Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Magnetiseur, test ensemble ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Magnetiseur, test ensemble ?

    Bonjour ,
    Mon conjoint a un énorme problème avec l'alcool, une maladie qui a détruit sa vie,notre famille, toute relation sociale. Des années d'enfer bref, je vous passe tous les détails, vous les connaissez déjà . Après avoir tout essayé pour guérir son addiction, je me suis tourné en désespoir de cause vers un magnétiseur. Je suis donc tombé sur le site d'un magnétiseur qui a attiré mon attention. Pour deux raisons: la première, il ne demande pas d'argent avec l'intervention, seulement s'il y a des résultats, la deuxième, les témoignages qui exprimaient de trop près le ressenti d'un alcoolique ou d'un ex alcoolique pour avoir été fabriqués. En effet, ce magnétiseur affirme avoir de très bon résultats sur l'alcoolisme en coupant l'envie de boire en quelques séances.
    N'ayant plus rien à perdre, malgré la réticence du conjoint, il a tenté l'expérience. Rien de très notable, un travail à distance pendant quelques jours et là effectivement un grand mieux, des espoirs de guérison complète et puis la rechute des semaines après Alors je m'interroge, depuis. Imposture ? effet réel mais du au placebo ? ou bien mon conjoint fait partie des rares pour qui cela ne marcherait pas comme l'affirme le site ? Il y a quand même eu un changement, la volonté personnelle dans ce type de protocole compte beaucoup. Et hélàs mon conjoint se bat plus contre les tentatives de guérison que contre sa maladie.
    J'aimerais toutefois avoir le coeur net car c'était (c'est) notre dernière chance (quand je dis que nous avons tout tenté, c'est vraiment tout, de la cure au psy en passant par l'électro magnétisme). et pourquoi pas de réessayer Alors je me disais que le seul moyen de savoir serait que 5 addicts avec longue expérience de ce maladie de ce forum tentent la démarche et qu'on fasse un retour d'expérience tous ensemble. Cela ne coute rien, c'est gratuit (si ca marche on paie mais le prix est décent), il n'y a rien à faire de particulier si ce n'est d'être au repos. La démarche pour moi n'est ni de critiquer ce magnétiseur, ni de le promouvoir, mais de vérifier ensemble l'impact réelle sur la maladie alcoolique. Je sais tout cela semble un peu étrange mais à vrai dire qu'importe. Ce que je veux c'est explorer chaque piste à fond. Aucune embrouille
    S'il y a des volontaires, on pourrait s'organiser en MP. on fera bien sur un retour d'expérience sur le forum une fois terminé

    #2
    Bonjour et bienvenue.
    Envoyé par kevincostner Voir le message
    Mon conjoint a un énorme problème avec l'alcool, [...] malgré la réticence du conjoint, il a tenté l'expérience. Rien de très notable, un travail à distance pendant quelques jours et là effectivement un grand mieux [...]
    Je comprends la démarche mais ce que j'ai cité me semble pointer le vrai problème : seul l'alcoolique peut décider de tenter l'arrêt, pour lui et pour lui seulement. Ça demande des efforts que l'on ne peut pas se représenter si l'on n'a pas soi-même vécu un sevrage et tant que ce ne sera pas son projet à lui, aucune aide ne pourra donner de résultat durable.

    C'est peut-être un peu dur, mais d'autres ici pourront te dire la même chose avec d'autres mots et l'expérience de plusieurs cures...

    Courage et patience, pour l'accompagner (ou pas, d'ailleurs) jusqu'à ce qu'il ait décidé lui-même.



    fred, pas d'avoine

    Commentaire


      #3
      merci pour ton commentaire. De nombreux addictologues et médecins m'ont fait la même remarque. Mais en attendant que cette démarche vienne de la personne, on fait quoi ? On laisse la personne mourir car c'est bien cela qui en est en jeu. Je ne parle pas d'une addiction légère mais de celle qui relève d'une alcoolisation 24h/24 si je n'inverviens pas

      Commentaire


        #4
        Addiction légère ? Ça n'existe pas...

        Et oui, il faut accepter qu'on ne peut rien faire, et en particulier pas forcer le malade à se soigner.

        Tu devrais voir du côté des associations de parents d'alcooliques, comme al-anon par exemple, l'autre face des alcooliques anonymes, pour trouver un soutien pour toi.

        fred, pas d'avoine

        Commentaire


          #5
          peut etre effectivement mais ce n'est pas le sujet de mon topic. J'espère qu'il y aura des volontaires

          Commentaire


            #6
            Si, en fait... Mais je comprends ton refus.

            Je t'invite, puisque le forum est peu actif le W.E., à lire la réponse de Ronald à Enpl1doute :

            https://forum.atoute.org/node/864545...06#post8645506

            Et bonne chance pour tes démarches et ton cheminement à venir.





            fred, pas d'avoine

            Commentaire

            Unconfigured Ad Widget

            Réduire
            Chargement...
            X