Annonce

Réduire
Aucune annonce.

En difficulté ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Bonjour enpl1doute,

    je reviens sur les lésions et les taches que tu constate sur le corps de ton mari, j’ai contracté suite à mon alcoolisme une maladie qui s’appelle la Porphyrie Cutanée Tardive ou PCT, cette maladie est du au mauvais fonctionnement du foie qui se charge en ferritine (fer), le sang est donc surchargé en fer et provoque une hypersensibilité des lésions cutanées, démangeaisons, notamment aux jambes, et fragilités cutanées... le traitement consiste à faire des “saignées” pour faire chuter le taux de fer en obligeant le sang à se renouveler en puisant dans les réserves de fer.
    il peut s’agir aussi d’une hemochromatose.
    ou encore d’autre chose.
    le mieux à faire est de prendre rdv chez un dermatologue et surtout de faire un bilan sanguin complet.
    J’imagine que ton mari vas flipper grave car la c’est regarder le loup dans les yeux, son taux de gamma-gt vas t’en dire long sur ses habitudes ou non de consommation et le bilan asat alarme sur l’état de son foie, mais surtout demande un bilan complet avec ferritine.
    ca se soigne très bien à condition de le prendre tôt.

    bon courage à toi

    Commentaire


      Bonsoir.
      J’ai fait cela pendant deux semaines depuis qu’il est rentré : lui dire de petites choses sur sa santé. Il me répond qu’il n’a rien et que les médecins sont pour les « chochottes ». Je crois en effet surtout qu’il a peur d’apprendre des choses.

      Pour l’instant, je ne sais pas s’il a constaté des anomalies mais il ne boit rien à la maison.

      De toute façon, parler d’alcool est tabou. Ce n’est pas quelqu’un qui parle de tout. Et ce sujet-là, il m’a tellement fait souffrir pendant des années que je n’avais pas compris que ça pouvait devenir une maladie et de multiples maladies secondaires.

      Le problème n’est apparu que cette année quand il a commencé à couper le dialogue et à prendre des décisions insensées.

      Donc je reste vigilante pour m’assurer qu’il reste sur les rails. Mais au niveau de sa santé, c’est un autre problème ! Il ne veut pas se savoir malade. S’il arrête de boire, cela sera déjà positif. Il pourra peut-être se rendre compte de lui-même que certaines choses ne tournent pas rond.

      Je ne l’abandonne pas, mais je suis aussi soulagée de ne plus en faire une obsession : en juillet, c'était trop ! Je vivais deux vies et pour la sienne, je devais en plus la reconstituer à partir d’indices ! Ce n’est pas une vie !

      Commentaire


        Coucou !
        Comment va depuis une semaine ?
        "What a Wonderful World" Louis Armstrong

        Commentaire


          Coucou, pareil j'espère que ça va, bonne journée
          arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

          Commentaire

          Unconfigured Ad Widget

          Réduire
          Chargement...
          X