Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Relation médecin/patient après le coronavirus

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Campagnol
    a répondu
    Un an après, la situation:
    Face aux patients hostiles au vaccin contre le Covid-19, le grand désarroi des médecins généralistes : "Nous prenons la défiance en pleine figure" Lien

    Laisser un commentaire:


  • Campagnol
    a crée une discussion Relation médecin/patient après le coronavirus

    Relation médecin/patient après le coronavirus

    Un sondage a été publié dans le journal « Le Parisien ». La question était simple : « pensez-vous que la chloroquine est efficace : oui/non/ je ne sais pas.

    Résultat : 59 % des sondés ont répondu : oui, 20 % non et 21 % je ne sais pas. A l’époque du sondage il n’y avait encore aucun résultat d’étude rigoureuse de publié. Donc, on ne savait pas.


    Des torrents d’insultes ont été déversés sur les médecins qui ne voulaient pas prescrire la chloroquine : corrompus, ils en croquent, payés par BigPharma ! Chargés de dire qu’il n’y a pas de traitement efficace pour promouvoir les vaccins de l’industrie pharmaceutique, etc.

    Certains se sont même vautré dans la fange en considérant que les scientifiques qui ne voulaient pas prescrire la chloroquine sans une étude clinique randomisée en double aveugle rigoureuse étaient comparables à Joseph Mengele et ses expérimentations.


    Après tout ça, comment ces personnes vont-elles pouvoir consulter un médecin pour se soigner ? Si elles le font, quelle relation de confiance va pouvoir s’établir ?

    Si ces personnes sont cohérentes avec elles-même, elles devraient éviter d’avoir recours à un médecin.

    Et pour les médecins, la mentalité de ces patients qui ont jeté à la poubelle les principes de la médecine et de la science et qui ont insulté tout le corps médical (sauf le Tartarin de Marseille ) va-t-elle être difficile à gérer ?




    Témoignage du Professeur Antoine Flahault sur l’échec de la chloroquine pour traiter le virus du chyckungunya : "l’étude randomisée en double aveugle protège les patients". A partir de la minute 34 :


    Dernière modification par Campagnol, 11/07/2020, 13h49.
Chargement...
X