Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Alcool, diharrée chronique et n'importe quoi

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Alcool, diharrée chronique et n'importe quoi

    Bonjour,

    Dégueulasse comme sujet mais bon, allons-y.

    Voilà, quand j'ai eu 20 ans, je ne buvais pas encore, j'ai commencé à avoir la diarrhée un peu tout le temps, un peu tous les jours. J'ai rien compris, rien n'avait changé dans ma vie à part ça, du jour au lendemain. C'était très handicapant, je me souviens que j'avais une petite amie à l'époque et une fois, notre relation était nouvelle, j'ai eu une envie pressante et j'ai du me barrer de chez elle en courant pour chercher des chiottes publiques dans une gare à coté. Bref avec cette connerie, ma vie est devenue un enfer, et je suis allé consulter un médecin qui m'a dit "ah mais en fait, suffit de prendre un peu le soleil et ça ira mieux, en chèque ou en espèce ?".

    Par la suite, je suis tombé en dépression, je ne dis pas que c'est la seule cause, mais c'en est une, et je me suis isolé socialement, en campagne, dans un village, tout seul, sans emploi ni amis, rien. J'avais 23 ans à ce moment là et j'ai découvert l'alcool. J'ai tout de suite commencé l'alcool, je me souviens j'achetais des canettes de bière extra fortes à 73 centimes et je me sentais intelligent parce que je me disais "ok je suis alcoolique, mais à prix malin".

    Là j'ai commencé à boire dès le matin, je faisais rien de ma vie à part boire et fumer des clopes toute la journée. J'étais seul 24/7 et je faisais ça de 10h du matin à minuit. Même quand j'étais fatigué je continuais de boire plutôt que de dormir.

    Cette "situation" a duré plusieurs années, la diahrée a empiré. Finalement je suis allé voir un autre médecin bien des années plus tard, et il m'a orienté vers une cure de désintoxication. Là-bas, je n'ai eu aucun mal à me passer de l'alcool. Je mets ça sur le simple fait de voir du monde, de pas être seul et de discuter avec des gens un peu optimistes, qui veulent s'en sortir.

    J'ai fait 3 cures comme ça d'un mois, et à chaque fois j'ai repris... 10 minutes après ma sortie de désintox j'avais une bouteille. Je suis passé au whisky et je me mettais minable du matin au soir pendant 3 ans. Tout ça poncutée de désintox une fois par an histoire de sortir la tête de l'eau.

    Je bois tous les jours et une fois que j'ai commencé je sais pas m'arrêter, je m'atomise, une fois j'ai failli réussir à me tuer chez moi en m'éclatant sur une table basse, qui a cédé sous mon poids, j'ai failli me faire transpercer par une vis de 10 cm de long.

    Je passe toutes les fois ou je me suis éclaté la gueule. De toute façon, je bois pour me mettre minable et je finis avec des maux de tête atroces, je mange rien, j'ai des trous de mémoire de dingue, je disjoncte.

    Puis une fois, j'ai entendu parler d'une "post-cure". Je me disais, je vois pas l'intérêt, mais en désintox j'ai rencontré une femme et elle m'a poussé à y aller alors je l'ai fait.
    Ca a duré 3 mois et c'était vraiment "génial". C'est comme une cure, mais en plus long et beaucoup plus complet. On a de vraies activités, on peut faire du sport, on a aussi du temps libre, on voit des assistantes sociales, des psy tous les jours et j'ai parlé de ma diahrrée à un jeune médecin, qui m'a dit "tkt on va arranger ça". J'y croyais pas une seule seconde, mais pourtant ça a marché. J'ai boufffé des gélules d'un truc qui s'appelle "ultra levure" pendant un mois et une semaine après déjà c'était arrangé.

    Franchement je revivais, plus d'alcool, plus de diharrée, je réglais tous mes soucis accumulés avec les assistantes sociales etc. Et j'ai même arrêté de fumer des clopes.

    Bon malheureusement, en sortant de désintox, j'ai tenu 2 mois et j'ai tout repris comme avant. Et la diarhée aussi est revenue et bordel c'est invivable.

    Du coup là ça fait 6 mois que je suis dans le mal, enfermé h24 chez moi et chaque jour je lutte contre l'alcool, mais je craque la plupart du temps.

    La seule technique que j'ai trouvée pour réussir à ne pas boire du tout de la journée, c'est :
    1) se fixer des objectis à courts et moyen terme

    C'est ainsi que je prends des cours de programmation en autodidacte, histoire de m'occuper. Je fais ça plusieurs heures par jour.

    2) quand à midi l'envie de boire est à son paroxysme (c'est généralement là que je craque), tout simplement : aller dormir. Faire une sieste d'une heure, on se réveille on se sent comme au petit matin, on n'a plus envie de boire.

    Du coup en ce moment je me dis que je vais sûrement refaire une maxi-désintox de minimum 5 mois voire même un an si c'est possible en communauté thérapeutique, pour que tout rendre dans l'ordre, que je déménage, que je sorte de la solitude, que je me mette à bien bosser et à avoir des projets et de la thune, et à ce moment là j'aurai plus aucune raison de boire.

    Aujourd'hui je vais essayer de pas boire et de faire ma fameuse sieste magique vers midi parce que je pense aller chez le médecin lundi pour commencer les démarches d'admission en cure.

    Voili voulou
    Dernière modification par RatonAvaleur, 10/01/2020, 09h16.

    #2
    Bonjour Raton Avaleur et bienvenue au groupe
    Hesite pas a t'exprmer
    La parole est libre mais d'or
    Si tu veux va voir mon temoignage en message privé
    Tu peux me contacter par sms au 0677499068
    A tres bientot de te lire
    Amities snceres
    Jojo

    Commentaire


      #3
      Envoyé par Jojo0351 Voir le message
      Bonjour Raton Avaleur et bienvenue au groupe
      Hesite pas a t'exprmer
      La parole est libre mais d'or
      Si tu veux va voir mon temoignage en message privé
      Tu peux me contacter par sms au 0677499068
      A tres bientot de te lire
      Amities snceres
      Jojo
      Salut Jojo,
      Je te conseille de supprimer ton numéro de téléphone si tu veux pas avoir de mauvaise blague ou être harcelé.
      Je vais lire ton message, et merci pour l'accueil.

      Commentaire


        #4
        Salut et bienvenue RatonAvaleur ,

        Tu as l'air de bien avoir cerné ton soucis, et tes différentes rechutes t'orientent. Est ce que après tes sorties de post-cure tu continuais le suivi ? Je pense que c'est important, surtout quand on sort d'un milieux protégé où l'on côtoie pas mal de monde. C'est peut être une piste à creuser.

        A bientôt et j'espère que ta sieste magique à fonctionner

        Commentaire


          #5
          Envoyé par Gris-bouille Voir le message
          Salut et bienvenue RatonAvaleur ,

          Tu as l'air de bien avoir cerné ton soucis, et tes différentes rechutes t'orientent. Est ce que après tes sorties de post-cure tu continuais le suivi ? Je pense que c'est important, surtout quand on sort d'un milieux protégé où l'on côtoie pas mal de monde. C'est peut être une piste à creuser.

          A bientôt et j'espère que ta sieste magique à fonctionner
          Non pas de suvi. C'était un projet, mais tout est trop loin de moi géographiquement.
          Il faudrait que je déménage, mais c'est une plaie pour trouver un appart quand on a pas de CDI...

          Commentaire


            #6
            Bonjour RatonAvaleur ,

            Merci pour ton témoignage , bravo pour tes démarches et bienvenue sur le forum.

            Je ne suis pas médecin mais je crois savoir que les diarrhées peuvent être la conséquence d'une anxiété chronique. Elles manifestent en tout cas clairement un dérèglement du système digestif... et quand on sait que 90% de la sérotonine (l'hormone du bonheur et du bien être) est produite par notre estomac... cela peut donner des pistes de réflexion pour la suite.

            Je note d'ailleurs que durant ta post cure, le problème a été résolu : activités, écoute, soutien psy, suivi médical... c'est tout l'inverse de ce que tu vis aujourd'hui... isolement et enfermé h24 chez toi.

            Les cures sont une excellente solution pour enfin amorcer les soins et démarrer dans l'abstinence. Mais elles ont une limite. Elles ne sont pas la vie réelle. On est dans une sorte de cocon protecteur qu'on doit être capable ensuite de créer dans notre vie quotidienne grâce notamment à la fameuse "boite à outils".

            Je te conseille donc effectivement de repartir en cure pour casser l'isolement et le cercle vicieux dans lequel tu es actuellement, mais surtout d'y aller avec un état d'esprit différent, à savoir garder en tête l'objectif de préparation de la sortie ensuite.

            Courage, on est avec toi !

            Ray
            Arrêt de l'alcool -> Samedi 24 août 2019
            Arrêt de la cigarette -> Dimanche 1er septembre 2019

            Commentaire


              #7
              Envoyé par André Raymond Voir le message
              Bonjour RatonAvaleur ,

              Merci pour ton témoignage , bravo pour tes démarches et bienvenue sur le forum.

              Je ne suis pas médecin mais je crois savoir que les diarrhées peuvent être la conséquence d'une anxiété chronique. Elles manifestent en tout cas clairement un dérèglement du système digestif... et quand on sait que 90% de la sérotonine (l'hormone du bonheur et du bien être) est produite par notre estomac... cela peut donner des pistes de réflexion pour la suite.

              Je note d'ailleurs que durant ta post cure, le problème a été résolu : activités, écoute, soutien psy, suivi médical... c'est tout l'inverse de ce que tu vis aujourd'hui... isolement et enfermé h24 chez toi.

              Les cures sont une excellente solution pour enfin amorcer les soins et démarrer dans l'abstinence. Mais elles ont une limite. Elles ne sont pas la vie réelle. On est dans une sorte de cocon protecteur qu'on doit être capable ensuite de créer dans notre vie quotidienne grâce notamment à la fameuse "boite à outils".

              Je te conseille donc effectivement de repartir en cure pour casser l'isolement et le cercle vicieux dans lequel tu es actuellement, mais surtout d'y aller avec un état d'esprit différent, à savoir garder en tête l'objectif de préparation de la sortie ensuite.

              Courage, on est avec toi !

              Ray
              Merci

              Commentaire


                #8
                Envoyé par RatonAvaleur Voir le message

                Non pas de suvi. C'était un projet, mais tout est trop loin de moi géographiquement.
                Il faudrait que je déménage, mais c'est une plaie pour trouver un appart quand on a pas de CDI...
                Et oui, vrai que c'est pas évident quand on a pas tout à portée de main...et vrai aussi pour la galère de trouver un appart sans boulot stable. Tu as accès à des assistantes sociales lors de ta cure ? Elles peuvent, peut être te filer un coup de pouce.
                En attendant accroche toi, et n'hésite pas à parler ici, bien souvent ça fait du bien.

                "et quand on sait que 90% de la sérotonine (l'hormone du bonheur et du bien être) est produite par notre estomac... cela peut donner des pistes de réflexion pour la suite."

                C'est vrai ça André Raymond ? je savais pas du tout...Je n'ai jamais lu le livre qui a fait un tabac il y a un moment sur les intestins....Moi je fais de l'aérophagie...tu crois que je retiens toute la sérotonine et qu'elle n'arrive donc pas jusqu'au cerveau ?

                Bizz à tous les deux

                Commentaire


                  #9
                  Oui Gris-bouille
                  J'ai lu plusieurs articles sur le sujet et des études scientifiques existent http://www.psychomedia.qc.ca/psychol...e-alimentation

                  Alors arrête de retenir toute ta sérotonine
                  Arrêt de l'alcool -> Samedi 24 août 2019
                  Arrêt de la cigarette -> Dimanche 1er septembre 2019

                  Commentaire


                    #10
                    Coucou, sais tu qu’il existe des appartements thérapeutiques peu mais ça existe, bonne résolution, oui un bon suivie quand on sort est très important, perso j’aurais sûrement replongé si je n’avais pas continue les soins à la sortie de cure, bon dimanche
                    arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                    Commentaire


                      #11
                      André Raymond merci pour le lien, je vais fouiller un peu plus car ça m'a l'air vraiment dingue! Tu m'dira en occident, on a tellement coupé l'esprit du corps et l'Homme de la nature que ça ne m'étonne pas de tomber de ma chaise. Bien bien, je vais donc partir en quête afin de remettre dans l'axe mon cerveau avec mes intestins. Même si franchement je mange pas trop mal.

                      RatonAvaleur As-tu déjà vu un spécialiste pour tes problèmes de ventre ? ça serait bien de chercher un peu...

                      Commentaire


                        #12
                        Envoyé par Gris-bouille Voir le message
                        André Raymond merci pour le lien, je vais fouiller un peu plus car ça m'a l'air vraiment dingue! Tu m'dira en occident, on a tellement coupé l'esprit du corps et l'Homme de la nature que ça ne m'étonne pas de tomber de ma chaise. Bien bien, je vais donc partir en quête afin de remettre dans l'axe mon cerveau avec mes intestins. Même si franchement je mange pas trop mal.

                        RatonAvaleur As-tu déjà vu un spécialiste pour tes problèmes de ventre ? ça serait bien de chercher un peu...
                        Salut, bah quand j'ai fait ma cure d'ultra levure tout est rentré dans l'ordre jusqu'à ce que je reconsomme de l'alcool alors bon, j'avais plus aucune raison de voir un spécialiste.
                        A ce propos, hier j'ai commencé mon auto cure, j'ai vidé les bouteilles dans l'évier, j'ai réussi à ne rien boire. J'ai mis un patch pour la clope aussi et j'ai fumé moitié moins.
                        Le plus dur c'est de s'occuper quand même, les journées sont longues...

                        Commentaire


                          #13
                          Salut RatonAvaleur,

                          Je pense que tu as déjà tous les bons outils en main pour t'en sortir.

                          Ray a raison, il faut commencer par casser l'isolement et les mauvais réflexes liés à l'alcool.
                          C'est beaucoup plus simple une fois rentré dans le cercle vertueux.

                          Ensuite je reste persuadé que le plus important c'est de retrouver l'envie de vivre pour que ça tienne sur le long terme.
                          Ça passe notamment par comprendre et travailler sur les raisons qui te poussent à boire.

                          Sinon, comme l'avait dit Einstein, c'est de la folie, ça revient à refaire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent.

                          Courage, accroche toi.

                          Commentaire


                            #14
                            Envoyé par Campbell Voir le message
                            Salut RatonAvaleur,

                            Je pense que tu as déjà tous les bons outils en main pour t'en sortir.

                            Ray a raison, il faut commencer par casser l'isolement et les mauvais réflexes liés à l'alcool.
                            C'est beaucoup plus simple une fois rentré dans le cercle vertueux.

                            Ensuite je reste persuadé que le plus important c'est de retrouver l'envie de vivre pour que ça tienne sur le long terme.
                            Ça passe notamment par comprendre et travailler sur les raisons qui te poussent à boire.

                            Sinon, comme l'avait dit Einstein, c'est de la folie, ça revient à refaire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent.

                            Courage, accroche toi.
                            Merci. Purée là c'est mon deuxième jour sans alcool, je ressens même pas d'envie de boire, mais purée que les journées sont longues, et je me fais chier comme la mort, j'ai même pas le courage de regarder un film. Sans déconner depuis 6h du matin je suis assis sur ma chaise à rien faire.

                            Commentaire


                              #15
                              A chaque fois, ce qui m'a bien aidé dans les premiers jours c'est de marcher.
                              Marcher sans but, pour prendre l'air, me vider la tête et me fatiguer un peu.

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X