Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J+1

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #16
    Bonjour Amelie20
    Et bienvenue au groupe .
    Hesite pas a t'exprimer.
    La parole est libre mais d'or
    Si tu veux va voir mon temoignage sur facebook messenger qui te permettra de me connaitre.
    A tres bientot de te lire
    Amities sinceres
    Jojo

    Commentaire


      #17
      Envoyé par Jojo0351 Voir le message
      Bonjour Amelie20
      Et bienvenue au groupe .
      Hesite pas a t'exprimer.
      La parole est libre mais d'or
      Si tu veux va voir mon temoignage sur facebook messenger qui te permettra de me connaitre.
      A tres bientot de te lire
      Amities sinceres
      Jojo
      Merci Jojo oui je veux bien connaître ton témoignage !

      Commentaire


        #18
        Envoyé par André Raymond Voir le message
        Bonjour Amélie,

        Bienvenue ici. Tu as frappé à la bonne porte si ton souhait est de pouvoir échanger et partager avec des personnes qui ont vécu les mêmes choses que toi.J'ai bu pour tenter (en vain) de limiter l'impact de mes angoisses (comme beaucoup d'entre nous). Et j'ai aussi connu le sentiment de honte (comme beaucoup d'entre nous).

        Félicitations pour ta décision d'arrêter l'alcool et ton premier jour d'abstinence. C'est vrai que pour y voir un peu plus clair et discuter en toute sérénité, le mieux est de poser le verre. Enfin en tout cas, c'est l'expérience que j'en ai . Je sais aussi que j'ai du me faire aider... Penses tu pouvoir gérer l'arrêt seule? Qu'en dis tu d'en parler à ton médecin traitant ou de contacter un CSAPA (Centre gratuit anonyme avec des professionnels de santé spécialisés dans l'addiction et présent dans chaque ville de France)?
        Tu peux nous en dire plus sur tes angoisses?

        Courage Amélie, de tout cœur avec toi

        André "Ray" Raymond
        André par quel biais t es tu fais aider ? Médicaments ? Cure ?

        Commentaire


          #19
          Envoyé par J365 Voir le message
          Salut Amélie,

          La première chose à faire - qui est la plus difficile dans un premier temps (dépendance psychologique et physique) - c'est d'arrêter de boire. Un médecin peut t'y aider. Cela doit être ta première priorité. Ensuite seulement, la question du pourquoi de tes angoisses. Il y a un peu plus de deux ans, je m'en souviens très bien, j'ai pris un matin la direction de la supérette plutôt que du taf. Je n'y arrivais plus. J'ai fini par un lamentable abandon de poste. Avec le recul, j'étais plus victime du délabrement psychologique et de la dépendance physique dus à l'alcool qu'à mes problèmes pros ou familiaux. Je n'ai pas bu depuis deux ans : cela a été très dur les premiers mois car il faut se déconditionner à tous points de vue : psychologique, neurologique et social, ce qui n'est pas une mince affaire. Mais c'est un passage obligé et le mieux-être se trouve au bout. Il n'y a pas d'autre voie possible, sinon la mort, la prison ou la folie. J'ai d'ailleurs fait un séjour de qq semaines en hôpital psychiatrique. Rien n'est perdu comme tu le vois. C'est une affaire de patience et de détermination : se mettre dans le crâne que la consommation ne peut être qu'exponentielle et délétère pour ne pas dire létale. Plus tu retarderas le moment d'arrêter et plus cela deviendra compliqué. Et il y a aussi un moment où tout bascule dans la perte de contrôle. Tu ne m'en sembles pas loin avec tes consos du matin (j'ai connu).

          N'hésite pas à te faire aider : Csapa, doc et médocs, AA, forums. C'est encore plus dur seul.

          Amicalement,
          Tu as été accompagné par qui ?

          Commentaire


            #20
            J'ai fait une cure de 5 semaines dans le Sud Ouest puis Csapa + psy une fois par semaine. Dans certains cas, la cure est nécessaire (pour rompre avec l'engrenage de l'alcool) et peut être profitable (pour réfléchir à soit, etc.) Tu bois le soir en grosse quantité ?

            Commentaire


              #21
              Ben j ai un rythme assez étrange... En semaine c est le matin et soit je bosse et je ralentit en journée puis le soir selon mon état de fatigue desfois beaucoup desfois pas du tout... Et quand je bosse pas ben ça dépend des jours.. Rien aujourd'hui parce que beaucoup trop ces der iers temps, du. Oup demain je risque d être assez en forme et donc de remettre ça mais j ai trouvé un parrain

              Commentaire


                #22
                On dirait que le boulot te sert de garde-fou. Méfie-toi de l'inactivité, on prend vite de mauvaises habitudes puis on se laisse déborder. Ça peut être l'occasion d'entamer de vrais soins comme a suggéré André.

                Commentaire


                  #23
                  C est prévu oui... J ai commencé la psy hier mais j étais bourré...

                  Commentaire


                    #24
                    J+2 motivée!

                    Commentaire


                      #25
                      Envoyé par Amelie20 Voir le message

                      André par quel biais t es tu fais aider ? Médicaments ? Cure ?
                      Bonjour Amelie20


                      Bravo pour ton 2éme jour. Un sacré pas en avant.
                      En ce qui me concerne, dans l'ordre depuis maintenant plus de 5 ans-> CSAPA, médecin traitant, médicaments (anxiolytique et AD, vite arrêté mais ca aide au début, notamment les anxios), suivi psy service addicto (depuis 5 ans, j'y vais ce soir), Cure de 5 semaines il y a 2 ans, MAB depuis 1 mois...

                      Chaque aide a joué son rôle et a été précieuse, je m'en rends compte aujourd'hui. Ce qui nous fait (bien souvent) le plus de mal, ceux sont la routine et l'ennui... il faut en sortir...

                      Je lisais ce matin " Occupes ton esprit sinon ton esprit s'occupera de toi et il partira dans tous les sens..."

                      Arrêt de l'alcool -> Samedi 24 août 2019
                      Arrêt de la cigarette -> Dimanche 1er septembre 2019

                      Commentaire


                        #26
                        Bonjour Amélie, et bienvenue.

                        La prise de conscience est déjà un énorme pas même si l'arrêt n'arrive pas du premier coup. Ça sert justement à mieux se connaitre, évaluer les points critiques et donc de faire différemment la fois d'après, (comme éviter pendant quelques temps les soirées avec les copines fêtardes )

                        Je ne peux que conseiller un suivi avec en CSAPA, tu y rencontre vraiment tous les pro de santé selon tes besoins et c'est top d'avoir tout ça au même endroit. Mais évidemment il faut que ce soit sur le long terme même si tu recommence entre temps.

                        J'ai essayé seule, avec mon doc traitant, avec un psy (non spécialisé) et mtn avec le centre et c'est clairement la fois où je me sens le mieux, la plus sereine et entourée, car oui, être écouté par des gens formés ça soulage beaucoup (pour moi en tout cas). Et bien sûr le forum

                        J'ai du xanax en cas de craving intense ou angoisses, ça fonctionne plutôt bien même si je dois rester vigilante pour ne pas reporter l'addiction là dessus.

                        Bon courage et nous somme là .

                        Commentaire


                          #27
                          Merci beaucoup gris bouille pour l instant ça va, je me sens bien juste crevée... Le csapa j ai déjà été oui bon à part me prescrire des médocs ça m a pas beaucoup aidé... J ai du lexomil ça aide pour le matin pour 'instant

                          Commentaire


                            #28
                            Envoyé par Amelie20 Voir le message
                            Merci beaucoup gris bouille pour l instant ça va, je me sens bien juste crevée... Le csapa j ai déjà été oui bon à part me prescrire des médocs ça m a pas beaucoup aidé... J ai du lexomil ça aide pour le matin pour 'instant
                            Ah oui ? L'infirmière et le psychologue ne t'ont pas aidé ? comme quoi nous sommes tous différents, et la qualité des intervenants doit jouer aussi...C'est sûr que tes médoc sans travail sur le "problème" ça ne sert pas à grand chose.

                            Prends des vitamines afin de pas décharger completement tes batteries et des boissons sucrées

                            Commentaire


                              #29
                              Ben j ai vu une psy et un médecin, pas d infirmière mais a ce moment là j étais pas encore prête à arrêter... La j en ai vraiment marre ça me bousille la vie j en peux plus, et puis j ai déjà tenu 1 mois sans et je me rappelle à quel point c était bien ! La je pense que la fatigue partira des lundi à priori il me faut 5 jours pour retrouver la forme.. Mais là ça va aucun manque ni même de clope, les 2 etant très liés pour moi... J ai annulé ma soirée de demain, c est trop tôt je peux pas la faire sans boire c est clair...
                              Voilà merci ! Bonne soirée à tous et toutes

                              Commentaire


                                #30
                                Tu as bien fait pour ta soirée. Il faut du temps pour les appréhender sans alcool et s'assumer comme non consommateur. Je suis très peu sorti la première année sinon en tout petit comité. Une soirée ou un repas, c'est un apprentissage. Y aller pas à pas.
                                Bonne continuation

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X