Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ça ne va pas du tout

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ariane1978
    a crée une discussion Ça ne va pas du tout

    Ça ne va pas du tout

    Jour 2. Nuit difficile. Je n'ai pas dormi.
    Je suis angoissée, je tremble, je veux pleurer, hurler. Valium et vitamines pour aider. Mais au fond, ça aide pas.....

    C'est difficile.

    Pourquoi j'ai recommencé, pourquoi je me sens si mal.

    Je ne sais plus quoi faire.

  • INUKSHUK
    a répondu
    Maintenant que tu as repris le travail, quelle est la suite, si tant est qu’il y en a une ?

    Laisser un commentaire:


  • MPi
    a répondu
    bonjour Ariane
    pas facile, ces soirées en début d'abstinence !..
    quand j'ai choisi d'arrêter de boire, j'ai évité pendant longtemps tout ce qui pouvait me rappeller l'alcool
    les gens, les lieux, ou les soirées où je savais que je pouvais être tentée.
    tu fais bien de te protéger
    tu vois, tu as doublé le cap de la première semaine, c'est pas rien, que ça te booste pour la suite
    je te le souhaite,
    bon dimanche

    Laisser un commentaire:


  • Ariane1978
    a répondu
    Dimanche. Jour 6. Je vais bien. Le sevrage s'est bien passé.
    Le plus gros du travail commence maintenant.

    Hier, souper avec des amis. Alcool en quantité importante. J'ai résisté. Perrier citron. Mais je dois avouer que j'ai trouvé la soirée difficile.
    Craving +++. Je crois que je vais m'abstenir pour un moment d'avoir des soirées avec des amis qui consomment.

    Un jour à la fois. Doucement.

    Laisser un commentaire:


  • INUKSHUK
    a répondu
    Et ce matin ?

    Laisser un commentaire:


  • INUKSHUK
    a répondu
    Envoyé par Ariane1978 Voir le message
    La vie est mieux aujourd'hui. Un mal de tête incroyable...mais pas à cause de l'alcool. Je suis sortie prendre une belle marche.
    Je tente de profiter du moment. Les deux premiers jours ont été difficiles physiquement, craving, estomac douloureux.
    Je tente de cesser d'anticiper, comme le retour au travail.
    Un jour à la fois. Mais je suis une anxieuse lol. Donc c'est tout nouveau pour moi.

    Souvent, ce qu’on imagine est pire que la réalité. Et c’est normal. L’alcool étant un dépresseur du système nerveux central, il creuse en quelque sorte des tranchées dans notre cerveau. À l’arrêt de la substance, survit l’humeur dépressive.

    Si tu as le temps, il existe des vidéos sur YouTube et des liens sur Google portant sur le circuit neuronal de la récompense et son lien avec la dépendance. C’est de la neuro-science. C’est un des aspects les plus forts que j’ai retenus quand j’ai fait mon certificat en dépendances une fois à la retraite.

    Comprendre l’alcoolisme ne le résoudra pas, mais plus on en sait, mieux on est en mesure de vivre avec.

    Dans l’immédiat, je compatis à ton brouillard. Je me souviens trop bien de mes lendemains de Molsonnerie. Et des folies en découlant. Alors patience et......AA ( même si tu n’y crois pas). Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, au moins c’est gratuit...

    Laisser un commentaire:


  • Ariane1978
    a répondu
    La vie est mieux aujourd'hui. Un mal de tête incroyable...mais pas à cause de l'alcool. Je suis sortie prendre une belle marche.
    Je tente de profiter du moment. Les deux premiers jours ont été difficiles physiquement, craving, estomac douloureux.
    Je tente de cesser d'anticiper, comme le retour au travail.
    Un jour à la fois. Mais je suis une anxieuse lol. Donc c'est tout nouveau pour moi.


    Laisser un commentaire:


  • INUKSHUK
    a répondu
    Aujourd’hui, comment va ta vie ?

    Laisser un commentaire:


  • Tabou22
    a répondu
    Bonsoir Ariane1978,

    Pourquoi pleurer ? Oui, si cela est utile. Vouloir pleurer.
    Moi, je suis le pire alcoolo qui soit.
    L’histoire de ma tragique vie te ferait rire.
    La vie est un théâtre, Ariane1978,
    Pas un glaçon de thon.

    Laisser un commentaire:


  • INUKSHUK
    a répondu
    Envoyé par rur@lcoolique Voir le message
    Vous avez des AA& agnostiques, aussi, par chez vous.

    Bonjour.





    Tout dépend si on voit AA comme un mouvement religieux ou pas.

    Laisser un commentaire:


  • rur@lcoolique
    a répondu
    Vous avez des AA& agnostiques, aussi, par chez vous.

    Bonjour.

    Laisser un commentaire:


  • INUKSHUK
    a répondu
    Envoyé par Ariane1978 Voir le message
    Dollard-Cormier accepte uniquement les résidents de Montréal. Je ne peux donc avoir accès aux services.
    Ici, il n'y a que très peu de ressources. Et des mois d'attente.
    Je vais donc recommencer les AA.

    Pour te dire, je fais de la lecture sur ma maladie; Vivre sans alcool. Cependant, le Valium me gèle pas mal donc difficulté à me concentrer.
    Je passe mes journées à me reposer. À réfléchir. Je pleure beaucoup.

    Il faut vivre ce qui se cache en dedans...


    Oui, c’est vrai. Ce que tu as mis des années à cacher (tout comme je l’ai fait) prendra du temps pour mettre au jour. Donc, first things first: passer à travers la semaine.

    J’ai fréquenté AA pendant un peu plus de 20 ans. J’y ai tout appris, parfois en douceur, parfois en me grafignant les dents sur le ciment. Mais je n’ai pas bu une seule fois, sauf en ivresse mentale. Comme c’est une asso d’humains, c’est imparfait. Alors le mot-clé s’appelle persévérance.

    Je me souviens avoir déjà conduit une personne dans une maison de thérapie à Terrebonne, il y a de ça moult années. Peut-être que ça n’existe plus.

    Je sais au plus profond de moi ce que tu traverses. Gelée comme une bine, le cerveau qui spinne, la culpabilité dans le plafond. L’angoisse de penser que lundi viendra vite et anticiper ce qui n’existe pas au moment présent.

    Il ne faudrait pas que tu exclues la thérapie. C’est en quelque sorte un raccourci vers le bien-être (oui, c’est des $$$$) dont la qualité dépend de l’implication. Et au sortir, 1 personne sur 2 rechute. Donc, il faut combiner avec autre chose, et dans notre tribu c’est AA.

    Certaines choses peuvent t’aider. Une approche cognitivo-comportementale est prometteuse, tout comme l’EMDR (eye movement Desensitization & Reprocessing). Google te donnera plus de détails sur le contenu.

    Tu n’es pas seule. Non, pas du tout.

    Laisser un commentaire:


  • Jojo0351
    a répondu
    Oui seule recette efficace. ABSTINENCE TOTALE ET DÉFINITIVE
    jy suis depuis 29 ans ! On vit tres bien et nettement mieux sans cette drogue dure !

    Laisser un commentaire:


  • Ariane1978
    a répondu
    INUKSHUK, J'ai déjà tenté une déduction plutôt que de cesser...IMPOSSIBLE!
    Un verre, puis 2, et la bouteille. Et une autre.
    L'abstinence totale est ma seule solution.

    Laisser un commentaire:


  • Jojo0351
    a répondu
    Ariane 1978

    As tu whattsapp ?
    Si.oui envoie moi invitation a jojo035 ou avec mon tel portable 0677499068

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X