Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Discussion grande ouverte pour éviter de polluer inutilement les fils...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • rur@lcoolique
    a répondu
    Coucou !

    Ou "poisson", en ce jour. J'espère que tes pensées sont au diapason du printemps qui arrive et assez guillerettes pour préparer quelques poissons et disperser du rire dans tes alentours

    Porte toi bien.

    fred

    Laisser un commentaire:


  • Ronald
    a répondu
    L'Indien si tu passes encore par ici, je viens de pondre sans préméditation un post sur le JAR qui aurait mieux sa place ici.
    Bon vent !

    Laisser un commentaire:


  • Vidal
    a répondu
    Bonjour Indianamou,

    Je viens de finir ce long fils que j ai lu en plusieurs jours et qui est vraiment intense et interessant. Je voulais t en remercier. Beaucoup d info. Je retiens le poeme du castor car c est dure de retenir tout.
    Sincerement
    ​​​​​​​V

    Laisser un commentaire:


  • Ronald
    a répondu
    euuuuh...

    même si ça te donne envie de me flinguer, je t'avoue tout net que je trouve ça plutôt rigolo ce que tu décris
    et ce toubib se révèle un comique malgré lui

    Faut dire que du temps lointain où je l'ai lu, Kafka ne faisait pour moi que décrire, d'une manière extrêmement adoucie et lissée, le monde tel que je le percevais a priori spontanément
    et que maintenant en y repensant le pauvre Franz me fait marrer, avec compassion modérée cependant (mais pleurs sans réserve pour ses trois petites soeurs)

    oui et je me souris gentiment maintenant en me contemplant du temps où j'errais erratiquement déboussolé dans ce monde imaginaire que nous avons relativement un peu partagé, avec cette différence que je m'y détruisais sans doute plus violemment et plus systématiquement

    ma survie présente est d'ailleurs une anomalie
    mais suis pas fâché de la connaître

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    Rhâââmm... je ne voyais pas vraiment les choses comme ça La connerie ordinaire dans toute sa splendeur, au service d'une administration digne de l'imagination d'Orwell, rien de tel pour vider de son énergie n'importe quel individu qui pense par lui-même...



    fred

    Laisser un commentaire:


  • Indianamou
    a répondu
    Hello Rur@lcoolique,
    Hello Ronald et Louvaji,
    Hello les vaillant(e)s sorcier(cière)s aux incantations bienveillantes et hello les courageux(euses) enchanteurs et enchanteresses aux formules réconfortantes,

    J'en aurais besoin parc'que...
    ...Je suis fatigué!

    Oui je sais.
    Le Séchan a déjà chanté ces antiennes pourtant pas si vieilles que c'la en séchant des seaux de ses liqueurs anisées chéries pour échouer comme une souche sur les sables de sa soixantaine égal'ment bien tassée tout en tirant sur ses si chères sèches aux volutes si parfumées qu'elles finiront bien par lui donner la gueule d'Amanda Lear puisqu'elles lui en ont déjà donné la voix!

    Mais il n'empêche.

    Sans ni tisane, ni fumée, je suis fatigué de devoir fermer ma gueule, contraint et forcé car ce sont eux qui décident à ta place et ils ne font pas de quartier, crois-moi, fatigué donc face à cette armée des ombres de l'évidence bien pensante et de la légitimité toute trouvée dans leur diplôme de vendus à "l'establishment" qui se les autoféconde, (yes bébé, en angloche in the text), et qui pullule parmi ces experts méd'cins et psycho-diacres qui n'hésitent pas à t'expliquer comment tu dois vivre ton cancer ou à juger d'un avis d'expert, non mais hé, pousse-toi d'là que j'my fasse mettre, si t'es apte ou pas à être malade ou dépressif!

    Car, oui, depuis mon entretien de ce matin avec un généraliste assermenté et mandaté par une administration qui ne se donne même plus les moyens de formater les siens, je suis dépressif puisque, comme avec mon cancer et mon coupable passif passé de vilain addictif à la clope que j'ai tout de même posé y'a plus d'une décennie, je n'me précipite pas pour vouloir à nouveau m'immerger dans ce si délicieux bain de lait et de miel de la socialisation à tout prix par le travail ou de la socialisation par le travail à tout prix et que, à ce moment-là, submergé de doutes sur mes réelles facultés, débordé des émotions de l'Indien qui n'se sent pas capable, terrassé par autant de sournoise et insinueuse mauvaise foi, ma respiration s'accélère à en suffoquer, mon palais et ma langue s'assèchent à vitesse grand V, les signaux de détresse et de panique s'allument et hurlent ma violence malgré tout heureusement contenue sous la coupole de ma pauvre tête, et j'entends cette phrase péremptoire de celui qui forcément sait : "C'est à cause de votre mal être dépressif et angoissé que vous n'réussissez pas à bien respirer calmement par le nez!"

    Comme ça, Simone, sans crier gare, avec un toubib de campagne qui ne me connait que depuis 10 minutes, qui, entre parenthèses j'ai cru qui s'foutait là ouvertement de ma gueule, m'a même d'mandé c'était quoi cette jolie cicatrice de 57 points qui fendait mon cou d'une oreille à l'autre, qui m'parle d'emphysème et de broncho-pneumopathie chronique obstructive suite à un cancer des amygdales c'tte blague, qui amalgame "orientation de ses nouvelles priorités" avec taciturne morosité de l'énigmatique et inquiétant homme triste et désocialisé par son rapport compliqué à la vie même pendant sa maladie, oui, oui, je l'avoue, c'est vrai et face auquel, je me sentais, au fur et à mesure de l'entretien, démuni, mais démuni, vous n'pouvez pas savoir!

    Enfin, j'vais essayer d'vous faire partager!

    Au point que j'aurais voulu savoir le langage des signes pour lui signifier sans m'étouffer, que c'était cet incompréhensible entretien dans ses implications aux visées tout juste comptables et financières à peine cachées, dans cette insupportable suspicion latente à se sentir suspecter de simuler les effets secondaires d'un cancer pour éviter de reprendre le collier, dans ce ton condescendant se voulant docte et cette façon d'asséner autant de lieux communs suants l'indéfectible vraie vérité comme autant de précieux conseils généreusement donnés par le grand "Y'a k'à qui a bien parlé", bref que c'était cet entretien surréaliste qui n'en finissait pas de m'étouffer!

    D'ici à ce que je sois convoqué par un collège de 'sychiâââtres triés sur le volet, pour moi, il n'y a qu'un pas !
    Qu'ils pourraient faire, les cons, y n'sont plus à ça près.

    Mais bordel, on pourrait m'laisser crever en paix, non !

    A ben, non parc'qu'y aurait encore la pension de reversion à lâcher à Madame Ex!
    Pour toutes ces années de loyaux services rendus et de tendres attentions données.

    Ce qui, disons-le tout net, constitue une excellente raison de durer, durer contre vents et marées, contre conn'ries institutionnelles et contradictions administratives emmanchées.

    D'la s'cousse de fatigué, v'là qu'je suis passé à énervé.
    Et toujours pas dépressif.
    Atterré, saisi, interdit, oui.
    Sûr que oui.

    De là à c'que je cherche où c'est qu'j'ai mis mon flingue y'a plus qu'un pas.
    Que je n'ferai pas.
    Moi.

    Ils ne l'méritent pas, ces lampistes aux étoiles!

    Et ils m'ont juste permis de franch'ment les conchier en lâchant un 'ach'ment bon jeu d'mots.
    Hein?
    Non, vous n'trouvez pas?
    ​​​

    Bises teignes yeurse afteur et cafards des fanfares.
    Dernière modification par Indianamou, 19/03/2019, 20h57. Motif: Bon, c'est D au cube qui va m'mettre la tête au carré.

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    Coucou.

    Le printemps approche doucettement. J'espère que le surplus de lumière solaire et les bruissements de l'éveil de la nature atteignent ta retraite et t'y trouvent appaisé.

    *@+

    fred
    Dernière modification par rur@lcoolique, 18/03/2019, 21h53. Motif: "clavier" android

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Il faut rester optimiste qui c'est

    Laisser un commentaire:


  • Ronald
    a répondu
    Très heureux d'avoir de tes nouvelles … et de profiter de la beauté de ta langue moins fourchue que toute autre !

    Changement de rive pour l'Indien, donc !



    Passage délicat mais peut-être que de l'autre côté du fleuve, les peuplades seront moins farouches et la contrée mieux appropriée

    Laisser un commentaire:


  • Indianamou
    a répondu
    Hello Louvaji,
    Hello Ronald,
    Hello les réjoui(e)s et hello les frustré(e)s,

    Ni sentier de la guerre, que d'ailleurs je n'ai jamais su et ne saurai sans doute jamais mener, sur aucun front, ni rendez-vous avec mes ancêtres, qu'en bon fils, je tente, du mieux que je peux, d'épauler dans l'épreuve de l'authentique vieillesse, celle de la résignation qui avance et de la dépendance qui s'installe.

    Non plutôt un sentiment de "guère" pour ne pas dire de rien dans cette inévitable et nécessaire expérience et tentative de trouvaille d'un moi-même coupé des autres, faute de caution légitime et valable, dans l'autosuffisance et l'insignifiance que permettent l'anonymat confortable des conditions et des formalités de mon déménagement.

    Et d'une sorte de grand nettoyage d'un printemps qu'on appelle avidement de ses vœux alors que la réalité du calendrier, elle, rappelle pragmatiquement que l'enthousiasme est malgré tout, encore tout engourdi par les, toujours de mise, rigueurs hivernales pourtant déjà éternuées dans les allergies des premiers pollens primesautièrement diffus de ces arbres empressés d'en découdre avec la promesse de leur nouvelle et salvatrice montée de sève.

    Un break ou un brake?
    Une réclusion ou une conclusion?

    J'avoue que j'n'en sais rien même si, en revanche, dorénavant, je sais maintenant faire confiance au temps pour assurer la décantation de mes eaux usées dans les filtres des clepsydres de mes improbables car indomptables intuitions.

    Et à m'éclipser en lui faisant cadeau de lui-même pour que dans ces boues enfin séchées, il me fasse écrire d'autres mots que ces hermétiques et incompréhensibles pâtés d'impressions juste éclairés aux lumières de la ville, à mes pieds, endormie.

    Bises tableaux de maîtres et paire de valets.
    Dernière modification par Indianamou, 05/03/2019, 00h33.

    Laisser un commentaire:

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Chargement...
X