Annonce

Réduire
Aucune annonce.

jusqu'où va la névrose d'angoisse

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    jusqu'où va la névrose d'angoisse

    Bonjour,
    existe-t-il parmi vous des névrosés anxieux qui présentent les symptômes suivants: dépersonnalisation en tout genre (ne pas se reconnaître au réveil, être à côté de son corps, impression de perte de contact avec la réalité ambiante...), mais aussi désorganisation de la pensée (impossibilité de se concentrer, impression que les idées vont dans tous les sens, impression que l'on n'arrive pas à se poser et à se saisir soi-même), et des attaques de paniques vraiment violentes (impression d'être projeté dans le monde extérieur, d'être absolument égaré et désorienté dans l'espace et le temps)? Bref, pour résumer: "qui suis-je, où vais-je, dans quel état j'erre?" mais à un degré à la fois très intense et permanent?
    Sans compter des sentiments plutôt dépressifs, comme ne plus s'intéresser à rien, ou plutôt avoir le sentiment que les ocupations ne nous accrochent pas ou qu'elles ne valent finalement rien?
    Les médecins pensent que je souffre d'anxiété très sévère. Mais peut-elle vraiment aller jusque là?
    Merci à tous,
    téomat

    #2
    Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

    Je suis pas médecin donc je pourrai pas te dire mieux que ce que t'ont dit les medecins qui te connaissent.

    En revanche, j'ai souffert et souffre encore par moment de déréalisation liée à des angoisses fortes, donc si tu veux en parler n'hésite pas, je sais ce que l'on ressent dans ces moments là.

    Moi même j'ai longtemps eu peur d'être schizophrène parce que ces symptômes sont apparentés à des symptômes psychotiques. Mais je n'ai jamais perdu le contact avec la réalité et aujourd'hui je suis beaucoup moins angoissé grâce à la thérapie et une faible dose de solian.

    Tiens le coup, les choses vont s'arranger.

    Commentaire


      #3
      Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

      Bonjour, merci beaucoup pour ta réponse.
      Au niveau du diagnostic, comme je suis déclaré névrosé anxieux depuis dix ans et que j'ai maintenant 32 ans, je ne m'inquiète pas trop, et je ne voulais pas en demander un.
      Je voulais seulement savoir si certaines personnes souffrant de trouble panique présentent des symptômes épileptiformes, avec une sensation soudaine de projection dans l'espace et de décharge nerveuse, convulsions et agitation. Je crois que c'est assez rare. En revanche, l'état d'abattement qui suit la crise, où l'on est comme démoli et assommé, doit être plus fréquent. Chez moi, cela prend la forme d'une sensation d'éclatement, d'avoir la pensée désorganisée.
      J'ai aussi les symptômes de dépersonnalisation, mais je sais que c'est très fréquent dans le trouble panique, et mes deux soeurs, atteintes également de ce trouble (!) en souffrent également.
      Bien sûr je me suis toujours inquiété d'être schizophrène, et m'en inquiète encore aujourd'hui en dépit des vraisemblances (!), car je suis du genre "névrosé sous tous ses aspects", je n'ai jamais non plus perdu contact avec la réalité, et à 32 ans pour un homme, il est un peu tard pour le faire. Par ailleurs, j'ai connu certaines personnes schizophrènes qui vivent les crises vraiment très différemment, bien qu'on leur donne aussi le nom d'angoisse de dépersonnalisation. Mais on n'est jamais sûr de rien... En psychiatrie française, on distingue les structure névrotique et psychotique, mais la première peut être une défense transitoire. En psychiatrie anglo-saxonne, on divise tous les mal-êtres en troubles ponctuels qui peuvent se superposer l'un à l'autre, alors sait-on jamais?
      Pour ma part je ne me reconnais pas dans

      Commentaire


        #4
        Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

        Bonjour, merci beaucoup pour ta réponse.
        Au niveau du diagnostic, comme je suis déclaré névrosé anxieux depuis dix ans et que j'ai maintenant 32 ans, je ne m'inquiète pas trop, et je ne voulais pas en demander un.
        Je voulais seulement savoir si certaines personnes souffrant de trouble panique présentent des symptômes épileptiformes, avec une sensation soudaine de projection dans l'espace et de décharge nerveuse, convulsions et agitation. Je crois que c'est assez rare. En revanche, l'état d'abattement qui suit la crise, où l'on est comme démoli et assommé, doit être plus fréquent. Chez moi, cela prend la forme d'une sensation d'éclatement, d'avoir la pensée désorganisée.
        J'ai aussi les symptômes de dépersonnalisation, mais je sais que c'est très fréquent dans le trouble panique, et mes deux soeurs, atteintes également de ce trouble (!) en souffrent également. si tu veux nous pouvons parler de cela, et surtout des situations psychologiques qui peuvent expliquer ces phénomènes.
        Bien sûr je me suis toujours inquiété d'être schizophrène, et m'en inquiète encore aujourd'hui en dépit des vraisemblances (!), car je suis du genre "névrosé sous tous ses aspects", je n'ai jamais non plus perdu contact avec la réalité, et à 32 ans pour un homme, il est un peu tard pour le faire. Par ailleurs, j'ai connu certaines personnes schizophrènes qui vivent les crises vraiment très différemment, bien qu'on leur donne aussi le nom d'angoisse de dépersonnalisation. Mais on n'est jamais sûr de rien... En psychiatrie française, on distingue les structure névrotique et psychotique, mais la première peut être une défense transitoire, non? En psychiatrie anglo-saxonne, on divise tous les mal-êtres en troubles ponctuels qui peuvent se superposer l'un à l'autre, alors sait-on jamais? Même si l'expérience de tous les psychiatres confondus conduit à penser le contraire, il arrive que certains névrosés s'accrochent obstinément à la peur d'être schizophrène, j'imagine que cela doit avoir une fonction défensive et cela mériterait d'être analysé.
        Au fait je me présente: j'ai 32 ans et j'ai été hospitalisé en HP il y a dix ans pour crise d'angoisse aigüe avec détresse, phénomènes de convulsions, etc.. le lendemain du jour où ma petite copine de l'époque fit une crise d'hystérie comme on n'en fait plus, avec les cris, l'agitation contre un ennemi invisible, les convulsions, etc.. Je crois donc qu'il y a eu contagion!
        Ont suivi six mois de convalescence avec recrudescences de paniques, puis deux ans d'épuisement et de dépression. Je me suis vraiment bien rétabli avec les antidépresseurs qui préviennent à la fois les paniques et soignent la fatigue nerveuse, sauf quand j'ai trop baissé mon traitement: il suffit d'un rien pour que le processus anxieux redémarre, et j'ai fait des rechutes de trois mois l'an dernier, il y a trois ans et cinq ans.
        Mais cette année nouvelle rechute, et plus graves, car les médicaments habituels ne font plus d'effet, et l'angoisse est insupportable du matin au soir. Je ne sais plus quoi faire, car j'ai dix ans de psychotérapie derrière mois et j'ai le sentiment d'avoir fait le tour de mes problèmes, d'avoir beaucoup changé. Il est vrai que je suis en ce moment dans une situation critique (séparation géographique de mon amie, échéances universitaires, chômage) d'où la cumulation d'angoisses de séparation, de castration et d'échec. J'espère que tout vient de là, mais la question est: comment en sortir?
        Excuse moi d'avoir été un peu long, je voulais juste me présenter. Je pourrai parler de manière plus attentionnée si nous poursuivons la correspondance.
        A bientôt.

        Commentaire


          #5
          Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

          Excuse-moi j'ai fait une fausse manoeuvre. Tu peux lire présentons-nous si tu veux avoir une idée de mon CV narcissique. Qui sait, chez les grands anxieux kafkaiens, il y a parfois des points communs.
          à plus

          Commentaire


            #6
            Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

            Envoyé par téomat
            Bonjour,
            existe-t-il parmi vous des névrosés anxieux qui présentent les symptômes suivants: dépersonnalisation en tout genre (ne pas se reconnaître au réveil, être à côté de son corps, impression de perte de contact avec la réalité ambiante...), mais aussi désorganisation de la pensée (impossibilité de se concentrer, impression que les idées vont dans tous les sens, impression que l'on n'arrive pas à se poser et à se saisir soi-même), et des attaques de paniques vraiment violentes (impression d'être projeté dans le monde extérieur, d'être absolument égaré et désorienté dans l'espace et le temps)? Bref, pour résumer: "qui suis-je, où vais-je, dans quel état j'erre?" mais à un degré à la fois très intense et permanent?
            Sans compter des sentiments plutôt dépressifs, comme ne plus s'intéresser à rien, ou plutôt avoir le sentiment que les ocupations ne nous accrochent pas ou qu'elles ne valent finalement rien?
            Les médecins pensent que je souffre d'anxiété très sévère. Mais peut-elle vraiment aller jusque là?
            Merci à tous,
            téomat
            Bonsoir, j'étais sure que je t'avais écrit pour te dire que je vie dans un état d'angoisse quasi permanant, ex: il suffit que je me dise "faut que je travaille", pour retomber, c'est affreux.
            Je ne sais pas j'étais sure d'avoir écrit.
            Ce qui me manque le plus c'est une présence féminine, ça parrait peut être bête surtout dans la situation ou je suis, je perd complétement espoir

            Commentaire


              #7
              Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

              Envoyé par mok
              Bonsoir, j'étais sure que je t'avais écrit pour te dire que je vie dans un état d'angoisse quasi permanant, ex: il suffit que je me dise "faut que je travaille", pour retomber, c'est affreux.
              Je ne sais pas j'étais sure d'avoir écrit.
              Ce qui me manque le plus c'est une présence féminine, ça parrait peut être bête surtout dans la situation ou je suis, je perd complétement espoir
              Oui mais tu t'es trompée de discussion, je t'ai parlé dans la discussion que tu as créé.

              Commentaire


                #8
                Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                Envoyé par téomat
                Oui mais tu t'es trompée de discussion, je t'ai parlé dans la discussion que tu as créé.
                Ah voila désolé

                Commentaire


                  #9
                  Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                  Bonsoir Teomat,

                  Je me reconnais dans ce que tu décris. Je suis très anxieuse depuis toute petite, et pourtant tt "être heureuse" va-t-on dire, j'ai sauté une classe, réussissait à l'école, et puis l'adolescence ca n'a pa été mais niveau psychique surtout, et ce juska maintenant: début de l'âge adulte. Je connais très bien la dépersonnalisation et déréalisation, l'impression de ne pas se reconnaitre soi-même dans la glace par exemple, se rejetter, impression que la vie entière est un rêve, un songe dans laquelle on flotte...etc. Alors moi aussi bien entendu j'ai pensé de nombreuses fois à la schizophrénie, la psychose. Et je continue un peu, en gros je me cherche tjs. Mais sachant comme toi que j'ai jamais perdu contact ac la réalité, ou alors je le nie, je fuie en tous cas depuis longtemps cette dépersonnalisation (depuis tte petite je la ressens), j'évite d'y trop penser et comme j'ai tjs vécue ac...elle fait partie de moi.
                  Mais je suis aussi dépressive, étant donné que j'ai bcp de mal à me concentrer ou à tirer du plaisir d'une activité quelconque, à faire des choses etc...Mais je touche du bois aujourd'hui, ça va j'étais contente de voir une amie tt à l'heure, et je me sentais enthousiaste et positive, avec l'envie de sortir et bouger justement.
                  Comme je me rercherche des diagnostiques comme je l'ai dit, j'ai aussi pensé à la personnalité borderline. Car j'en ai qques symptômes. Le psychiatre en tt cas que j'ai vu il y a peu m'a dit "Autant je ne suis pas trop sûr de ce que vs avez, ce que vs n'avez pas (en gros il ne sait pas ce que j'ai), autant je suis sûre que vous êtes très très anxieuse." (je me fais des plaies en me grattant). A voir la suite!!
                  Alors, je te souhaite un bon courage Téomat, j'espère que ton traitement te fera quelque-chose, mais je suis un peu décue de voir que la situation ne s'améliore pas tt que ça en avançant ds la vie. (Vu que ça fait 10 ans que tu as ce pb).

                  Bonne soirée,
                  Sasa.
                  Sasa

                  Commentaire


                    #10
                    Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                    Envoyé par téomat
                    Bonjour,
                    existe-t-il parmi vous des névrosés anxieux qui présentent les symptômes suivants: dépersonnalisation en tout genre (ne pas se reconnaître au réveil, être à côté de son corps, impression de perte de contact avec la réalité ambiante...), mais aussi désorganisation de la pensée (impossibilité de se concentrer, impression que les idées vont dans tous les sens, impression que l'on n'arrive pas à se poser et à se saisir soi-même), et des attaques de paniques vraiment violentes (impression d'être projeté dans le monde extérieur, d'être absolument égaré et désorienté dans l'espace et le temps)? Bref, pour résumer: "qui suis-je, où vais-je, dans quel état j'erre?" mais à un degré à la fois très intense et permanent?
                    Sans compter des sentiments plutôt dépressifs, comme ne plus s'intéresser à rien, ou plutôt avoir le sentiment que les ocupations ne nous accrochent pas ou qu'elles ne valent finalement rien?
                    Les médecins pensent que je souffre d'anxiété très sévère. Mais peut-elle vraiment aller jusque là?
                    Merci à tous,
                    téomat
                    bonjour téomat

                    Pour faire vire j'ai été diagnostiqué ayant des névrose d'angoisse à 20 ans par le professeur folin à St annes ,et 15 ans après j'ai été diagnostiqué schyzophrène par mon psychiatre
                    http://www.myspace.com/geniusbandy

                    http://www.facebook.com/olivier.robe...ier.robert.376

                    Commentaire


                      #11
                      Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                      Envoyé par olivier6
                      bonjour téomat

                      Pour faire vire j'ai été diagnostiqué ayant des névrose d'angoisse à 20 ans par le professeur folin à St annes ,et 15 ans après j'ai été diagnostiqué schyzophrène par mon psychiatre
                      bonjour olivier6,
                      oui tu réponds vite. Quel a été ton parcours entre ces deux dates, as-tu connu des périodes où cela allait bien? Je pense qu'il y a peu de rapport entre la peur d'être schizophrène, fantasme qui a peu de choses en commun avec ce que vivent les personnes, et le vécu des personnes qui ont cette maladie. Alors pardonne-moi si mes peurs peuvent paraître de l'irrespect pour les personnes concernées. Chacun cherche à se placer quelque part.
                      Mais pour faire plus lentement, as-tu traversé des moments où tu éprouvais des choses semblables à mon vécu?
                      A bientôt

                      Commentaire


                        #12
                        Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                        bonsoir a vous
                        je soufre aussi de névrose d'angoisse diagostiqués par un psychiatre.Comme vous j'ai l'impression par moment d'étre en dehors de mon corps j'ai toujours ces terreurs et depuis la mort de mon pére en 1983 j'ai l'impresson que ma vie est irreelle
                        a 9 ans j'avais une peur pleue du diable et une fois j'ai eue vision je l'ai vue dans une pature aprés vers l'age de 15 ans je voyais des chats noir qui passaient devant moi dans ma maison alors qu'il n'y en avaient pas.Lorsque j suis tbé enceinte de mon fils et que j'ai accouché pour moi ce n'était pas moi mais une autre.je passais mes journée a pleuré.Maintenant je suis sous antidepesseurs et sous anti

                        Commentaire


                          #13
                          Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                          personne.Je suis sous anti depresseurs et anti anxiolytique depuis 10 ans mes les peurs sont toujours la.Il y 10 on m'as diagnostiquée une bpco par rapport au tabac maintenant lorsque je fais des crises je ne sais plus respirer et j'ai l'impression que mon coeur vas explosé a la fin de ce mois je suis convoqué au t.c.i pour une demande d'aah croyez vous que cette maladie puisse m'aider.Si vous souffrer de schysorénie et bien moi aussi puis ce que j'ai les memes symptomes et la méme lassitude face a la vie

                          Commentaire


                            #14
                            Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                            Quelqun pourrait répondre a ma question s.v.p

                            Commentaire


                              #15
                              Re : jusqu'où va la névrose d'angoisse

                              Envoyé par gabez59
                              personne.Je suis sous anti depresseurs et anti anxiolytique depuis 10 ans mes les peurs sont toujours la.Il y 10 on m'as diagnostiquée une bpco par rapport au tabac maintenant lorsque je fais des crises je ne sais plus respirer et j'ai l'impression que mon coeur vas explosé a la fin de ce mois je suis convoqué au t.c.i pour une demande d'aah croyez vous que cette maladie puisse m'aider.Si vous souffrer de schysorénie et bien moi aussi puis ce que j'ai les memes symptomes et la méme lassitude face a la vie
                              Cou²,

                              Même si tu penses avoir des symptômes de schizophrénie, seul un psychiatre pourra te diagnostiquer et apparemment ce n'est pas le diagnostic que tu as reçu.

                              La névrose n'a rien à voir avec la schizophrénie qui est une psychose.

                              Bises !
                              Ondine,
                              Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

                              "Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X