Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Futur Prix Goncourt

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Futur Prix Goncourt

    ...peut-être pour Jean-Paul Dubois avec son dernier livre, "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon".

    J'aime d'amour JPD, depuis ses premiers livres, aux titres souvent très mélancoliques, voire carrément dépressifs ("tous les matins je me lève", "parfois je ris tout seul", "la vie me fait peur"...)

    Mélancolique, c'est encore et toujours sa marque de fabrique, mais avec toujours aussi une pointe affirmée d'humour, humour noir souvent, et des paradoxes qui le portent et portent ses personnages : sombres et lumineux, pessimistes mais sachant aussi s'émerveiller, contemplatifs de l'âme humaine, toujours.

    Je n'en dirais pas plus, d'autant que dans son livre, comme souvent, on découvre les personnages au début dans des situations étonnantes, sans rien savoir de leur histoire qui les a amenés jusque là, ce qui permet de les découvrir petit à petit et à l'envers donc, le temps étant souvent assez étiré et paradoxal dans les livres de JPD (cf. son côté contemplatif).

    J'espère (et j'y crois) que ce livre là lui vaudra le "Goncourt" !!

    #2
    Envoyé par Valerianne Voir le message
    ...peut-être pour Jean-Paul Dubois avec son dernier livre, "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon".

    J'aime d'amour JPD, depuis ses premiers livres, aux titres souvent très mélancoliques, voire carrément dépressifs ("tous les matins je me lève", "parfois je ris tout seul", "la vie me fait peur"...)

    Mélancolique, c'est encore et toujours sa marque de fabrique, mais avec toujours aussi une pointe affirmée d'humour, humour noir souvent, et des paradoxes qui le portent et portent ses personnages : sombres et lumineux, pessimistes mais sachant aussi s'émerveiller, contemplatifs de l'âme humaine, toujours.

    Je n'en dirais pas plus, d'autant que dans son livre, comme souvent, on découvre les personnages au début dans des situations étonnantes, sans rien savoir de leur histoire qui les a amenés jusque là, ce qui permet de les découvrir petit à petit et à l'envers donc, le temps étant souvent assez étiré et paradoxal dans les livres de JPD (cf. son côté contemplatif).

    J'espère (et j'y crois) que ce livre là lui vaudra le "Goncourt" !!
    Ma libraire est d'accord avec toi en ce qui concerne l'écrivain. Elle a son dernier bouquin en haut de sa pile de lecture, c'est le prochain à lire. T'auras qu'à lui demander après le weekend
    Les femmes croient ce qu’elles entendent et les hommes ce qu’ils voient. C’est pour ça que les unes se maquillent et que les autres mentent.

    Commentaire


      #3
      Envoyé par Valerianne Voir le message
      ...peut-être pour Jean-Paul Dubois avec son dernier livre, "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon".

      J'aime d'amour JPD, depuis ses premiers livres, aux titres souvent très mélancoliques, voire carrément dépressifs ("tous les matins je me lève", "parfois je ris tout seul", "la vie me fait peur"...)

      Mélancolique, c'est encore et toujours sa marque de fabrique, mais avec toujours aussi une pointe affirmée d'humour, humour noir souvent, et des paradoxes qui le portent et portent ses personnages : sombres et lumineux, pessimistes mais sachant aussi s'émerveiller, contemplatifs de l'âme humaine, toujours.

      Je n'en dirais pas plus, d'autant que dans son livre, comme souvent, on découvre les personnages au début dans des situations étonnantes, sans rien savoir de leur histoire qui les a amenés jusque là, ce qui permet de les découvrir petit à petit et à l'envers donc, le temps étant souvent assez étiré et paradoxal dans les livres de JPD (cf. son côté contemplatif).

      J'espère (et j'y crois) que ce livre là lui vaudra le "Goncourt" !!
      Donc voici le commentaire de ma libraire après lecture : époustouflant, il mériterait le Goncourt.

      Elle a même ajouté "Tu devrais le lire, il te plairait"
      Les femmes croient ce qu’elles entendent et les hommes ce qu’ils voient. C’est pour ça que les unes se maquillent et que les autres mentent.

      Commentaire

      Unconfigured Ad Widget

      Réduire
      Chargement...
      X