Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hernie Inguinale

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Re : Hernie Inguinale

    Envoyé par degas
    bonjour
    j ai été opéré de 2 hernies inguinales bilatérale il y a deux jours et j 'ai les bourses enflées ainsi que la verge violacé et je me suis aperçu que cette derrière avait au bout un gros hématome comme une poche de sang. es ce normal? merci pour votre réponse
    revoir votre chirurgien.

    Commentaire


      Bonjour,

      je prend en cour cette conversation sur l'hernie inguinale. Je viens d'aller voir un urologue et c'est ce que j'aurais.
      Pour information, j'ai, il y a 2 mois, eu une urétrite ( écoulement de l'urêtre, sans autre symptome), je suis aller voir mon médecin généraliste, qui m'a envoyé faire des test mst dans un labo par prélèvement ( gonhorée, chlamydia, et u nautre, dont j'ai oublié le nom + prise de sang pour VIH). Tout était négatif. Je précise que j'avais eu un rapport non protégé un mois avant le début des symptomes ( j'ai lu que normalement si mst, les symptomes arrivaient plus vite).
      Bref, après les analyses, mon médecin m'a quand même mis sous antibio. Le 1er se prenait en une seule fois ( 4 cachets de 200 mg). Honnêtement, ça n'a pas fait des miracles, mais néanmoins, au bout de 10 jours, cette urétrite semblait s'estomper, mais pas complètement quand même.
      Mon médecin m'a alors mis sous sous un autre antibio ( oflox...quelque chose) pendant 10 jours 2 x par jour. D'autant plus que si l'urétrite était presque parti, de nouveaux symptomes sont arrivés, des douleurs diffuses aux testicules, au début plutot à gauche, puis à droite, puis une sorte de gêne dans l'aine est apparu à droite ( on va dire entre le testicule et et le pubis côté droit. Mon médecin m'a envoyé voir un urologue ( plus d'un mois pour le rdv).
      Durant ce mois, les gênes se sont surtout concentrées à droite, mais il y a parfois une petite gêne à gauche aussi. Surtout quand je suis assis. Genre comme s'il y avait une boule sauf qu'il n'y en a pas ( ça ne ressort pas). Et puis cette douleur diffuse qui reste dans les testicules ( les deux, mais là aussi, plutôt à droite).
      Donc l'urologue, ma ausculé, m'a dit les testicules, il y a rien. Il m'a appuyé sur l'aine côté droit et m'a dit de tousser,et là il m'a dit c'est une hernie inguinale ( vers la base du pénis côté droit donc). Il m'a pris un rdv vers un chirurgien ( je trouve ça rapide qd même).
      Bon, l'examen a duré 4 mn maxi.
      Mes questions sont les suivantes, une hernie inguinale peut il provoquer une urétrite ( écoulement depuis l'urêtre)? Car à la base, c'était mon symptome.
      Ceux qui ont eu une hernie inguinale, vous aviez des douleurs dans les testicules?
      Les hernies inguinales peuvent apparaitre des deux côtés en même temps? Car si c'est surtout à droite, ça le fait parfois à gauche aussi.
      le truc commun au 2"côtés", c'est le canal déférent mais l'urologue m'a rien dit là dessus, mais comme je dit ça a été ultra rapide...
      J'ai jamais eu aucune opération ( j'ai 40 ans) et je suis en train d'acheter une maison avec qques travaux donc, cette histoire d'hernie inguinale...ça tombe mal.
      L'arrêt maladie est de combien de temps? Durée avant de pouvoir reprendre des activités physiques?
      On retrouve ces pleines capacités? et niveau sexuel?
      Les chirurgiens qui font ça, ils sont spécialisé en hernie? ( excusez ma naiveté, je n'ai jamais été opéré de quoi que ce soit).
      Je vais attendre le rdv avec le chirurgien mais bon, ce qui me gene un peu, c'est que l'hopital ou je suis allé consulté l'urologue, a pas tjrs bonne presse et le chirurgien est ds le même hopital.
      Enfin, un dernière question, une hernie inguinale, y'a pas possibilité de faire une echographie ou autre pour valider le diagnostic? car là le diagnostic a été posé rapidement et qd j'ai dit à l'urologue qu'au début c'était une urétrite mais que les douleur aines testicules sont arrivés après, il m'a pas trop répondu, juste que mon médecin m'avait prescrit les bons antibios...
      Voilà, désolé du pavé
      Dernière modification par tad, 14/03/2019, 11h55.

      Commentaire


        Bonjour,
        Le diagnostic d'une hernie inguinale se fait d'abord par un examen physique du patient avec palpations par le médecin traitant. En cas de doute, le médecin peut vous demander de passer une échographie, ou un scanner. Ensuite, si c'est confirmé, il vous envoie vers un chirurgien spécialiste digestif et viscères.
        Il y a trois formes d'interventions possibles. C'est le chirurgien qui vous proposera son choix en fonction de votre age, de votre état physique et de la hernie. Généralement, c'est une opération effectuée en ambulatoire soit sous anesthésie locale soit sous anesthésie générale (pour la cœlioscopie). Il vaut mieux choisir un chirurgien qui pratique cette opération régulièrement, car elle est quand même délicate, même si elle ne dure que 45 minutes à 1 heure habituellement.
        Dernière modification par Remy53, 19/03/2019, 17h14.

        Commentaire


          Bonjour,
          j'ai été opéré d'une hernie inguinal il y a 6 jours, opération avec anesthésie local. Beaucoup de douleurs post opératoire .
          Actuellement j'ai encore le ventre tout gonflé, et difficile de le rentrer, quelqu'un pourrai me dire si cela est normal. Merci pour votre réponse.
          Pour répondre a Tad, je pense qu'il faut vraiment avoir affaires à un chirurgien spécialisé, l'opération est délicate.

          Commentaire


            Bonjour,

            J'ai 65 ans et retraité. C'est ma deuxième opération en ambulatoire, la première délicate.

            Il y a trois modes opératoires possibles pour la cure de hernie inguinale. Tout dépend du choix du chirurgien qui se base sur son expérience, l'état et l'age du patient. Sous anesthésie locale, je suppose que vous avez été opéré par laparotomie. Votre hernie était-elle ancienne ou récente ? Y avait-il un passage d'intestin dans la hernie ?

            Mes douleurs très violentes et très douloureuses sur des périodes brèves sont apparues un peu avant le 15 février 2019. Mon médecin traitant m'a fait faire une échographie qui a confirmé la hernie. Ensuite, cela a été très rapide. Personnellement, j'ai été opéré le 15 Mars 2019 par cœlioscopie sous anesthésie générale. J'ai été opéré par une chirurgienne spécialiste dans l'hôpital privé de ma ville en ambulatoire.

            Les trois premiers jours post-opératoires, j'ai été gêné par le retour des gaz et une bonne constipation. J'avais le ventre ballonné et deux cicatrices étaient douloureuses. J'ai dû opter pour le port de bretelles à la place de la ceinture. J'ai pris le traitement anti-douleurs préconisé pendant 5 jours et j'ai été tranquille pendant 7 jours. La douleur est réapparue le samedi 23/03 au dessus du pubis. Il faut mettre un slip ou un caleçon assez moulant. La deuxième semaine, j'ai été encore embêté par de la constipation, et des douleurs supportables qui apparaissent à un endroit, disparaissent pour réapparaître à un autre. Mais totalement supportable sans médicament. Je suis dans la troisième semaine et j'ai repris la promenade de mes chiens (avec prudence). J'ai perdu au moins deux centimètres de tour de ventre et je commence à remettre ma ceinture (avec les bretelles). La cicatrice au dessus du nombril se fait oublier.
            Il faut absolument bouger. La marche douce est conseillée chaque jour, jusque 2 Km. J'avais programmé une consultation avec mon médecin traitant le 22/03 et le 29/03. Cela m'a été bien utile pour avoir un avis sur le suivi après examen physique et des conseils. Pas de port de charges avant au moins 4 semaines.

            J'ai rendez-vous demain avec la chirurgienne pour la consultation post-opératoire.

            Bon courage.

            Commentaire


              Bonjour, merci pour le retour d'expérience .
              Je suis resté avec l'hernie pendant 2 ans avec port de ceinture de maintien en permanence la journée . Elle fesait environ 4 cm de long, donc pas très grosse et non douloureuse, mais le tracas de la ceinture et l'evitement des travaux de force pour ne pas l'agraver, m'ont encouragé à faire pratiquer l'opération . En ambulatoire avec anesthésie local, un peu léger d'ailleurs car je sentais qu'on me charcutais. Une fois en chambre et quand il a fallut se lever, là c'etait pas de la tarte, quasi imquietant tant la douleur était vive. Les jours qui ont suivis , du repos obligatoire et quelques pas à 1 à l'heure , impossible de se moucher, tousser ou atchoumer sans avoir l'impression que mon ventre se dechirait. Au toilette , faire de l'eau . Constipation à proscrire . J'ai fait une cure de chlorure de magnésium , efficacité garantie .
              Aujourd'hui , 12 jours après , je retravaille à l'atelier pour des travaux léger sans rien porter en sessions de 3h suivis d'une pause d'une demi heure. Les douleurs ont aussi migrer sur le bas et sont encore bien présente. Je commence à contracter un peu les abdos. Un peu de marche tout les jours.
              Avec du temps et de la patience tout rentrera bientôt dans l'ordre, ...

              Commentaire


                Bonjour,
                il y a 11 jours, j’ai été opéré pour 2 hernies inguinales (gauche, droite) et une hernie au nombril... la totale. Je me retrouve avec 3 belles coupures (bonne incision à chaque endroit). La douleur n’est pas très grande. Cependant, au niveau du scrotum, il y a eu beaucoup d’enflure et c’est ce qui me dérange le plus. C’est très fatiguant (irritation au niveau de l’entre-jambe) et limite la durée de mes marches. J’ai beau porter des slips serrés, l’inconfort est bien présent. Je vois mon médecin dans 7 jours pour un contrôle de routine. Est-ce que d’autres ont eu de l’enflure au niveau du scrotum? Disparaît après combien de temps?
                Merci

                Commentaire

                Unconfigured Ad Widget

                Réduire
                Chargement...
                X