Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'alcool n'est qu'un moyen.

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    L'alcool n'est qu'un moyen.

    Salut ,
    8 ans et un mois ,
    parfois je me demande pourquoi ne reboirai-je pas .
    En effet ,j'ai envie par moments de décoller ,d'être un peu ivre .
    Ma vie est plutôt pas mal .
    Mais parfois j'aimerai bien pouvoir m'échapper de la réalité .
    Je pourrai fumer un peu de beuh ou de shtft mais c'est vraiment prendre un risque vu ma santé mentale .
    Il ne me resterait donc que l'alcool .
    Malgré cela ça fait plus de huit ans que je suis abstinent .
    Il n'y a aucun héroïsme là dedans.
    Je me demande qu'elle est cette énergie qui fait que je reste éloigner de ces boissons qui me permettraient d'être dans le gaz .
    Etre un peu en dehors ,vaseux ,planer un peu pourquoi je me l'interdis .
    Inconsciemment je dois connaître ce qui est de mes faiblesses , et c'est une force .
    Ainsi ,je connais le poison et je m'en éloigne .
    Je sais ,je crois ,que si les premiers verres passent les bouteilles défileront.
    J'ai aussi arrêté de cachetonner,et ce depuis plus d'un an .
    Je suis vierge plus aucun moyen de me défoncer .
    Je ne regrette rien sur le fond ,je sais que dans le bénéfice- risque je suis gagnant et largement .
    Me reste cette envie de décoller que j'ai par moments.
    Mais je reste sobre ,ce n'est pas l'alcool dont j'ai besoin .L'alcool n'est qu'un moyen .

    #2
    Décoller, ça implique d'atterrir ensuite. Souviens toi des atterrissages, c'était pas folichon, non ?

    Commentaire


      #3
      Envoyé par patalo Voir le message
      Décoller, ça implique d'atterrir ensuite. Souviens toi des atterrissages, c'était pas folichon, non ?
      Je crois Patalo que tu n'as pas bien saisi de quoi je parlais .Au bout de plus de huit ans d'abstinence je n'ai plus besoin qu'on me dise ce genre de choses .Merci à toi ,mais relis mon message .

      Commentaire


        #4
        Coucou Thierry, waouh alcool et médocs, bravo vraiment, je suis désolée mais tu m'impressionnes, cette envie de vivre elle vient peut-être de ta famille, de ta chérie ?

        Je te souhaite une tranquille continuation
        arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014

        Commentaire


          #5
          Envoyé par louvaji Voir le message
          Coucou Thierry, waouh alcool et médocs, bravo vraiment, je suis désolée mais tu m'impressionnes, cette envie de vivre elle vient peut-être de ta famille, de ta chérie ?

          Je te souhaite une tranquille continuation
          Un an et quatre mois Louva que je n'ai pas fait de t .s ,ni d'O.D.
          Les médecins psychiatres ne veulent plus me prescrire ni a.d , ni somnifères ,ni anxiolytiques ,plus rien ,je dois me débrouiller sans tous ces médocs que j'avalais en grande quantité ,jusqu'au comas .Je me suis réveillé tellement de fois aux urgences psychiatriques.Parfois dépité d'être encore vivant .
          De fait ,il a fallu que je m'adapte .Et même quand je vais mal ,je dois m'abstenir de médocs et c'est dur très dur même ..
          Je ne connais pas d'autres méthodes qui me vont pour mourrir que les anxiolytiques en grande quantité ,pour moi c'est par là que doit passer la fin .
          Il n'empêche que grâce à cette interdiction je me sens relativement bien et fidèle à cette conviction qu'il me faut chopper les bons moments dans cette vie de merde .
          Ainsi je cherche ,je provoque pour que la vie m'offre des moments de jubilation .Et ça vaut quand même le coup .
          Et puis Louva tu as raison : je suis amoureux de ma compagne et j'aime mes quatre petites filles (5mois ,2ans , 7ans et 10ans )J'ai envie de les voir grandir .
          J'ai 63 ans je suis un vieil alcoolique abstinent doublé d'un vieux schizo et pourtant parfois la vie est belle .
          Alors quand je souffre ,que les hallues , le morcellement et autres phénomènes schizophréniques apparaissent il me reste un fond de lucidité pour ne pas sombrer complètement.
          L'abstinence a été une étape ,je ne prends plus que mes neuroleptiques et eux je ne les aime pas ,ils ne peuvent être complice de mes appels à la mort
          Je suis donc aussi abstinent de divers poisons même de ceux qui étaient censés me soigner .
          Là ,j'ai envie de crier " Victoire " . .

          Commentaire

          Unconfigured Ad Widget

          Réduire
          Chargement...
          X