Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Déconfinage S01 - E09

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Gyapète Ventru
    a crée une discussion Déconfinage S01 - E09

    Déconfinage S01 - E09

    Bientôt le week-end, enfin dans pas trop longtemps

  • Cléo
    a répondu
    Envoyé par Árnheiður Voir le message
    Oui, ma réaction n'était que sur ça, le fait que les personnes n'en auraient pas eu conscience sans le confinement.

    Pour le reste, je suis dubitative sur le fait que certaines paroles ne soient que du vent en majorité, mais à voir avec le temps.
    Mais peut-être bien que sans le confinement certains n'en auraient jamais eu conscience et que toutes les consciences ne se sont pas éveillées avec le confinement...

    Et, oui, pour le reste on verra avec le temps.

    Laisser un commentaire:


  • Árnheiður
    a répondu
    Envoyé par Cléo Voir le message

    Je crois que la conscience est là, mais que l'idée qu'on ne peut pas changer de vie est forte, parce que les pressions sociales le sont aussi et que sauter le pas n'est pas évident.
    Oui, ma réaction n'était que sur ça, le fait que les personnes n'en auraient pas eu conscience sans le confinement.

    Pour le reste, je suis dubitative sur le fait que certaines paroles ne soient que du vent en majorité, mais à voir avec le temps.

    Laisser un commentaire:


  • Cléo
    a répondu
    Envoyé par Árnheiður Voir le message
    Donc c'est bien qu'ils en ont conscience puisqu'ils se sentent piégés ?
    Je crois que la conscience est là, mais que l'idée qu'on ne peut pas changer de vie est forte, parce que les pressions sociales le sont aussi et que sauter le pas n'est pas évident.
    Beaucoup de personnes ont la tête dans le seau.
    Enfin c'est ce que je vois autour de moi, en tout cas.

    Forcées de s'arrêter, comme pendant le confinement, elles ont pu sortir la tête du seau et voir les choses avec une clairvoyance que ne leur permettait pas leur vie de fous, et ça c'est ce qu'on lit et ce qu'on entend pas mal maintenant comme témoignages,

    Est-ce que ça se traduira par des actes concrets ou pas, va savoir.
    En tout cas dans mon (petit) entourage il y a deux personnes au moins qui ont pris des décisions importantes au niveau professionnel, le confinement a permis des déclics.

    Laisser un commentaire:


  • Árnheiður
    a répondu
    Envoyé par Cléo Voir le message



    La pression sociale est intense et beaucoup se sentent piégés, pensent qu'ils n'ont pas le choix et continuent à tourner dans la roue du hamster.

    Donc c'est bien qu'ils en ont conscience puisqu'ils se sentent piégés ?

    Laisser un commentaire:


  • Árnheiður
    a répondu
    Envoyé par Rapsody Voir le message

    Surtout le dernier jour d'ailleurs je pense, y doit y avoir une mega accélération de chemin lors des derniers instants !
    Puis, le mur.
    Mon garçon racontait ça au sortir du coma, ça va vite puis, il y a le mur et derrière le néant.

    Laisser un commentaire:


  • Cléo
    a répondu
    Envoyé par Árnheiður Voir le message

    Ce qui me surprend c'est que cette prise de conscience n'arrive qu'après une obligation de rester coi.


    Ça ne m'étonne pas du tout.

    D'autres ont pu avoir cette prise de conscience après un arrêt maladie psy ou non.

    La pression sociale est intense et beaucoup se sentent piégés, pensent qu'ils n'ont pas le choix et continuent à tourner dans la roue du hamster.

    J'ai lu un bon petit bouquin l'an dernier sur cette histoire d'avoir le choix ou non de rester dans cette course, ça s'appelle Mieux vaut couler en beauté que flotter sans grâce.

    Je n'ai pas été d'accord avec tout ce qu'écrit la dame mais ce qu'elle affirme à ce sujet (tout le monde a le choix de changer de vie) et qu'elle étaye, m'a plu. Entre autres choses.

    Laisser un commentaire:


  • Rapsody
    a répondu
    Envoyé par Árnheiður Voir le message

    Y'a toujours du chemin, jusqu'au dernier jour je crois.
    Surtout le dernier jour d'ailleurs je pense, y doit y avoir une mega accélération de chemin lors des derniers instants !

    Laisser un commentaire:


  • Árnheiður
    a répondu
    Envoyé par cocsi Voir le message
    Ceci dit, c'est vrai que l'avis des autres a finalement souvent dicté ma vie.
    Quelle perte de temps.

    Même si j'essaye de vivre plus en accord avec moi-même, y a encore du chemin.
    Y'a toujours du chemin, jusqu'au dernier jour je crois.

    Laisser un commentaire:


  • p'im
    a répondu
    Envoyé par cocsi Voir le message

    Je ne parlais pas que de moi et ce sont des hypothèses à ta question.
    Ceci dit, c'est vrai que l'avis des autres a finalement souvent dicté ma vie. Même si j'essaye de vivre plus en accord avec moi-même, y a encore du chemin.
    Tu n'est certainement pas la seule dans ce cas à commencer par moi...

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Envoyé par Árnheiður Voir le message

    Tu te rends compte que dans ta réponse tu ne parles que de l'avis des autres ?
    T'as quoi ? 45 balais environ ? 50 ?
    Je ne parlais pas que de moi et ce sont des hypothèses à ta question.
    Ceci dit, c'est vrai que l'avis des autres a finalement souvent dicté ma vie. Même si j'essaye de vivre plus en accord avec moi-même, y a encore du chemin.

    Laisser un commentaire:


  • Árnheiður
    a répondu
    Envoyé par cocsi Voir le message

    Oui. Tellement la "pression sociale" est forte?
    On croit toujours qu'on doit faire des choses par peur du jugement ou par culpabilité si on n'est pas actif, peut-être ?
    Ici, on n'a pas eu le choix.
    Moi, je sais que je suis faite pour la "lenteur", mais je m'en veux souvent. Cette fois, mes proches l'ont vu, c'est mieux que de le dire.
    Tu te rends compte que dans ta réponse tu ne parles que de l'avis des autres ?
    T'as quoi ? 45 balais environ ? 50 ?

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Envoyé par Árnheiður Voir le message

    Ce qui me surprend c'est que cette prise de conscience n'arrive qu'après une obligation de rester coi.


    Oui. Tellement la "pression sociale" est forte?
    On croit toujours qu'on doit faire des choses par peur du jugement ou par culpabilité si on n'est pas actif, peut-être ?
    Ici, on n'a pas eu le choix.
    Moi, je sais que je suis faite pour la "lenteur", mais je m'en veux souvent. Cette fois, mes proches l'ont vu, c'est mieux que de le dire.

    Laisser un commentaire:


  • Le Gyapète Ventru
    a répondu
    Envoyé par Árnheiður Voir le message

    Ce qui me surprend c'est que cette prise de conscience n'arrive qu'après une obligation de rester coi.


    Tu regarderas et tu me diras coi

    Laisser un commentaire:


  • Árnheiður
    a répondu
    Envoyé par cocsi Voir le message
    . Pourtant, je pense que plus de personnes qu'on ne le croit ont ressenti un apaisement de ne plus courir tout le temps.
    Ce qui me surprend c'est que cette prise de conscience n'arrive qu'après une obligation de rester coi.



    Laisser un commentaire:

Unconfigured Ad Widget

Réduire
Chargement...
X