Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Gout du Paradis...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Le Gout du Paradis...

    Bonjour,

    Je reviens parmi vous apres 18 mois d'abstinence et une rechute recente.
    Je n'ai jamais vraiment cesse de lire le forum.
    Malgre 3 re-alcoolisations tres ponctuelles, j'ai vecu une veritable felicite dans le fait d'etre sobre, un bien etre dont je ne soupconnais meme pas qu'il existe pour moi.
    Alors pourquoi cette rechute? Je me suis lancee dans un projet un peu fou, dont je savais qu'il me mettrait en danger, mais j'y suis allee tout de meme, forte justement de cette sobriete et ce bien etre enfin trouve. Et je me suis laissee envahir, grignoter, et cette fois, je n'ai pas reussi a enrayer le processus, une re-alcoolisation en appelant une autre jusqu'a re-boire tous les jours et de plus en plus. Ca a dure 3 mois et je n'arrive plus a m'arreter de nouveau. Je m'abstiens, de 2 jours a une semaine et puis je reprends le premier verre.
    J'ai loupe quelque chose, c'est sur, je n'ai pas trouve les outils pour gerer mon stress autrement qu'en buvant. Je sais qu'il faut absolument que j'apprenne ca. Je n'ai jamais su faire autrement (j'ai commence a boire tres jeune et me suis pour ainsi dire construite avec cette bequille demoniaque).
    J'ai pris rendez-vous avec mon medecin traitant, je vais rappeler le centre d'addicto cet apres-midi mais la question qui tourne en boucle dans ma tete en ce moment et qui m'angoisse terriblement c'est : vais-je reussir a retravailler sans risquer a nouveau la rechute? Les relations professionnelles, le manque d'ethique generalise et le stress qui en resulte est mon plus gros trigger et j'ai l'impression que je n'arriverai jamais a surmonter cela...

    Merci de votre ecoute.

    #2
    Envoyé par Dizzie Voir le message
    la question qui tourne en boucle dans ma tete en ce moment et qui m'angoisse terriblement c'est : vais-je reussir a retravailler


    Bien sûr que oui, ce que tu as déjà réussi le prouve sans le moindre doute

    Envoyé par Dizzie Voir le message
    sans risquer a nouveau la rechute?

    Bien sûr que non, une vie sans risque c'est d'ailleurs une vie sans piment, et en sus, dans le cas de l'alcool, le niveau de risque ne dépend que de toi

    Envoyé par Dizzie Voir le message
    Les relations professionnelles, le manque d'ethique generalise et le stress qui en resulte est mon plus gros trigger et j'ai l'impression que je n'arriverai jamais a surmonter cela...


    Je ne connais rien de tes relations professionnelles et de tes compétences sociales et autres et j'ignore donc totalement si tu as les capacités de les faire tourner dans un sens qui te convient. Ce qui est sûr c'est qu'avec alcool elles vont finir en désastre.

    Quant au manque d'éthique généralisée (ah oui ? ) je vois là poindre un bon gros prétexte auquel on ne peut rien faire, un peu comme un de ceux dont les posts d'Indianamou sont farcis.



    "What a Wonderful World" Louis Armstrong

    Commentaire


      #3
      Envoyé par Dizzie Voir le message
      Bonjour,

      Je reviens parmi vous apres 18 mois d'abstinence et une rechute recente.
      Je n'ai jamais vraiment cesse de lire le forum.
      Malgre 3 re-alcoolisations tres ponctuelles, j'ai vecu une veritable felicite dans le fait d'etre sobre, un bien etre dont je ne soupconnais meme pas qu'il existe pour moi.
      Alors pourquoi cette rechute? Je me suis lancee dans un projet un peu fou, dont je savais qu'il me mettrait en danger, mais j'y suis allee tout de meme, forte justement de cette sobriete et ce bien etre enfin trouve. Et je me suis laissee envahir, grignoter, et cette fois, je n'ai pas reussi a enrayer le processus, une re-alcoolisation en appelant une autre jusqu'a re-boire tous les jours et de plus en plus. Ca a dure 3 mois et je n'arrive plus a m'arreter de nouveau. Je m'abstiens, de 2 jours a une semaine et puis je reprends le premier verre.
      J'ai loupe quelque chose, c'est sur, je n'ai pas trouve les outils pour gerer mon stress autrement qu'en buvant. Je sais qu'il faut absolument que j'apprenne ca. Je n'ai jamais su faire autrement (j'ai commence a boire tres jeune et me suis pour ainsi dire construite avec cette bequille demoniaque).
      J'ai pris rendez-vous avec mon medecin traitant, je vais rappeler le centre d'addicto cet apres-midi mais la question qui tourne en boucle dans ma tete en ce moment et qui m'angoisse terriblement c'est : vais-je reussir a retravailler sans risquer a nouveau la rechute? Les relations professionnelles, le manque d'ethique generalise et le stress qui en resulte est mon plus gros trigger et j'ai l'impression que je n'arriverai jamais a surmonter cela...

      Merci de votre ecoute.
      Bonsoir Dizzie, et ben 18 mois c'est pas rien !

      Les deux passages surlignés me parlent tellement, j'ai l'impression que tu as exprimé ce qu'il y a dans ma tête...J'ai d'ailleurs rechuté quelques moi après avoir entamé un nouveau boulot...Bref, je n'ai absolument de réponse à tes questions (tu t'en doute) mais je t'apporte tout mon soutien. Tu as raté qqch c'est sûr, et le point super positif c'est que tu remet tout en place pour mettre le doigt dessus et ne plus te faire avoir.

      Je te souhaite une bonne soirée, sans, si possible

      Commentaire


        #4
        'soir.

        Un conseil lecture, peut-être ? Connais-tu "Les quatre accords toltèques" ? Vite lu et des principes simples pour ne pas trop se prendre le chou...

        Sinon, de l'eau et des activités pour passer les moments de manque (brefs, en réalité, mais qu'est-ce que ça paraît long, à chaque fois...), comme première étape, pour remettre les copteurs à zéro et retrouver le bénéfice de ces 18 mois déjà réussis !!!

        Courage !



        fred, pas d'avoine

        Commentaire


          #5
          Il y en a tant qui n'ont pas eu le gout du paradis en bouche !! Bravo pour cette réussite de 18 mois, il me semble que c'est un point d'appui solide que de l'avoir accompli. Un exemple pour moi. Merci

          Commentaire


            #6
            Bonsoir Ronald, Gris-bouille, Rur@al

            Merci pour votre soutien, ca fait chaud au coeur.

            Ronald, je sais que toutes les reponses sont en moi, mais parfois, savoir ne suffit pas ou plus.

            Gris-bouille, merci, je me sens moins seule, c'est doux de se sentir compris de temps en temps

            @Rur@al, je ne connais pas "les quatre accords tolteques", je vais me renseigner. Pour le moment je me soigne avec Tistrya, une chaine Youtube que j'affectionne particulierement et que j'avais peu a peu delaisse ces derniers mois... Toujours bon de se souvenir que l'on est qu'une particule dans l'univers, et que l'univers c'est nous.

            Bonne nuit les gens

            Commentaire


              #7
              Coucou Dizzie, j'avais pas fait attention que c'était toi, déjà bravo pour ces 18mois, en plus tu sais que ce n'était que le debut de ton bien être, alors il faut continuer tu vas devenir de plus en forte par rapport à cette maladie, Ron a raison ca sent la mauvaise excuse, tu connais la phrase accepté ce qu'on ne peut changer, changer ce que l'on peut, enfin à peu près, tu l'as dit tu ne veux pas retourner dans ce marasme, repense à ces années d'une tristesses sans fin, bonne journée
              arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

              Commentaire


                #8
                Bonjour,

                Salut Louva
                Hier, la honte de ma vie lorsque j'ai commande de l'alcool mais n'arrivais pas a payer (3 codes faux sur ma carte bleue), le livreur a appele la police, j'avais une autre carte et j'ai rassemble toutes mes forces pour me souvenir du code et que cette situation plus qu'embarrassante cesse enfin. J'ai tellement honte, je suis descendue tellement bas en a peine 3 mois, je suis parano, je ne me regarde plus dans le miroir, comment ais-je pu renaitre et m'ecrouler en si peu de temps?

                Commentaire


                  #9
                  Envoyé par Dizzie Voir le message
                  Bonjour,

                  Salut Louva
                  Hier, la honte de ma vie lorsque j'ai commande de l'alcool mais n'arrivais pas a payer (3 codes faux sur ma carte bleue), le livreur a appele la police, j'avais une autre carte et j'ai rassemble toutes mes forces pour me souvenir du code et que cette situation plus qu'embarrassante cesse enfin. J'ai tellement honte, je suis descendue tellement bas en a peine 3 mois, je suis parano, je ne me regarde plus dans le miroir, comment ais-je pu renaitre et m'ecrouler en si peu de temps?
                  Avouer ça c'est déjà héroïque je trouve !
                  Mais une fois ça suffit, c'est bon comme ça, non ?

                  Et moi je m'arrache enfin à mes machines, mais ça c'est moins héroïque
                  et infiniment moins héroïque que de réussir à boucler un premier jour sans bibine !
                  "What a Wonderful World" Louis Armstrong

                  Commentaire


                    #10
                    Ronald Et toi Dizzie, tu vas être aussi gentille avec toi qu'avec d'autres ?
                    Es-tu capable aussi de te donner de bons conseils sans arrière- pensée, et, euh, de les suivre, de TE suivre ?

                    Moi j'essaie : ça fait dix fois depuis des heures que je me dis de quitter le net et de me bouger , mais maintenant j'y vais !
                    Toi aussi ?
                    GO GO GO gadgéto-Dizzie !!!


                    je colle ici pour ne pas polluer le fil de Kote.

                    C'est difficile a expliquer mais je me sens une ordure, une imposture...mais qui essaie de prendre soin des autres. Parce que vous le valez bien.
                    C'est un peu pour me racheter et aussi parce que j'ai commence a comprendre des choses, et les gens, et mon amour pour les gens.
                    Tout est impitoyablement sincere en moi. Ma haine des gens, mon amour infini des gens, je me sens trahie, je me sens dans le vrai, je suis une particule....

                    Je me suis toujours demande si j'etais capable de resentir ca, de l'exprimer, de dessiner sobre... Et je sais pas, j'ai fait des progres, je suis capable de prendre ma meilleure amie dans mes bras et vraiment kiffer. Je suis capable de parler, pleurer et m'en foutre. Je suis capable de dire des "choses simples" , de regarder les gens avec bienveillance...
                    Mais je me sens traquee, trahie, incomprise, et d'avoir rechute parce que ca hurlait dans ma tete.

                    Commentaire


                      #11
                      Envoyé par Dizzie Voir le message
                      [USER="156962"]
                      Je me suis toujours demande si j'etais capable de resentir ca, de l'exprimer, de dessiner sobre... Et je sais pas, j'ai fait des progres, je suis capable de prendre ma meilleure amie dans mes bras et vraiment kiffer. Je suis capable de parler, pleurer et m'en foutre. Je suis capable de dire des "choses simples" , de regarder les gens avec bienveillance...
                      .
                      Dis donc ceux sont des sacrés progrès tout ca.... bravo...


                      Arrêt de l'alcool -> Samedi 24 août 2019
                      Arrêt de la cigarette -> Dimanche 1er septembre 2019

                      Commentaire


                        #12
                        salut Dizzie , comment tu vas ce soir?

                        "Traquée, trahie, incomprise", par qui/quoi ?

                        Commentaire


                          #13
                          Salut Gris-bouille,

                          Je me sens bof, trahie et incomprise

                          Des bises Bella

                          Commentaire


                            #14
                            je sais aussi que je ne fais pas avancer le shmilblick, je me sens lourde, et vaseuse, et en colere, et completement deprimee...

                            Commentaire


                              #15
                              Mais SCOOP

                              J'ai le droit d'aller mal sur mon fil!

                              Alors oui, je vais mal,
                              J'ai envie de prendre tous les VICODIN du chateau,
                              J'aimerais mettre une beigne a mon pere
                              Jeter mon frere d'une falaise

                              Prendre ma soeur dans mes bras...

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X