Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je m interroge sur un trouble\retard mental

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Je m interroge sur un trouble\retard mental

    Bonjour, j ai 18 ans, et je me demande sérieusement si je n ai pas un problème mental. Je vois un psychiatre mais depuis une semaine seulement. J espère que j arriverai à tout lui dire... Sachant que j ai honte. Bref. Je vais essayer de me confier clairement car j en ai besoin. Je me suis toujours sentie différente (comme beaucoup de monde, certes), sans savoir pourquoi. J ai eu des amis mais, par exemple lors des clubs de vacances quand j etais plus jeune, je n arrivais pas à nouer de contact, comme si je repoussais les gens. On m a dit également en seconde que j étais bizarre. Mais j ai de vraies amies donc j arrive quand même à avoir un contact social. Le problème n est pas là. Déjà je me souviens avoir eu des comportements anormaux, étant petite. Après peut être que ces comportements ne sont pas anormaux mais que personne n en parle... Par exemple, vers 8 ans, je m étais forcée à cligner tout le temps des yeux lorsque j étais seule, et je me disais: si tu ne fais pas ca, tu seras aveugle. Pendant des années je me suis lancé des "défis" terrifiants dont je ne me souviens pas exactement mais du même genre, enfin pas des défis puisquz ca dépendait des choses extérieures: si telle chose ne se produit pas avant tant de temps, tu auras un oeil crevé (ma phobie est d être aveugle). Petite également, j avais des comportements masochistes (peut etre que ce stade fait partie du développement d un enfant, je m interrige): m obliger à rester couchée par terre, à recopier des mots sur lesquels j avais fait des fautes d orthographe... Autre chose, j ai eu des problèmes de propreté tardifs (j ai honte), à 10 ans je ne m essuyais pas quand j allais aux toilettes par exemple. Et aujourd hui être sale ne me dérange pas. Plus jeune, je ne me coiffais pas du tout:je n avais pas cette notion d étre présentable, c est ma maîtresse qui me l a fait remarquer. En cinquième (j ai vraiment honte pour le coup...) j allais souvent aux toilettes, sans doute à cause d une cystite, ma mère m avait dit que j allais souvent aux toilettes, alors pour ne pas l inquiéter, certains soirs, je me faisais volontairement pipi dessus et je me changeais, je laissais les habits sales dans un carton pour que ma mère ne s inquiète pas de me voir aller aux toilettes trop souvent. (Elle a fini par s en rendre compte sans me le dire). Bien sûr aujourd hui je suis à peu près tout le temps propre et présentable, mais ces choses me font me poser des questions.
    ​maintenant ce qui me préoccupe c esr que j ai l impression de vivre dans des ambiances différentes à mesure que le temps passe, ou en fonction de l endroit. Impossible de savoir qui je suis. En ce moment, par exemple, je doute de mon orientation: je n arrête pas de dialoguer avec moi même (c est obsessionnel) en me disant que non je ne peux pas, puis que oui je suis faite pour ca, tout le temps, dès que j étudie: ce n est pas une facon saine de se poser la question, je n ai pas la tête claire. Bon dernier problème (en fait y en a d autres mais ca serait trop long) : je danse en m inventant des scènes imaginaires, mon corps devient incontrôlable, c est une addiction (une fois je me suis levée en pleine nuit pour courir à travers ma maison, il m est arrivé aussi de bondir de joie tellement les scènes me semblaient réelles)... Pour finir, je culpabilise beaucoup et j ai des idées noires. Deux fois j ai pris des médicaments pour en finir avec ce bordel mais pas assez, je savais que je n avais pas choix de le faire mais au dernier moment je n ai pas pris les derniers cachets mais parfois cela me tente, même quand ca va mieux. Ces derniers temps je me suis frappée souvent parce que je ne pouvais pas faire autrement, pour me punir de ne pas travailler. Sinon (vraiment pour terminer cette fois) j ai l impression sans raison de vivre dans un cauchemar, et j espère que quelqu un viendra m en sauver, et ce cauchemar c est moi qui me le cree mais involontairement (par exemple, je me dis: aller chez ma grand mère c esr un cauchrmar, aller à la fac c est un cauchemar, ... Et je compte les jours, les heures avant le retour chez moi, je suis anxieuse, impatiente, je dois me calmer, cacher une forme d hystérie). Voilà c est long et confus, désolée. Si vous vivez des choses similaires n hésitez pas à me parler. Merci d avoir lu ce message.

    #2
    Bonjour,

    Tes interrogations ne sont pas posées au bon endroit.

    Les FAQ (frequently asked questions) sont techniques et concernent le fonctionnement du forum.

    Je pense que le forum Discussions-Psy serait plus adapté.

    Bon courage
    Chaque Homme porte la forme entière de l'humaine condition.
    Montaigne

    Commentaire


      #3
      Bonjour, merci je me suis trompée

      Commentaire

      Unconfigured Ad Widget

      Réduire
      Chargement...
      X