Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Web Neuronal

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Le Web Neuronal

    Plus j'y réfléchis en réécrivant mon introduction à la médecine 2.0 et plus je pense que le bon terme pour décrire la révolution 2.0 est celui de Web Neuronal dont j'avais parlé ici.


    J'ai trouvé au moins une personne qui partage ce point de vue, et bien avant moi : http://www.internetactu.net/2005/08/...sommes-le-web/

    Bon, d'accord, c'est l'ancien rédacteur en chef de Wired

    Chaque fois que nous cliquons, que nous mémorisons un lien dans nos signets, que nous écrivons un article, un commentaire ou que nous interagissons d'une quelconque façon par l'intermédiaire du Net, nous participons au fonctionnement et à l'enrichissement d'un métacerveau virtuel dont nous sommes les neurones.

    Le XXIème siècle sera neuronal.
    Dernière modification par d_dupagne, 13/01/2008, 22h32.

    #2
    Re : Le Web Neuronal

    Envoyé par d_dupagne
    Chaque fois que nous cliquons, que nous mémorisons un lien dans nos signets, que nous écrivons un article, un commentaire ou que nous interagissons d'une quelconque façon par l'intermédiaire du Net, nous participons au fonctionnement et à l'enrichissement d'un métacerveau virtuel dont nous sommes les neurones
    .........et nous laissons des traces indellebiles à tous jamais.
    Cet aspect est terrifiant n'est il pas ?.
    Le futur sera fait d'un univers de traces personnelles informatiques, exploitées exploitables, de guerre entre l'indivudu et le respect de sa vie privée par les acteurs du net. Il y aura des "nettoyeurs" de traces, des vrais avec l'étoile de shériff, avec toute la législation autour.
    Ma vision futuriste, je la décrirais un jour peut etre ici, ou dans un scénario de film si j'y arrive.
    Un métier d'avenir, avocat spécialisé dnas les métiers du Web.
    Bientot, tout ceci aura un cadre, qui sera salvateur, mais que nous subirons, et qui sera indémontable.
    Une nouvelle norme sociale, celle de L'Internet, à venir.
    J'aimerais vivre assez longtemps, pour en voir les prémices de sa première stabilisation.

    Commentaire


      #3
      Re : Le Web Neuronal

      Envoyé par Folklorique
      .........et nous laissons des traces indellebiles à tous jamais.
      Cet aspect est terrifiant n'est il pas ?.
      Le futur sera fait d'un univers de traces personnelles informatiques, exploitées exploitables, de guerre entre l'indivudu et le respect de sa vie privée par les acteurs du net. Il y aura des "nettoyeurs" de traces, des vrais avec l'étoile de shériff, avec toute la législation autour.
      Ma vision futuriste, je la décrirais un jour peut etre ici, ou dans un scénario de film si j'y arrive.
      Un métier d'avenir, avocat spécialisé dnas les métiers du Web.
      Bientot, tout ceci aura un cadre, qui sera salvateur, mais que nous subirons, et qui sera indémontable.
      Une nouvelle norme sociale, celle de L'Internet, à venir.
      J'aimerais vivre assez longtemps, pour en voir les prémices de sa première stabilisation.
      Bonjour

      Le principe du fonctionnement neuronal, c'est que les neurones meurent, que les liens non utilisés disparaissent (mémoire), et que tout est un éternel recommencement. L'oubli est un élément fondamental du fonctionnement neuronal, ainsi que le renforcement de l'information lors de son usage régulier.
      Je ne serais pas surpris que la régulation se fasse de deux façons possibles :
      - Naturelle : la masse de données devenant trop importante pour être conservée en totalité. Souvenons nous de l'histoire des grains de blé et de l'échiquier.
      - Organisée : obligation respectée de détruire des données à intervalle régulier. Droit de chacun à détruire les données le concernant et n'étant pas vitale pour la collectivité.

      La solution naturelle me paraît la plus efficace et la plus probable.

      La loi de Moore (version étendue) parle d'une augmentation des capacités de stockage tous les 18 mois. Mais j'ai l'impression que le nombre de données stockées et stockables augmente plus vite.

      Commentaire


        #4
        Re : Le Web Neuronal

        Envoyé par d_dupagne
        Je ne serais pas surpris que la régulation se fasse de deux façons possibles :
        - Naturelle : la masse de données devenant trop importante pour être conservée en totalité. Souvenons nous de l'histoire des grains de blé et de l'échiquier.
        - Organisée : obligation respectée de détruire des données à intervalle régulier. Droit de chacun à détruire les données le concernant et n'étant pas vitale pour la collectivité.

        La solution naturelle me paraît la plus efficace et la plus probable.
        Hum hum....sujet passionant à creuser...
        LE problème, est que le stockage se répartit comme un virus.
        J'espère en votre second scénraio, je ne crois pas au premier du fait de cette répartition virale des données.
        Le stockage est réparti, (ex. vous déposez un brevet vos coordonnées sont sur n serveurs sur le net comment faire ???) donc très très difficilement controlable.
        Et avant que les serveurs soient responsbales des données qu'elles affichent, il en faudra des avancées.
        Avant qu'on arrive au scnéario2 , de l'eau va couler sous les ponts.
        Et avant qu'on arrive à saturation, ouh lala....je n'imagine pas cela dailleurs.
        En tout état de cause, ce sujet est un chantier phénoménal et le mot n'est pas exagéré : le controle sur ses données personnelles (neurones).

        A quand un bouton obligé pour Atoute avant ou apres effacement de compte : "effacement de tous mes messages" ? qui enverrait au diable les 2 arguments "compréhension du fil des disucssions", et "vous avez approuvé la charte vous etes donc responsables de vos posts " ?
        Pas demain la veille n'est ce pas ?
        Dernière modification par Rapsody, 14/01/2008, 10h59.

        Commentaire


          #5
          Re : Le Web Neuronal

          Envoyé par Folklorique
          A quand un bouton obligé pour Atoute avant ou apres effacement de compte : "effacement de tous mes messages" ? qui enverrait au diable les 2 arguments "compréhension du fil des disucssions", et "vous avez approuvé la charte vous etes donc responsables de vos posts " ?
          Pas demain la veille n'est ce pas ?
          Non en effet. Si on me l'impose, j'arrête Atoute tel qu'il existe actuellement, puisqu'une telle possibilité aboutira à destructurer les discussions transformées en gruyère. Inutile de chercher alors à créer des débats structurés et de trier les sujets comme nous le faisons actuellement.

          Je m'orienterais alors vers un forum de type Doctissimo.

          Je crois plus à l'éducation du public : ne laissez rien de trop personnel sur un forum, ne laissez pas votre petit ami filmer vos ébats etc.

          Commentaire


            #6
            Re : Le Web Neuronal

            Envoyé par d_dupagne
            Je crois plus à l'éducation du public : ne laissez rien de trop personnel sur un forum....
            Doc, ne prenez pas mal la comparaison exagérée, mais ceci me fait penser au "fumer tue" mis par les fabricants de cigarettes.

            Apres les 2 premieres solutions que vous proposez,
            (naturelle, puis reglementaires), vous soumettez :
            l'éducation du public autorégulation de leurs divers clics
            C'est une solution à défaut d'autres plus logiques
            C'est celle qui arrangera tout le monde actuellemnet
            Mais dans un premier temps, je crois, seulement.
            Je crois que la reglementation va s'endurcir
            Et que bientot, les avocats et procès vont fleurir.
            MAis je crois comme vous, que à nos enfants
            Il faut dire : attention aux inconnus en écrivant
            LA responsabilité individuelle y a que ca qui vaille
            Mais nombreux iront, avec jurisprudence dans les failles.
            JE ne suis pas faible moi, et j'assumerai mes écrits
            Malgré cette menace du lien fait entre pseudo et vie
            Education du net , notre génération en manquera
            En espérant que à cela nettiquette des forums servira

            Merci à elle par avance.
            Dernière modification par Rapsody, 14/01/2008, 16h39.

            Commentaire


              #7
              Re : Le Web Neuronal

              Un article à propos de la conception collective : l'open source est il réellement à la base de la créativité est réellement le modèle idéal ?
              le modèle d'une petite équipe qui décide et conçoit n'est peut etre pas à jeter à l apoubelle.
              Désolée article pas facile à lire pour néophites.
              Je ne suis pas tout à fait d'accord, mais si je suis d'accord avec certains risques liés à la création collective, dans le cas de conflits d'intérets par exemple (à venir c'est sur).

              (JE mets ca dans Web neuronal, car celui ci est possible grace au logiciel libre/open source).

              http://www.internetactu.net/2008/01/...ent-innovante/

              C’est que depuis bien des années, Jaron Lanier a une obsession : éviter que certaines interprétations faciles de la technologie nous fassent perdre de vue le caractère fondamental de la conscience humaine, que de mauvaises pratiques techniques ou philosophiques nous amènent petit à petit à réduire le caractère précieux de notre individualité, bref, à remettre en cause ce qu’il faut bien appeler (sans nécessairement donner à ce terme un contenu théologique ou surnaturel) notre âme…
              ...............
              Pour Lanier, une idéologie dangereuse, le “maoisme numérique”, se profilerait derrière les TIC consistant, petit à petit, à nier l’importance des individus. Une idéologie de “la ruche” qui serait à l’oeuvre derrière Wikipedia, par exemple. “La beauté d’internet”, écrit-il, “est qu’il connecte les gens. Sa valeur, c’est les autres. Si l’on en vient à croire que l’internet lui-même pourrait avoir quelque chose à dire, nous dévaluons la valeur des autres et nous nous transformons en idiots.”
              Comment cette défense passionnée de l’individualité se transforme-t-elle en une condamnation de l’open source ? En fait, Lanier n’attaque pas l’idée du logiciel ouvert en tant que telle, mais sa promotion au rang de modèle d’innovation, voire de société.
              .................;
              Ce qu’il critique, c’est la philosophie selon lui au coeur du logiciel libre, celle du “bazar” revendiquée par Eric Raymond (site), bref l’idée que la création collective suffirait à élaborer des programmes innovants. Or ce n’est justement pas parce qu’une création est collective qu’elle est innovante. Au contraire, la dynamique d’un groupe peut conduire à se focaliser sur le plus petit dénominateur commun, ce qui n’est pas favorable aux propositions originales ou nouvelles. L’attaque de Lanier porte donc non pas sur l’open source, mais sur l’open source comme modèle et comme valeur de référence. Et secondairement sur l’association presque forcée sur un mode d’expression de la propriété intellectuelle (l’open source) et un mode de travail (la collaboration ouverte et non hiérarchique).

              Commentaire


                #8
                Re : Le Web Neuronal

                Envoyé par Rapsody
                Un article à propos de la conception collective : l'open source est il réellement à la base de la créativité est réellement le modèle idéal ?
                le modèle d'une petite équipe qui décide et conçoit n'est peut etre pas à jeter à l apoubelle.
                Désolée article pas facile à lire pour néophites.
                Je ne suis pas tout à fait d'accord, mais si je suis d'accord avec certains risques liés à la création collective, dans le cas de conflits d'intérets par exemple (à venir c'est sur).

                (JE mets ca dans Web neuronal, car celui ci est possible grace au logiciel libre/open source).

                http://www.internetactu.net/2008/01/...ent-innovante/

                C’est que depuis bien des années, Jaron Lanier a une obsession : éviter que certaines interprétations faciles de la technologie nous fassent perdre de vue le caractère fondamental de la conscience humaine, que de mauvaises pratiques techniques ou philosophiques nous amènent petit à petit à réduire le caractère précieux de notre individualité, bref, à remettre en cause ce qu’il faut bien appeler (sans nécessairement donner à ce terme un contenu théologique ou surnaturel) notre âme…
                ...............
                Pour Lanier, une idéologie dangereuse, le “maoisme numérique”, se profilerait derrière les TIC consistant, petit à petit, à nier l’importance des individus. Une idéologie de “la ruche” qui serait à l’oeuvre derrière Wikipedia, par exemple. “La beauté d’internet”, écrit-il, “est qu’il connecte les gens. Sa valeur, c’est les autres. Si l’on en vient à croire que l’internet lui-même pourrait avoir quelque chose à dire, nous dévaluons la valeur des autres et nous nous transformons en idiots.”
                Comment cette défense passionnée de l’individualité se transforme-t-elle en une condamnation de l’open source ? En fait, Lanier n’attaque pas l’idée du logiciel ouvert en tant que telle, mais sa promotion au rang de modèle d’innovation, voire de société.
                .................;
                Ce qu’il critique, c’est la philosophie selon lui au coeur du logiciel libre, celle du “bazar” revendiquée par Eric Raymond (site), bref l’idée que la création collective suffirait à élaborer des programmes innovants. Or ce n’est justement pas parce qu’une création est collective qu’elle est innovante. Au contraire, la dynamique d’un groupe peut conduire à se focaliser sur le plus petit dénominateur commun, ce qui n’est pas favorable aux propositions originales ou nouvelles. L’attaque de Lanier porte donc non pas sur l’open source, mais sur l’open source comme modèle et comme valeur de référence. Et secondairement sur l’association presque forcée sur un mode d’expression de la propriété intellectuelle (l’open source) et un mode de travail (la collaboration ouverte et non hiérarchique).
                Merci pour cet article, nous sommes en plein Web Neuronal (WN), et avec quelqu'un qui n'a pas compris ce concept (qui n'existe pas vraiment pour l'instant)

                La peur de la régression à la moyenne est une constante chez les intellectuels, il faut dire que leur interprétation du WN est que des foules connectées vont prendre leur place.
                La peur des rouges, des maoïstes numériques (superbe concept), fait extraordinairement penser à la révolte de certains intellectuels du 18ème siècle contre la démocratie : "Si on laisse le peuple décider, ou va-t-on ?"

                Et aussi :





                Naissance de la démocratie
                envoyé par dailyglub


                En fait, il y a en dessous un méconnaissance du fonctionnement neuronal : chaque neurone est individuellement idiot, mais leur nombre et leurs connexions sont le support de l'âme.

                Le Web Neuronal aura un âme... C'est affolant ou excitant, au choix. Mais une chose est sûre, c'est le nombre qui protègera des conflits d'intérêts :
                http://www.atoute.org/n/article69.html
                Dernière modification par d_dupagne, 26/01/2008, 10h06.

                Commentaire


                  #9
                  Re : Le Web Neuronal

                  Des réseaux sociaux de proximité vont se créer peut etre, afin de recréer une certaine intimté de voisingae.
                  http://www.01net.com/editorial/37049...-internet/?rss
                  Démarche dans la mouvance de la vision "neuronale" élargie : on se "ressere", de proche en proche.
                  Besoin de retrouver un référentiel concret de voisinage numérique ?
                  En tous cas, le Web 2.0 rapproche, de proche en proche, quelque soit le critère : géographique ou intéret.

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Le Web Neuronal

                    Envoyé par d_dupagne
                    J'ai voulu ce matin aller voir cette vidéo, mais elle n'existe plus.
                    Avez vous un autre lien ?

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Le Web Neuronal

                      Envoyé par Rapsody
                      J'ai voulu ce matin aller voir cette vidéo, mais elle n'existe plus.
                      Avez vous un autre lien ?
                      Bonjour

                      Un autre lien, mais c'est un simple clin d'oeil :

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Le Web Neuronal

                        Vous savez, je pense qu'il y a un risque de saturation de l'internet à horizon 2012.
                        La différence avec un cerveau, c'est que dans le Web les neurones (services pas PC) se créent et se multiplient sans se détruire.
                        Un nouveau programme de recherche peut etre : comment nettoyer l'internet. Je n'en ai pas entendu parler à ce jour.

                        Commentaire


                          #13
                          Re : Le Web Neuronal

                          Sur une autre approche ue l'aspect neuronal, il y a l'aspect de la délégation la déportation des taches, intellignece, stockage, service, couremment appellé SaaS (software as a service).
                          L'idée est pour l'entreprise, de non plus gérer cela en interne, mais d'utiliser des fonctions hébergées chez d'autres.
                          C'es tenfin de compte un modèle distribué en apparence, mais centralisé/déporté en réalité, ce qui n'est pas tout à fait le cas du cerveau.
                          dans cet article de Fred Cavaza :
                          http://www.fredcavazza.net/2008/02/2...-as-a-service/

                          il y a un commentaire d'un monsieur qui me plait beaucoup :
                          l’informatique comme pour l’électricité: au XIX siècle chaque usine avait sa propre source d’énergie (moulin à eau, vent, charbon…) mais avec le temps la production d’énergie s’est délocalisée vers des centrales et les usines ont pu se concentrer sur leurs métiers. De la même manière l’espace de stockage, la puissance de calcul, l’administration machine devrait se centraliser “on the cloud”.
                          Ce qui est intéressant, par contre, c’est qu’on commence maintenant à entendre que la production d’électricité pourrait de nouveau se faire de manière plus granulaire et que certaines usines songent à produire leur propre électricité (panneaux solaires, éoliennes, moulins à eau…). Le surplus de l’électricité de chaque usine étant revendu à la collectivité. On parlerait de Grid énergétique.
                          Bref on s’approcherait un peu d’une architecture basée sur le P2P pour l’énergie… bref qui copie sur qui?


                          Je ne sais pas bien encore quelle conclusion tirer de tout cela, mais c'est intéressant d'observer les mouvements créant la répartition des fonctions primaires, utiles ou fonctionnelles, et les impacts qui en découlent sur les métiers de ces entreprises.
                          ce ne sera pas la sécurité sociale qui hébergera un système de bout en bout. A part couter des milliards, ca ne sert à rien. C'es tune évidence.

                          Commentaire


                            #14
                            Re : Le Web Neuronal

                            Enfin, j'ai trouvé les bonnes sources.

                            J'avais juste 6 ans de retard

                            http://www.automatesintelligents.com.../principe.html

                            Commentaire


                              #15
                              Re : Le Web Neuronal

                              Envoyé par d_dupagne
                              Enfin, j'ai trouvé les bonnes sources.

                              J'avais juste 6 ans de retard

                              http://www.automatesintelligents.com.../principe.html
                              Et il y a même une FAQ http://pespmc1.vub.ac.be/GBRAIFAQ.html

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X