Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Aotal/Révia : témoignages?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Aotal/Révia : témoignages?

    Bonsoir à tous ,

    Je viens à la recherche de témoignages de personne ayant pris ou prenant l'un de ces deux médoc (j'ai posé la question sur mon fil mais tout le monde n'y va pas )

    L'infirmière qui me suis m'en a parlé, j'ai dit non tout de suite...Puis chemin faisant (surtout avec les envies de dingue qui se succèdent) je me dis pourquoi pas. Je pense que le Révia serait plus indiqué dans mon cas car je suis déjà sevrée. Attention, je ne cherche pas le produit miracle, je cherche juste à mettre toutes les chances de mon côté, comme me l'a dit Louvaji, tous les outils sont bons à prendre.

    En fouinant un peu je m'aperçois que les effets secondaires sont quand même très importants...D'où mon besoin d'avoir des témoignages avant de voir l'addicto

    Merci à vous

    #2
    Bonsoir Gris-bouille,

    A ma connaissance, l'aotal est un traitement au long cours cense consolider l'abstinence, tu peux donc commencer le traitement une fois sevree. Je crois qu'il aide a reparer certaines connexions neuronales et de ce fait limite les cravings egalement.
    J'en ai pris pendant 9 mois et j'ai eu tres peu de cravings pendant la duree du traitement. J'ai depuis re-plonge mais c'est une autre histoire et j'ouvrirai sans doute un nouveau fil pour en parler.
    J'ai eu des effets secondaires avec l'aotal, pour appeler un chat un chat, ca fait peter de ouf mais franchement, je suis prete a en reprendre demain si ca peut m'aider a sortir de l'alcool a nouveau.
    Je n'ai jamais pris de revia en revanche.

    Bonne soiree

    Commentaire


      #3
      Coucou, t'a une différence entre les 2, tu devrais demander exactement laquelle, en cure des anciens venaient une fois par mois, une jeune femme était contente de revu à, renseigne toi bien, bonne journée
      arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

      Commentaire


        #4
        Envoyé par Gris-bouille Voir le message
        Bonsoir à tous ,

        Je viens à la recherche de témoignages de personne ayant pris ou prenant l'un de ces deux médoc (j'ai posé la question sur mon fil mais tout le monde n'y va pas )

        L'infirmière qui me suis m'en a parlé, j'ai dit non tout de suite...Puis chemin faisant (surtout avec les envies de dingue qui se succèdent) je me dis pourquoi pas. Je pense que le Révia serait plus indiqué dans mon cas car je suis déjà sevrée. Attention, je ne cherche pas le produit miracle, je cherche juste à mettre toutes les chances de mon côté, comme me l'a dit Louvaji, tous les outils sont bons à prendre.

        En fouinant un peu je m'aperçois que les effets secondaires sont quand même très importants...D'où mon besoin d'avoir des témoignages avant de voir l'addicto

        Merci à vous
        Bonjour; gribouille.

        J'avais pris les 2..
        Tout au début ,en essayant l'abstinence ,j'avais du revia ,par ma psy ; cela enlevait mes angoisses et me calmait je trouve , et me permettait de tenir quelques semaines sans alcool.
        j'étais bien d'accord avec elle de ne plus boire d'alcool ,durant la prise du médoc
        Mais tu le sais bien ,les promesses d'alcoolique ne durent pas…
        J'ai repris un verre de temps à autre ,en plus du traitement , puis très vite j'ai laissé tomber le revia ,et j'ai continué l'alcool..JUSQU'à la rechute assuré..

        Plus tard à mon ultime essai d'abstinence , par le sevrage hôpital j'ai eu de l'aotal ,,
        C'est un peu vrai , beaucoup de gaz ,et des perturbations intestinaux , mais rien a voir avec les maux des lendemains de cuites ,qui elles ne sont pas joyeuses non plus

        je l'ai pris pendant 4 mois4, pas de prob , l'organisme s'est habitué ..
        Puis fête de la musique 2008.. Euphorie , belles terasses, belles musiques , ET surtout nostalgie de l'alcool…
        et là grosse rechute à nouveau ....
        C'est là que j'ai seulement compris et accepté ma maladie alccolique…

        Juste pour dire que l'aotal et révia m'ont bien aidé à passer ce cap des 3 mois du début ..
        Après c'est dans mon comportement ,et la façon de faire le deuil avec l'alcool que j'ai du trouver..
        A force d'essayer on y arrive ;;;
        Courage ….


        J'ai retrouvé ma liberté , et depuis je n'ai plus besoin de boire: Juillet 2008

        Commentaire


          #5
          Bonsoir et merci pour vos témoignages !

          Bon, ça peut, peut être ,être une aide précieuse alors...Si les effets secondaires les plus fréquents sont les désordres intestinaux, bien que pas très agréables je l'avoue, je pourrais faire avec. J'avais surtout peur, parce que la notice de l'un des deux parle de trouble du sommeil, de nervosité...Je ne pense pas avoir besoin de ça Et le pire: troubles de la libido, ça, ça me fait flipper

          Bref, dans tous les cas je vais bien sûr demander tous les renseignements au doc, qui je l'espère, saura m'expliquer concrètement tout ça.

          Nouveau départ, effectivement, il ne faut pas que je m'attende à un miracle, médoc ou non, si je ne change pas mon rapport à l'alcool et que je ne travaille pas sur le deuil en profondeur, il est clair que c'est la rechute assurée...Là, je cherche vraiment un moyen de calmer (un peu) les envies.

          Bonne soirée à tous

          Commentaire

          Unconfigured Ad Widget

          Réduire
          Chargement...
          X