Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cherche amoureuse et confidente

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Cherche amoureuse et confidente

    Voilà je me sens bien seul ces derniers temps, je ne sors guère plus alors il devient difficile de faire des rencontres sérieuses.
    Je voudrai qu'elle éprouvé une certaine forme d'empathie car je suis brisé par un traitement bien trop fort,, ce qui limite de beaucoup mes capacités physiques et c'est aussi pour cela que je ne lui demanderai pas de m'être fidèle, ne pouvant remplir mes devoirs conjugaux pleinement afin qu'elle soit comblé.
    Parfois et comme tout homme, il me semble, j'ai le besoin de me reposer sur une épaule amie, attention cette phrase n'est pas à prendre au premier degré, mais dans un sens littéral.

    Puis je ne suis plus vraiment tout jeune l. Âge, la fatigue et la des habitude on fait de moi ce que je suis aujourd' hui, un guerrier amenuisée, mais toujours autant combatif, muni d'une intelligence, comment dire, exacerbée tant elle a été mis à rude épreuve.
    Et je ne sais plus trop où j'en suis et ai besoin que l'on me conforte et me donne la force d'aller jusqu'au à ce en quoi je m'adonne.

    Il ne faut pas non plus oublier l'envie de baiser 'l' envie de faire des câlins. Enfin tout ce qui va avec.

    #2
    Tu cherches la perle rare, ce genre d'amitié se construit sur au moins plusieurs mois...............ceci dit tu peux y arriver!

    en cherchant, en sortant quand même, évite le couple schizo/schizo un des deux doit pouvoir garder les pieds sur terre, faut faire tourner la marmite!

    tu présentes bien, tu as du talent ce sont de gros atouts,.

    donc bonne recherche et tu vas trouver (peut être quand tu t'y attendras le moins)
    fées, lutins, enchanteurs........roses!

    Commentaire


      #3
      Merci hibou, la perle rare non, mais là femme avec qui je suis en accord je crois déjà la connaître.
      Mais je ne suis plus sûr de ses sentiments envers moi. Bien que je pense qu'elle en a toujours.
      Tu vois je ne sais plus trop, je doute intérieurement de moi et ce problème là, ne regarde en fait que moi, alors j'essaie tant bien que mal de le résoudre, en fait de recoller à un comportement humain que je n'ai jamais éprouvé auparavant, par hésitation, par peur, j'ai toujours évité les conflits amoureux, mais je veux bien faire avec maintenant.

      Commentaire


        #4
        c'est à dire les conflits amoureux? Tu voudrais vivre avec elle? Supporter les disputes éventuelles?

        et vivre une idylle aussi par la même!
        fées, lutins, enchanteurs........roses!

        Commentaire


          #5
          Oui créer une meilleure entente et ne pas fuir devant certaines réalités, je pense qu'il faut aimer une personne en son entier et pas fuir pour de mauvais prétextes.

          Commentaire


            #6
            Du peu que je te connaisse Oyans, je t'ai toujours senti instable...
            voudrais-tu te caser, ou trouver une épaule pour ce que tu crois ta fin de vie ?
            "selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de justice vous rendront blanc ou noir."

            Commentaire


              #7
              Non pas vraiment, j'expose ceci de but en blanc et je vais argumenter mes propos: l'union fait la force et la morale kantienne exprimé cela, tout homme à besoin dans l'éxecution de son devoir de l. Appui d'une femme., d'une union solide.
              Je peux aussi intégrer la pensée niestzchéene incluant que le vouloir est une affirmation de notre siècle, infirmant le souci du devoir...
              Ma vision serait plutôt du genre pour l'épanouissement du vouloir, il faut le plaisir de l'acquérir, ça c'est ma philo.

              Commentaire


                #8
                Le souci du devoir c'est aussi le souci du bien de Platon, alors entre ces deux visions mon cœur balance, je ne peux pas dénier que ma nature a tendance à ce qui est bon, ce qui est beau, ce qui est bien Victor Hugo.
                Après niestche ça me fait un peu rigoler, car d'un côté j'ai Kant, Socrate, Victor Hugo et de l'autre un philologue qui pour se faire connaître à payer pour se faire éditer.

                Commentaire


                  #9
                  Enfin ça n'a rien à voir avec l'amour
                  Si l'amour de raison.

                  Commentaire


                    #10
                    Bon à bien y réfléchir j'abandonne pour l'amoureuse et la confidente.

                    Commentaire


                      #11
                      souvent c'est quand on s'en fout que l'on ne cherche pas que ça vient!

                      soit toi même ça plait aux femmes!
                      fées, lutins, enchanteurs........roses!

                      Commentaire


                        #12
                        Moi je cherche une musicienne, une guitariste pour m'accompagner à la basse.

                        Commentaire


                          #13
                          Envoyé par hibou* Voir le message
                          souvent c'est quand on s'en fout que l'on ne cherche pas que ça vient!

                          soit toi même ça plait aux femmes!
                          je pense que c'est trop tard pour moi et même avant quand j'étais en meilleur santé bien que défectueuse, jamais personne ne m'a sincèrement aimé et puis on connaît bien la répugnance des gens face au handicap quel qu'il soit, donc je suis dans l'artefact du réel et c'est cela qu'on nous demande d'épouser alors qu'il ne s'agit que de pouvoir et non pas de vouloir comme l'aurait souhaité nieztsche pourtant nous sommes sous matriarcat...

                          Commentaire


                            #14
                            Envoyé par Lukas Voir le message
                            je pense que c'est trop tard pour moi et même avant quand j'étais en meilleur santé bien que défectueuse, jamais personne ne m'a sincèrement aimé et puis on connaît bien la répugnance des gens face au handicap quel qu'il soit, donc je suis dans l'artefact du réel et c'est cela qu'on nous demande d'épouser alors qu'il ne s'agit que de pouvoir et non pas de vouloir comme l'aurait souhaité nieztsche pourtant nous sommes sous matriarcat...
                            Comment ça nous sommes sous matriarcat?
                            fées, lutins, enchanteurs........roses!

                            Commentaire

                            Unconfigured Ad Widget

                            Réduire
                            Chargement...
                            X