Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je ne sais plus quoi penser...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Je ne sais plus quoi penser...

    J'ai vu un autre psychiatre.

    Pour lui, je ne serais pas schizophène, même pas une psychose. Lui, ce qu'il pense, c'est que je fais une grosse névrose du type anxiété généralisée couplée à une bonne dépression post accouchement mal traité. Mes problèmes de stress, survenu quand je faisais mes études d'infirmière, serait survenu à la suite d'un stress post traumatique consécutif à ma grossesse et mon accouchement qui se sont très mal passés. en fait, le fait de m'être retrouvée à l'hôpital (premier stage hospitalier pendant ma 2ème année infirmière) a tout fait remonté à la surface. il n'y a qu'à voir comment, jusqu'il y a 2 ans, je m'angoissais d'arpenter les couloirs des hôpitaux.

    Il faut que je règle ce problème, et pour lui il serait bien de voir un psychologue en plus. La dépression serait aussi dû au fait que j'avais trouvé ma voie (médecine) et que j'ai arrêté car j'étais trop anxieuse.

    Le fait d'entendre des voix, pour lui, , ne veut pas dire être schizophrène. c'est dû au stress (c'est ce que m'avait dit mon 1er psy qui est parti à la retraite). Les voix que j'entends qui me dévalorise, ce sont mes propres pensées que j'entends. la dépersonnalisation, c'est le manque de confiance en moi qui fait que je ne me reconnais plus.

    Il a dit tellement de chose qui expliquerait tout... donc pour lui, le neuro peut agir avec l'antidépresseur pour le "booster". Donc ne pas l'arrêter pour l'instant, mais peut être voir pour diminuer à 2,5mg (je prends 5 de zyprexa).

    Tout cela me chamboule...

    #2
    salut artamie ,

    je pense pas que tu doit être chamboulé a de s'quils te dit , c'est juste sa vision des chose a se psycatre la

    as-tu des symptome negatif ? si tu en n'a dit toi que ... c'est surment une schizophrenie tout simplement

    Commentaire


      #3
      Je suis asociale mais je l'ai toujours été, mes parents, mon frère et ma soeur aussi. sinon non, je n'ai pas de pensées désorganisées. Mes "délires" sont cohérents. Ca n'est pas de la schizophrénie pour lui. mon 2ème psy aussi le pensait.

      Commentaire


        #4
        Ah... je vois , j'vois que tes inscrite sur le forum depuis 2007 et depuis tout se temps on ne ta toujours pas donné un diagnostique officiel? il aura fallu attendre 2019 pour toi de comprendre que tu n'est pas schizophrene? hum ...

        enfaite c'est plutot une bonne nouvelle pour toi dans le sense ou tes pas schizophrene parce que si tu saurai que cette maladie la détruit tout s'qu'on n'a autour de nous ...

        Commentaire


          #5
          le premier diagnostic c'était dépression+anxiété (2007). le 2ème idem(2012), le 3ème psy : schizophrénie (depuis fin 2012). mon médecin traitant ? il n'en sait rien et ne s'en occupe pas.

          je ne sais pas si ce 4ème psy (un remplaçant) a raison, mais si le diagnostic est erroné depuis 2012, ça me fout en rogne : 2 Hospit pour mise en place d'un traitement, destruction de mes études de médecine et d'infirmière, destruction d'une carrière professionnelle (j'aurais pu travailler il y a des années et le travail chez moi est hyper important), tout ça car j'aurais été mal soigné, j'ai eu des tas de neuro qui n'ont jamais marché.

          mon psy me filait des cachets pour les angoisses mais ne savait pas m'expliquer d'où ça venait...

          j'aurais eu le bon diagnostic, ça aurait permis à la psychologue qui me suit (où je me lamentais d'être schizo), de mieux adapter sa thérapie...

          en gros on a foutu ma vie en l'air (même si j'ai mon concours de prof mais à quel prix et au bout de combien d'années) ?

          Commentaire


            #6
            j'te comprends ... j'te souhaite bon courage a toi , essaie de ne pas être en rogne y'a plus grave dans la vie je pense malgres s'qui t'arrive ...

            Commentaire


              #7
              les psychiatres sont une engeance qui génère souvent de la colère m'est avis!!!

              j'ai subi ainsi que mon fils des mauvais traitements qui ont faillis nous être fatals!

              donc oui y a pire mais je reconnais que d'être prof c'est pas la même chose qu'être médecin!

              puis comme le travail a toujours été le nerf de la guerre pour toi je te conseille de te trouver un passe temps, un dérivatif, quite à faire de la relaxation pour lâcher un peu cette tension!
              Vive la clé des champs!

              Commentaire


                #8
                si tu es anxieuse à ce point, évite médecine et concentre-toi plutôt sur ton poste de prof. C'est dur de savoir, car il y a des moments où tu es proche de la schizo, et d'autre non. Les maladies mentales ne se diagnostiquent pas facilement, pas de test biologique. J'ai fait plusieurs épisodes de délire, mais entre temps rémission sans neuro, pourtant on parle de schizo affectivité, donc neuro depuis ma dernière BDA. On peut être traité par neuro à faible dose sans psychose, en cas de forte anxiété. Ce n'est pas si schématique que dans les bouquins, en pratique, il y a plein de formes "intermédiaires" entre anxiété généralisée et psychose, des moments où on passe de l'un à l'autre, ça existe.

                Commentaire


                  #9
                  Je ne suis plus aussi anxieuse. Ouf. même là pour mon poste de prof ça ne me stress pas plus que ça. Le fait de vivre à 4h de route de mon mari et de ma fille non plus. J’ai plutôt hâte d’y être. Mon psy actuel ne comprend pas non plus pourquoi mes angoisses se sont envolées. Maintenant j’arrive à mettre un pied dans un hôpital. J’arrive à mettre un pied dehors tout court.

                  Commentaire


                    #10
                    Demain, je me remets au sport. J’ai pris du poids cette année (pas énorme mais bon).

                    Commentaire


                      #11
                      Envoyé par artsamie Voir le message
                      Je ne suis plus aussi anxieuse. Ouf. même là pour mon poste de prof ça ne me stress pas plus que ça. Le fait de vivre à 4h de route de mon mari et de ma fille non plus. J’ai plutôt hâte d’y être. Mon psy actuel ne comprend pas non plus pourquoi mes angoisses se sont envolées. Maintenant j’arrive à mettre un pied dans un hôpital. J’arrive à mettre un pied dehors tout court.
                      ben moi je suis prof et je trouve ce métier génial car créatif il oblige à chercher des solutions!

                      mais moi je ne peux pas l'exercer en collège ou lycée je suis trop fatiguée donc cette année je reprends les cours à domicile!
                      Vive la clé des champs!

                      Commentaire


                        #12
                        Super hibou ! Je t’encourage à persévérer. Tu m’impressionnes, tu restes droite dans tes boites,tu as l’enseignement dans le sang ! C’est ta voie

                        Commentaire

                        Unconfigured Ad Widget

                        Réduire
                        Chargement...
                        X