Annonce

Réduire
Aucune annonce.

AA n00b isolé

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Je vous lis en route et n'ai plus de temps donc :
    d'accord avec vous deux, Fred et lou, sur... tout.

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Coucou Fred, tu as raison on devrait dire abstinents soignés, ma 1 ère fois je l'ai fait à l'arrache j'ai juste arrêté de boite, c'était très très dur comme abstinence, une souffrance en faite, cette fois ma thérapie de groupe m'a permis d'avancer plus en profondeur, le fameux effet miroir c'est top pour arriver à comprendre son fonctionnement , quant à souffrir aujourd'hui pour aller demain au paradis, comme on n'en sait rienautant essayer d'être un peu heureux aujourd'hui et profiter de c'est petit bonheur , très bonne journée

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    'lut !

    D'accord avec l'indien, l'abstinence ne suffit pas à s'accepter, du jour au lendemain, ni ne donne la clef pour trouver son équilibre. ' faut mettre les mains dans le cambouis, aussi, et pas qu'un peu ! Il y a gros à démonter et pour les pièces introuvables il faut se débrouiller. Sans compter que même avec les meilleurs conseils du monde, les plus zavisés qui soient, ben faut d'abord prendre le temps de se tromper, tout seul comme un grand. Parce qu'il n'y a que comme ça qu'on apprend. Ou con apprend, c'est pareil.

    L'abstinence heureuse, c'est comme "vivre aujourd'hui" : une belle idée, un idéal à atteindre, un concept abstrait. Il me semble plutôt -sans défaitisme aucun- que l'abstinence permet d'abord et avant tout de changer de tourments. À ceci près tout de même qu'il ne s'agit plus de se détruire sans autre but par l'anesthésie alcoolique répétée mais d'ouvrir les yeux pour aller vers un mieux être encore lointain, accessible ou en tout cas envisageable, mais de l'autre côté de la montagne qui barre le paysage. Au pas tranquille du cheval de l'indien, par exemple, mais ça reste la perspective d'un voyage lent et long et semé d'embûches.

    Sûr qu'il est plus facile de promettre qu'un "truc" supérieur -divinité, puissance, force ou ce que vous voulez- va s'occuper de vos petites misères si vous y croyez très fort. Surtout s'il est invisible, pas palpable. Entre l'auto-stimulation et l'effet placebo, ce genre de contrat unilatéral peut sans doute faire illusion. D'autant qu'il renvoit -burp- aux premiers temps du dressage qu'on appelle "éducation". Une régression rassure toujours... Quand à l'idée que la souffrance actuelle est promesse ("Croix de bois, croix de fer, si je mens...") de joie future, elle a encore de beaux jours devant elle, tant est inculqué tôt et gravé profondément en chacun de nous l'amour inconditionnel de son bourreau ; celui qui nous "montre" la voie. Enfin, la sienne. ' y en a même qui ont fait carrière avec (voir la traduction de KDF) et plein f'autres qui aimeraient bien, à coup de " réformes courageuses"...

    Mais sans rien changer sur le fond, malgré l'onguent "humilité" je crains que rien n'éloigne durablement le risque de rechute. S'il est finalement moins pénible d'être pas heureux sobre que malheureux bourré, la tentation de céder à la facilité d'un illusoire oubli temporaire reste et restera forte pendant longtemps.

    Heureusement que certains humains ordinaires témoignent ici qu'après quelques années c'est moins difficile. Ça donne un espoir crédible auquel s'accrocher : pouvoir devenir moins malheureux de son vivant...

    *@ll.





    KdF : Kraft durch Freude
    Dernière modification par rur@lcoolique, 12/05/2019, 04h18. Motif: traduction et lien

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    J'ai fait la même expérience que toi Fred et d'accord avec tes conclusions
    Il y a 7 ou 8 ans je participais un peu aussi au forum AA virtuel.

    En dehors de l'aide que je tentais d'apporter à ceux qui souffraient, je me suis un peu amusé à provoquer les gardiens du temple.
    Je me souviens de la réponse d'un censeur, papylou si je me souviens bien : "Ronald, j'ai hésité avant de publier ton post , finalement je laisse passer mais..."

    et le vilain garcon que j'étais était prié de faire un examen de conscience et de mieux respecter le petit catéchisme et l'esprit de l'évangile selon saints Bill et Bob.

    soit EXACTEMENT la réponse que j'attendais


    Si tous les groupes AA en réel étaient aussi sectaires que le forum virtuel j'aurais depuis longtemps cessé de participer à des réunions et de rendre des services au sein de ce mouvement... qui sauve quand même pas mal de vies !

    Mais perso je me sentais forcé de m'exprimer en porte-à-faux avec ce que je crois vrai ou à choquer les croyants
    j'ai servi a la limite du supportable.

    Je reste ami avec des anciennes et anciens qui en gros partagent ma perception et nous nous sentons drôlement mieux depuis que nous avons quitté ce que nous appelons entre nous "la secte" AA !
    Dernière modification par Ronald, 11/05/2019, 09h49.

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    Pour ma part, sans aller sur le fond, je voyais là au minimum une lecture dogmatique du programme.

    Comme j'ai mauvais esprit, j'y voyais aussi (avec d'autres indices collectés lors de mes échanges là-bas) une bonne vieille manipulation bien classique...

    Bref, quand il est écrit en toute lettres que le programme est un cadre ouvert et souple, certains petits chefs du AA virtuel francophone en font une lecture chrétienne (?) ultra stricte et malheur à celui qui ne cherche pas à faire la volonté de dieu avant même d'arrêter de se défoncer.
    Et le fait que les partages se raréfient depuis qu'ils ont pris le goupillon entre les dents (j'avais eu le tort de poser honnêtement mon athéisme, sans ruer dans les brancards, et ils ont réagit hors de toute raison) ou que les nouveaux inscrits ne postent carrément pas ne les détournera pas de la sainte parole de Bill

    Ou l'art de ruiner un outil qui pourrait tout de même rendre quelques services utiles

    Laisser un commentaire:


  • SENCHA
    a répondu
    Je te réponds vite fait, parce que je suis au taf à cette heure encore calme...

    Je dirais qu'appliquer ces principes sans se poser de question, c'est fait pour les gens qui n'ont pas la possibilité de réfléchir...ou bien, désolé, mais c'est prendre l'ensemble des alcooliques pour des cons, des cerveaux spongieux annihilés par l'alcool.

    C'est pas fait pour des gens comme toi, ni pour bien d'autres par ici - qui cherchent une vérité, des vérités, des relations de causes à effets...- et qui sondent leur être pour mieux le comprendre.

    Voila mon ressenti...

    Sencha.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Envoyé par rur@lcoolique Voir le message
    'lut !

    [HS] Je vous pose ça là et vous me direz si vous comprenez la même chose que moi ou si c'est seulement le fait de mon mauvais esprit :

    "Les principes des 12 étapes [des Alcooliques Anonymes] n'ont rien à voir avec la morale. [...] c'est bien un programme spirituel et spirituel signifie les choses de l'esprit, le fonctionnement de notre esprit.
    Les personnes qui interprètent les étapes à leurs manières et retirent certaines choses
    [dieu en général et les bondieuseries de la littérature AA traduites de l'américain, dans mon cas] ou en rajoutent ne connaissent pas le succès et le bonheur.
    Celles qui se contente de les lire et de faire ce qu'elle disent réussissent et retrouvent une vie heureuses. C'est aussi simple que cela et comme le disait Doc Bob à Bill, gardons cela simple."


    Aucune obligation de vous prendre la tête, hein, c'est juste pour me débarrasser de la sensation bizarre que m'a provoquée cette réponse. [/HS]

    *@ll
    Bon an mal an je participais de temps en temps à des groupes d'analyse des étapes et du programme depuis mes 30 ans environ.
    C'est un programme de fuite hors de son soi propre, hors de ses pensées propres, hors du réel et de la nature, un refuge illusoire, une soumission totale, un abandon total, à la volonté imaginée d'une entité artificielle, la "puissance supérieure" ou "Dieu", fabriquée par chacun de nous à partir de ses préperceptions de ses objets primordiaux à l'aube de sa vie.

    Comme beaucoup de croyances erronées, elles peuvent faire du bien, permettre de survivre sur des bases fallacieuses, et même de s'épanouir.
    Mais est-on vraiment dupe ?
    J'ai lu les écrits de Bill, sa correspondance avec Jung, le délirant, et il me fait pitié, il fait semblant de se croire, et ses dépressions récurrentes témoignent de ce que son parcours a d'erroné.

    J'ai radicalement rompu avec les AA depuis moins d'un an et depuis je me suis au mieux mis enfin en accord avec moi-même !
    Bonheur !

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    'lut !

    [HS] Je vous pose ça là et vous me direz si vous comprenez la même chose que moi ou si c'est seulement le fait de mon mauvais esprit :

    "Les principes des 12 étapes [des Alcooliques Anonymes] n'ont rien à voir avec la morale. [...] c'est bien un programme spirituel et spirituel signifie les choses de l'esprit, le fonctionnement de notre esprit.
    Les personnes qui interprètent les étapes à leurs manières et retirent certaines choses
    [dieu en général et les bondieuseries de la littérature AA traduites de l'américain, dans mon cas] ou en rajoutent ne connaissent pas le succès et le bonheur.
    Celles qui se contente de les lire et de faire ce qu'elle disent réussissent et retrouvent une vie heureuses. C'est aussi simple que cela et comme le disait Doc Bob à Bill, gardons cela simple."


    Aucune obligation de vous prendre la tête, hein, c'est juste pour me débarrasser de la sensation bizarre que m'a provoquée cette réponse. [/HS]

    *@ll

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    'lut !

    Bon petit coup de déprime, cet après-m'. Sans raison. Envie... Et persistance de la déprime et de l'envie.

    De retour @home ça se tasse un peu après deux grand sirops. Ça va aller, c'était juste pour ne pas oublier de faire gaffe...

    Bonne soirée @ll.

    Laisser un commentaire:


  • J365
    a répondu
    Moi je carbure au déca... Seule boisson qui m'apporte un peu d'âpreté. Un peu comme l'alcool je pense. Pas les mêmes sensations avec sodas ou jus de fruit.

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    J'ai déjà tendance à forcer un peu sur le café, je ne vais peut-être pas insis... thé

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Coucou, c'est ça J365, du peu prendre du magnésium en plus Ru@, et on se repose, pour les boisson tu as des super thé, bonne journée

    Laisser un commentaire:


  • J365
    a répondu
    Salut Fred,

    J'ai ressenti moi aussi cet entre-deux. Je me dis que c'est peut-être lié à un rééquilibrage neurochimique. Un peu comme un cycliste qui stopperait brutalement le dopage. Rien d'anormal de mon point de vue. Le moteur doit réapprendre à fonctionner avec une essence propre.

    Belles 24h à toi,

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    'lut !

    Toujours très fatigué, malgré les vitamines (déjà 20 jours) et en dormant tôt (vacances). Je suis au ralenti toute la journée, gros manque de ressort. Sommeil plutôt pas mauvais mais réveil nocturne, pas toujours à la même heure mais toujours avec des rêves à la c... Du coup je suis allé faire la 2e prise de sang, celle "spécial fatigue". Dans la salle d'attente, ce matin, je commençais le chapitre "sommeil" du bouquin de Tim Cantopher ; il faut que je finisse, ça a l'air pas mal du tout.

    Sinon les envies s'espacent un peu, mais j'ai quand même des appels "sucre" assez autoritaires. Sirop à l'eau, ça passe assez bien, mais il faudra que je trouve autre-chose en reprenant le boulot, la semaine prochaine... Et ma cervelle me susurre qu'un 51 bien frais serait drôlement agréable. Mais je ne me laisse pas impressionner, je vois bien ce qui est à l'œuvre.

    Pas vraiment le bonheur mais pas l'enfer non plus, un entre-deux étrange, moins extrême que ces dernières semaines. Sans doute une pause nécessaire, le temps de laisser remonter d'autres choses de mes tréfonds.

    Portez-vous bien. *@+

    Laisser un commentaire:


  • patalo
    a répondu
    Ton grand, vous avez parlé, maintenant à toi de lui montrer que tu es un père disponible et la tête claire, ce sera un beau cadeau ...

    Laisser un commentaire:

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Chargement...
X