Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tdah et vie professionnelle

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Tdah et vie professionnelle

    Bonjour a tous,

    Nouvel arrivant, je vais exposer ma situation rapidement.

    Sentisible, passionné et le cerveau toujours en travail permanent, j'ai eu une excellente scolarité orientée vers un métier de "chiffres et de process" principalement par suggestion/conseil parental.

    Arrivé dans le monde du travail, j'ai beaucoup changé d'emploi, souvent marqué par un écoeurement devant l'ordinateur, une faible estime certainede.moi et une absence de sens de mon travail, couplé à un manque de relation humaine. J'ai persisté dans cette voie car c'est "celle de mes études", qui peut parfois me convenir si l'environnement est excellent.

    Après mes études, j'ai vécu presque 20 ans de dépression, pensées suicidaires, anti dép, psy etc... Avant d'être diagnostiqué borderline puis tdah il y a peu de temps suite à des mois et des mois de crises. Je suis médicalement traité mais mes journées sont une souffrance sans fin entre procrastination, difficulté a a trouver du sens a mon travail, sans parler des pertes de mémoire la perte de confiance et tout ce qui va avec...

    Aujourd'hui, je me pose la question de complètement me réorienter professionnellement.

    Merci de vos avis et conseils.

    #2
    Bonjour James,

    Après diagnostic TDAH en 2015, j'ai début la médication en 2016 ce qui a entraîné une ascension professionnelle notable. Cependant, les médicaments font de moins en moins d'effet et j'ai l'impression d'être de retour au point de départ.

    Actuellement, je suis donc dans la même phase que toi. Je passe la plupart de mes journées à me questionner sur ma réorientation professionnelle avec le crédo suivant : choisir une voie pour laquelle le TDAH sera un atout majeur et non pas une tare.

    C'est donc avec plaisir que je te livre l'état actuel de mes réflexions, qui combinent mes observations personnelles avec ce que j'ai pu lire sur internet.

    Mon emploi idéal a donc les caractéristiques suivantes :
    - Métier dont les échéances sont courtes : projets de 2 mois maximum avec des livrables clairement définis (je suis très bon au début des projets longs avant de faire preuve de laisser aller au bout de quelques mois, et désengagement quasi-total quand on parle en années) => Exemple : consultant, expert
    - Carburation à l'adrénaline : métiers où il faut réagir à l'urgence dans un environnement complexe => Pompier, urgentiste
    - Métiers de conception / design pour lesquels un regard extérieur peut représenter une forte valeur ajoutée. Par contre la réalisation devra impérativement être déléguée à une personne "normale" => Dessinateur industriel, designer de meubles, artiste
    - Travail dans un environnement désorganisé où la réussite dépend fortement de la capacité d'adaptation à l'environnement => certains métiers dans des pays en voie de développement (humanitaire, secouriste, entrepreneur, etc.)

    Bien entendu, j'ai une nouvelle idée par semaine voire par jour avant de l'abandonner pour passer à la suivante... Mais j'ai bon espoir de réussir à me focaliser lorsque je tomberais sur un coup de coeur

    Commentaire


      #3
      Hello,
      merci pour ta réponse.
      ​​​​​​je vois ce que tu veux dire mais moi, pour le moment, j'ai tendance à ruminer et ressasser. Étant dans une période "down" assez forte, je me sens perdu quand à mon orientation professionnelle. A tel point que j'ai demandé à mon médecin s'il était certain de son diagnostic. Il m'a dit que oui mais dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi je ne me retrouve pas dans les descriptifs de tdah.
      ​​C'est vraiment emmerdant.

      Commentaire


        #4
        Le monde de l'IT me semble adapté, je constate d'ailleurs que c'est dans ce vaste domaine qu'on retrouve de plus d'atypie...

        Commentaire

        Unconfigured Ad Widget

        Réduire
        Chargement...
        X