Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Outils et solutions pour trouble anxio-dépressif et phobie soicale

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Outils et solutions pour trouble anxio-dépressif et phobie soicale

    Bonjour,

    je souffre de trouble anxio-dépressif et de phobie sociale. Cela fait plus d'un an que je prends du millepertuis associé à des extraits fluides de plantes et dernièrement de l'homéopathie. Les effets ne suffisent malheureusement pas lorsque je subis de nouveaux chocs émotionnels. Mon psychiatre me préconise (si cela ne va pas mieux d'ici un mois) un anti-dépresseur de type PROZAC ou DEROXAT.

    Ayant pris du SEROPLEX au tout début et ne l'ayant pas supporté (d'où la prise de Mildac), je suis quelque peu hésitante et souhaiterais connaître vos avis et témoignages sur ces anti-dépresseurs.

    Mon psychiatre méconnait le millepertuis, quelqu'un sait comment passer du millepertuis à un anti-dépresseur ? Faut-il un sevrage ?

    J'aimerais également savoir si certains d'entre vous ont testé avec succès des techniques, type EMDR, EFT, RITMO, ou encore l'hypnose et l'acupuncture. Connaissez-vous d'autres outils et solutions efficaces pour traiter ce type de pathologie ?

    Merci d'avance et belle journée à vous

    #2
    Envoyé par Okko Voir le message
    Bonjour,

    je souffre de trouble anxio-dépressif et de phobie sociale. Cela fait plus d'un an que je prends du millepertuis associé à des extraits fluides de plantes et dernièrement de l'homéopathie. Les effets ne suffisent malheureusement pas lorsque je subis de nouveaux chocs émotionnels. Mon psychiatre me préconise (si cela ne va pas mieux d'ici un mois) un anti-dépresseur de type PROZAC ou DEROXAT.

    Ayant pris du SEROPLEX au tout début et ne l'ayant pas supporté (d'où la prise de Mildac), je suis quelque peu hésitante et souhaiterais connaître vos avis et témoignages sur ces anti-dépresseurs.

    Mon psychiatre méconnait le millepertuis, quelqu'un sait comment passer du millepertuis à un anti-dépresseur ? Faut-il un sevrage ?

    J'aimerais également savoir si certains d'entre vous ont testé avec succès des techniques, type EMDR, EFT, RITMO, ou encore l'hypnose et l'acupuncture. Connaissez-vous d'autres outils et solutions efficaces pour traiter ce type de pathologie ?

    Merci d'avance et belle journée à vous
    Bonsoir,

    Je prends du Deroxat depuis quelques mois et il me fait beaucoup de bien. Je n'ai pas d'effets indésirables, à part que je suis un peu plus vite fatiguée.
    J'ai de très bon échos de connaissances qui ont fait l'EMDR, l'EFT et l'hypnose.
    Perso, j'écoute et lis Fabrice Midal. Je me fous la paix et ça me va!
    En fait, j'ai été "libérée" de mes angoisses à partir du moment où j'ai compris que je serai toujours une anxieuse. C'est bizarre, mais c'est à partir du moment où j'ai arrêté d'essayer d'être "zen" que le déclic est venu. Sans doute l'acceptation de moi telle que je suis et non comme je pensais que je devais être...
    Parfois, il faut arrêter de lutter, sinon, c'est pire. Ça m'a pris des dizaines d'années et jamais je ne pensais pouvoir avoir un jour un déclic pareil. Je ne sais pas si cela durera, je vis au jour le jour et j'arrête d'anticiper et de vouloir tout contrôler.
    Bref, c'est possible.
    Souvenir
    https://youtu.be/XDIYOiQUi2s?list=RDUNUh3JZ7h7E

    Commentaire


      #3
      3 semaines entre antidépresseur et millepertuis. le millepertuis est mauvais avec plein d'autres médicaments, c'est à éviter si on prend des médicaments.

      Commentaire


        #4
        Envoyé par cocsi Voir le message
        Perso, j'écoute et lis Fabrice Midal. Je me fous la paix et ça me va!


        Perso je l'ai entendu sur France-cul et il m'a semblé un gentil parmi les multiples chantres, gourous, psys, philos, charlatans et autre gens qui gagnent leur vie en surfant sur le mal-être de ceux qui s'ennuient trop et vont trop sur internet.



        Envoyé par cocsi Voir le message
        En fait, j'ai été "libérée" de mes angoisses à partir du moment où j'ai compris que je serai toujours une anxieuse. C'est bizarre, mais c'est à partir du moment où j'ai arrêté d'essayer d'être "zen" que le déclic est venu. Sans doute l'acceptation de moi telle que je suis et non comme je pensais que je devais être...
        Un peu la même chose : je m'endors vite depuis que je ne veux plus dormir et que ça m'est égal de ne jamais me réveiller.
        Je suis plus à l'aise devant ma classe (je suis prof d'ados) depuis que je me sens le droit d'avoir l'air con, intimidé et mal dans ma peau, aux yeux de ces adorables (ça arrive) petits choux.

        Et j'y vais d'ailleurs.

        Commentaire


          #5
          Merci à vous pour vos retours et témoignages. Fabrice Midal, je ne connaissais pas mais je vais m'y intéresser, merci pour l'info Cocsi ! Pour ce qui est des anti-dépresseurs, ta réponse me rassure un peu mais je vais tout tenter pour essayer d'éviter d'en prendre. J'ai de plus en plus le sentiment que l'on prescrit un peu facilement ce type de médicaments (pour des douleurs chroniques, des dépressions légères, transitoires ou modérées qui pourraient être traitées différemment).

          J'ai trouvé une psycho-praticienne qui m'aidera je l'espère à travailler sur mes problèmes de fond, je compte tester l'acupuncture en complément et peut-être une technique comme l'EFT ou l'EMDR pour "nettoyer les abcès émotionnels" qui ont déclenché mes troubles. J'ai commencé à alterner Millepertuis et extrait fluide de Griffonia, je vais voir à la longue si cela me réussit ou pas.

          A tous les membres : vous pouvez bien évidemment continuer de partager vos expériences, conseils et solutions (phytothérapie, aromathérapie, homéopathie, acupuncture, lectures, podcasts etc. etc.), je reste à votre écoute

          Belle journée à toutes et à tous !

          Commentaire

          Unconfigured Ad Widget

          Réduire
          Chargement...
          X