Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Et voilà si il y'a encore un anniversaire que je fais c'est celui-là, voilà j'ai 7 ans aujourd'hui.

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #31
    Hello petit mousquetaire,

    C’est parfois comme cela dans la vie. Une avalanche de coups douloureux nous terrassent sans crier gare. Moi, idem, en plus, j’ai la grippe, une bien carabinée. C’est ma faute, j’aurais dû me faire vacciner.
    Courage pour ta fille. Ta présence envers elle est la chose la plus précieuse au monde.
    Je sais bien que tout cela pourrait faire rechuter un débutant ou un plus fragile.
    Mais pas Louva.

    Tiens bon la barre et tiens bon le vent.
    Kenavo

    Commentaire


      #32
      Merci Theemin, j’attend demain on en sera plus, pour l’instant on est on est en froid, j’en ai profité pour reprendre contact.

      Bonne soirée pas question de boire, va falloir avoir les idées en places.
      arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

      Commentaire


        #33
        Bravo et bon anniversaire avec un peu de retard.
        Et merci pour tout !

        Commentaire


          #34
          Coucou.

          Je croise les doigts pour des nouvelles pas trop mauvaises et un contact un peu plus facile à renouer... Le forum n'est pas très actif, en ce moment, mais nous serons sans doute plusieurs à le surveiller du coin de l'œil, donc passe, tu es ici chez toi

          Prend soin de toi.



          fred, pas d'avoine

          Commentaire


            #35
            Salut Louvaji,
            ... je te souhaite du courage...
            et que la roue tourne...
            vite.
            Quand l’addiction est mise en schéma:
            Le cercle de Prochaska et Di Clémente

            Commentaire


              #36
              Coucou louva

              Bravo pour tes 7 ans. Tu as atteins l'âge de raison, la sagesse ?
              Bonne continuation ????
              Un bout de vie

              L'alcool c'est pas un problème

              Commentaire


                #37
                Coucou, ça y est j’ai enfin compris, on ne peut pas lutter contre un PN, là il m’a finit en envoyant ma mère me dire, que maintenant fallait que je paye l’appart, il est important pour un PN de vous avoir sous sa coupe, il croit que comme ma que mère le fric m’achète, je suis décidée , je cherche un autre appart, cette fois je coupe les ponts.

                Je lui ai donné une chance, espérant qu’il n’etait pas aussi pourrit que ça mais si.

                A chaque fois ils m’ont fait du mal, là je n’ai plus l’alcool pour me noyer.

                J’en ai pas envie, je me lève juste avec des envies de pleurer tous les matins, j’ai été trop naïve, j’ai cru vraiment qu’il pouvait m’aimer, il en est incapable d’aimer, il est définitivement irrécupérable, je finis par lui souhaiter les pires choses, ce n’est pas moi.

                C’est dingue d’être foireux comme ça.

                Je ne serais plus dépendante de lui, il est venu me chercher, parce qu’il était seul, aujourd’hui il a ma mère et plus besoin de moi.

                La où je m’en veux c’est de mettre mis encore dans une situation, qui me fragilise énormément émotionnellement.

                Bonne journée
                arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                Commentaire


                  #38
                  Envoyé par louvaji Voir le message
                  Coucou, ça y est j’ai enfin compris, on ne peut pas lutter contre un PN (...)il est important pour un PN de vous avoir sous sa coupe, il croit que le fric m’achète, je suis décidée , je cherche un autre appart, cette fois je coupe les ponts.

                  Je lui ai donné une chance, espérant qu’il n’etait pas aussi pourri que ça mais si.

                  A chaque fois ils m’ont fait du mal, là je n’ai plus l’alcool pour me noyer.

                  J’en ai pas envie, je me lève juste avec des envies de pleurer tous les matins, j’ai été trop naïve, j’ai cru vraiment qu’il pouvait m’aimer, il est incapable d’aimer, il est définitivement irrécupérable, je finis par lui souhaiter les pires choses, ce n’est pas moi.

                  C’est dingue d’être foireux comme ça.

                  Je ne serais plus dépendante de lui, il est venu me chercher parce qu’il était seul, aujourd’hui il a ma mère et plus besoin de moi.

                  La où je m’en veux c’est de mettre mis encore dans une situation, qui me fragilise énormément émotionnellement.
                  Je te comprends bien je crois louva. J'ai eu la même naïveté, la même illusion, la même désillusion, plusieurs fois répétées.
                  Ce sont des manipulateurs qui croient leurs propres mensonges, des amoraux qui se croient plus moraux que les autres, des êtres qui par nature sont dénués d'empathie, incapables de nous percevoir de la façon la plus élémentaire mais... bien capables de faire croire le contraire.


                  What a Wonderful World !(et bien plus aujourd'hui que de son temps)
                  Louis Armstrong.

                  Commentaire


                    #39
                    Coucou, je me sens mieux, je viens de prendre la décision de dire non, je te donnerai pas d’argent, tu m’as trompé, ça me fait un bien cette 1 ère décision, la 2 éme je déménage, après je serais libre de leur dire leurs 4 vérités par écris, c’est puissant une lettre.

                    On verra, de toute façon, j’ai plus rien à perdre, tout à gagner.

                    Je savais Ron, que tu comprendrais, cette immense déception, c’est la 1 ère depuis que je ne bois plus.

                    C’est là que je me rend bien compte de la toxicité, de ses monstres.

                    Bonne soirée
                    arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                    Commentaire


                      #40
                      Salut Louvaji,
                      Tu vas gagner ton indépendance...
                      La liberté...
                      Et comme tu vas te démerder seule, tu pourras dire merde à qui tu veux.

                      Bon courage.
                      Tu vas y arriver.
                      Quand l’addiction est mise en schéma:
                      Le cercle de Prochaska et Di Clémente

                      Commentaire


                        #41
                        Coucou, oui c’est la seule manière de survivre à ces monstres.

                        C’est dingue ça de ne pas pouvoir laisser enfants tranquilles, mes frères ont coupé les ponts depuis longtemps, je disais la dernière fois à ma belle sœur, c’est fort de couper les ponts, j’aimerais avoir ce courage.
                        Elle m’a répondu, toi c’est encore plus fort tu es passée au dessus.
                        Alors oui je suis en colère, cette colère je vais leurs déposer une bonne fois pour toute.
                        Je pense que ça me fera du bien, de leur dire une fois calmée, ce que je pense de leur toxicité et les remercierais, pour avoir joué avec mes émotions.

                        Pas grave si ils ne comprennent pas, je sais juste que je suis la dernière de leur enfant à les avoir supporté.

                        Franchement qu’il reste tous les 2 dans leur monde étriqué.

                        J’ai assez donné, trop même, j’ai trop rêvé.

                        Imaginez que pendant 35 ans j’ai cru, que c’etait a cause de moi que la famille était dans cette état, à cause de l’alcool, que c’est moi qui avais pourrie la vie de la famille, je me soigne devient sobre, je me rend compte que, pire c’est ma maladie qui tenait cette famille réunie.

                        C’est une grosse claque de se dire mon père est un PN, ce qui veut dire qu’il se fout complètement de votre bien être, c’est d’abord lui et après lui, ça faut l’encaisser, ensuite faut encaisser que votre mère est tellement dedans, qu’elle en devient toxique.

                        La je crois que cette fois la leçon a été rude, parce j’ai toute ma tête, au moins elle est claire.

                        Je vais reprendre mon indépendance, je n’aurais jamais du la quitter.

                        J’espère ne pas être trop brouillon, ce matin je ne pleure plus, j’ai la haine je déteste ce sentiment, c’est tout sauf moi depuis que j’ai posé ce verre.

                        Merci d’être juste là, bonne journée.
                        arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                        Commentaire


                          #42
                          Coucou Claire, tu dors peu? 4 h du mat, bonne journée
                          arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                          Commentaire


                            #43
                            Coucou.

                            L'île est plus à l'est, il y a du décalage horaire... C'est toi qui ne dort pas beaucoup. Ça se comprend, remarque...

                            Pour les parents, on ne peut rien, hélas. Alors un PN, laisse tomber. À part te protéger, toi, en fuyant, tout ce que tu feras "[...] pourra être retenu contre vous" comme ils disent dans les films ricains. Le P c'est pour "pervers", ce n'est pas une idée qu'on se fait, c'est une réalité invivable tant leur imagination est sans limite.

                            Essaie de laisser sortir ta colère, de la passer contre quelque chose qui ne risque rien (lancer de cailloux en mer, avec cri bestial ? ). C'est moche à vivre, car c'est tes parents, mais comme tu as l'esprit clair tu trouveras les ressources pour ne pas rester prise au piège.

                            fred, pas d'avoine

                            Commentaire


                              #44
                              Coucou Ru@, fuir c’est ce que j’avais déjà
                              plus ou moins fait, seul à un moment de sa vie, il est venu me chercher, je me suis laissée avoir, j’aurais du croire tout le monde, quand on te dit qu’il n’y a que ça à faire, couper les ponts, ne plus les voir, ou le moins possible.

                              Quand à cette satanée colère elle va passer, c’est comme un petit deuil, je vais faire des étapes.

                              Bonne journée
                              arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                              Commentaire


                                #45
                                Gaffe, si elle ne sort pas elle ne disparaît pas et te prends par surprise, de préférence quand tu es en porte à faux. Les PN le sentent de trèèèès loin et s'en régalent à tous les coups...
                                fred, pas d'avoine

                                Commentaire

                                Unconfigured Ad Widget

                                Réduire
                                Chargement...
                                X