Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Jean

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Jean

    Au début, il ne s'appelle pas.
    Ou peut-être que si, peut-être que celle qui l'a mis au monde lui a, malgré tout, chuchoté des mots tendres et un
    petit surnom. Il ne le sait pas, il ne le saura jamais et nous non plus alors.
    Pour l'heure c'est le vieux joseph qui le porte, il en a porté beaucoup avant lui et il en portera encore et encore c'est une certitude. On ne peut pas dire tant mieux.
    Il n'est pas seul, Auguste le géomètre et Joseph le perruquier vont l'assister dans sa démarche. C'est obligé on ne peut pas faire autrement.
    Les trois hommes pressent le pas, il est presque midi et l'employé de mairie n'aime pas les retardataires.
    Joseph est pressé de toutes façons, même à Carpentras il ne fait pas très chaud à la fin du mois de novembre et il ne s'agirait pas que son précieux paquet attrape le mal, ça arrive trop fréquemment et il a des comptes à rendre.
    On y est.
    Il présente l'enfant et le mot de la supérieure.

    L'adjoint, Mr Ther note donc :

    "vêtu des effets désignés : un drapeau en coton violet et blanc, deux langes, une bande en filosette verte et jaune, un corsage en coton de différentes couleurs, deux coiffes dont une avec picot, un bandeau avec picot, un mouchoir en coton bleu et rouge. Date de naissance estimée au 18 novembre 1850".

    Enfant trouvé dans la tour de l'hospice des orphelins de la ville.

    On le prénomme Jean et on lui octroie un nom de famille.
    A ce moment, il entre légalement dans la communauté des vivants c'est ainsi que ça se passe quand on est un enfant trouvé. Ca a l'air simple écrit comme ça mais ce n'est pas tout-à-fait la réalité.

    Pour l'heure tout le monde a faim, jeunes et vieux reprennent le chemin de l'hospice.





    #2
    J'attends la suite de l'histoire.

    Je suis en train de relire Bernard Clavel et tu écris un peu de la même façon, c'est chouette
    Se connaître est la démangeaison des imbéciles
    G.Bernanos

    Commentaire


      #3
      C'est une partie de ton histoire, Árnheiður ?

      C'est un peu étonnant, cet homme déjà âgé qui adopte un nouveau-né, avec l'aide de 2 parrains...

      La tenue du bébé est étonnante aussi : il est habillé avec soin, et de tissus colorés, qui étaient l'apanage des classes aisées, à l'époque.
      Lombric power !

      Commentaire


        #4
        Envoyé par Eugénia Voir le message
        C'est une partie de ton histoire, Árnheiður ?

        C'est un peu étonnant, cet homme déjà âgé qui adopte un nouveau-né, avec l'aide de 2 parrains...

        La tenue du bébé est étonnante aussi : il est habillé avec soin, et de tissus colorés, qui étaient l'apanage des classes aisées, à l'époque.
        C'est l'histoire d'un des ancêtres de ma dernière petite-fille.

        Dis, tu as mal ou trop vite lu.
        As-tu déjà vu un baptême en mairie ?

        Commentaire


          #5
          Quant à l'habillement, la couleur n'est pas à cet époque aussi codifiée que vêtements de gens aisés ni de pauvres. Par exemple :




          C'est une présentation qui a été faite à l'expo universelle de 1889.
          Le nourrisson de droite représente un Ardennais celui de gauche porte une tenue du Vaucluse.
          La couleur était bien présente. En consultant les actes de naissance de la même année que celui de Jean, je retrouve bien des pièces de vêtements colorées.
          Dernière modification par Árnheiður, 02/08/2020, 11h00.

          Commentaire


            #6
            Envoyé par Cléo Voir le message

            Je suis en train de relire Bernard Clavel et tu écris un peu de la même façon, c'est chouette
            J'ai lu Bernard Clavel quand j'étais ado, je le relirais avec plaisir.

            Commentaire


              #7
              Si c’est un fil sur les chiards, ce sera sans moi, comme le dit mémé
              Les femmes croient ce qu’elles entendent et les hommes ce qu’ils voient. C’est pour ça que les unes se maquillent et que les autres mentent.

              Commentaire


                #8
                Envoyé par Árnheiður Voir le message

                C'est l'histoire d'un des ancêtres de ma dernière petite-fille.

                Dis, tu as mal ou trop vite lu.
                As-tu déjà vu un baptême en mairie ?
                Je connais plein de situations de baptêmes (parrainages) républicains et laïcs, en mairie !
                Ça se fait de plus en plus.

                Enfin bon, le bébé Jean avait 2 tontons d'adoption, ce qui ne compte pas pour rien quand même.

                Et les bonnes-sœurs qui ont confié le bébé l'avaient probablement fait baptiser en première urgence par un prêtre, ça se faisait à l'époque, sinon le bébé, s'il mourrait, irait "dans les limbes" (je ne sais pas trop ce que ça signifiait, mais c'était un sort qu'il fallait éviter, du genre entre-deux : pas l'enfer mais pas le paradis, mais éternellement en attente...).

                Pour les couleurs des linges, tu as raison : ça doit dépendre des régions.
                Lombric power !

                Commentaire


                  #9
                  Envoyé par Le Gyapète Ventru Voir le message
                  Si c’est un fil sur les chiards, ce sera sans moi, comme le dit mémé
                  C'est plus un chiard, c'est un ancêtre !
                  Qui a eu une descendance, certes.
                  Mais il n'est pas le seul !
                  Lombric power !

                  Commentaire


                    #10
                    Envoyé par Eugénia Voir le message

                    Je connais plein de situations de baptêmes (parrainages) républicains et laïcs, en mairie !
                    Ça se fait de plus en plus.

                    Enfin bon, le bébé Jean avait 2 tontons d'adoption, ce qui ne compte pas pour rien quand même.

                    Et les bonnes-sœurs qui ont confié le bébé l'avaient probablement fait baptiser en première urgence par un prêtre, ça se faisait à l'époque, sinon le bébé, s'il mourrait, irait "dans les limbes" (je ne sais pas trop ce que ça signifiait, mais c'était un sort qu'il fallait éviter, du genre entre-deux : pas l'enfer mais pas le paradis, mais éternellement en attente...).
                    On est en 1850. C'est écrit. Si on va a la mairie avec un bébé à déclarer, avec deux autres personnes ce sont des témoins, rien d'autre. Et celui qui déclare n'est pas forcément le père ni un adoptant, ni un membre de la famille tout court. Ca peut être la sage-femme, la propriétaire de la maison ou est né l'enfant etc....
                    Quant au baptême, s'il a eu lieu, c'est après la démarche à l'état-civil. Par contre il se peut fort qu'il ait été ondoyé dès son arrivée pour effectivement éviter les limbes éternelles.

                    Commentaire


                      #11
                      Je vais pinailler un peu mais je crois que l'on dit le tour et non la tour.
                      Le tour était un endroit d'un hospice où l'on pouvait déposer anonymement un nouveau né en faisant tourner une sorte de plateau.

                      Commentaire


                        #12
                        Envoyé par p'im Voir le message
                        Je vais pinailler un peu mais je crois que l'on dit le tour et non la tour.
                        Le tour était un endroit d'un hospice où l'on pouvait déposer anonymement un nouveau né en faisant tourner une sorte de plateau.
                        Exactement, c’est donc une question de loterie et non de laiterie, merci à Pim de remettre l’église au milieu du village. Je sentais bien que c’était le fil de l’approximation, dès qu’il s’agit de chiards, elles perdent tout sens commun.
                        Les femmes croient ce qu’elles entendent et les hommes ce qu’ils voient. C’est pour ça que les unes se maquillent et que les autres mentent.

                        Commentaire


                          #13
                          Envoyé par p'im Voir le message
                          Je vais pinailler un peu mais je crois que l'on dit le tour et non la tour.
                          Le tour était un endroit d'un hospice où l'on pouvait déposer anonymement un nouveau né en faisant tourner une sorte de plateau.
                          Un tonneau évidé d'un côté, et monté sur tourniquet, à Mâcon, toujours visible à la porte du vieil hôpital saint-je-ne-sais-plus-quoi.
                          Ça m'avait marquée.
                          Lombric power !

                          Commentaire


                            #14
                            Envoyé par Árnheiður Voir le message
                            On est en 1850. C'est écrit. Si on va a la mairie avec un bébé à déclarer, avec deux autres personnes ce sont des témoins, rien d'autre. Et celui qui déclare n'est pas forcément le père ni un adoptant, ni un membre de la famille tout court. Ca peut être la sage-femme, la propriétaire de la maison ou est né l'enfant etc....
                            Quant au baptême, s'il a eu lieu, c'est après la démarche à l'état-civil. Par contre il se peut fort qu'il ait été ondoyé dès son arrivée pour effectivement éviter les limbes éternelles.
                            Ondoyé est le mot juste, je l'avais oublié.
                            Lombric power !

                            Commentaire


                              #15
                              Envoyé par p'im Voir le message
                              Je vais pinailler un peu
                              Je ne vois pas trop ce que tu pourrais faire d'autre.

                              mais je crois que l'on dit le tour et non la tour.
                              Je t'explique : ce qui est noté en italiques est ce qui est écrit sur le billet, par quelqu'un qui s'exprime majoritairement en occitan.
                              On peut peut-être estimer qu'elle est autorisée à ne pas écrire parfaitement non ?

                              Commentaire

                              Unconfigured Ad Widget

                              Réduire
                              Chargement...
                              X