Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Renoncement au travail,... à tout?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Renoncement au travail,... à tout?

    Je me rends compte , que ma maladie m'empêche beaucoup ( travail, famille , amis, copain/copine , ... société en général ) .
    C'est un handicap certain .
    Fatigue constante , paranoïa, deux symptômes très handicapant
    Je suis constamment fatigué .
    Je renonce définitivement à un "travail, emploi". Je ne suis pas capable, malgré toute ma volonté pour en avoir un .
    Reste mon intelligence ( à l'écrit ) . Renouer avec ce qu'il y a de vrai , de fort en "nous".
    N e pas s'occuper des faiblesses .
    Reste mon amour pour les fleurs . Mais je ne sais pas quoi en faire.
    La frustration me ronge ... de l'intérieur.
    Que faire pensez vous? ce qui m'énerve, me frustre c'est la fatigue constante et les "autres " me comprennent pas.
    C'est un effet secondaire des médocs me semble t il !
    J'ai toujours la possibilité d'aller en bénévolat dans un centre culturel .
    J'y suis déjà allé. Equipe composée de femmes exclusivement... La secrétaire très tolérante, très compréhensive devant mon problème .
    Quand j'y suis allé, je pensais qu'elle parlait sur mon dos. Quand nous avons été prendre un café, une de mes "collègues" a dit : " il y a
    une femme dans l'équipe très fainéante, elle ne se bat pas , dépression, dépression, je veux bien moi ".
    Devant un tel climat d'intolérance, j'ai rebroussé chemin. Je prends tout au pied de la lettre dans les conversations ...
    Qu'en pensez vous?

    #2
    Bonjour,

    Es tu suivi pas un psy ? as tu parlé de ceci avec ton psy ?

    J'ai le même problème que toi je suis souvent fatiguée. J'ai déjà travaillé mais c'était vraiment le parcours du combattant. c'était un CCD. Je me sentais vraiment pas bien.

    Aujourd'hui je travaille pas.

    Courage

    Commentaire


      #3
      Salut skybox

      tu sais si tu renonces à fréquenter des gens devant la moindre difficulté,je suis au regret de t'annoncer que tu seras toujours en retrait socialement,il faut te faire à l'idée que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours et qu'il faut savoir prendre des coups et parfois d'en donner aussi
      Arrêt de l'alcool le 10/05/2016

      Commentaire


        #4
        Tu as raison M. Fahrenheit . Mais le problème majeur me concernant c'est la timidité , j'ai pas confiance en moi .
        Je m'aime pas. Je sais pas qui je suis ! Je n'aime pas mes manières , mes comportements ... Je n'aime pas mon visage, j'aime rien en moi .
        J'ai peur que cela ait des conséquences , ... je n'attends pas quand je roule en voiture , de peur de paraître bête d'attendre... j'ai peur !
        J'ai pas confiance du tout en moi . Il est là le problème . Tu as raison il faut prendre des coups OK. Mais souvent, ce qui nous fâche à l'extérieur,
        c'est souvent ce qui s'agite à l'intérieur de nous. Le problème est plus profond, ... Il ne suffit pas de dire " prends toi des coups " faut comprendre
        pour quoi on n'aime pas ces coups là précisément.... Mais j' admets que tu as raison .

        Commentaire


          #5
          J'ajouterai pour rester dans le sujet : dans la vie, il faut faire quelque chose que l'on aime.
          Je sais que j'aime les fleurs depuis tout petit.
          Quand je fais quelque chose que j'aime pas, je m'autodévalue, je me sous estime, cela m'énerve (notamment dans les légumes ).
          Alors, faut faire parfois des choses que l'on n'aime pas mais ce ne doit pas être toute la journée.
          Qu'en pensez vous de cette remarque ?

          Commentaire


            #6
            Je comprend tes inquiétudes, tu n as pas renoncé ta maladie a entravé ton développement. J ai moi même aucune vie sentimentale, j ai repris une activité il y a peu et c est difficile, je ne sais pas si je vais y arriver. Crois en tes possibilités et quelque chose viendra quand tu ne t y attend pas. Bon courage

            Commentaire


              #7
              Je suis comme toi : je prends tout au pied de la lettre dans les conversations! Et si l'idée c'est de devoir recevoir des coups parce que c'est ça, la vie , je me dis que le retrait social a du bon! Je rêverais parfois qu'on me laisse tranquille, rester enfin seule! Je fais tout pour mais ça marche pas! Je ne désespère pas de réussir un jour...
              Si j'étais toi, je ne verrais pas le fait de ne pas travailler comme un renoncement car je vois le travail comme une torture plus qu'un épanouissement. Je crois d'ailleurs qu'étymologiquement, travail veut dire torture!
              Tu as une maladie qui t'empêche de pouvoir travailler. Point. Ce n'est pas un choix ou de la feignantise de ta part. Du coup, ça signifie que tu es libre de faire ce qui te plait de tes journées : quelle chance! Profites en même si je me doute que la fatigue constante est un frein...

              Commentaire

              Unconfigured Ad Widget

              Réduire
              Chargement...
              X