu'un maintienne un doigt dans votre gorge pendant 3 minutes. Y a des haut-le-coeur, des envies de tousser, mais en respirant calmement on arrive à supporter tout ça sans médication anxiolytique-sédative.
                    Bonjour Samsung,

                    Puisque ton oesophage ne présente aucune anomalie visible (même pas une petite oesophagite?...) et depuis le temps, tu aurais pu peut être répondre à la question pertinente que tu as posé :

                    Est ce que Hélicobacter peut être (à elle seule) responsable de dysphagie??

                    Si un médecin connait un début de réponse (ce qui m'étonnerait par ailleurs..), je serais interessé...

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X