Annonce

Réduire
Aucune annonce.

JAR......En chanson

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • VincentB
    a crée une discussion JAR......En chanson

    JAR......En chanson

    Les discussions contenant le mot JAR dans leur titre n'ont souvent pas de rapport avec l'alcool. Elles constituent un lieu de convivialité entre les ancien(ne)s, comme aux nouveaux du forum, qui y trouvent un espace d'échange et parfois de divagation

    Il ne peut y avoir qu'une seule discussion JAR par jour, si cela ne vous intéresse pas, ne la lisez pas et n'hésitez pas à vous intégrer à cette joyeuse bande, ce n'est pas un club fermé.



    Comme j'en avais parlé, il y a quelques temps: la musique est très importante, mais une chanson ne doit jamais remplacer la parole(orale ou scripturale). Ce que dit une chanson qui nous touche doit sortir de la bouche ou du clavier pour être enfin digérée par notre esprit.

    J'avais fait remarquer que les JAR Musique existaient (il y a quelques années en arrière) et qu'ils avaient le mérite de pouvoir poster de la musique et la partager sans que la musique ne pollue une discussion et les réflexions à grands coups de Youtube et consorts au coeur d'un topic.



    Pour ma part, j'écoute beaucoup de métal, de classique, de synthwave et d'ambiantsynth.


    Voilà, je vous appelle aux armes (musicales, s'entend!!!).


    Dernière modification par VincentB, 05/04/2020, 10h37.

  • INUKSHUK
    a répondu
    Une dernière pour la route, comme on dit dans ma tribu:

    https://youtu.be/_ai1plnRMKI

    Laisser un commentaire:


  • INUKSHUK
    a répondu
    L'Amérique pleure. Surtout ces temps-ci avec un émule du Duce Mussolini à la tête du pays.

    https://youtu.be/08Ddoppy1Aw

    Laisser un commentaire:


  • INUKSHUK
    a répondu
    Un peu de douceur:

    https://youtu.be/LBNYv8F7xjM

    Laisser un commentaire:


  • Khalo
    a répondu
    Ouais, bof.
    Étonnant tout de même que personne n’est pensé à cet homme à qui il a été reproché d’être trouvé ivre sur la place publique ?
    Non ?
    Ou alors pour vingt dollars, il méritait la peine de mort ?
    Par étouffement ?
    par asphyxie ?
    https://youtu.be/NvR60Wg9R7Q

    Peut être car il était noir ?

    Laisser un commentaire:


  • HenriMMIXX
    a répondu
    Bonjour,
    J'ai trouvé ça sur YouTube ...
    Étonnant et détonnant ...

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Quand même un peu de musique, on est la pour ça, avec Johnny Thunders guitariste, sinon c'est Blondie qui chante, rien de bien nouveau mais du classique.
    là c'est juste Johnny.
    live. En plus pour démarrer une journée sous la douche j'aime bien.

    Bonne matinée
    Dernière modification par louvaji, 12/06/2020, 04h18.

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Quand j’avais 18 ans jusqu’à mes je sais plus, notre argent passait dans les concerts(20 francs), 3 groupes de rocks(évidemment Noir désir, thé Killers, Manu Tchao un de mes meilleurs concerts, question ambiance) faut dire que l’ont été 100, 150, j’ai vu les Cure, et de plus grands concerts.

    Tout ça pour te dire que mes frères eux étaient moins, bien moins nul que moi en musique, ils ont monté un groupe.

    En parlant des New York Dolls, le nom m’est revenu, The Johnny Thunders is Dead, à l’epoque comme les doigts d’une main.

    Ils ont eu à l’époque toujours, un petit article dans les Inrocks(comment j’étais fière de mes frères) avec toute cette petit clic de groupe rock, qui tourner dans tous le sud-ouest.

    Plusieurs sont devenu de grand groupe.

    Bonne journée par ici

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Coucou Vincent, merci encore une histoire géniale, son rire est carrément extraordinaire.

    Bon Ben à demain, j’espère que tu en as d’autres

    Bonne après-midi

    Laisser un commentaire:


  • VincentB
    a répondu
    Décembre 1972.


    Peter, Gene et Paul forment un trio qui répète inlassablement. Les chansons commencent à se structurer, mais Paul (qui est loin d'être Clapton ou Hendrix) a du mal à assurer le chant et toutes les parties de guitares. ils sont donc toujours à la recherche d'un autre gratteux pour épauler Paul. Toutes les auditions tournent à la catastrophe:
    -Trop mauvais
    -Trop bourré
    -Trop chauve
    -Trop blond
    -Trop noir
    -Trop barbu et refuse de raser la barbe
    -Refuse de se maquiller

    Encore une fois, Gene et Paul veulent driver leur groupe comme une entreprise. Les auditions se font comme pour un job: ticket d'entrée, questionnaire à remplir etc etc...Peter est un peu désarçonné par un professionnalisme qui tourne parfois au ridicule pour un groupe qui n'a même plus de contrat. Mais Gene et Paul savent ce qu'ils veulent et Peter commence à se demander si c'est le bon groupe pour lui.
    Comment peut-on être si exigeant alors qu'on est juste des types qui grattouillent quelques accords dans un loft miteux remplis de cafards jouant dans la 6ème division des grands groupes?

    A quelques kilomètres de là, dans le Bronx, un jeune gamin de 21 ans, gentil comme tout, déconneur (son rire deviendra célèbre) fait un peu quelques conneries de son âge et travaille à mi-temps pour un magasin de bibines.
    Il tombe sur l'annonce de Wicked Lester qui cherche un guitariste et appelle le numéro. Les mêmes questions que pour Peter: "Es-tu mince, acceptes-tu de te maquiller?" Ace qui a juste envie de déconner se montre partant pour toutes exubérances exigés par Gene au téléphone.

    Il se rend donc à une audition. Sa mère l’emmène avec son ampli: hors de question pour lui de jouer sur le matos d'un autre. En arrivant à l'adresse, il s'arrête devant une épicerie achète deux canettes de bière forte, les boit d'un cul sec pour se réchauffer (on en plein dans l'hiver new-yorkais) et monte dans le loft de Paul.

    Il arrive devant la corbeille où sont entassés les questionnaires, jette un oeil sur cette dernière et explose de son rire si caractéristique et contaminateur. Jamais de sa vie, même pour un vrai job, il n'a vu ça. Gene, en grande discussion avec Bob Kulick (un guitariste venu auditionner) le remarque immédiatement.
    Il traîne son gros ampli sur le parquet et fait un bruit ignoble ce qui commence à agacer Gene. Il faut dire que le bassiste est très tendu car après des semaines d'audition, Bob Kulick a l'air de faire l'affaire, mais il perd ses cheveux. Gene et Bob en sont à discuter si ce dernier accepterait de mettre une perruque.
    Ace se met à grattouiller quelques accords, descendre deux ou trois gammes. Gene est en ébullition et explose:
    -Waoooooh, tu te crois où? Tu ne vois pas qu'on est en pleine audition, là?
    -Cool mec, on est à une audition pour du rock n roll ,alors je m'échauffe pour jouer du rock n roll. Quoi de plus normal?

    Gene raccompagne Bob à l'entrée et toise Ace du haut de son mètre 88:
    -Comment tu t'appelles?
    -Paul Frehley.
    -C'est un problème, car il y a déjà un Paul dans le groupe et nous souhaitons 4 prénoms différents.
    Ace explose de rire. Gene est furibond, mais en fait, il est surtout très déstabilisé. Comment ce gamin gringalet faisant une tête de moins que lui et pesant 20 kg de moins ose lui tenir tête et se foutre de sa gueule....?
    -Mes amis m'appellent Ace, vous n'avez qu'à faire de même.
    Paul Stanley calme un peu Gene Simmons.
    Ce dernier reprend:
    -Ok, Ace nous allons te jouer une chanson qui s'appelle "Deuce". Elle est en LaM. Tu ne l'entendras qu'une fois et tu devras la rejouer et proposer un solo qui va avec. En faisant cela Gene ne facilite pas la tâche à Ace.
    -T'as intérêt à être bon, sinon je te dégage à grands coups de pompes dans le cul. Gene est hors de lui!

    La chanson démarre et Ace en tombe immédiatement amoureux et veut faire partie de ce groupe, mais il n'en montre rien et fait quelques essais en acoustique.
    Ace est prêt.
    La chanson redémarre avec Ace qui propose un son génial, un feeling dans le jeu et met un solo en place qui stupéfait les autres et met vraiment en valeur la chanson. Gene est toujours aussi énervé, mais Paul est conquis par Ace, Peter est admiratif du jeu d'Ace qui se rapproche plus de Jimmy Page que de Jeff Beck.

    Paul Stanley lui dit:
    -Ok, Ace on te rappellera.
    -Ouais, mais je suis très pris en ce moment, je ne sais pas si je pourrai accepter (pieux mensonge). Et pis, la musique manque de groove. Bref, je vous tiendrai au courant de ma décision.

    Les trois membres de Wicked Lester n'en reviennent pas. Comment ce gosse a t-il cet aplomb, cette confiance en soi et cette désinvolture conjuguées?
    Peter Criss lâche un: "Soit c'est un fou, soit c'est un génie...Mais en tous cas, c'est le gars qu'il nous faut".

    Gene tremble de colère, mais il est bien obligé d'admettre que ce freluquet correspond en tous points au guitariste providentiel qu'ils attendent comme le messie depuis des mois.

    Voilà en quelques mots comment fut recruté Ace Frehley au sein de Kiss.



    Bon revenons à une temporalité plus exacte et suivant la marche en avant irrésistible des 4 super-héros.

    Hotter than hell s'est à peine classé dans le top 100. Mais la tournée se passe très bien pour Kiss, si on excepte des déboires avec les New York Dolls. Le show de Kiss commence à faire recette, mais les ventes d'albums sont au néant.
    Kiss retourne donc au studio afin 'enregistrer ce qui deviendra Dressed to kill. Les membres du groupe sont exténués par le rythme qu'ils vivent depuis 1 ans et demi à assurer un voire trois concerts dans la même journée, retourner en studio etc. L'album qu'ils enregistrent est à mon sens, vraiment pas bon, mais on peut en déduire une certaine fatigue.
    Ace et Peter commencent de plus en plus à s'enfermer dans l'alcool (et les accidents de voiture pour Ace) et les médicaments, mais restent pros pendant les shows. Gene et Paul soutiennent le groupe qui est à deux doigts d'imploser. Lors d'un show où Ace refuse de refaire un deuxième rappel, Peter envoie une droite et assomme Ace après que ce dernier lui a envoyé une brique de jus de fruit à travers la figure. Après le rappel et une bouteille de whisky, les deux sont à nouveau potes comme cochons, mais cela traduit une nervosité extrêmement présente. Et cela se ressent dans les chansons qui vont composer cet album: ce dernier est décousu, manque d'unité où on sent que chacun essaie de tirer la couverture à soi pour se dédouaner d'un éventuel fiasco. Un hymne au Rock n roll est trouvé sur cet album et sort en single, mais se casse la gueule aussitôt: Rock n roll all nite.
    Pourtant l'album (un des plus mauvais de Kiss à mes yeux) rentre dans le top 50 à la 32ème place. Ceci dit, cela ne comble pas les dépenses faramineuses des tournées de Kiss qui coûtent très cher, même si Neil Bogart est persuadé avec Kiss un nouveau concept et met énormément d'argent de sa poche dans le groupe.
    Kiss lancera une initiative sur beaucoup de radio aux USA: le concours du plus long baiser entre amoureux. Les vainqueurs du concours gagneront tee-shirts, entrées au concert, show-case avec les membres du groupe etc. Gene est à la TV pour remettre ça aux gagnants (1ère vidéo). C'est ce coup de pub qui permet à Kiss de classer son album.
    Mais les ennuis financiers et les galères s'enchaînent pour un groupe qui classe ses albums et remplit des salles (certes encore modestes, genre 5 000 places). Comment est-ce possible? Le groupe va t-il mourir d'une sale mort?
    La suite au prochain épisode.

    Je n'ai choisi que deux chansons (plus par obligation qu'autre chose) tant cet album est un des pires du quatuor.

    L'interview de Gene récompensant "le plus long baiser de l'histoire" au Mike Douglas show


    Les crises de rire d'Ace. Celle de 0'53 vaut le détour!


    Rock n roll all nite


    C'mon and love me




    Dernière modification par VincentB, 11/06/2020, 15h47.

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Coucou, j'en ai trouvé un que je kiffais y'a ohoohohoohoh trop longtemps

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Par contre contre y’a des morceaux pas mal, leur j’écoutais les steppenwoolf, les New York Dolls, tout ce petit monde se retrouvait dans les années 70.

    La suite demain

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Un problème informatique, je sais bien que tu ne veux pas spécialement me convertir, c’est quand même passionnant tout ça.

    Quelle époque folle franchement j’adore

    Merci en tout cas pour ces histoires.

    Laisser un commentaire:


  • VincentB
    a répondu
    Envoyé par louvaji Voir le message
    Coucou Vincent, en ce moment je dors un peu décalé cette nuit concert de Kiss sur ARTE, tournée 2014 quand ils ont reformé leur groupe, je ne retrouve plus ta phrase mais oui l'histoire de la musique est passionnante.
    Je suis comme Mpi pas receptive a cette musique, hard rock, par contre il y'a des morceaux que j'adore quand même, je comprend mal l'anglais
    T'as les doigts qui sont restés collés sur le clavier pour poster plusieurs fois le message ou bien t'avais peur que je ne lise pas.
    Je ne suis pas fan de Muse, mais si tu m'en passe en soirée, ça ne me dérange pas. Par contre, j'ai vraiment du mal avec Wax Tailor. j'ai un pote qui en écoute très souvent et franchement, à chaque fois qu'il me dit "non, mais celle-là tu vas l'adorer", bah il se plante à chaque fois.



    Rassure-toi, j'entends parfaitement qu'on ne soit pas fan de hard-rock. Il n'y a pas volonté de ma part de convertir tout le monde en fan en postant ces chroniques ou anecdotes, mais juste de raconter la vie d'un groupe qui a eu une très forte influence sur moi, depuis tout petit garçon (mais j'y reviendrai dans un autre message. Pour l'instant, je continue ma présentation du groupe).




    1972

    -Es-tu mince?
    A cette question, un peu éberlué et surtout passablement éméché, Peter Criscoula répond:
    -Oui, et ma bite fait 23 centimètres.
    Scène surréaliste au téléphone un matin de d'août 1972!!!

    Peter Criscoula a posté une petite annonce dans Rolling Stone disant qu'il est batteur et qu'il recherche un groupe sur New-York et les questions posées le dérange alors qu'il est en plein déjeuner dominical bien arrosé.
    Actuellement, il fait partie d'un groupe de jazz rock qui ne suffit pas à subvenir aux besoins de sa jeune épouse et de lui-même qui vienent de se marier. Il en a un peu marre du jazz et cherche un groupe de rock à la Led Zeppelin, Cream, Kinks ou Steppenwolf.

    En fait, Peter est un peu anxieux et surtout un peu énervé qu'on lui pose une telle question au téléphone pour un recrutement d'un poste de batteur. Il s'attendait à ce que son interlocuteur lui parle de son groupe, lui demande ses influences musicales, quel quel style de jeu il a etc. Bref, le tout-venant quand on répond à une annonce de musicien.
    Donc, il joue la carte de la provocation et se fout un peu de la gueule du gars au téléphone qui ne semble pas dérangé par cette désinvolture volontaire.

    Pourtant le festival des questions bizarres continue:
    -Es-tu beau?
    -Oui, certains disent que je que je ressemble à Rod Steward
    -Combien mesures-tu?
    -1m78
    -Quel âge as tu?
    -27 ans et je viens de me marier.
    -Es-tu blond ou brun?
    -Brun.
    -Parfait, as-tu e la barbe et si oui, acceptes-tu de la raser?
    -Non, pas de barbe.
    -Serais-tu prêt à te maquiller?
    -J'suis pas une gonzesse, mais dans un spectacle, je suis prêt à le faire. Je peux même jouer à poil, s'il le faut.


    Là, Peter est à deux doigts de raccrocher car les questions prétentieuses du gars à l'autre bout du fil commencent à l’énerver , mais il décide laisser une dernière chance à son interlocuteur qui lui parle enfin de lui.

    -Pour finir, quel est ton prénom?
    -Peter.
    -Parfait Peter, je m'appelle Gene Simmons et avec mon pote Paul Stanley, nous voulons monter le plus grand groupe de rock de tous les temps. Notre contrat avec notre maison de disques se termine, mais il nous reste un album à faire ( un pieux mensonge de la part de Gene) et nous cherchons un batteur.

    Là, Peter ne rigole plus du tout, et d'un coup il dessaoule immédiatement et redevient très sérieux. Les lady electric studio sont très réputés et un disque permettrait (même s'il ne se vend pas super bien) d'assurer un petit train de vie modeste au jeune couple qu'il forme avec Lydia.Il écoute désormais avec une grande attention l'homme au bout du fil qui finit par lui fixer un rdv.

    En fait Peter ne le sait pas encore, mais Gene est agréablement surpris de voir un type qui ne s'écroule pas de timidité devant quelques questions d'ordre physique et quelque peu bizarroïdes.

    Rendez-vous est pris dès le lendemain et Peter est sur son 31, il ressemble à un Jimi Hendrix blanc avec con pattes d'éph' et sa chemise colorée à jabots. En arrivant aux studios (où en fait Gene et Paul enregistrait un jingle et non pas un album), il découvre deux clodos avec jeans troués, chemises à fleur de hippies et se demande comment ce gars immense a oser lui poser toutes ces questions sur son physique alors que lui-même n'est pas très beau et ressemble à un SDF.
    -Salut, je m'appelle Peter et ma bite fait 27 centimètres.
    Gene et Paul le scrute très attentivement et se contrefoutent de la longueur de son appendice génital. Mais Gene, fin psychologue décèle chez Peter le narcissisme d'un gars qui aime bien se regarder dans le miroir. Bon point pour Peter.
    Après quelques banalités, il écoute l'album de Wicked Lester, et l'ingénieur du son qui reconnaît Peter le recommande à Gene. Peter n'aime pas trop l'album, mais pour lui c'est toujours mieux que du jazz .
    Quelques auditions en plus dans les jours (dont une complètement ratée, car Peter jouait sur la batterie de quelqu'un d'autre non réglée pour lui) qui suivent et voilà Peter qui est embauché.

    Demain, il sera l'heure de raconter l'embauche (qui vaut également son pesant de cacahouètes) d'Ace Frehley. Mais pour l'heure, revenons au second album de KISS: Hotter than hell.

    Le premier album de Kiss s'est à peine classé dans le Top 100 et s'est écoulé à peine à 75 0000 exemplaires. Le maquillage s'est affiné (mais on ne parlera plus longuement dans le 4ème message qui sera consacrée à Alive).
    La tournée qui a suivi, s'est par contre, elle, très bien passée. Kiss attire un peu de monde, fait des premières parties (dont celle des New-York Dolls).
    Pourtant un souci s'est glissé dans l’organisation de la première tournée: en effet, pour la pochette du premier album de Kiss, Ace Frehley avait choisi de teindre ses cheveux en argent (image à la fin du post précédent), et malheureusement, il va faire une très sévère allergie a à cet argent et cela va retarder la tournée car sous cortisone et traitement dermatologiques pendant plusieurs semaines.
    Seulement quelques jours après la tournée et six mois après leur premier LP, les 4 bigarrés rentrent de nouveau en studio. Ils enregistrent cette galette en seulement un mois.
    Les addictions d'Ace et Peter commencent à se voir au grand jour, mais Gene et Paul s'en fichent du moment où ça n'impacte pas le groupe et son travail. Gene et Paul continuent de tout régenter et cela ne provoque pas encore d'énervements au sein de la formation et laisse Peter et Ace s'en mettre tranquillement dans le cornet. Mais un premier souci pointe le bout de son nez: en effet, Peter est un bon chanteur et sa femme souhaite qu'il chante un peu plus, mais ce n'est pas du goût de Gene qui considère que seules les personnes en frontmen peuvent chanter. Comme sur le précédent album, un compromis est trouvé: Peter, comme sur Black diamond chantera une chanson, mais cette situation commence à peser sur les épaules du groupe.
    Le son est plus fin, moins gras que le précédent, mais également un peu plus abouti et on sent que chaque musicien a progressé.
    L'album est pas mal du tout et Casablanca records décide de renvoyer tout ce petit monde en tournée afin de promouvoir ce dernier.
    Il se vendra, à sa sortie, à très peu d'exemplaires en faisant une très timide entrée dans le Billboard (à la 100ème place) pour en ressortir quelques semaines après. Il faut dire que la pochette est assez immonde et ne pousse pas à l'achat quand on la regarde, et ce, même si le titre est alléchant.

    Il contient néanmoins quelques classiques du groupe comme:

    Parasite entièrement composée par Ace Frehley (fruit d'une longue dispute pour savoir si le titre pouvait figurer ou non sur cet opus)


    Hotter than hell, son riff presque heavy-metal pour l'époque et des paroles salaces


    Le rockabilly électrisé de Let me go rock n roll avec un magnifique son de guitares


    La très belle ballade (malgré des paroles assez glauques) Goin' blind et ses harmonies inhabituelles


    Le riff pachydermique de Watchin' you


    Dernière modification par VincentB, 06/06/2020, 11h21.

    Laisser un commentaire:


  • louvaji
    a répondu
    Coucou, ces discussions et explications sur les groupes ou la musique sont passionnantes.

    J’ai fait avec mes amis une des premières émissions radios, nous c’etait Rock, punk, on passait les Cure, les groupes Anglais, qui n’etait pas connu.

    Je devais avoir 18 ans ça devait être 79 je dirais, on avait très peu d’auditeurs, on faisait minuit 2 heures du matin.

    Non la France n’a jamais ni hard rock, ni rock, la seule radio que je peux écouter aujourd’hui c’est la playlist de France Inter la nuit.

    L’histoire de la musique est génial.

    Bonne journée,

    Laisser un commentaire:

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Chargement...
X