Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ditropan au long cours ?

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Ditropan au long cours ?

    Bonjour,
    Je cherche le témoignage de personnnes ayant pris du ditropan pendant plusieurs années. Voilà presque 3 ans que je vivais normalement grâce au ditropan, après trente années de honte quotidienne (HH de la face, cuir chevelu, et une grande partie du corps !). Mon problème est le suivant : depuis quelques temps, l'efficacité du traitement semble diminuer, voire disparaître certains jours, et l'enfer recommence ! Savez-vous s'il est prévisible que ce médicament devienne inefficace au bout d'un certain temps ? Je suis passée à 3 comprimés par jour au lieu de 2 mais ça ne s'arrange pas. J'ai envie de passer à 4. Que faut-il faire ? Le corps s'habitue-t-il à cette molécule au point qu'elle n'aie plus aucun effet ? Faut-il arrêter le traitement pendant quelques temps ? Existe-t-il d'autres médicaments plus puissants que le ditropan ? Je ne me sens vraiment pas la force de revivre comme avant et ça m'angoisse terriblement. Merci de bien vouloir me répondre.

    #2
    Re : Ditropan au long cours ?

    bonjour maluna
    je n'ai pas la reponse,par contre peux tu m'en dire plus sur ditropan exemple :effet secondaire ou existe t'il un danger quelconque merci
    6x

    Commentaire


      #3
      Re : Ditropan au long cours ?

      Bonjour xxxxxx
      Personnellement, je ne pourrais parler que des côtés positifs du Ditropan : pendant presque 3 ans, ce médicament a changé ma vie car grâce à lui, j'ai tout simplement eu l'impression d'être enfin normale ! Il peut y avoir des effets secondaires (sécheresse buccale par exemple) mais ils sont très variables en intensité d'une personne à l'autre. Pour moi, ces petits désagréments n'avaient aucune importance compte tenu du bien-être que procure la sensation d'être enfin "au sec" ! Dommage pour moi que l'efficacité semble disparaître ... Selon les médecins qui me l'ont prescrit, ce médicament ne présente pas de danger : reste à savoir ce qu'en pensera le tien ! J'espère que ce traitement t'apportera autant de bonheur qu'à moi. Bonne chance !

      Commentaire


        #4
        Re : Ditropan au long cours ?

        bonjour maluna
        merci pour la confiance que tu as reste à voir le médecin comme tu dis.je suis désolé pour ton cas car cela a du etre"quelques années merveilleuses" et le cauchemard revient.je n'ai qu'internet depuis 2 mois,je cherche et je constate que l'atropine est au rendez vous sous surveillance médical bien sur mais personne ne le propose de meme que pour cette opération sans danger car aujourd'hui il ne coupe plus le nerf sympatique il le clipe .en cas de probléme ,il le retire alors pouquoi ne pas nous faire des propositions je ne comprends pas.je ne comprends pas non plus orfi qui souffre du meme probléme que nous qui a creé se site sans aucune fiche médical ha on cause de nos miséres c'est vrai sa fait du bien mais ca n'arange rien se n'est pas à nous de dire à notre médecin il me faut du ditropan bon bref je cherche et je te dis quoi à+
        6x

        Commentaire


          #5
          Re : Ditropan au long cours ?

          Le ditopran ? y'en a qui en prennent 4 par jour, 1 chaque 4 h; c'est un médicament à effet "anticholinergique", ( retenez bien ce mot, et désormais cherchez pour chaque produit s'il a cette propriété ). Non, il est pas dangereux du tout; il t'augmente le risque d'un type de glaucome ( hou que j'aimerai pas avoir ca, bon y'aura le cannabis à manger /fumer ? chaque 3 h 45 [ temps de digestion et d'effet à calculer ] pour faire descendre la pression oculaire -seul remède sympa sinon les gouttes -à vie- ho et puis cherchez un peu ) , puis de bien des choses selon ce qu'en ont dit d'autres qui le prennent. Allez faire un tour sur doctissimo - beauté - transpiration. On en a déja parlé comme de l'atropine ( la belladone aussi ) et cie.
          Ouais les clips ca doit pas être dangereux", du tout - t'as toujours un risque, que ce soit pour un simple vaccin, un ongle incarné, un bouton de fièvre : la règle c'est toute intervention peut entraîner des effets kisscool
          ( sans aller chercher bien loin, y'a des problèmes possibles liés à la cicatrisation ). On sait jamais comment le corps va réagir, déja que l'esprit hein'. Alors des bouts de métal ou plastoc dans le corps, hé hé hé, sans risque ouais'

          Selon les médecins qui me l'ont prescrit, ce médicament ne présente pas de danger
          The Government Denies Knowledge .

          Commentaire


            #6
            Re : Ditropan au long cours ?

            Bonjour,
            je prends du Ditropan depuis 7 ans (2005 a 2012, aucun soucis ) jusqu'a il y a une semaine.
            J'en prends uniquement quand je sors soit 1 à 2 fois par semaine 4 par jour séparés de 4 h d'intervalle et normalement j'étais tranquille jusqu'au lendemain 9h.
            l'horaire de prise a aussi de l'effet, il faut faire des tests :
            moi 8h midi 16h 20h et j'avais la paix toute la nuit.

            Je vais reprendre rendez-vous avec mon médecin, je pensais vraiement avoir la paix à vie mais je vois que non, pour le moment j'essaie de rester calme, je me permettais des choses grâce a ce médicament que j'aurais jamais osé.
            Ce que je te conseille, essayes plusieurs horaires, prends en moins de fois dans la semaine, et essayes éventuellement des remplaçants (Robinul
            Detrusitol, pas encore testé).

            Courage, reste calme avant tout.
            Il y a aussi une thérapie qui m'a beaucoup aidé (à moins stresser) les TCC à l'hopital salpétrière.

            Si tu as besoin n'hésites pas.

            Cordialement,

            Commentaire


              #7
              Re : Ditropan au long cours ?

              Bonjour. Je dois dire que ne venant pas souvent dans cette partie du forum, j'ai d'abord été surpris de lire que le ditropan avait à lui seul aidé autant de monde et de surcroit sur de périodes relativement aussi longues. Je souffre d'hyperhidrose palmoplantaire depuis l'enfance comme je l'ai déjà dit dans la section ionophorèse et mon expérience du ditropan a été tout sauf chouette. L'affaire n'a marché qu'un mois à raison d'un comprimé matin un comprimé soir. Après, quelle horreur! Plus le moindre controle sur sa transpiration palmoplantaire. Dès que je sortais de mon sommeil, meme étant encore couché sur mon lit, mes paumes et mes plantes ruisselaient. C'était ainsi durant tout mon éveil, à toute heure, quoi que je fasse, que je mange, que je rie, que je sieste, que je papote, bref c'en était effrayant; meme mon entourage n'en revenait pas. Meme en augmentant les doses jusqu'à 3 comprimés par jour en 3 prises : rien, pas de changement. Le médecin m'a alors expliqué que le ditropan est un anticholinergique, qu'il agit en bloquant de manière plus ou moins sélective les transmissions électriques dans le corps au niveau des synapses, d'ou la réduction de ma transpiration de façon générale et localisée des pieds et mains pendant un mois; seulement, en agissant ainsi, c'est à dire en bloquant la communication électrique entre les fibres nerveuses, le corps humain développe la faculté de créer de nouvelles fibres nerveuses pour rétablir la propagation électrique: d'ou la hausse de ma transpiration palmoplantaire après pourtant un mois de baisse spectaculaire. On s'était entendus à ce que j’arrête définitivement la prise du ditropan au plus tot. Au rythme où la transpiration allait, je regrettais celle primitive à ma prise du ditropan. Heureusement l'iono était là pour prendre le relai. Aujourd'hui ça va faire 6 mois que je suis à l'ionophorèse et ça marche. Pourvu que son efficacité ne s’arrête jamais. Je tiens aussi à souligner qu'avant d’arrêter le ditropan, suite aux conseils de 27072011, j'avais réparti mes prises de ditropan de façon plus régulière à raison d'un demi comprimé à 6h, un autre demi à 11h, encore un autre demi à 16h, et un dernier demi à 21h, ce tous les jours et mes mains et pieds étaient redevenus secs.
              Ce que je veux dire pour conclure, c'est que le ditropan marche mieux lorsqu'il est pris de façon régulière ( pas la peine de prendre de grandes doses d'un coup : l'effet bloquant dure environ 6h, il faut donc en prendre de petites doses toutes les 5 à 6 heures); et s'il n'a marché chez moi que quelques semaines alors que d'autres ici en prennent avec des résultats qui perdurent depuis des années, c'est principalement parce que je souffre d'hyperhidrose localisée alors qu' eux souffrent d'hyperhidrose généralisée. Pour preuve, même lorsque le ditropan avait rendu ma transpiration palmoplantaire incontrolable, sur le reste du corps son effet anti-transpirant demeurait: le ditropan est un traitement mieux adapté pour l'hyperhidrose généralisée.
              Aujourd'hui je ne traite que mes mains à l'iono, mes pieds ça va bientot faire deux mois que je les laisse sans les traiter et ma transpiration aux pieds me semble etre revenu à l'état d'avant ma prise de ditropan; normalement ça devrait etre pareil pour mes mains. Donc, en conclusion, les personnes atteintes d'hyperhidrose palmoplantaire qui prennent du ditropan devrait minimiser les doses ( voire en prendre ponctuellement) et l'associer à d'autres traitements plus adaptés comme l'iono. Voilà là mon avis sincère et réfléchie d'après ma propre expérience. A bientot camarades hyperhydrosés.

              Commentaire


                #8
                Re : Ditropan au long cours ?

                Bonjour. Je dois dire que ne venant pas souvent dans cette partie du forum, j'ai d'abord été surpris de lire que le ditropan avait à lui seul aidé autant de monde et de surcroit sur de périodes relativement aussi longues. Je souffre d'hyperhidrose palmoplantaire depuis l'enfance comme je l'ai déjà dit dans la section ionophorèse et mon expérience du ditropan a été tout sauf chouette. L'affaire n'a marché qu'un mois à raison d'un comprimé matin un comprimé soir. Après, quelle horreur! Plus le moindre controle sur sa transpiration palmoplantaire. Dès que je sortais de mon sommeil, meme étant encore couché sur mon lit, mes paumes et mes plantes ruisselaient. C'était ainsi durant tout mon éveil, à toute heure, quoi que je fasse, que je mange, que je rie, que je sieste, que je papote, bref c'en était effrayant; meme mon entourage n'en revenait pas. Meme en augmentant les doses jusqu'à 3 comprimés par jour en 3 prises : rien, pas de changement. Le médecin m'a alors expliqué que le ditropan est un anticholinergique, qu'il agit en bloquant de manière plus ou moins sélective les transmissions électriques dans le corps au niveau des synapses, d'ou la réduction de ma transpiration de façon générale et localisée des pieds et mains pendant un mois; seulement, en agissant ainsi, c'est à dire en bloquant la communication électrique entre les fibres nerveuses, le corps humain développe la faculté de créer de nouvelles fibres nerveuses pour rétablir la propagation électrique: d'ou la hausse de ma transpiration palmoplantaire après pourtant un mois de baisse spectaculaire. On s'était entendus à ce que j’arrête définitivement la prise du ditropan au plus tot. Au rythme où la transpiration allait, je regrettais celle primitive à ma prise du ditropan. Heureusement l'iono était là pour prendre le relai. Aujourd'hui ça va faire 6 mois que je suis à l'ionophorèse et ça marche. Pourvu que son efficacité ne s’arrête jamais. Je tiens aussi à souligner qu'avant d’arrêter le ditropan, suite aux conseils de 27072011, j'avais réparti mes prises de ditropan de façon plus régulière à raison d'un demi comprimé à 6h, un autre demi à 11h, encore un autre demi à 16h, et un dernier demi à 21h, ce tous les jours et mes mains et pieds étaient redevenus secs.
                Ce que je veux dire pour conclure, c'est que le ditropan marche mieux lorsqu'il est pris de façon régulière ( pas la peine de prendre de grandes doses d'un coup : l'effet bloquant dure environ 6h, il faut donc en prendre de petites doses toutes les 5 à 6 heures); et s'il n'a marché chez moi que quelques semaines alors que d'autres ici en prennent avec des résultats qui perdurent depuis des années, c'est principalement parce que je souffre d'hyperhidrose localisée alors qu' eux souffrent d'hyperhidrose généralisée. Pour preuve, même lorsque le ditropan avait rendu ma transpiration palmoplantaire incontrolable, sur le reste du corps son effet anti-transpirant demeurait: le ditropan est un traitement mieux adapté pour l'hyperhidrose généralisée.
                Aujourd'hui je ne traite que mes mains à l'iono, mes pieds ça va bientot faire deux mois que je les laisse sans les traiter et ma transpiration aux pieds me semble etre revenu à l'état d'avant ma prise de ditropan; normalement ça devrait etre pareil pour mes mains. Donc, en conclusion, les personnes atteintes d'hyperhidrose palmoplantaire qui prennent du ditropan devrait minimiser les doses ( voire en prendre ponctuellement) et l'associer à d'autres traitements plus adaptés comme l'iono. Voilà là mon avis sincère et réfléchie d'après ma propre expérience. A bientot camarades hyperhydrosés.

                Commentaire


                  #9
                  Re : Ditropan au long cours ?

                  Envoyé par Master007
                  Bonjour. Je dois dire que ne venant pas souvent dans cette partie du forum,(...).
                  Bonjour,

                  Merci beaucoup pour ton témoignage réfléchi.
                  Je trouve que tu exposes ton expérience avec beaucoup de recul, c'est agréable.
                  Je suis bien en accord avec ta conclusion ; le ditropan est à privilégier dans les formes généralisées. Les études vont d'ailleurs dans ce sens.
                  Bonne continuation
                  Infos sur l'hyperhidrose :
                  http://transpi.wordpress.com

                  Commentaire


                    #10
                    Re : Ditropan au long cours ?

                    Envoyé par Maluna
                    Bonjour,
                    Je cherche le témoignage de personnnes ayant pris du ditropan pendant plusieurs années. Voilà presque 3 ans que je vivais normalement grâce au ditropan, après trente années de honte quotidienne (HH de la face, cuir chevelu, et une grande partie du corps !). Mon problème est le suivant : depuis quelques temps, l'efficacité du traitement semble diminuer, voire disparaître certains jours, et l'enfer recommence ! Savez-vous s'il est prévisible que ce médicament devienne inefficace au bout d'un certain temps ? Je suis passée à 3 comprimés par jour au lieu de 2 mais ça ne s'arrange pas. J'ai envie de passer à 4. Que faut-il faire ? Le corps s'habitue-t-il à cette molécule au point qu'elle n'aie plus aucun effet ? Faut-il arrêter le traitement pendant quelques temps ? Existe-t-il d'autres médicaments plus puissants que le ditropan ? Je ne me sens vraiment pas la force de revivre comme avant et ça m'angoisse terriblement. Merci de bien vouloir me répondre.

                    Bonjour,

                    Ce post a plusieurs années mais je réponds quand même...
                    Lorsque l'on prend un traitement à long terme qui n'est pas vital (comme les antidiabétiques ou les antihypertenseurs...) ou un complément alimentaire, il est important de faire des pauses thérapeutiques.

                    C'est à dire qu'il faut régulièrement faire deux jours de pause (par exemple chaque mois) ou une semaine tous les deux mois. Cette fenêtre thérapeutique va permettre au corps de ne pas s'habituer au traitement et évitera ainsi une inefficacité au long cours.

                    je prend moi même du DITROPAN pour une hyperhidrose et je revis littéralement... mais la peur que l'effet s'estompe me fait l'arrêter très régulièrement...

                    Laetitia

                    Commentaire


                      #11
                      Re : Ditropan au long cours ?

                      Bonjour,

                      je prends depuis 4 ans maintenant du ditropan contre une HH généralisée. Ce médicament est très efficace et a changer ma vie.

                      Cependant depuis 2 ans maintenant j'ai des rougeurs sur le visages, qui ont l'air de s'être installées, et de plus en plus gênantes et prononcées, sur le haut des joues les paumettes et les tempes. Elles ne sont donc pas arrivées des le début du traitement mais après 1 ans et demi environ.

                      Je voulais donc savoir si parmi vous il y avait des personnes à qui ce médicament avait causé le même problème, et qui auraient éventuellement une solution..

                      Merci d'avance!

                      Commentaire


                        #12
                        Re : Ditropan au long cours ?

                        Merci à tous de donner vos avis et conseils, ça peut grandement nous aider.

                        @Maluna n'a plus répondu? on ne sait pas si il a pu trouver une solution?

                        @ipaneman : peut-être que tu devrais consulter un dermato, pour voir s'il peut comprendre la raison de ces rougeurs. et peut-être trouvé une solution

                        ça serait vraiment dommage que le Ditropan cesse de faire effet plus tard...
                        comme d'autres l'ont dit peut-être que l'on doit faire des pauses et en reprendre après.

                        Si le corps s'habitue vraiment au médicament et finit par ne plus fonctionner, c'est embêtant.
                        Dernière modification par Timothy, 30/10/2015, 13h48.

                        Commentaire


                          #13
                          Bonjour,

                          Je me permets de déterrer ce post !
                          Je vois certaines personnes noter prendre 4 comprimés par jour... Parle-t-on ici de 4 comprimés de 5mg?
                          Pour ma part je débute dans le traitement avec 3x 1/2 comprimé de 5mg...et cela fonctionne plus ou moins mais je pense qu'il faudrait que j'augmente légèrement la dose pour une réelle efficacité... Évidemment je compte en parler à mon médecin avant de m'y aventurer...
                          Ceci dit, c'est un médicament qui peut effectivement améliorer le quotidien !

                          Commentaire

                          Unconfigured Ad Widget

                          Réduire
                          Chargement...
                          X