Annonce

Réduire
Aucune annonce.

5 ans d’abstinence, et après ...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    #46
    Envoyé par J365 Voir le message
    Mon tempérament s'est assombri ces dernières années. Échec professionnel, deuils, galères d'appart... L'impression que ma vie m'a échappé.
    C'est "marrant" ce que tu dis, car j'ai toujours eu la sensation que l'abstinence permettait de reconstruire au contraire des périodes de consommation. A moins que j'aie mal saisi ton propos.


    Envoyé par J365 Voir le message
    L'alcool m'a permis de faire front jusqu'à l'effondrement.
    Il est vrai que ça peut être une planche de survie parfois. Néanmoins dans le cas que tu expliques, il me semble que ça a participé à l'effondrement et non que ça a été une béquille.



    Envoyé par J365 Voir le message
    Depuis, je tente de renouer les fils patiemment.
    C'est une chose très importante: la patience.
    L'alcoolique a cette tendance a vouloir tout, maintenant et tout de suite. Je trouve très constructif de savoir se frustrer de certaines choses, car je trouve que ça aide dans le cheminement de l'abstinence. Ne pas obtenir quelque chose tout de suite permet d'apprendre à vivre avec la frustration (parfois passagère). La période de reconstruction est propice à l'apprentissage de la patience qui est à mon avis une des vertus à développer pour réussir son abstinence.
    Reconstruire patiemment ce qu'on a détruit patiemment.
    Tout ne s'est pas effondré d'un coup comme un château de cartes. C'est un long travail de sape que nous avons effectué sur un temps donné, il est normal que la reconstruction prenne au moins autant de temps.
    Et pour supporter ça, il faut apprendre la patience. Ne pas tout avoir directement d'un claquement de doigt.
    Dernière modification par VincentB, 04/06/2020, 07h14.
    Bonjour Atoute

    Le dernier jour
    Le déclic
    L'entrée en cure

    Commentaire


      #47
      Envoyé par louvaji Voir le message
      La plongée ce doit être aussi une expérience fantastique, comme MPi je t’envie, d’ailleurs tu connais sûrement les vidéos, de celui qui plonge en apnée et fait de magnifiques films, dont une avec des baleines qui dorment à la verticale.
      Absolument, j'en ai vu plein ! Mais c'est mieux en vrai, la plongée c'est avant tout gérer sa respiration : pour limiter la conso d'air bien sûr, mais surtout pour la flottabilité (on inspire on monte et expire on descend). Du coup on respire lentement, au calme, c'est hyper relaxant ! 2 plongées d'une heure le matin = mega sieste l'après-midi ! Pas besoin de picoler...
      (L'alcool est d'ailleurs extrêmement dangereux en plongée, une seule bière peut avoir des conséquence dramatiques...)

      Commentaire


        #48
        J'ai 46 ans Louvaji. J'ai perdu mon père il y a 7 ans, ça avait été assez douloureux et injuste (mort d'un cancer après avoir guéri d'un premier). Ça a beaucoup changé (et perturbé) mon rapport au temps, au passage sur terre, au souvenir qu'on laisse. Bref à la fragilité de notre condition.

        ​​​​​​VincentB. Les échecs dont je fais mention sont antérieures à l'abstinence mais ils ne sont des conséquences de l'alcoolisme. Comment dire ? A cette époque, je ne me sentais pas raccord avec mon style de vie et l'aicool me permettait de supporter cela.

        D'accord avec toi sur la patience, vertu première du jeune abstinent. Et sur le long travail de sape de l'alcool. C'est horriblement pernicieux sa manière d'infiltrer progressivement ta vie par tous les trous (peines, joies, ennuis, conso sociale, festive ou solitaire).

        Vous savez peut-être que le mot alcool vient de l'arabe 'al kaal' (un truc comme ça) qui signifie 'le malin'. Tout un programme...

        Commentaire


          #49
          Envoyé par J365 Voir le message
          Vous savez peut-être que le mot alcool vient de l'arabe 'al kaal' (un truc comme ça) qui signifie 'le malin'. Tout un programme...
          Merci, intéressant en effet !
          "Al khôl, d’origine arabe, outre le fard pour les yeux, signifie « subtil », avec en arrière-plan le mensonge ou l’illusion."

          Et apparemment les peuples arabes/perses étaient de gros consommateurs d'alcool…(du moins jusqu’au développement de l’islam !)

          Commentaire


            #50
            Coucou, j’aurais appris des choses, je ne savais pas qu’il buvait de l’alcool.

            Bonne soirée
            arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

            Commentaire


              #51
              Bonjour,
              je n'ai pas tout lu mais j'aimerai apporter ma pierre à l'édifice, une petite phrase qu'on m'a dit il y a longtemps de ça et qui a tout changé :
              ''Il faut se remplir d'autre chose.''
              Ce grand vide qui était alors rempli au compte-gouttes est Toujours là mais Se travail et aussi être rempli de beautés : Art, sport, littérature, échanges bienveillants et stimulants,...
              À toi de trouver ce qui t'harmonise.

              Commentaire


                #52
                Coucou, je me suis découverte jour après jour, et oui j’ai découvert pleins de nouvelles choses, je peux aussi me vider la tête et rester dans un bien être en regardant la mer, le matin ou le soir.

                Bonne soirée
                arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                Commentaire


                  #53
                  Envoyé par louvaji Voir le message
                  Coucou, je me suis découverte jour après jour, et oui j’ai découvert pleins de nouvelles choses, je peux aussi me vider la tête et rester dans un bien être en regardant la mer, le matin ou le soir.
                  C'est important je suis dans le même cas aussi.


                  Pour se découvrir, il faut s'essayer à des activités, faire certaines choses différemment...parfois, insister un peu. Aller vers les gens (le plus dur pour moi).
                  Je découvre par exemple que je dois être assez sportif : Je suis passé de l’habituel triptyque canapé/whisky/télé il y a 3 ans à 4/6 heures de sport/semaines ( et j'en ferai plus si je bossait pas 12h/j comme un con…).


                  Mais il faut aussi rejeter ce qui nous ne plait pas ! Arrêter de se forcer pour faire plaisir aux autres.
                  J'ai par exemple découvert que je n'aime pas tant voyager que je l’imaginais... Je viens d'une famille où tout le monde bouge tout le temps, voyages, déménagements etc.. J’ai vécu moi-même à l’étranger, mais ce n’était pas moins choix.
                  Au fond ça me fait chier ! J’ai déménagé il y a 4 ans et je ne le sens toujours pas chez moi… Visiter des villes antiques, marcher toute la journée, le train, l’avion, la bagnole, tout ça, c’est pas mon truc…
                  Certains ne comprennent pas (beaucoup en fait), je passe pour un inculte qui ne s’intéresse à rien, mais tant pis… je préfère la nature à la ville, je préfère la solitude de mon canapé à une plage bondée, etc…
                  Bref on est tous différents, il faut respecter les autres mais ne pas se laisser imposer les choses.

                  Commentaire


                    #54
                    Coucou, comme toi je préfère la solitude de chez moi, à la foule, il faut dire que dans mon taf je suis obligée et c’est dans ma nature, de sourire et d’être a l’écoute du public.

                    J’ai beaucoup changé je sais dire non, quand il le faut.

                    Bonne journée
                    arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

                    Commentaire

                    Unconfigured Ad Widget

                    Réduire
                    Chargement...
                    X