Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Blessure profonde

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Blessure profonde

    Bonjour à tous,
    je vous écris car j'ai besoin de déposer ma souffrance. C'est bien de voir tout ce que l'on peut faire pour améliorer mais on a aussi besoin de parler de tout ce qui pèse.
    J'ai 37ans, et je vis avec ce problème de mh depuis très longtemps, peut être toujours, je ne sais pas comment c'était quand j'étais enfant. Mais depuis mes 15ans, il n'y a pas un jour, pas un moment où je ne pense pas à ce problème qui me hante, me gâche la vie. Je vis une honte immense, qui me mine, me met plus bas que terre. J'ai l'impression que mon haleine empire avec les années.
    Mon frère vient de renifler autour de moi en disant que ça sentait vraiment bizarre alors que je retenais déjà mon souffle et que je pensais que mon haleine n'était pas trop chargée aujourd'hui. Je résiste pour garder la face mais tout mon être s'effondre à l'intérieur. Bien sûr, ce n'est pas la première fois que je vois quelqu'un renifler autour de moi, comme si c'était inimaginable que ce soit l'haleine de quelqu'un.
    Je ne sais pas comment je survis à cela. J'ai vu dans un échange, que si Dieu nous propose cet obstacle dans la vie, c'est que l'on est capable de le surmonter. Je me demande quelles ressources aller chercher, je n'en ai plus, j'ai trop eu honte, j'ai trop pleuré seule. L'odeur qui sort de ma bouche est celle d'excréments. Je ne vois plus d'espoir, je ne sais plus quoi faire. J'ai jamais osé en parler à un psychologue de peur de ne pas être comprise, ou que l'on ne me croit pas et surtout par honte.
    J'ai compris que c'était un handicap, qui nuit sévèrement à la vie sociale. Qu'est ce que l'univers m'envoie comme message ? Je suis désemparée, je ne comprends pas cette injustice. J'aimerais me réveiller de ce cauchemar.
    Cela est tellement dur d'en parler à un proche, je me sens humiliée, et comme si on pouvait s'en servir contre moi un jour, comme si je délivrais un secret honteux, qui me rendrait inférieure à l'autre.
    J'ai eu quelques relations et les hommes sont partis, je pense que c'était lié à mon haleine. Comment leur en vouloir ? Je préfère vivre seule au bout du monde plutôt que recevoir des remarques tellement humiliantes. Je n'en peux plus d'être en apnée, de ne penser qu'à ça si je dois prendre l'avion ou le train ou aller au ciné, de m'empêcher de parler certaines fois où j'ai envie de donner mon opinion, de me réjouir du port du masque quand je suis proche de quelqu'un, de m'empêcher de prendre des cours de théâtre, de m'empêcher de montrer à qqn qu'il me plait, de ne pas pouvoir regarder qqn que j'aime dans les yeux et lui dire ce que je ressens.
    J'aime faire l'amour, j'aime tellement embrasser et pourtant je m'empêche, je tourne la tête, je tourne le dos.
    J'ai consulté des médecins de différentes spécialités, mais personne n'a voulu prendre ce problème au sérieux. Une gastro m'a dit un jour "mais tout le monde sent de la bouche, allez voir un psy", ce n'est pas vrai. Les gens que je côtoie ont une haleine neutre.
    Ce forum me fait du bien, nous pouvons partager notre douleur de vivre avec ce handicap honteux et je me sens moins seule.
    J'aimerais qu'on parle plus de ce sujet dans les médias mais sans le réduire à "mauvaise hygiène dentaire" et pourtant je ne serai pas capable de témoigner à part de façon anonyme par écrit.
    Je sais que ce qui pourrait m'aider, c'est d'en parler, mais je me sens si vulnérable. Accepter ce problème, accepter ce handicap caché, tabou, honteux et vivre ma vie avec plutôt que contre.
    Merci de m'avoir lue.
    Bon courage à tous,
    C

    #2
    Bonjour carnette,

    ce forum est aussi fait pour parler de nos souffrances et comme tu le dis si bien personne ne prend notre problème au sérieux.. je me sens désemparé également, j’envie tellement les gens qui ont zéro hygiène dentaire et peuvent te parler à 10 cm de toi sans avoir aucune mauvaise odeur..

    pour ma part je n’ai pas toujours eu mauvaise haleine, c’est arrivé du jour au lendemain il y’a à peu près 3 ans, je me suis réveillé un matin avec l’haleine chargée et ça ne m’a plus jamais quitté, je ne me rendais pas compte de la chance que j’avais d’avoir une haleine totalement neutre à ce moment là, je vivais ma vie et avais d’autre problème

    actuellement je flirte avec qlq un par message, c’est tellement plaisant, mais j’appréhende le moment de rencontrer la personne, je vais devoir m’organiser en fonction de ça, je ne pense qu’à ça, de plus c’est une personne avec qui j’ai des amis en commun, alors ça me fait encore plus stresser..

    as tu malgré tout essayé des astuces trouvé ici? Tu souffres de quelle genre d’halitose?

    courage tu n’es pas seule.. on est des millier dans ta situation ^^

    Commentaire


      #3
      Il ne faut pas s'en faire tant que ça à mon avis. Tu as des problèmes de santé particuliers ? Fumes-tu ? Je ne pense pas que les relations amoureuses sont compromises pour ton halitose et puis comment sais-tu que c'est à ce point ? J'ai déjà fréquenté des femmes à l'haleine désagréable et j'ai fait avec, car ça arrive à tout le monde.

      Commentaire


        #4
        Bonjour,
        votre message me touche, c’est pourquoi je prends le temps d’y répondre.
        Si haleine se sent par le nez, c’est probablement un problème au niveau du sinus maxillaire. J’avais une très forte odeur et les dentistes n’avaient jamais rien trouvé, car ils ne s’intéressent qu’aux dents. Un professeur en ORL a vu lors du scanner que la racine d’une molaire du haut infectait dégageait des bactéries via le sinus. Je vous conseille de voir un stomatologue et pas seulement un dentiste.
        Ensuite, essayez de prendre de la Cetirizine le soir, c’est un anti allergique qui me sauve depuis des mois (écoulements post nasal à cause d’allergies).
        Ensuite, raclez vous la langue avec un bon gratte langue qu’on trouve en parapharmacie (j’ai celui de Halita qui est top) + brosse à dent électrique + bain de bouche.
        Resultat, plus de MH pour moi depuis des mois.
        Courage à vous!!

        Commentaire


          #5
          Envoyé par carnette Voir le message
          Bonjour à tous,
          je vous écris car j'ai besoin de déposer ma souffrance. C'est bien de voir tout ce que l'on peut faire pour améliorer mais on a aussi besoin de parler de tout ce qui pèse.
          J'ai 37ans, et je vis avec ce problème de mh depuis très longtemps, peut être toujours, je ne sais pas comment c'était quand j'étais enfant. Mais depuis mes 15ans, il n'y a pas un jour, pas un moment où je ne pense pas à ce problème qui me hante, me gâche la vie. Je vis une honte immense, qui me mine, me met plus bas que terre. J'ai l'impression que mon haleine empire avec les années.
          Mon frère vient de renifler autour de moi en disant que ça sentait vraiment bizarre alors que je retenais déjà mon souffle et que je pensais que mon haleine n'était pas trop chargée aujourd'hui. Je résiste pour garder la face mais tout mon être s'effondre à l'intérieur. Bien sûr, ce n'est pas la première fois que je vois quelqu'un renifler autour de moi, comme si c'était inimaginable que ce soit l'haleine de quelqu'un.
          Je ne sais pas comment je survis à cela. J'ai vu dans un échange, que si Dieu nous propose cet obstacle dans la vie, c'est que l'on est capable de le surmonter. Je me demande quelles ressources aller chercher, je n'en ai plus, j'ai trop eu honte, j'ai trop pleuré seule. L'odeur qui sort de ma bouche est celle d'excréments. Je ne vois plus d'espoir, je ne sais plus quoi faire. J'ai jamais osé en parler à un psychologue de peur de ne pas être comprise, ou que l'on ne me croit pas et surtout par honte.
          J'ai compris que c'était un handicap, qui nuit sévèrement à la vie sociale. Qu'est ce que l'univers m'envoie comme message ? Je suis désemparée, je ne comprends pas cette injustice. J'aimerais me réveiller de ce cauchemar.
          Cela est tellement dur d'en parler à un proche, je me sens humiliée, et comme si on pouvait s'en servir contre moi un jour, comme si je délivrais un secret honteux, qui me rendrait inférieure à l'autre.
          J'ai eu quelques relations et les hommes sont partis, je pense que c'était lié à mon haleine. Comment leur en vouloir ? Je préfère vivre seule au bout du monde plutôt que recevoir des remarques tellement humiliantes. Je n'en peux plus d'être en apnée, de ne penser qu'à ça si je dois prendre l'avion ou le train ou aller au ciné, de m'empêcher de parler certaines fois où j'ai envie de donner mon opinion, de me réjouir du port du masque quand je suis proche de quelqu'un, de m'empêcher de prendre des cours de théâtre, de m'empêcher de montrer à qqn qu'il me plait, de ne pas pouvoir regarder qqn que j'aime dans les yeux et lui dire ce que je ressens.
          J'aime faire l'amour, j'aime tellement embrasser et pourtant je m'empêche, je tourne la tête, je tourne le dos.
          J'ai consulté des médecins de différentes spécialités, mais personne n'a voulu prendre ce problème au sérieux. Une gastro m'a dit un jour "mais tout le monde sent de la bouche, allez voir un psy", ce n'est pas vrai. Les gens que je côtoie ont une haleine neutre.
          Ce forum me fait du bien, nous pouvons partager notre douleur de vivre avec ce handicap honteux et je me sens moins seule.
          J'aimerais qu'on parle plus de ce sujet dans les médias mais sans le réduire à "mauvaise hygiène dentaire" et pourtant je ne serai pas capable de témoigner à part de façon anonyme par écrit.
          Je sais que ce qui pourrait m'aider, c'est d'en parler, mais je me sens si vulnérable. Accepter ce problème, accepter ce handicap caché, tabou, honteux et vivre ma vie avec plutôt que contre.
          Merci de m'avoir lue.
          Bon courage à tous,
          C
          J'ai connu ça..
          -Les humiliations
          -Solitude (sans doute le plus dur)
          -Sentiment d'inferiorité par rapport aux autres
          -Pouvoir reagir, donner son opinion lors de discussions mais pas moyen
          - dépression, idees noires
          bref la liste est inexhaustive.

          Pleins de gens ici ont plus ou moins vécu les même experiences.

          Pour que l'odeur soit aussi forte chez toi cest qu'il doit y avoir une combinaison de plusieurs pathologies. Essaie deja de voir un ORL et si possible, de te procurer des enzymes, probiotiques et tout ce qui peut contribuer à l'améliorer. Le tout biensûr en revoyant ton alimentation parce que comme tu le sais, tout ce qui est gluten, matières grasses, sucre bah ca aide pas.

          En te lavant les dents, brosse toi la langue avec du bicarbonate (ca ne guérit pas mais ca la neutralise un bon moment).
          Privilégie des légumes amers.

          Voilà, la combinaison de ces astuces élémentaires devrait permettre que l'odeur soit moins présente. Jspr que les conseils des uns et et autres pourront t'aider.

          Courage,
          On t'aime

          Commentaire


            #6
            Bonjour,
            J’ai passé des années à lutter contre l’halitose et y dépenser des sommes folles un peu partout en France et ailleurs avec des pseudo-specialistes. J’ai visité un nombre incalculable de dentistes/stomatologues et d’ORL qui m’ont toujours dit que tout était parfait à ce niveau. J’ai aussi rencontré quelques gastro enterologues. Pas d’helicobacter et rien à signaler.
            Récemment je me suis intéressé à mon colon chez une naturopathe. Elle m’a fait deux irrigations du colon et m’a recommandé quelques produits à base de plantes. De même j’ai fait un test d’intolérance alimentaire et de candidose dans un laboratoire spécialisé à Paris. Depuis maintenant deux ou trois semaines, je n’ai pas plus d’halitose même au réveil, la langue toujours rose 24 h sur 24. Tout ceci sans antibiotique. C’est juste incroyable.
            Votre colon pourrait être le problème mais aussi la solution avec votre alimentation. Voyez aussi de ce côté. J’ai tenu à apporter cette petite contribution si ça peut aider.

            Commentaire


              #7
              Bonjour Visiteur63

              merci pour le partage de ton expérience ...


              " Récemment je me suis intéressé à mon colon chez une naturopathe. Elle m’a fait deux irrigations du colon et m’a recommandé quelques produits à base de plantes. De même j’ai fait un test d’intolérance alimentaire et de candidose dans un laboratoire spécialisé à Paris. "

              Qu'est-ce que ça a donné les résultats des tests d'intolérance alimentaire et de candidose? Qui te les a prescrit, la naturopathe?

              Enfin, j'aimerais savoir si durant ta période d'halitose, tu avais remarqué aussi un changement d'odeur corporelle?
              Me concernant, je privilégie le test de la triméthylaminuerie.

              ​​​​​​​

              Commentaire


                #8
                Résultat des tests: pas de candidose mais au niveau alimentaire apparaissaient en rouge les produits laitiers et le blanc d’œuf.
                oui ça été prescrit par la naturopathe. Les deux tests coûtent chers quand même et sont non remboursés. Le test alimentaire porte sur 221 aliments, ce qui explique le prix. 193 euros (test candidose + test intolérance alimentaire).
                Après je ne sais pas ce qui joue le plus entre l’irrigation du colon, les produits pour purifier le colon, l’arrêt des aliments pour lesquels j’ai une intolérance (que j’ignorais!). Mais ça marche pour moi alors que j’étais très sceptique au tout début.
                En plus, j’apprécie les rdv avec les naturopathes qui prennent tout leur temps pour t’expliquer, émettre des hypothèses, corriger des dérèglements dans ton système. Premier rdv: 2 heures, deuxième rdv: 3 h, alors que chez les médecins et autres en moins de trois, quatre, cinq minutes c’est fini. Ils ne prennent même pas le temps de bien comprendre ta peine. Tout ce qui les intéresse c’est l’argent.

                Commentaire


                  #9
                  Merci à tous pour vos messages de soutien. J'ai toujours réussi à surmonter ce problème et je vais continuer à le faire. Demain, je vais téléphoner à un psychologue déjà pour oser en parler et mettre des mots sur cette souffrance. La vie nous lance un gros défi, à nous de trouver une issue heureuse. Bon courage à tous. Je vous apporte tout mon soutien également.

                  Commentaire


                    #10
                    Bonjour Carnette,

                    Merci pour ton témoignage touchant.

                    Nous nous reconnaissons je pense dans ton récit et le fait d'affronter ce mal ensemble est une force

                    Les causes inexpliquées des départs de nos êtres aimés n'est pas facile à encaisser. Sache que j'ai 35 ans et ma plus longue relation avec une femme était de 3 mois...
                    On peut camoufler nos mauvaises haleines, mais pas les guérir pour le moment. Cette odeur d'excréments nous questionne et le plus dur c'et de ne pas savoir si c'est la personnalité ou l'odeur qui est une excuse pour s'en aller.

                    J'ai pris des cours de théâtre pendant 3 ans et je dois t'avouer que c'était une lutte de tous les jours...

                    Hier soir je suis allé voir un spectacle avec mon frère et à la fin, je parle à un comédien pour le féliciter et il s'en va en pleine discussion...
                    Le spectre de cette mauvaise haleine, ce doute à chaque fois.

                    Merci Visiteur63 pour ton témoignage chez un naturopathe et de ce test alimentaire. C'est peut-être une idée à essayer Carnette !

                    Commentaire


                      #11
                      Bonjour Boine2 en effet la piste de naturopathe est une bonne idée. Mais bon Dieu qu'est ce que c'est cher. Sur doctoblib, ils affichent clairement que ce n'est pas pris en compte pas l'assurance maladie et leurs tarifs sont autour de 80 € la séance. J'aurais vraiment voulu faire le test d'intolérance alimentaire. En tout cas, la route semble encore longue.

                      Commentaire


                        #12
                        Envoyé par Pomme05 Voir le message
                        Bonjour,
                        votre message me touche, c’est pourquoi je prends le temps d’y répondre.
                        Si haleine se sent par le nez, c’est probablement un problème au niveau du sinus maxillaire. J’avais une très forte odeur et les dentistes n’avaient jamais rien trouvé, car ils ne s’intéressent qu’aux dents. Un professeur en ORL a vu lors du scanner que la racine d’une molaire du haut infectait dégageait des bactéries via le sinus. Je vous conseille de voir un stomatologue et pas seulement un dentiste.
                        Ensuite, essayez de prendre de la Cetirizine le soir, c’est un anti allergique qui me sauve depuis des mois (écoulements post nasal à cause d’allergies).
                        Ensuite, raclez vous la langue avec un bon gratte langue qu’on trouve en parapharmacie (j’ai celui de Halita qui est top) + brosse à dent électrique + bain de bouche.
                        Resultat, plus de MH pour moi depuis des mois.
                        Courage à vous!!
                        Bonjour


                        Est ce que ce problème de sinus maxilaire est décelable sur un panoramique dentaire ?
                        Je n'ai jamais consulté pour ce problème spécifique mais je voudrais savoir si un dentiste pourrait passer à coté d'une telle infection lors d'un examen de routine
                        je trouve aussi votre réflexion sur l'halitose nasale très intéressante . C'est une déduction personnelle ?



                        Commentaire


                          #13
                          Envoyé par carnette Voir le message
                          Bonjour à tous,
                          je vous écris car j'ai besoin de déposer ma souffrance. C'est bien de voir tout ce que l'on peut faire pour améliorer mais on a aussi besoin de parler de tout ce qui pèse.
                          J'ai 37ans, et je vis avec ce problème de mh depuis très longtemps, peut être toujours, je ne sais pas comment c'était quand j'étais enfant. Mais depuis mes 15ans, il n'y a pas un jour, pas un moment où je ne pense pas à ce problème qui me hante, me gâche la vie. Je vis une honte immense, qui me mine, me met plus bas que terre. J'ai l'impression que mon haleine empire avec les années.
                          Mon frère vient de renifler autour de moi en disant que ça sentait vraiment bizarre alors que je retenais déjà mon souffle et que je pensais que mon haleine n'était pas trop chargée aujourd'hui. Je résiste pour garder la face mais tout mon être s'effondre à l'intérieur. Bien sûr, ce n'est pas la première fois que je vois quelqu'un renifler autour de moi, comme si c'était inimaginable que ce soit l'haleine de quelqu'un.
                          Je ne sais pas comment je survis à cela. J'ai vu dans un échange, que si Dieu nous propose cet obstacle dans la vie, c'est que l'on est capable de le surmonter. Je me demande quelles ressources aller chercher, je n'en ai plus, j'ai trop eu honte, j'ai trop pleuré seule. L'odeur qui sort de ma bouche est celle d'excréments. Je ne vois plus d'espoir, je ne sais plus quoi faire. J'ai jamais osé en parler à un psychologue de peur de ne pas être comprise, ou que l'on ne me croit pas et surtout par honte.
                          J'ai compris que c'était un handicap, qui nuit sévèrement à la vie sociale. Qu'est ce que l'univers m'envoie comme message ? Je suis désemparée, je ne comprends pas cette injustice. J'aimerais me réveiller de ce cauchemar.
                          Cela est tellement dur d'en parler à un proche, je me sens humiliée, et comme si on pouvait s'en servir contre moi un jour, comme si je délivrais un secret honteux, qui me rendrait inférieure à l'autre.
                          J'ai eu quelques relations et les hommes sont partis, je pense que c'était lié à mon haleine. Comment leur en vouloir ? Je préfère vivre seule au bout du monde plutôt que recevoir des remarques tellement humiliantes. Je n'en peux plus d'être en apnée, de ne penser qu'à ça si je dois prendre l'avion ou le train ou aller au ciné, de m'empêcher de parler certaines fois où j'ai envie de donner mon opinion, de me réjouir du port du masque quand je suis proche de quelqu'un, de m'empêcher de prendre des cours de théâtre, de m'empêcher de montrer à qqn qu'il me plait, de ne pas pouvoir regarder qqn que j'aime dans les yeux et lui dire ce que je ressens.
                          J'aime faire l'amour, j'aime tellement embrasser et pourtant je m'empêche, je tourne la tête, je tourne le dos.
                          J'ai consulté des médecins de différentes spécialités, mais personne n'a voulu prendre ce problème au sérieux. Une gastro m'a dit un jour "mais tout le monde sent de la bouche, allez voir un psy", ce n'est pas vrai. Les gens que je côtoie ont une haleine neutre.
                          Ce forum me fait du bien, nous pouvons partager notre douleur de vivre avec ce handicap honteux et je me sens moins seule.
                          J'aimerais qu'on parle plus de ce sujet dans les médias mais sans le réduire à "mauvaise hygiène dentaire" et pourtant je ne serai pas capable de témoigner à part de façon anonyme par écrit.
                          Je sais que ce qui pourrait m'aider, c'est d'en parler, mais je me sens si vulnérable. Accepter ce problème, accepter ce handicap caché, tabou, honteux et vivre ma vie avec plutôt que contre.
                          Merci de m'avoir lue.
                          Bon courage à tous,
                          C
                          Je me demande si ce n'est pas moi le fameux precheur
                          En tout cas , COURAGE , on se reconnait tous dans votre témoignage ; je me demande d'ailleurs comment il est possible de vivre son halitose autrement

                          Commentaire


                            #14
                            Envoyé par Sahelien Voir le message

                            Bonjour


                            Est ce que ce problème de sinus maxilaire est décelable sur un panoramique dentaire ?
                            Je n'ai jamais consulté pour ce problème spécifique mais je voudrais savoir si un dentiste pourrait passer à coté d'une telle infection lors d'un examen de routine
                            je trouve aussi votre réflexion sur l'halitose nasale très intéressante . C'est une déduction personnelle ?



                            Bonjour, aucun dentiste n’avait décelé quoi que ce soit (et pourtant j’en ai vu!) le problème c’est qu’ils ne vont pas chercher plus loin que les dents... Un stomatologue est la base si on souffre de mauvaise haleine. Pour ma part, j’avais une très mauvaise odeur dans la narine gauche et on me prenait pour une folle, mais j’ai fait une radio des sinus et la l’ORL (la seule a m’aider à chercher la cause de cette odeur) a vu une inflammation d’une molaire supérieure. Il y avait une infection à la racine de cette dent donc bactéries malodorantes qui se propageaient dans le sinus maxillaire. Aujourd’hui je n’ai plus rien depuis des années car j’ai insisté pour enlever cette molaire qui me bouzillait ma vie..
                            un ORL m’avait aussi parlé de qq chose dans la cavité buccale (côté gauche) qui ne se referme pas correctement ou qui pourrait retenir des débris chez certaines personnes et pourrait donner une mauvaise odeur dans le nez et MH. Une petite opération suffirait à refermer cet interstice (je suppose que ça doit être situé près de la langue) mais je ne connais pas le nom ni rien. Peut être une autre piste? Car c’est un des meilleurs ORL qui m’en avait parlé

                            Commentaire


                              #15
                              Je précise qu’a chaque fois j’ai consulté des médecins avec expériences ou professeurs car la jeune ORL a vu exactement la même radio (ou scanner je sais plus) que la 2e ORL plus âgée et pour elle tout était ok hum... je serais tj avec cette odeur si j’etais Restée basée sur son avis!

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X