Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Conseils - thérapie cognitive comportementale

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Conseils - thérapie cognitive comportementale

    Bonjour,

    J'ai des troubles psy depuis 13 ans maintenant et j'envisage une tcc. Je vois le cmp depuis 12 ans mais ils ne proposent pas de tcc et ne m'aident pas quand je leur dis que je veux en faire une.

    Donc le mois prochain je vais appeler des psy dans le privé pour entamer une tcc. Certains en ont déjà fait, ça vous a aidé ? J'envisage d'appeler des psy trouvés ici: https://www.aftcc.org/carte_membres

    Si vous connaissez un peu les tcc n'hésitez pas à répondre

    #2
    Hello,

    De mon côté, j'ai suivi une TCC pendant 3.5 ans. Est-ce que ça m'a aidé ? Je pense que toute thérapie aide, d'une manière ou d'une autre ou alors il y a un gros problème car je ne peux concevoir qu'une personne continue une thérapie pendant plusieurs années si celle-ci n'est vraiment d'aucune utilité.

    Je dis toujours qu'il faut essayer pour savoir car ce n'est pas parce qu'une thérapie convient à certaines personnes qu'elle te conviendra et vice-versa. Et indépendemment du type de thérapie suivie, ce qui reste le plus important est la relation que tu entretiens avec le psy. D'ailleurs les études à ce sujet montrent que les différents types de thérapie se valent, il n'y en a pas une qui est meilleure qu'une autre, et que le facteur déterminant est la relation qui se noue entre le psy et son patient. Mais au final tout ça est bien personnel, il est possible que certaines approches te conviennent mieux que d'autres, tout comme il est possible que certains psys te conviennent mieux que d'autres.

    Pour parler de mon expérience personnelle d'une TCC, avec le recul je dirais que c'était similaire à prendre une aspirine pour un mal de tête récurrent. Parfois l'aspirine aide et on se sent mieux, parfois son effet est diminué et parfois elle n'aide pas du tout. Mais les maux de tête continuent encore et toujours. On se préoccupe de soulager le mal de tête sur le moment sans se préoccuper de la cause des maux et comment s'en débarrasser une fois pour toute. La TCC se focalise sur les symptômes actuels, sur la modification des pensées et des comportements pour aller mieux et on te donne des techniques pour atténuer ces symptômes.

    Durant cette thérapie, on m'a diagnostiqué plein de troubles différents mais les solutions apportées n'étaient pas suffisantes. C'est une bonne chose d'identifier certaines de mes pensées anxiogènes et de m'enseigner des techniques de relaxation afin de m'aider avec mon anxiété chronique, par exemple, mais le problème est que ça n'a pas stoppé mes angoisses pour autant. Celles-ci continuaient d'affluer encore et toujours et c'était un peu la même chose pour tous mes troubles.

    Cette thérapie m'a fait comprendre bien des choses sur moi-même et sur mes problèmes en général et j'ai noué un lien très fort avec ma psy. J'ai pu m'ouvrir et parler de certaines choses pour la 1ère fois de ma vie, ce qui m'a fait un bien fou. Ca m'a fait avancer mais j'avais besoin de plus et j'ai fini par me tourner vers une thérapie de type analytique pour comprendre les causes de mes troubles et essayer d'en faire quelque chose. Le point de départ reste les problèmes actuels mais on fait des liens entre les évènements de la vie et on explore comment les évènements passés influencent ce que l'on pense et ressent aujourd'hui. La façon d'explorer les problèmes, la posture du psy, la relation avec le psy, les discussions durant les séances, ... tout est différent comparé à une TCC. Ce n'est ni mieux, ni moins bien.

    Franchement, je t'encourage vivement à essayer, surtout si tu suis le même type de thérapie depuis 12 ans. Il y a une raison qui te pousse à vouloir essayer une TCC et je pense que c'est important de l'écouter. Parfois, le simple fait de changer peut nous aider à progresser. C'est ce que j'ai fait en début d'année, j'ai écouté la voix intérieure qui me disait d'essayer autre chose. Ca faisait 5 ans que je voyais ma psy actuelle et j'en avais un peu marre de cette relation distante qu'une thérapie analytique nécessite donc en parallèle, j'ai été voir une psychologue. Sur le moment j'avais besoin d'une relation plus proche et d'avoir une perspective différente et après plusieurs séances, j'y ai mis un terme. Tout ça m'a permis d'avoir un regard nouveau sur ma thérapie analytique et ma psy et de continuer mon travail plus sereinement.

    Commentaire

    Unconfigured Ad Widget

    Réduire
    Chargement...
    X