Annonce

Réduire
Aucune annonce.

16 ans de mauvaise haleine et amygdales cryptiques

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    16 ans de mauvaise haleine et amygdales cryptiques

    Bonjour à tous,

    Merci à ceux qui prendront le temps de me lire. C’est très long mais c’est la première fois que je parle de mon problème après tant d’années.

    J’ai 28 ans et ça fait 16 ans que je souffre (ou que je me rends compte que je souffre) de mauvaise haleine.

    2005 Première consultation généraliste

    J’en parle à ma mère deux ans plus tard et on décide d’aller consulter notre médecin traitant. Lorsque je lui explique mon problème, elle me dit que cela est sûrement du à un problème de reflux et me fait donc une prescription de médicament pour l’estomac (je ne me rappelle plus du nom des médicaments). Pendant plusieurs années, elle me refait à plusieurs reprises des prescriptions de médicaments anti reflux mais malheureusement les traitements ne fonctionnent pas. Elle décide donc (enfin), quelques années plus tard, de me prescrire un scanner des sinus et de la face mais aucunes anomalies sont détectées.

    Je prends ensuite plus conscience de mon problème et je me rend compte que l’odeur est plus forte au niveau de mon nez. En effet, lorsque j’expire très fort une odeur fétide se dégage. Mon médecin traitant décide alors de me diriger vers un ORL.

    2009 Première consultation ORL

    Le premier ORL que je consulte analyse mon nez et voit effectivement des glaires derrière le nez (entre le nez et la gorge). Il me dit alors que ces glaires sont du à des allergies et il me prescrit des corticoïdes et des antihistaminique. Malgré le traitement, mon problème persiste et je décide alors de changer d’ORL. Pendant plusieurs années je consulte plusieurs ORL qui me font le même diagnostique et qui me prescrivent des traitements qui ne fonctionnent pas.

    2014 Diagnostique de mes amygdales cryptiques

    En 2014, un ORL diagnostique enfin ce qui devrait être mon problème. Il m’enfonce un bâtonnet en bois dans les amygdales, je tousse et je recrache des aliments nauséabondes. Diagnostique: j’ai les amygdales cryptiques avec des aliments qui se logent dedans et du caséum. Rapidement, il décide de me cautériser les amygdales. Après cette intervention, j’ai eu la sensation que me ma mauvaise haleine s’était estompée mais quelques mois après s’était revenue. Fatiguée et prise dans ma carrière professionnelle, je décide de ne plus reconsulter en me disant encore une fois que « c’est la vie » qu’ils ne trouveront pas mon problème et que je dois vivre avec.

    2019 Je veux me débarrasser de ce problème

    Il y a quelques mois je me suis «réveillée » car je me rends bien compte que cette mauvaise haleine me pourrit la vie. Je ne fais pas le métier que je veux à cause de ça, je ne sors pas beaucoup à cause de ça etc (la liste est longue). Je décide alors de revoir l’ORL qui m’avait diagnostiqué mes amygdales cryptiques mais j’apprends qu’il a pris sa retraite il y a quelques années maintenant. Je décide donc, il y a quelques semaines, d’aller voir un autre ORL. Ce nouvel ORL me dit que dans certains cas il est préférable d’enlever les amygdales et que la cautérisation ne suffit pas tout le temps. Il me prescrit une prise de sang ainsi qu’un prélèvement de gorge pour pourvoir planifier une ablation des amygdales. Lorsque je reviens le voir avec mes résultats il me dit que je suis en bonne santé qu’il ne peut rien faire pour moi et « vous devez enlever ça de votre tête ». Je vais donc voir un autre ORL qui lui me dit que mes amygdales sont en effet cryptiques, pas en bon état mais pas complètement en mauvaise état non plus et que le premier ORL avait bien fait de me les cautériser. Il me dit que malheureusement il ne peut rien faire de plus car il est trop tard pour me retirer les amygdales. Il me dit que c’est trop dangereux à mon âge et qu’il y a un gros risque d’hémorragie. Il décide donc me prescrire des corticoïdes et des antihistaminique comme d’habitude. Il m’a aussi dit que je n’étais pas le seule dans ce cas là et qu’il n’y a pas grand chose à faire...

    Je suis fatiguée et je ne sais plus quoi faire.

    #2
    Bonjour Unachica, bonjour à tous,

    ​​​​​​Des points communs avec mon parcours. J'ai vu quatre ORL. Le 1er m'a dit : "votre cas ne m'intéresse pas". Le 2e : "oui les amygdales ça peut sentir un peu (????) mais les vôtres sont petites et bien enchâssées". Le 3e et le 4e n'ont rien trouvé d'anormal. En tout : 3 endoscopies nasales. Mes symptômes : mh et odeur envahissante même à distance, que je ressens très peu moi même, gêne régulière à la gorge. J'ai peu de caseum : récemment une petite boule ultrapuante. J'étais en voiture et ne pouvais me laver les mains. Même après m'être essuyé le doigt avec un mouchoir, l'odeur y persistait après 1 h 30 !
    ​​​​​​​J'ajoute à cela radio et scanner des sinus, radio panoramique dentaire lors de la consultation halitose de l'HAP, deux cœlioscopies du bide plus une par le bas, un test négatif de l'helicobacter...Je dois en oublier.... Et tout va très bien Madame la Marquise... Moi aussi je tourne en rond. J'envisage d'aller dans une clinique utilisant le laser et la radiofréquence pour les amygdales. Mais je vois que pour toi cela n'a pas été miraculeux. J'attends des nouvelles d'un participant du forum qui est allé à Barcelone à l'Instituto del aliento. Sinon, il reste Lourdes. Quelqu'un a t il essayé ?

    Bonne route !

    Commentaire


      #3
      Quel supplice cette mhCourage à tous les 2.

      Commentaire


        #4
        Je peux vous aider à en finir avec ceyte maladie en moins d'un mois.
        Ce n'est ni les Amygdales ni les sinus.
        arrêtez de vous gavez de médicaments ça n'aide pas.
        Contacter moi par mail angenzale@outlook.com et je dit avec assurance que vous en serez libérée.

        Commentaire


          #5
          Unachica, Borée, vous êtes un peu responsable de votre situation, si vous aviez fait leffort de faire un peu des recherches sur le forum, vous auriez vu que le sujet a été abordé maintes fois et que, oui, dans certains cas, le caseum est la source unique de l'halitose et qu'il n'y a que 2 moyens de le soigner. Pas 5, 36, non, deux: l'hydropulseur qui nettoie toutes les amygdales au casher et même si tu prends bien les linguales ET l'opération. Vous oubliez le reste, laser, avis dubitatifs des ORL, radiofrequence. Vous avez du Caseum ? Vous vous soignez par ces méthodes radicales. L'origine de votre halitose a peut être d'autres sources mais vous ne le saurez quand en traitant sérieusement ces amygdales. Le caseum est pestilentiel et affecte toute les personnes qui en souffrent, parfois en permanence, parfois en poussée. Allez, ca fait 150 euro

          Commentaire


            #6
            Bonjour Red,

            J'ai essayé l'hydropulseur: en vain car mon amygdale est planquée derrière l'espèce de paroi verticale qui la longe. L'opération : les ORL que j'ai vus ne l'auraient pas acceptée. Je peux continuer à en chercher un plus accommodant. J'essaierai d'abord le laser, moins risqué (je ne suis pas un ado... j'ai plus de 45 ans ).

            A+

            Commentaire


              #7
              Envoyé par Borée Voir le message
              Bonjour Red,

              J'ai essayé l'hydropulseur: en vain car mon amygdale est planquée derrière l'espèce de paroi verticale qui la longe. L'opération : les ORL que j'ai vus ne l'auraient pas acceptée. Je peux continuer à en chercher un plus accommodant. J'essaierai d'abord le laser, moins risqué (je ne suis pas un ado... j'ai plus de 45 ans ).

              A+
              Bon alors, je recommence. Les petites amygdales cachées derrière la paroi, c'est le cas pour la majorité des humains. Sinon cela veut dire que tu as des amygdales hypertrophiées. Aucune importance que tes amygdales soient invisibles. Tu prends ton hydropulseur, et tu balances à l'aveugle en touchant tes amygdales devant et derrière. C'est du Karcher, ca nettoie tout sur son passage. Tout le monde y arrive, ca marche pour chaque personne. Alors remets toi en question. Et cessez de vous plaindre svp quand vous avez une solution à portée de mains. Laser, radiofrequence, c'est juste un pis aller. Encore une fois, il n'y a que 2 solutions pour les cryptiques.

              Commentaire


                #8
                Suivant tes conseils, j'ai décidé de re-tester l'hydropulseur. J'en ai racheté que je trouve pas mal. Le jet est fort mais pas douloureux. J'arrive maintenant à karchériser l'amygdale. Cela fait 3 jours que je le fais à raison de 3 fois par jour. J'ai même vu un petit caillot de sang dans le lavabo... Par contre, aucune efficacité pour le moment. Pas de caséum. L'odeur est toujours là, pire même il me semble, comme si je remuais la merde sans l'enlever. Je vais continuer en espérant que cela devienne plus efficace...

                Commentaire


                  #9
                  Je continue l'hydropulseur même si les résultats n'ont pas été à la hauteur au départ. Il est mieux que le précédent, il me permet de bien cibler l'amygdale sans être trop douloureux. Je me dis qu'à force, ça sera toujours utile. Ensuite, je fais un gargarisme avec un bain de bouche. C'est d'autant plus nécessaire qu'une fois sur deux, je saigne un peu. Je ferai un bilan dans une semaine... Merci à red de m'avoir incité à retenter l'expérience. C'est l'un des bénéfices du forum...

                  Commentaire

                  Unconfigured Ad Widget

                  Réduire
                  Chargement...
                  X